"> un-miracle - 'Le big bang' entre la science - Musulman et fier de l\'être
 

'Le big bang' entre la science et le Coran

Added 13/12/2017

 
 

CRÉATION DE L'UNIVERS: 
'LE BIG BANG'


La La création de l'univers est expliquée par Les astrophysiciens par un phénomène largement accepté, populairement connu sous le nom de 'Big Bang' ou 'grand coup '. Ce phénomène est soutenu par des données résultantes des observation et experiences recueillies par des astronomes et des astrophysiciens pendant des décennies. Selon le 'Big Bang' ou 'grand coup, l'univers entier était au commencement une grande masse (Nébuleuse primaire). Et puis, il y aurait alors un 'Big Bang' ou 'grand coup (séparation Et quant à la terre, après cela, Il l'a étenduesecondaire) qui a eu comme conséquence la formation des galaxies. Celles-ci alors se sont divisées pour former les étoiles, les formations les planètes, le soleil, la lune, etc... L'origine de l'univers était unique et la probabilité que celle-ci aurait été produite par 'chance 'est zéro.

Le Coran contient le verset suivant concernant l’origine de l’univers :

أَوَلَمْ يَرَ الَّذِينَ كَفَرُوا أَنَّ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ كَانَتَا رَتْقًا فَفَتَقْنَاهُمَا وَجَعَلْنَا مِنَ الْمَاء كُلَّ شَيْءٍ حَيٍّ أَفَلَا يُؤْمِنُونَ
 


Miracles du Coran, Le Big Bang par ServiteurDeDieu4714
Ceux qui ont mécru, n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l'eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ?
[Le Coran 21:30]

La congruence saisissante entre le verset du Coran et le 'grand coup 'est indéniable ! Comment un livre, qui a paru, la première fois dans les déserts de l'Arabie, il y a 1400 ans, pourrait-il contenir cette vérité scientifique profonde ?
IL Y AVAIT INITIALEMENT UNE MASSE GASEUSE
AVANT LA CREATION DES GALAXIES


Les savants Les savants affirmaient cela avant que les galaxies aient été formées dans l'univers. Au commencement La matière céleste existait sous forme de matière gazeuse. En bref, la matière ou les nuages gazeux énormes étaient présents avant la formation des galaxies. Pour décrire la matière céleste initiale, le mot 'fumée 'est plus approprié que le gaz. Le verset suivant du Coran se rapporte à cet état de l'univers par le mot « dhukhan » qui signifie la fumée.

ثُمَّ اسْتَوَى إِلَى السَّمَاء وَهِيَ دُخَانٌ فَقَالَ لَهَا وَلِلْأَرْضِ اِئْتِيَا طَوْعًا أَوْ كَرْهًا قَالَتَا أَتَيْنَا طَائِعِينَ


Il S'est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu'à la terre: ‹Venez tous deux, bon gré, mal gré›. Tous deux dirent: ‹Nous venons obéissants›. [Le Coran 41:11]

Encore, ce fait est un corollaire au ''grand coup 'et n'était pas connu des Arabes de l’époque du prophète Mohammed .. D’où alors, pourrait provenir la source de cette connaissance ?


LA FORME SPHÉRIQUE DE LA TERRE

Dans les temps anciens, les gens croyaient que la terre était plate. Pendant des siècles, les hommes avaient peur aller trop loin, craignant de tomber au bord. Francis Drake était le premier a démontré que la terre est sphérique quand il a navigué autour d'elle en 1597. 

Considérez le verset suivant du Coran concernant l'alternance entre jour et nuit :

أَلَمْ تَرَ أَنَّ اللَّهَ يُولِجُ اللَّيْلَ فِي النَّهَارِ

N'as-tu pas vu qu'Allah fait pénétrer la nuit dans le jour 

وَيُولِجُ النَّهَارَ فِي اللَّيْلِ …


et qu'il fait pénétrer le jour dans la nuit … [Le Coran 31:29]

La pénétration (ou fusionnement) ici signifie que la nuit change lentement et graduellement en jour et vice versa. Ce phénomène ne peut avoir lieu que si la terre est sphérique. Si la terre était plate, il y aurait eu un changement soudain de nuit au jour et de jour à la nuit. Le verset suivant fait référence également à la forme sphérique de la terre

خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ بِالْحَقِّ يُكَوِّرُ اللَّيْلَ عَلَى النَّهَارِ وَيُكَوِّرُ النَّهَارَ عَلَى اللَّيْلِ …


Il a créé les cieux et la terre en toute vérité. Il enroule la nuit sur le jour et enroule le jour sur la nuit [Le Coran 39:5]

Le mot arabe utilisé ici est « Kawwara » qui signifie ‘chevaucher’ ou ‘lover’,de la même manière qu’un turban est enroulée autour de la tête. Le chevauchement de jour et nuit peut avoir lieu que si la terre est sphérique. 

La terre n'est pas exactement ronde comme une boule, mais elle est geo-sphérique, c'est-à-dire, aplatie aux pôles. Le verset suivant contient une description de la forme de la terre :

وَالْأَرْضَ بَعْدَ ذَلِكَ دَحَاهَا

Et quant à la terre, après cela, Il l'a étendue [Le Coran 79:30]

Le mot arabe pour étendre ici est « dahaha:Le mot arabe dahaha a été traduit par A. Yusuf Ali en tant que "vaste étendue", qui est également correcte. Le mot dahaha signifie également un œuf d’autruche. » qui signifie un œuf d’autruche. La forme d'un un œuf d’autruche ressemble à la forme geo-sphérique de la terre. 

Ainsi Le Coran décrit correctement la forme de la terre, bien que la notion répandue quand Le Coran fut révélé, était que la terre est plate.
 
LA LUMIERE DE LA LUNE EST UNE LUMIERE REFLECHIE

Les anciennes civilisations croyaient que la lune émet sa propre lumière. La Science nous indique maintenant que la lumière de la lune est une lumière réfléchie. Cependant ce fait a été mentionné dans Le Coran il y a 1.400 ans dans le verset suivant :
تَبَارَكَ الَّذِي جَعَلَ
فِي السَّمَاء بُرُوجًا وَجَعَلَ فِيهَا
سِرَاجًا وَقَمَرًا مُّنِيرًا

“Que soit béni Celui qui a placé au ciel des constellationset y a placé un luminaire et aussi une lune éclairante." [Le Coran 25:61]

Le mot arabe pour le soleil dans Le Coran est « shams ». Il est mentionné ici comme « siraaj » qui signifie « torche » ou comme « wahhaaj » qui signifie « une lampe flamboyante » ou comme « diya » qui signifie 'la gloire brillante '. Chacune de ces trois descriptions est appropriée au soleil, puisqu'il produit de la chaleur et de la lumière intenses par sa combustion interne. Le mot arabe pour la lune est « qamar » et il est décrit dans Le Coran comme « muneer » qui est un corps qui donne du « nur » c'est-à-dire de la lumière. Une fois de plus, cette description Coranique est en corrélation parfaite avec la vraie nature de la lune qui ne dégage pas la lumière elle-même mais est un corps inerte qui réfléchit la lumière du soleil. Pas une fois dans Le Coran , la lune est mentionnée comme « siraaj », « wahhaaj » ou « diya » ni le soleil est mentionnée comme « nur » ou « muneer ». Ceci implique que Le Coran reconnaît la différence entre la nature de la lumière du soleil et celle de la lune.

Examinez les versets suivants liés à la nature de la lumière du soleil et de la lune


هُوَ الَّذِي جَعَلَ الشَّمْسَ ضِيَاء وَالْقَمَرَ نُورًا …

''C'est Lui qui a fait du soleil une gloire brillante et de la lune une lumière …»[Le Coran 10:5]

أَلَمْ تَرَوْا كَيْفَ خَلَقَ اللَّهُ سَبْعَ سَمَاوَاتٍ طِبَاقًا
وَجَعَلَ الْقَمَرَ فِيهِنَّ نُورًا وَجَعَلَ الشَّمْسَ سِرَاجًا

''N'avez-vous pas vu comment Allah a créé sept cieux superposés,
et y a fait de la lune une lumière et du soleil une lampe (glorieuse)?[Le Coran 71:15 -16]

LE SOLEIL TOURNE 

Pendanr longtemps, les philosophes et les savants européens ont cru que la terre était immobile au centre de l'univers et que chaque autre corps y compris le soleil se déplaçait autour d'elle. Dans l'ouest, ce concept géocentrique de l'univers était prédominant au le temps de Ptolémée au deuxième siècle avant Christ. En 1512, Nicholas Copernicus présenta sa théorie héliocentrique du mouvement planétaire, qui a affirmé que le soleil est immobile au centre du système solaire avec les planètes tournant autour de lui. 
En 1609, le savant Allemand Yohannus Keppler a édité « l'Astronomia Nova » où il concluait que non seulement les planètes se déplacent dans des orbites elliptiques autour du soleil, mais aussi, ils tournent sur leurs axes en vitesses irrégulières. D’après cette connaissance, il est devenu possible aux savants européens d’expliquer correctement plusieurs mécanismes du système solaire y compris la séquence de nuit et du jour. 

Après ces découvertes, il était cru que le soleil était stationnaire et ne rotait pas sur son axe comme la terre. Je me souviens avoir étudié cette erreur dans les livres de géographie pendant mes études scolaires.
Considérez le verset Coranique suivant: 

Et c'est Lui qui a créé la nuit et le jour, le soleil et la lune, chacun voguant dans une orbite.

وَهُوَ الَّذِي خَلَقَ اللَّيْلَ وَالنَّهَارَ وَالشَّمْسَ وَالْقَمَرَ كُلٌّ فِي فَلَكٍ يَسْبَحُونَ


''Et c'est Lui qui a créé la nuit et le jour, le soleil et la lune, chacun (des corps célestes) voguant « Yasbahoon » dans une orbite en son propre mouvement.'' [Le Coran 21:33]

Le mot arabe utilisé dans le verset ci-dessus est 'Yasbahoon'. Le mot 'Yasbahoon' est dérivé du mot 'Sabaha'. Ce mot comprend l'idée du mouvement qui vient de n'importe quel corps mobile. Si vous employez le mot pour un homme sur la terre, il ne signifierait pas qu’il roule mais plutôt qu’il marche ou qu’il court. Si vous employez le mot pour un homme dans l'eau il ne signifierait pas qu'il flotte mais plutôt qu'il nage.
De même, si vous employez le mot 'Yasbah 'pour un corps céleste tel que le soleil, il ne signifierait pas seulement qu'il vole dans l'espace, mais signifierait aussi sa rotation pendant son mouvement dans l'espace. Il est incorporé dans la plupart des livres scolaires le fait que le soleil tourne autour de son axe. La rotation du soleil autour de son propre axe peut être démontré à l'aide d'un équipement qui projette l'image du soleil sur le dessus d’une table 

de sorte que vous puissiez examiner l'image du soleil sans être aveuglé. On notera que le soleil a des taches qui accomplissent un mouvement circulaire une fois tous les 25 jours c’est-à-dire le soleil prend approximativement 25 jours pour tourner autour de son axe. 

En fait, le soleil voyage dans l'espace à approximativement 150 milles par seconde, et prend environ 200 millions d'années pour accomplir une révolution autour du centre de notre galaxie de la Voie lactée. 

لا الشَّمْسُ يَنْبَغِي لَهَا أَنْ تُدْرِكَ الْقَمَرَ وَلا اللَّيْلُ سَابِقُ النَّهَارِ وَكُلٌّ فِي فَلَكٍ يَسْبَحُونَ 

''Le soleil ne peut rattraper la lune, ni la nuit ne peut devancer le jour; et chacun vogue dans sa propre orbite (selon la loi)."[Le Coran 36:40]

Ce verset mentionne un fait essentiel découvert par l’astronomie moderne, c’est-à-dire l'existence d’orbites indépendantes du soleil et de la lune, et leur voyage dans l'espace par leurs propres mouvements. 
L'endroit fixe 'vers où le soleil voyage, portant avec lui le système solaire a été déterminé exactement d’après l'astronomie moderne. Cet endroit a été dénommé : l'apex solaire ; en effet, le système solaire se déplace dans l'espace vers un point situé dans la constellation d’Hercule (l’alpha Lyrae) dont l'endroit exact est fermement établi. 

La lune tourne autour de son axe dans la même durée qu'il prend pour tourner autour de la terre. Elle prend approximativement 29½ jours pour accomplir une rotation. 
On ne peut cacher notre stupéfaction devant la précision et l’exactitude scientifique de certains versets Coraniques, d’où alors s’impose la question : " Quelle est la source des connaissances contenues dans le Coran ?" 

LE SOLEIL S'ÉTEINDRA APRÈS UNE CERTAINE PÉRIODE 


La lumière du soleil est due à un processus chimique sur sa surface qui avait eu lieu sans interruption pendant les derniers cinq milliards d’années. Il est fort probable que le soleil s’éteigne un jour. Achevant ainsi sa course, il entraînera l'extinction de toute vie sur terre. Le Coran indique en ce qui Concerne l’impermanence de l'existence du soleil: 

وَالشَّمْسُ تَجْرِي لِمُسْتَقَرٍّ لَهَا ذَلِكَ تَقْدِيرُ الْعَزِيزِ الْعَلِيمِ

''Et le soleil court vers un gîte 'mustaqar 'qui lui est assigné; telle est la détermination du Tout Puissant, de l'Omniscient.''[Le Coran 36:38] = On trouvera des versets semblables au verset précédent dans Le Coran en 13:2, 35:13, 39:5 et 39:21. 

Le mot arabe utilisé ici est 'mustaqar ', qui signifie un endroit ou une période qui sont déterminés. Ainsi Le Coran indique que le soleil va vers un endroit déterminé, et fera cela jusqu'à une période pré déterminée – ce qui signifie qu'il s'éteindra un jour. 

LA PRÉSENCE DE LA MATIÈRE INTERSTELLAIRE 

Dans le passé, on avait affirmé que l'espace hors des systèmes astronomiques organisés été du vide. Les astrophysiciens ont plus tard découvert la présence de ponts de matière dans cet espace interstellaire. Ces ponts de matière s'appellent le plasma, et se composent de gaz complètement ionisé contenant un nombre égal d'électrons libres et d’ions positifs.
Le plasma, est parfois dénommé: le quatrième état de la matière (en plus des trois états connus de la matière, à savoir. Les états Solides, liquides et gazeux). Le Coran mentionne la présence de ce matériel interstellaire dans le verset suivant:

الَّذِي خَلَقَ السَّمَوَاتِ وَالأَرْضَ وَمَا بَيْنَهُمَا

''C'est Lui qui, en six jours, a créé les cieux, la terre et tout ce qui existe entre eux.'' [Le Coran 25:59]

Il serait ridicule de suggérer que la présence du matériel galactique interstellaire était connu il y a 1400 ans. 

L'EXPANSION DE L'UNIVERS 

En 1925, Edwin Hubble, astronome américain, a établit par observation que l'ensemble des galaxies s'éloignent les unes des autres, ce qui implique L'EXPANSION DE L'UNIVERS. L'expansion de l'univers est maintenant un fait scientifique établi. Voici ce que Le Coran indique à propos de la nature de l'univers : 
وَالسَّمَاءَ بَنَيْنَاهَا بِأَيْيدٍ وَإِنَّا لَمُوسِعُونَ


Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance: et Nous lui faisons subir une expansion (constamment).[Le Coran 51:47]

Le mot arabe 'Mu'si'oon 'est correctement traduit comme « faire subir une expansion ', et il se réfère à la création de l’expansif vaste univers. 
Stephen Hawkin, en son livre, « a brief history of time », indique que "la découverte de L'expansivité de l'univers était l'une des grandes révolutions intellectuelles du 20ème siècle". Le Coran a mentionné l'expansion de l'univers, avant même que l'homme ait appris à construire un télescope ! 
Certains peuvent dire que la présence des faits astronomiques dans Le Coran n'est pas étonnante puisque les Arabes étaient avancés dans le domaine de l'astronomie. Il est vrai que les arabes on excellé dans le domaine de l'astronomie, mais n’empêche que Le Coran a été révélé des siècles avant que les Arabes aient excellé en astronomie. 

D'ailleurs, plusieurs faits scientifiques susmentionnés concernant l'astronomie, tel que l'origine de l'univers par un Big Bang, n'ont pas été connus aux Arabes même au sommet de leur avancement scientifique. Les faits scientifiques mentionnés dans Le Coran ne sont donc pas dus à l'avancement des Arabes dans l'astronomie. En effet, l'inverse est vrai ; Les Arabes se sont avancé dans l'astronomie parce que l'astronomie occupe une place dans le Coran ».
__________________
 
 
Category : Les miracles d'Allah, du coran_et du prophète____________ | Comments (0) | Write a comment |

La modernité: prédictions dans le Coran

Added 26/11/2017

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

 

la modernité dans le coran

De l’examen de certains versets du Coran et des hadiths du prophète Muhammad (psl), il apparaît que certains phénomènes y sont clairement annoncés. En ce qui concerne la pollution généralisée, le Coran affirme :

« La pollution (le désordre) est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains, afin qu’Allah leur fasse goûter une partie de ce qu’ils ont fait ; peut être reviendront-ils . » 30.41

Ce verset comme tant d’autres a un caractère manifestement prémonitoire. Au moment où il a été révélé il y a quatorze siècles, ni la terre n’était polluée ni la mer, ni l’atmosphère. Il n’y avait ni bombe atomique, ni centrale nucléaire, ni fusée spatiale, ni avion, ni usine, ni gaz polluants. Et le verset ajoute : « Afin qu’Il leur fasse goûter une partie de ce qu’ils ont fait.  » Cela signifie que le péril est encore devant nous. D’après ce même verset, les hommes doivent inéluctablement assumer la responsabilité de leur propre destruction. Ils vont subir les conséquences désastreuses de ce qu’ils ont fabriqué en matière d’armes chimiques, nucléaires et bactériologiques.

En ce qui concerne l’alcool et les jeux de hasard, le Coran affirme : « Ô vous qui avez cru, le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées et les flèches divinatoires sont une abomination et une oeuvre du démon. Evitez-les afin que vous réussissiez. Le diable veut susciter parmi vous l’hostilité et la haine au moyen du vin et du jeu de hasard. Il veut aussi vous détourner de l’invocation d’Allah et de la prière. Allez-vous donc y mettre fin ?  » 5.90-91 Il n’est pas difficile de vérifier la véracité de cette révélation. Il suffit d’évaluer les dégâts causés par ces fléaux pour se rendre compte qu’il s’agit bel et bien d’un mal satanique, source d’hostilité, de haine et de déviationnisme. En effet, dès la révélation de ce verset, les musulmans ont compris l’ampleur du danger qui peut résulter de ces méfaits dont l’interdiction a été décrétée par Dieu. Ils ont versé leurs réserves de vin dans la rue. Dès lors, ils cessèrent de s’adonner à l’alcool et au jeu de hasard. Le prophète a confirmé l’interdiction en disant :

« Evitez l’alcool, il est la mère des turpitudes, de tous les vices  ». Il est indéniable que le vin fait perdre la raison de sorte que celui qui en boit peut commettre des péchés, des crimes plus graves.

Dans un hadith rapporté par Abou Daoud, l’envoyé de Dieu a dit : « Le vin est maudit lui-même aussi bien que celui qui le boit, qui le sert, qui le vend, qui l’achète, qui le fabrique, qui le presse, qui le livre, le client auquel il est livré, qui utilise son argent, etc.  »

Il a même interdit l’utilisation du vin à des fins thérapeutiques. Il dit : « Allah n’a pas fait des choses qu’Il a interdites, un remède pour ma communauté. »

A propos du vice sexuel, le Coran dit : «  Et n’approchez point la fornication, en vérité c’est une turpitude et quel mauvais chemin » 17.32

« Que ceux qui transgressent ses commandements prennent garde qu’une épreuve ne les atteigne ou que ne les atteigne un châtiment douloureux.  » 24.63

Dans un hadith rapporté par Ibn Maja, le prophète a dit : « Lorsque les gens s’adonnent publiquement à la débauche (sexuelle) ils seront frappés par la peste et d’autres maux inconnus des générations qui les ont précédés.  »

Il est évident que ce hadith fait allusion entre autre à l’épidémie du Sida. Il est précisé que la calamité de la peste et celle des maux nouveaux séviront une fois que la fornication, c’est-à-dire la sexualité, se propage manifestement, ouvertement. C’est bien ce qui se passe à notre époque où la perversité a atteint son comble. Le Coran contient plusieurs versets où Dieu affirme qu’Il cesse d’accorder sa protection à ceux qui croient pouvoir s’en passer. Aujourd’hui on assiste à une tendance à l’exclusion de Dieu et à la divinisation de l’homme. Au lieu que la science soit utilisée comme un moyen tendant à rapprocher l’homme de Dieu, c’est l’inverse qui semble se produire. Plus la science évolue, plus l’homme s’enfonce dans l’égarement et plus se développent chez lui les sentiments d’autosuffisance et d’orgueil. Or, Dieu le laisse courir à sa perte ; en cas de danger, Il ne vient plus à son secours. Plusieurs versets du Coran révèlent que beaucoup de peuples ont été frappés par l’objet même de leur orgueil :

« Ceux qui traitent de mensonge nos enseignements, nous les conduirons graduellement vers leurs pertes par des voies qu’ils ignorent.  » 7.182

« Laisse-moi donc avec quiconque traite de mensonge ce discours ; nous allons les conduire par étapes par où ils ne savent pas. » 68.44

 

http://www.bismillah-debats.net/Islam-Modernite-3-Predictions-du.html

Category : Les miracles d'Allah, du coran_et du prophète____________ | Comments (0) | Write a comment |

Pourquoi cligne-t-on des yeux ?

Added 19/11/2017

yeux

Petite question simple : pourquoi cligne-t-on des yeux ? La plupart des gens répondent que cela permet de les humidifier, de les lubrifier et d’éviter qu’ils ne se dessèchent. Certes, mais un fait troublant demeure : la fréquence des battements de paupières est nettement supérieure à celle qui serait nécessaire pour humidifier les yeux. Or, des neuroscientifiques de l’Université d’Osaka ont récemment découvert que le clignement permettrait au cerveau de se reposer.

Les expériences d'imagerie cérébrale réalisées par Tamami Nakano et ses collègues montrent que, lorsque nous clignons des yeux, le cerveau passe d’un mode où l’attention est concentrée, mobilisant des aires dites dorsales (le lobe pariétal supérieur et le champ oculomoteur), à un mode de relâchement de l’attention mettant en œuvre un réseau dit par défaut, consacré au vagabondage des pensées. Le battement de paupières semble être le facteur déclenchant de ce relâchement. Nous clignerions donc des yeux pour reposer temporairement notre attention, pour ne pas rester cramponnés tout le temps à une pensée, une conversation ou une tâche, ce qui épuise les ressources du cerveau.

Ce qui entraîne la conséquence suivante : dans les situations où nous devons maintenir notre attention à un niveau très élevé et de façon prolongée, nous avons tendance à battre moins des paupières. Ainsi, le psychologue Albert Vrij, de l’Université d’Amsterdam, a travaillé avec les services de police et a constaté que les suspects clignent moins des yeux quand ils mentent, car ils sont intensément concentrés. En revanche, une fois le mensonge terminé, on observe que la fréquence des battements de paupières double. L’attention se relâche, elle a besoin de se reposer, et cela passe par un clignement des yeux.

Le battement de paupières, geste automatique et tellement banal qu'on n'y prête plus attention, aurait ainsi un effet régulateur de... l'attention. Concrètement, lorsque notre cerveau repère des moments où son attention est moins nécessaire (lors d'une conversation, d'une tâche, etc.), il commanderait automatiquement un battement de paupières qui permettrait en quelque sorte de passer un coup d'éponge sur le tableau noir de la conscience, pour le remettre à zéro, ou du moins le « recharger ». C'est ainsi qu'il y a quelques années, Tamami Nakano avait déjà découvert que, lorsque plusieurs personnes regardent un film, leurs battements de paupières se synchronisent. Elles clignent des yeux au moment où le film requiert le moins d’attention. Puis, dès que l'intrigue recquiert à nouveau toute l'attention du spectateur, les yeux clignent moins.

En conclusion, observez avec soin les battements de paupières de vos interlocuteurs: ils vous renseigneront en un clin d'oeil sur leur degré d'attention.

 

 

http://www.cerveauetpsycho.fr/ewb_pages/a/actualite-cligner-des-yeux-detend-le-cerveau-31006.php

 

Category : J'ai lu pour vous | Comments (1) | Write a comment |

Soubhana Allah nous changeons de corps tous les quinze ans

Added 8/11/2017

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

Cela ne se fait pas en un jour. Mais notre corps est en état de renouvellement permanent de notre naissance à notre mort. Il est en quelque sorte constamment remis à neuf. Pratiquement tous nos organes, tous nos tissus, toutes nos cellules vont être complètement renouvelées plusieurs fois, à une fréquence plus ou moins élevée en fonction des cellules. Ce qui fait qu'au bout du compte, l'immense majorité de nos cellules et de nos organes sont plus jeunes que nous. Seules exceptions à cette règle, les neurones et les cellules cardiaques où le renouvellement est très lent ou quasi inexistant.

Notre corps compte quelque 100 000 milliards de cellules. Si on les mettait toutes bout à bout, on aurait un joli ruban de quelque 15 000 km de longueur. Il y a environ 250 types cellulaires différents, cellules du sang ou de la peau, cellules musculaires ou cardiaques, neurones et fibroblastes, etc. Vingt milliards de ces cellules meurent chaque jour. Elles sont bien évidemment remplacées. Près de 20 millions de cellules se divisent en deux cellules filles chaque seconde. Le terme «diviser» est d'ailleurs assez mal choisi puisqu'en biologie, «diviser» veut en fait dire «multiplier». Quand on dit qu'une cellule se divise, ce n'est pas une réduction puisqu'en fait, elle double. Une donne deux.

Cette «division» cellulaire est la première façon de créer de nouvelles cellules identiques au modèle de départ. C'est le cas par exemple des cellules du foie. Le second type de renouvellement cellulaire passe par des cellules souches indifférenciées, c'est-à-dire non spécialisées dans une tâche ou une autre. Le processus de renouvellement s'accompagnera donc en plus, dans ce cas, d'un stade de différenciation. La cellule va se spécialiser dans un but bien précis. C'est le cas par exemple des cellules sanguines. Ces processus sont aussi à l'œuvre pour la croissance de l'organisme.

Les cellules ont des durées de vie variables. Une cellule de peau a ainsi une durée de vie de 3 à 4 semaines avant d'être renouvelée. Un globule rouge vit lui quelque 120 jours. Une cellule de la rétine ne dépasse pas la dizaine de jours. Une cellule de foie ou de poumon vit de 400 à 500 jours tandis que les cellules tapissant la surface de l'intestin ne «tiennent» que 5 jours.

 

On a bien l'âge de ses neurones

Une équipe de chercheurs suédois a eu l'ingénieuse idée de «détourner» une technique de datation utilisée en archéologie et en paléontologie, celle du carbone 14, pour connaître la durée de vie de certains tissus. Il s'agit de mesurer la quantité de carbone 14 présent dans l'ADN des cellules, ADN qui s'est formé au moment de la naissance de la cellule, et qui n'échange plus de carbone avec l'extérieur par la suite.

Ils ont ainsi pu montrer que la plupart des cellules d'un corps humain ont moins de 10 ans. Les plus «vieilles», dans la catégorie de celles qui se renouvellent, sont les cellules des parois de l'intestin et celles des muscles des côtes qui atteignent 15 ans. Ce sont donc celles qui se renouvellent le plus lentement. Ces études ont également confirmé que les neurones ont bien l'âge de celui qui les possède. Ou que l'on a bien l'âge de ses neurones.

Une autre équipe, également suédoise, a récemment montré que l'obésité et le fait d'avoir du mal à conserver son poids après un régime amaigrissant étaient dus au renouvellement cellulaire. Car le nombre total d'adipocytes, les cellules graisseuses, reste constant dans le corps. Un régime ne fait qu'amaigrir les adipocytes présents. Ceux qui seront renouvelés s'empresseront de retrouver leur ligne. Aux dépens de la ligne du corps auquel ils appartiennent.

Le fait qu'il y ait renouvellement cellulaire, n'empêche pas les processus du vieillissement. Ceux-ci restent très mystérieux et font l'objet de nombreuses théories et spéculations. On pense généralement que les cellules sont «programmées» pour ne pouvoir se diviser qu'un certain nombre de fois. Elles auraient donc une espèce de compteur interne enregistrant le nombre de copies effectuées et celles restant possibles. Certains ont avancé que ce compteur se situait sur les chromosomes, plus précisément à leurs extrémités.

Ces petits manchons de protection sont appelés les télomères et jouent un rôle clé lors de la division cellulaire pour assurer la multiplication à l'identique du patrimoine génétique. Leur longueur diminuerait au fur et à mesure des divisions cellulaires et conduirait à leur arrêt. Deux sortes de cellules présentent des télomères toujours «longs», les cellules germinales de la reproduction, et les cellules cancéreuses qui prolifèrent sans limite. En ayant perdu toute forme de discipline. Mais les recherches sur les télomères n'ont pas débouché sur de grandes découvertes. Peut-être pas encore. Mais quand on voit la complexité extrême de toutes ces machineries biologiques, on ne peut pas en vouloir aux chercheurs.

 

Source:http://www.lefigaro.fr/sciences/2008/05/14/01008-20080514ARTFIG00005-pourquoi-change-t-on-de-corps-tous-les-quinze-ans.php

Category : Les miracles d'Allah, du coran_et du prophète____________ | Comments (0) | Write a comment |

le mariage consanguin:miracle d'un Hadith

Added 31/10/2017

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك 

Mariage

La recherche sur le génome humain continue à produire, en ce début de siècle, une quantité impressionnante de connaissances dans le domaine la génétique humaine et médicale. Grâce à des avancées technologiques spectaculaires et à des investissements financiers massifs, la génétique et la biologie moléculaire ont permis d’élucider la séquence totale du génome humain et de mieux connaître la localisation et la fonction des gènes, en particulier ceux impliqués dans des maladies humaines. L’impact révolutionnaire sur la société et sur le système de soins de la génétique médicale n’est certainement qu’à ses débuts.

Il est classique de considérer trois types de maladies génétiques :
Maladies héréditaires mendéliennes ou monogéniques où un seul gène est impliqué dans l’apparition de la maladie. Il existe ainsi plusieurs types d’hérédité mendélienne (autosomique dominante, autosomique récessive, récessive et dominante liée à l’X).


Une maladie congénitale est une maladie présente à la naissance, la cause pouvant être génétique ou non génétique. Par exemple, les malformations dues à la rubéole sont présentes à la naissance mais sont d’origine virale (virus de la rubéole). Les maladies génétiques peuvent être létales avant la naissance, présentes à la naissance (congénitales) ou se déclarer plus tard, parfois des années après la naissance.

Les mariages consanguins

Les mariages consanguins sont fréquents au sein des populations originaires d’Afrique orientale, du Moyen-Orient, du Pakistan et du Bangladesh. En  Grande-Bretagne, le tiers des enfants atteints de maladies génétiques récessives rares sont issus de la communauté pakistanaise.

Le cas de maladies génétiques sont plus nombreux dans les familles issues de mariage consanguin. La fréquence, paraît proportionnelle au lien de consanguinité.

El-Ghazali (1058-1111) dans Kitab Adab Al-Nikah signale que :– Le prophète a dit : « Choisissez avec soin les épouses pour votre sperme car les caractéristiques héréditaires sont susceptibles de revenir » ; et il poursuit : « La parenté entre époux ne sera pas trop rapprochée car cela diminue la passion charnelle. »
– Le Prophète a dit : « Ne vous mariez pas avec de trop proches parentes. Car vos enfants, en tant que produit d’un désir affaibli seront malingres et de constitution faible."


Ces recommandations ne sont pas fondées sur l’observation des effets néfastes d’une mise en contact d’identiques mais sur la supposition d’un lien
de cause à effet entre la force du désir et la solidité de la constitution physique du futur enfant, ainsi que sur l’observation psychologique selon
laquelle on désire avec plus de force les personnes qui ne nous sont pas familières. Elles visent à favoriser la naissance d’enfants d’une solide constitution
physique.

En effet, les unions entre proches parents, chez l’homme, chez l’animal et chez certains végétaux, peuvent avoir des effets génétiques nocifs, qui sont de deux types : l’augmentation de la fréquence des tares héréditaires, et, en cas de répétition sur plusieurs générations, un phénomène de «dépression de consanguinité», appelé aussi «dégénérescence». Dans les pays occidentaux, c’est la raison qui est souvent donnée. Dans les croyances populaires du monde entier, il est fréquent que les naissances anormales soient attribuées à des pratiques incestueuses, connues ou supposées. 

D'un point de vue génétique, les scientifiques recommande de ne pas se marier entre cousin pour la raison suivante:

Prenons le cas de la mucoviscidose:

La mucoviscidose est une maladie génétique, c'est-à-dire due à la présence d'un gène défectueux. Elle est transmise sur le mode récessif autosomique, ce qui signifie que ce gène modifié doit être présent chez les deux parents. Pour développer la mucoviscidose, il faut posséder deux gènes mutés. Il existe donc de nombreux "porteurs sains", en parfaite santé car ils n'ont qu'un gène défectueux. Les frères et soeurs des enfants malades sont, dans deux cas sur trois, porteurs du gène et peuvent donc avoir eux-mêmes un enfant malade s'ils épousent un conjoint porteur lui aussi du gène.

MM= SAIN, NON PORTEUR DU GÈNE DE LA MALADIE
MM*= SAIN, PORTEUR DU GÈNE
M*M*= MALADE CAR DEUX FOIS PORTEUR

Père + Mère = Enfant

MM + MM = MM

MM* + MM = MM ou M*M

MM + MM* = MM ou M*M

MM* + MM* = MM ou M*M ou M*M*

Un père porteur et une mère porteuse ont 1 chance sur 4 de donner un enfant malade (M*M*)

Donc dans une famille où il y a certaines maladies héréditaires qui se transmettent  de générations en générations il est risqué de se marier entre parents trop proches car si on est porteur du gêne (qui vient de ton ascendance) il y a de fortes chance que la femme soit porteuse aussi (ascendance commune).

Voilà pour l'aspect scientifique, en résumé il y a plus de risque si:

1-Il y a  présence de maladie héréditaire dans la famille (mucoviscidose, myopathie, ...)

2- Il y a mariages répétitifs entre personnes de même famille.

Le mariage consanguin est fortement déconseillé si vous souhaitez fonder une famille. Cela n'a rien à voir avec le groupe sanguin, c'est une histoire de chromosomes, qui sont de la même famille. Cela donne des risques de maladies comme la trisomie 21, ou des déficiences mentales, physiques, des maladies génétiques. Plus le lien de parenté est proche, plus le risque est grand! Parfois, cela donne même des cas de stérilité pour le couple, c'est à dire des fausses couches à répétitions.

 

Sources:http://www.revues-plurielles.org/_uploads/pdf/10_29_8.pdf

http://www.bivouac-id.com/billets/islam-mariages-consanguins-et-tares-genetiques/

www.algerie-dz.com ›

 

Category : Les miracles d'Allah, du coran_et du prophète____________ | Comments (0) | Write a comment |