"> Miel - La dissection des cadavres en - Musulman et fier de l\'être
 

La dissection des cadavres en Islam

Added 30/6/2015

Sur la question de l'avis et de l'attitude du royaume de l'Arabie Saoudite vis-à-vis de la pratique d'opérations médicales sur le cadavre d'un musulman, et ce pour les raisons des services médicaux.

Le sujet se divise en trois parties :

  Premièrement : l'autopsie ayant pour but la vérification et l'investigation criminelle.

  Deuxièmement : l'autopsie ayant pour but le diagnostic des maladies contagieuses, pour que des mesures préventives soient mises en place pour s'en protéger.

  Troisièmement : la dissection (autopsie) pour deux raisons scientifiques d'apprentissage et d'enseignement.

 

  Pour les deux premiers types : le comité juge qu'ils sont permis vu leurs grands bénéfices dans de nombreux domaines de sécurité, de justice et de prévention contre la propagation de maladie contagieuse dans la société.

L'inconvénient de porter atteinte à la dignité du cadavre autopsié est largement surpassé par les bénéfices nombreux et généraux qui sont attendus.

De ce fait, le comité décide à l'unanimité : la permission de la pratique de l'autopsie pour ces deux raisons, que le cadavre autopsié soit celui d'un musulman ou pas.

 

  Quant au troisième type, l'autopsie ou la dissection pour des raisons scientifiques, vu que la charia islamique qui venu pour atteindre les bénéfices et les rendre membres est aussi pour empêcher les maux et les minimiser, en commettant le minimum de mal pour empêcher le plus grave, et prévu qu' en cas de bénéfices contradictoires le plus important est tenu en compte, vu également que la dissection d'un animal ne peut pas répondre aux mêmes exigences que celle d'un cadavre humain, et vu que les bénéfices de la dissection humaine sont largement démontrés par les différents développements scientifiques dans les différents domaines médicaux, pour toutes ces raisons, le comité juge de permettre la dissection du cadavre humain en général. Cependant, vu que la charia islamique prend énormément soin de la dignité du musulman mort, comme elle préserve celle du vivant, comme le rapporte imam Ahmed et Abou Dâwoud, d'après `A`icha (qu'Allah soit satisfait d'elle) que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit :

  Casser l'os d'un mort est pareil à le casser de son vivant. 

et vu que la dissection constitue une profanation vis-à-vis de sa dignité, il a été donc dit que la nécessité est absente puisqu'il est possible de se procurer des cadavres non protégés, le comité juge alors qu'il est suffisant de faire la dissection de ce genre de cadavres et de ne pas porter atteinte aux cadavres des morts protégés, dans ces circonstances.

Deuxièmement : l'autopsie n'impose ni les ablutions ni le bain rituel.

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ’)

 

[Parmi les Fatwas émises par le Comité Permanent], numéro 8693 question 5.

 

copié de alifta.com

 
 
 
Category : Le prophète ,Haddiths | Comments (0) | Write a comment |

Comment faire son testament

Added 29/6/2015

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

 

S’il est vrai que nul ne connaît son heure, il peut néanmoins prendre les devants sous forme du testament. Le Prophète conseillait : « Que personne de vous ne dorme avant d’avoir laissé son testament près de sa tête ! »

Que peut-on coucher sur un testament ? Ses volontés, bien sûr, mais une illustration concrète va éclairer le sujet :

« Voici ce que demande untel, fils d’untel : " J’atteste qu’il n’y a de Dieu qu’Allâh et que Mouhammad est son Messager ; que l’Heure du Jugement est une vérité, et que Dieu ressuscite ceux qui sont dans les tombes. Je demande à mes héritiers d’appliquer ce que j’ai écris : 

1)dès ma mort, fermer mes yeux ;
2)fermer ma bouche ;
3)ôter les vêtements dans lesquels je suis mort et m’habiller avec d’autres ; me couvrir avec un drap différent de celui dans lequel la mort m’a trouvé ;
4)ne pas crier ou manifester des émotions démesurées : je m’innocente de qui agirait autrement ;
5)éviter toutes les innovations que pratiquent certaines personnes après la mort d’un proche, à savoir : préparer des repas spéciaux, se rassembler durant une journée, retarder l’enterrement, acheter des vêtements mortuaires chers, organiser des réunions quarante jours après le décès, orner la tombe, payer des gens qui lisent le Coran hebdomadairement, etc.
6)celui qui s’assoit à côté de moi, qu’il fasse du rappel, et qu’il invoque Dieu pour moi, car les anges disent « Âmîne ! » ;
7)demander à untel et untel de me laver : le nombre des laveurs doit être restreint et celui qui me lave doit cacher mes parties intimes ;
8)quand vous m’enterrez, mettez-moi sur le côté droit tourné vers la Qibla ;
9)restez une heure à mes côtés à invoquer Dieu pour moi, afin que je prenne courage pour répondre aux questions des anges ;
10)mes biens doivent être partagés selon la loi divine ;
11)j’exhorte mes proches à ne pas être trompés par la vie d’ici-bas. " »

En outre, quelques conseils avisés ne seront point superflus pour connaître la bienséance qui fait suite à un décès :

1)Laver le corps rapidement ;
2)exiger que ceux qui lavent soient pieux ;
3)enterrer rapidement le défunt ;
4)invoquer abondamment Dieu pour lui ;
5)saluer les morts lorsqu’on passe devant un cimetière

 

Le Prophète indiquait les faits suivants: « Lorsque la personne meurt et que les hommes l’emmènent sur leurs épaules, si elle était croyante elle dirait : "Enterrez-moi vite ! " ; si elle était égarée, elle dirait : " Malheur à moi ! où m’emmenez-vous ? ". Tout le monde l’entend sauf l’humain : s’il pouvait l’entendre, il serait anéanti ! »Il enseignait également : « Trois choses — la famille, l’argent et les œuvres — suivent le mort, mais deux reviennent et une reste auprès du mort : la famille et l’argent rebroussent chemin, et les œuvres l’accompagnent. »

Autant les musulmans s’obligent à œuvrer pieusement durant leur existence terrestre pour ne pas perdre de vue leur demeure finale, autant cela doit transparaître dans leur testament ; car une fois mis en terre, le trépassé passe de la lumière céleste aux ténèbres souterrains, de la douceur de la vie aux tribulations de la mort, de la certitude à l’incertitude, du pouvoir de contrôler sa vie à l’impossibilité à déterminer l’avenir. C’est alors qu’il espère revenir quelques instants en arrière pour espérer garantir sa sécurité dans l’au-delà.

  Al-wassat.com

 

Category : A propos de l'islam: | Comments (0) | Write a comment |

Découverte : lire est bon pour la santé

Added 28/6/2015

Lecture

On connaissait les effets positifs de la lecture sur notre culture, notre curiosité mais pas encore sur notre santé. C’est chose faite avec l’étude menée par des chercheurs de l’Université d’Emory (Etats-Unis) actuellement publiée dans la revue Brain Connectivity. L’acte de lire provoquerait en effet d’importantes modifications dans notre cerveau et permettrait une multiplication des connexions neuronales.

 

Les chercheurs de l’Université d’Emory ont fondé leur étude sur un test réalisé auprès de 21 personnes pendant 19 jours consécutifs. Durant les neuf premiers jours, le cerveau des « cobayes » était au repos et donc non sollicité par une quelconque activité de lecture. Les 9 jours suivants, les chercheurs ont proposé aux volontaires de lire des extraits du livre de Robert Harris, « Pompéi », qui mêle habilement fiction et drame. Ce roman relate en effet les dernières heures de la célèbre cité antique à travers le regard d'un jeune ingénieur des eaux romain, Attilius. En choisissant une intrigue suffisamment forte, les experts ont ainsi pu observer ce qui se déclenchait dans les cerveaux des lecteurs.

 

Une multiplication des connexions cérébrales

Durant neuf jours donc, les volontaires ont répondu à un questionnaire relatif à leur lecture avant de se soumettre à une séance d’IRM. Tous les clichés collectés et comparés ont ainsi permis d’identifier ce que provoquait l’acte de lire sur le plan cérébral. Premier effet constaté : les connexions neuronales augmentent sous l’influence de la lecture dans les zones de notre cerveau propre à la réceptivité du langage et aux représentations sensorielles. Second effet : « Même si les participants ne lisaient pas le roman, quand ils étaient face au scanner, ils ont conservé cette connectivité accrue. Nous appelons cela une « activité de l'ombre », presque comme une mémoire musculaire », explique le Professeur Greg Berns. Les modifications neuronales s’inscriraient donc dans le temps : « Nous savions déjà que les bonnes histoires pouvaient vous faire prendre la place de quelqu'un au sens figuré. Aujourd'hui, nous voyons que quelque chose peut aussi se produire biologiquement », précise le chercheur. L’imaginaire provoqué par la lecture agirait donc comme un stimulant neuronal sur le moyen terme. Un argument de plus pour inciter petits et grands à ouvrir des romans !

 

 http://www.intellego.fr/actualites/education/lire-est-bon-pour-la-sante/14323

Category : J'ai lu pour vous | Comments (0) | Write a comment |

Ramadân, si les démons sont enchaînés, pourquoi les gens pêchent-ils alors ?

Added 26/6/2015

 

Ramadan

Bien que les démons soient enchaînés durant Ramadân, il n’est pas étonnant de voir des gens commettre des péchés durant la journée car tous les péchés ne sont pas le résultat des chuchotements sataniques ; mais sa propre âme mauvaise ou nafs peut conduire quelqu’un au péché et même à commettre des crimes.

Le Sheikh Ahmad Kutty, savant musulman et maître de conférence à l’Institut Islamique de Toronto dit :

"Abû Hurayrah — qu’Allâh soit satisfait de lui — rapporte que le Prophète — paix et bénédictions sur lui — a dit : "Lorsque le mois de Ramadân arrive, les portes du Paradis sont ouvertes et les portes de l’Enfer sont fermés, et les démons sont enchaînés." (rapporté par Al-Bukhârî)

Il est clair d’après ce hadîth que le fait que les démons soient enchaînés durant le mois de Ramadân ne signifie pas qu’ils ne peuvent influencer les personnes qui ne respectent pas les lois d’Allâh.

Cela signifie seulement qu’en ce qui concerne les croyants qui observent les règles d’Allâh, l’influence que peut avoir Satan sur eux est atténuée. Ce mois, avec toutes ses bénédictions et ses encouragements spirituels, fait pression sur Satan et, par conséquent, agit comme une sorte de barrière entre eux et lui."

Le Sheikh 'Atiyyah Saqr, ancien président du comité de la Fatwa d’Al-Azhar ajoute :

"J’aimerais précisé qu’il n’y a aucune contradiction entre le hadîth prophétique disant que les démons sont enchaînés durant le mois de Ramadân et le fait que certains musulmans commettent des crimes bien que jeûnant durant ce mois béni. Les commentateurs du hadîth d’Abû Hurayrah susmentionné disent que "les démons qui sont enchaînés durant le mois de Ramadân" sont ceux qui ne peuvent approcher les sincères qui jeûnent pour l’agrément d’Allâh et qui s’engagent durant le mois béni à accomplir les morales élevées du jeûne telles que détourner leurs regards des interdits ou s’abstenir de faire du tort à autrui.

Ibn Khuzaymah pour sa part dit que "enchaîner les démons" signifie que leur activité durant le mois béni est (seulement) réduite, et c’est pourquoi certains musulmans pèchent durant le mois de Ramadân.

Une autre interprétation possible du hadîth dit que les péchés commis à cause des chuchotements sataniques cessent, car les démons sont enchaînés et ils ne peuvent plus tenter les gens au péché durant Ramadân. A propos des péchés commis par les musulmans durant le mois béni, certains commentateurs disent que cela est du à l’âme incitatrice au péché qui pousse aux péchés et à la transgression des limites établies par Allâh. D’autres disent à propos de ces démons qu’il s’agit en fait de ceux parmi les Jinns, tandis que les diables humains, eux, ne sont pas enchaînés.

Il est donc clair que le hadîth ne contredit pas la réalité quotidienne si nous cherchons à le comprendre en profondeur. Les textes religieux doivent être compris d’une manière correcte et bien fondée pour éviter toute confusion dans la compréhension de la religion."

 

 

http://www.islamophile.org/spip/Si-les-demons-sont-enchaines.html

Category : A propos de l'islam: | Comments (0) | Write a comment |

Pourquoi les femmes ne jeûnent-elles pas pendant les règles ?

Added 23/6/2015

Musulmanes

les menstruations et la grossesse troublent profondément l'équilibre physique et mental de la femme et portent atteinte à la capacité de discernement et au sens juridique.

Toubles physiques

Bien que chaque femme soit différente, certains symptômes courants accompagnent les différentes phases du cycle menstruel. Ce ne sont pas toutes les femmes qui éprouveront tous ces symptômes pendant chacun de leurs cycles menstruels et bon nombre trouveront que les symptômes varieront selon leur âge et l’étape de leur vie. Cependant, vous ne devriez pas avoir à subir des symptômes qui perturbent votre vie quotidienne. Si vous trouvez que la prise en charge de ces symptômes est difficile, consultez votre médecin ou un professionnel de la santé.
Peu avant vos règles (pendant la phase prémenstruelle)
Les symptômes physiques peuvent comprendre :

un gain de poids ou un ballonnement;
de l’acné;
des seins sensibles;
de la douleur à l’abdomen, au dos ou aux jambes (un jour ou deux avant les règles);
un manque d’énergie.

des crampes (qu’on qualifie également de dysménorrhée);
des nausées;
de la fatigue;
la diarrhée ou la constipation.

Les symptômes émotifs peuvent comprendre :

des sentiments d’anxiété, d’irritabilité ou de dépression.

Certaines femmes éprouvent des symptômes pendant cette phase du cycle menstruel qui sont :

assez graves pour perturber leur vie quotidienne, et surviennent au même moment à chaque cycle menstruel.

l’irritabilité;
un sentiment de fatigue.

Crampes

Presque toutes les femmes connaissent des menstruations douloureuses (appelées dysménorrhée) à un certain degré. Cependant, l’intensité des crampes et la fréquence à laquelle elles se produisent varient grandement d’une femme à l’autre et peuvent changer au cours de la vie. Il existe divers moyens de faire face à la douleur, mais si des règles douloureuses perturbent votre vie quotidienne et que les mesures habituelles n’y font rien, il serait judicieux de consulter votre médecin ou un professionnel de la santé.

C'est pour tout cela qu'Allah le méséricordieuxl a interdit à la femme de jeûner pendant toute la durée de ses menstrues. 

Dieu Tout-Puissant dit;

{وَيَسْأَلُونَكَ عَنِ الْمَحِيضِ قُلْ هُوَ أَذًى فَاعْتَزِلُواْ النِّسَاء فِي الْمَحِيضِ وَلاَ تَقْرَبُوهُنَّ حَتَّىَ يَطْهُرْنَ فَإِذَا تَطَهَّرْنَ فَأْتُوهُنَّ مِنْ حَيْثُ أَمَرَكُمُ اللّهُ إِنَّ اللّهَ يُحِبُّ التَّوَّابِينَ وَيُحِبُّ الْمُتَطَهِّرِينَ}

{ils t’interrogent au sujet de la menstruation, Dis : ” C’est une souillure, Aussi, tenez-vous à l’écart des femmes pendant les menstrues et ne les approchez que lorsqu’elles sont pures, Quand elles se sont purifiées, allez à elles de la façon que Dieu vous a prescrite, ” Dieu aime ceux qui se repentent, et il aime ceux qui se purifient“ } AL-Baqara (2: 222).

Cette phrase Coranique” ne les approchez que lorsqu’elles sont pures” indique que la femme qui est en période de menstrues n’est pas pure, Et le verset Coranique qui nécessite l’ablution mineure ou l’ablution majeure comme une condition pour que la prière soit correcte et acceptable c’est:

مَا يُرِيدُ اللّهُ لِيَجْعَلَ عَلَيْكُم مِّنْ حَرَجٍ وَلَكِن يُرِيدُ لِيُطَهَّرَكُمْ

{ Dieu ne veut pas vous imposer une trop lourde charge, mais il veut vous purifier} Al-Mâ’idah (5: 6)

La femme qui est en période de menstrues ne peut pas prier parce qu’elle n’est pas pure, et elle ne porte aucun péché à cause de laisser la prière pendant cette période selon le verset Coranique;

لاَ يُكَلِّفُ اللّهُ نَفْسًا إِلاَّ وُسْعَهَا

{ Dieu n’impose à une âme que ce qu’elle peut supporter} AL-Baqara(2: 286).

Selon ‘Aïcha, Oum Habiba bint Jahch “qui était une épouse d’Abdurrahman ben awf” a dit: O Messager de Dieu, je suis atteinte de metrorragie et je n’arrive pas a m’en purifier! Dois-je m’abstenir de prier ?

Le Prophète (la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) a dit:” Abstiens-toi de prier (et de faire les autres choses dont la femme en menstrues est exempte) pendant la durée des jours ou tu avais ton cycle menstruel, puis lave-toi et prie, donc, selon Aïcha , Oum habiba se lavait pour chaque prière[1]” .

Donc, Les femmes menstruées ne prient pas en période de menstrues, et elles ne doivent pas rattraper ces prières après la fin de cette période, car la prière en cette période n’est pas obligatoire pour elles.

 

 

 

http://www.masexualite.ca/sante-sexuelle/douleur-boutons-et-troubles-de-lhumeur

http://www.islametmusulmans.com/priere/la-priere-et-le-jeune-pour-les-femmes-en-periode-de-menstrues.html

Category : A propos de l'islam: | Comments (0) | Write a comment |