"> La-bonne-parole - Miracle du hadith sur la propreté des - Musulman et fier de l\'être
 

Miracle du hadith sur la propreté des chats

Added 25/5/2016

 

"A se nettoyer sans cesse, le chat est le seul animal qui soit propre, et donc digne d'être caressé." disait Louis Pasteur. Mais entre le raisonnable et l'excessif, certains chats dépassent vite la ligne du toilettage.

Le chat domestique (Felis silvestris catus) est un mammifère carnivore de la famille des félidés. Il est l’un des principaux animaux de compagnie et compte aujourd’hui une cinquantaine de races différentes reconnues par les instances de certification. Dans de nombreux pays, le chat entre dans le cadre de la législation sur les carnivores domestiques à l’instar du chien et du furet. 

 

Une propreté méticuleuse

Le comportement de toilettage permet à votre chat de maintenir la propreté de son pelage, d'en expulser les parasites et les corps étrangers. 
C'est un comportement important et fragile. Important, parce qu'il occupe une part non négligeable du temps d'activité du chat, entre 10 à 30 %. Fragile, puisqu'il s'altère très facilement lors de modifications de l'environnement. Il est bien souvent, un des premiers symptômes des affections, comportementales ou non, du chat. 
Généralement, le léchage, réalisé avec la langue et les membres antérieurs, est distingué du grattage, réalisé avec les postérieurs.
Le toilettage est quasiment systématique au réveil ou après une période de repos. Il concerne de nombreuses zones corporelles, en général d'abord la face. Puis un léchage lent et systématique du corps, de la tête vers la queue. 
Les zones les plus léchées sont le pourtour de la bouche (après chaque repas, surtout avec un aliment humide), le cou, le thorax, les épaules et les antérieurs. Les autres zones corporelles reçoivent moins d'attention.

Lors du léchage, le chat emploie aussi ses dents pour attraper les parasites. Les incisives sont surtout utilisées pour nettoyer les espaces interdigités et pour démêler les touffes de poils agglutinés.

Une fonction apaisante

Mais, à côté de sa fonction utilitaire stricte, le toilettage a surtout une fonction neurobiologique majeure. Le fait de se toiletter déclenche une production endogène d'endorphines, ce qui donne à ce comportement une fonction anxiolytique qui explique l'apparition de séquences de léchage dans des situations de contrariété (lorsque votre chat vient de rater sa proie) ou de frustration (il voulait sortir, mais par la porte que vous lui ouvrez il découvre qu'il pleut...). Le léchage permet alors à votre chat de se remettre de ses "émotions".

Le fait que le léchage s'accompagne d'une production d'endorphines, soulage bien évidemment votre chat, mais celle-ci s'accompagnant d'une libération de  dopamine, un neuromédiateur associé au plaisir, certains chats peuvent ne plus savoir s'arrêter et  adopter alors ce qu'il faut appeler des TOC, troubles obsessionnels compulsifs, ou comportements stéréotypés. Siamois, Abyssins, Burmeses (et les Himalayens, dans une moindre mesure), sont les trois races les plus représentées en matière de troubles compulsifs, automutilations, et destructions de lainage, etc.

Avoir un chat est une sunna 

 A l'époque du prophète, Les chats se promenaient entre les maisons et ils entraient dans les maisons. Le prophète lui même leur posaitt un récipient afin qu'ils boivent, puis il accomplissait les ablutions aec le reste de l'eau ; et il a dit  : (Le chat fait partie des membres de la famille, et il fait partie de ceux qui vont et viennent autour de vous" rapporté par Ahmed (22637), et Al-Albaani a dit que c'est un hadith authentique dans son livre "Les hadiths authentiques et faibles du Jaamî As-Sariir" (6007).

Et selon ce qui précède, il est permis de laisser les chats dans les maisons s'il n'y a pas en cela une injustice et une humiliation pour eux, et s'il n'y a pas de danger pour la santé des enfants ;

 

http://www.unamourdechat.com/

 

Category : Le prophète ,Haddiths | Comments (0) | Write a comment |

La prévention des infections en Islam

Added 23/5/2016

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

Photobucket


Depuis les deux dernières décennies, les professionnels de la santé du monde entier s’inquiètent de la propagation des maladies infectieuses.  L’apparition de la grippe porcine, de la grippe aviaire et du SRAS nous ont fait réaliser que certaines maladies infectieuses se manifestent maintenant à l’échelle mondiale et se retrouvent à l’ordre du jour des politiciens et dirigeants de la santé un peu partout dans le monde.  Dans les pays développés comme ceux en voie de développement, les responsables de la santé se penchent sur la recherche sur les maladies infectieuses et établissent des liens entre elles et la législation et les infrastructures.

L’étendue des maladies infectieuses constitue un défi à cause de la globalisation.  L’avion, qui se démocratise de plus en plus, permet aux maladies de se propager facilement entre les pays et les communautés.  Le contrôle et la prévention des maladies infectieuses continueront, au 21e siècle, d’être menacés par les problèmes de réchauffement climatique, de conflits de toutes sortes, de famines, de surpopulation, de déforestation et de bioterrorisme.

Parce que les médias en ont beaucoup parlé, la plupart d’entre nous sommes au courant des risques relatifs aux grippes porcine et aviaire et, en 2003-2004, le monde a retenu son souffle quand plus de 8098 personnes furent atteintes par le SRAS, un début d’épidémie heureusement vite contrôlé.[1]  Ces trois virus ont éveillé l’intérêt du public pour les maladies infectieuses.  Pourtant, Gideon Informatics[2] , la base de données mondiale des maladies infectieuses, a retracé et documenté plus de vingt maladies infectieuses importantes depuis 1972.

Des mesures de bases sont essentielles lorsque l’on tente de contrôler la propagation d’une maladie infectieuse.  Cela inclut le lavage méticuleux des mains, le fait de se couvrir la bouche lorsque l’on tousse ou que l’on éternue, de jeter ses mouchoirs utilisés, de demeurer à la maison et loin des endroits publics et, en des cas extrêmes comme le SRAS, rester en quarantaine.  Dans la série d’articles intitulée « La santé en islam », nous avons expliqué que l’islam est une religion qui se soucie de la santé des membres de sa communauté.

L’islam est un système de croyance holistique et il tient compte du bien-être physique, émotionnel et spirituel des individus et des sociétés.  Bien que prendre soin des individus soit important, protéger les communautés, incluant leurs membres les plus fragiles, est d’une importance capitale.  Il y a plus de 1400 ans, le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a enseigné à ses fidèles des règles d’hygiène qui sont toujours parfaitement applicables et pertinentes au 21e siècle.

Dans les hadiths du Prophète, nous trouvons des preuves indiquant clairement la position de l’islam sur le fait de tousser ou d’éternuer sans couvrir sa bouche.  Le Prophète a enseigné aux croyants à couvrir leur visage lorsqu’ils éternuent.[3]  La conséquence la plus évidente si l’on ne couvre pas sa bouche en toussant ou en éternuant est la propagation de bactéries et de virus dans l’air sous forme de gouttelettes invisibles à l’œil nu, qui retombent sur les gens, autour, et sur les surfaces environnantes.

Selon le Centre de contrôle des maladies des États-Unis, le virus qui cause le SRAS se propage surtout par les gouttelettes propulsées dans l’air par les personnes infectées qui toussent ou éternuent.  On parle, ici, de gouttelettes propulsées à une distance moyenne de 3 pieds, dans l’air, et qui se déposent sur les muqueuses de la bouche, du nez ou des yeux des gens qui se trouvent tout autour.  Le virus peut également se propager quand une personne touche une surface ou un objet contaminé par ces gouttelettes et touche ensuite sa bouche, son nez ou ses yeux.  Enfin, le SRAS peut également se propager plus loin, par le mouvement de l’air.

L’islam est une religion de propreté.  « Dieu aime ceux qui se tournent vers Lui et Il aime ceux qui se purifient. » (Coran 2:222)  Dans certains hadiths, le prophète Mohammed parle de la propreté comme étant la « moitié de la foi »; il est donc important d’adopter une hygiène corporelle adéquate et constante et l’islam nous conseille à ce sujet.  Il est en effet fortement recommandé de laver ses parties intimes après s’être soulagé et les musulmans doivent porter une attention particulière à leur propreté physique avant d’aller prier.  Ils doivent laver leurs mains, leur visage (incluant la bouche et le nez), leurs avant-bras et leurs pieds un minimum de cinq fois par jour.  Le prophète Mohammed a insisté pour que les croyants lavent leurs mains avant de prier, avant et après avoir mangé[4] et en se réveillant le matin[5].

Lorsque l’on tente de stopper la propagation de n’importe quel type de virus, le fréquent lavage des mains est de première importance.  Il s’agit d’ailleurs d’une recommandation de l’OMS et du Centre pour la prévention et le contrôle des maladies, en plus des précautions suivantes : couvrir son nez et sa bouche avec un mouchoir au moment d’éternuer et jeter immédiatement le mouchoir; laver ses mains avec du savon et de l’eau, surtout après avoir toussé ou éternué; éviter de toucher ses yeux, son nez ou sa bouche, car ce sont les portes d’entrée des virus et bactéries; rester à la maison si vous êtes malade.  Le Centre pour la prévention et le contrôle des maladies recommande de rester à la maison et d’éviter de se rendre à l’école ou au travail pour ne pas contaminer les autres.

La prévention de la contagion, en islam, inclut l’isolement et la quarantaine.  Le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a mis en place des stratégies qui sont aujourd’hui appliquées par les responsables de la santé publique un peu partout à travers le monde.  Il a ordonné à ses fidèles de ne pas se rendre aux endroits où il y a une épidémie et a vivement recommandé à ceux se trouvant dans ces endroits de ne pas en sortir, afin d’éviter de propager davantage la maladie.  Il a dit : « Si vous entendez dire qu’une contrée est contaminée par la peste, n’y allez pas; et si la peste se propage dans un endroit alors que vous vous y trouvez, n’en sortez pas. »[6]  Il a également recommandé aux personnes malades de s’abstenir de rendre visite aux personnes en bonne santé.[7]

Le Centre pour la prévention et le contrôle des maladies affirme que l’isolement est nécessaire non seulement pour le confort du patient, mais aussi pour protéger le public.  La plupart des gouvernements, à travers le monde, sont légalement aptes à forcer des personnes contagieuses à demeurer en quarantaine ou en isolement afin de contrôler la propagation des maladies.

Les enseignements de l’islam sont conçus pour profiter à toute l’humanité.  Les règles et recommandations sur l’hygiène corporelle et la propreté en général visent le bien-être des individus et des communautés.  Le contrôle des infections est inhérent aux règles d’hygiène islamiques.  Se laver fréquemment les mains, se couvrir la bouche lorsque l’on tousse ou éternue, s’isoler volontairement lorsqu’on est malade et éviter de voyager sont des mesures efficaces pour préserver la santé publique.   Plusieurs des mesures prises au 21e siècle pour prévenir la contagion rappellent de près celles préconisées par le prophète Mohammed.



Footnotes:

[1] (http://www.cdc.gov/ncidod/sars/basics.htm)

[2] (http://www.gideononline.com/index.htm)

[3] Mustadrak Haakim

[4] Abou Daoud

[5] Sahih Al-Boukhari

[6] Sahih Al-Boukhari, Sahih Mouslim

[7] Sahih Mouslim

http://www.islamreligion.com/fr/articles/2534/

Category : A propos de l'islam: | Comments (0) | Write a comment |

Esthétique:le PRP;une méthode naturelle pou rajeunir

Added 22/5/2016

le PRP

Qu’est ce que le Plasma Riche en Plaquettes ?

injection PRP Le mésolift de PRP est une technique d’injection de plasma autologue (issu du sang du patient), riche en plaquettes, facteur de croissance de cellules souches. L’injection de PRP accélère le processus de cicatrisation en stimulant la synthèse de collagène, la revascularisation et la réparation des tissus.

La concentration est augmenté dans le plasma riche en plaquettes. C’est un réservoir de protéines bioactives, facteurs de croissance qui accélère la régénération des tissus. Ces protéines initient la guérison des tissus conjonctifs, tendons, ligaments, et permettent la création de nouveaux vaisseaux sanguins, stimulant le processus de guérison.

Les plaquettes renferment différents facteurs de croissance qui désigne une famille de protéines qui régulent la multiplication et la différenciation cellulaire. Ils ont l’avantage de participer naturellement au processus de cicatrisation en stimulant la formation de nouvelles cellules.

Initialement, l’injection de PRP, ou Self Regenerin® est utilisé en chirurgie réparatrice et en médecine du sport, ce n’est que récemment qu’elle est utilisée en médecine esthétique.

En 2009, lors du programme antidopage lors du tournois de tennis Sony Ericsson WTA 2010, les organisateurs du tournois autorisaient déjà à usage à des fins thérapeutiques (AUT), l’injection du PRP « Une AUT est nécessaire en cas d’injection intramusculaire de préparations dérivées de plaquettes (Platelet-Derived Preparations) (comme le plasma riche en plaquettes (Platelet Rich Plasma) ou PRP, et de‘blood spinning’). Il est impératif de déclarer l’usage de préparations dérivées de plaquettes (platelet–derived preparations) par
 d’autres voies d’administration (comme une injection dans une articulation, un tendon ou un ligament) sur le formulaire de contrôle antidopage chaque fois qu’une joueuse est testée et un formulaire de déclaration d’usage ».

En juillet 2010, Rafael Nadal a utilisé cette technique pour soigner sa tendinite chronique aux
 deux genoux. L’utilisation d’injection de PRP est utilisé depuis plusieurs années dans de nombreux sports, notamment en Superbowl.

A ce jour, on peut retrouver son utilisation dans une publication au Journal officiel autorisé en application de l’article L. 1243-2 « prélevés et utilisés à des fins thérapeutiques autologues dans cadre d’une seule et même intervention médicale », dans un avis de l’AFSSAPS, « le produit final obtenu n’est pas un produit sanguin labile au sens de l’article L1221-8 du code de la santé Publique et ne correspond pas aux caractéristiques des PSL … » et dans un avis de l’AMA (Agence Mondiale Antidopage) « Non dopant et non soumis à une déclaration… »

Depuis quand existe-t-il les injections de PRP ?

Les concentrés plaquettaires autologues comme le plasma riche en plaquettes, ont été développés à partir des années 90 dans l’objectif de stimuler les différentes phases de la réparation tissulaire.

En 2006, la première étude sur l’utilisation des facteurs de croissance dans le traitement des tendinites du coude montre une cicatrisation spectaculaire. En 2007, un article dans l’American Journal of Sports Medicine, constate que le nombre de cellule est quatre fois supérieur aux techniques traditionnelles, au bout d’une semaine. Le temps de récupérations des athlètes a été nettement réduit, puisqu’ils ont pu reprendre l’entraînement un mois et demi avant les autres ; l’efficacité des injections de PRP dans les aponévrosites plantaires par rapport aux injections de corticoïde est nettement plus importante. L’équipe du Docteur Filardo démontre une amélioration de la douleur, de la fonction du genou et de la qualité dans l’arthrose du genou, lorsque plusieurs injections intra articulaire de PRP étaient réalisées. Gerben a démontré que le PRP inhibait l’inflammation dans l’arthrose et Barney Davidson qu’un des facteurs de croissance stimule la réparation cartilagineuse. Barber et Gumina ont démontré que l’utilisation de PRP pendant une réparation sous arthroscopie d’une rupture de la coiffe des rotateurs pouvaient augmenter la cicatrisation des réparations de la coiffe des rotateurs manière significative. Randelli a montré que l’utilisation de PRP dans les réparations des lésions de la coiffe des rotateurs diminuait le temps de récupération.

Comment le PRP agit-il, en médecine esthétique?

Une petite quantité de sang (20 à 60ml) est prélevée au patient, puis centrifugé. Le PRP est extrait. Ce processus augmente la concentration des plaquettes et des facteurs de croissance de 500%. Lorsqu’il est réinjecté, il crée une cascade de réparation du tissus lésée et en résulte le développement de nouveaux collagènes matures qui renforcent les espaces creusés par les ridules. C’est un produit 100% biocompatible.

Les injections de PRP peuvent traiter les cernes, les ridules du visage, le décolleté froissé, le dos des mains, la perte de cheveux.

La préparation des méthodes de PRP

Les plus utilisées en médecine du sport ou en médecine esthétique sont des techniques simplifiées basée sur une centrifugeuse de sang total. Cette méthode est exploité par plusieurs fabricants proposant des kits commerciaux stériles pour la médecine du sport.

Dans le cadre de la médecine esthétique, le produit DENSITY PLATELET GEL A est un dispositif médical de classe II B ; norme CE 0476, permettant aux médecins esthétiques de pratique ces injections depuis son cabinet.

Ce produit est aussi utilisé pour des pathologies telles que les traumatologies du sport, la chirurgie orthopédique, la chirurgie dentaire, la chirurgie reconstructrice, entre autre. Les injections de PRP sont principalement utilisées pour la revitalisation. Les facteurs de croissances vont stimuler la micro circulation et la fabrication du collagène. La peau devient plus douce, plus tonique. Le teint est plus rosé, plus vivant. Elles peuvent aussi servir pour les cernes, les rides et la repousse capilaire. Le PRP une fois injecté va recréer du tissu vivant là où il est injecté. Le tissu restera souple dans le temps. Il trouve tout
 sont intérêt à moyen et long terme.

Le traitement doit être poursuivi par 2 séries d’injections à 2 mois d’ intervalle.

Sous quelle forme est le PRP ?

Le PRP est sous forme liquide, puisque c’est un concentré plaquettaire issus du sang du patient. Il peut être transformé sous forme de gel, le Density Platelet Gel, en 5 secondes, en le mixant avec un mélange de thrombine et de chlorure de calcium, permettant aux puissants composants cicatrisant de rester en place lors de l’injection.

Le Density Platelet Gel est un dispositif médical aux normes hématologiques européens .Sur le plan medico-légal, le Density Platelet Gel est le seul produit autologue à être utilisé en cabinet médical, car tous les composants du kit sont stérilisés individuellement et la manipulation du sang se fait à cycle fermé. Tous les composants du kit ont une étiquette de traçabilité.

Comment se déroule une séance d’injection de PRP ?

L’injection se fait sous anesthésie locale ou légère sédation. La zone d’injection doit être aseptisée. Les injections se font par petites doses autour de la zone à comblée (ridules, cernes). Elles peuvent nécessité une autre intervention 1 mois plus tard.

Les micro-injections de Plasma Riche en Plaquettes (PRP) régénèrent et rajeunissent la peau de certaines zones délicates et parfois difficiles à traiter comme les cernes, le cou et le dos des mains, les ridules.

L’intervention d’injection de PRP commence par un prélèvement sanguin qui est immédiatement centrifugé afin d’en extraire le plasma riche en plaquettes. Ce plasma est réinjecté par le médecin en mésothérapie sur la zone légèrement anesthésiée. Une séance dure environ une heure. Trois séances peuvent être échelonné sur 2 mois suivant les conseils du médecin esthétique.

Quels sont les résultats ?

Les injections permettent une réjuvénation naturelle. La peau devient plus souple, plus tonique, moins ridées. Le PRP a également une action volumatrice et restructurante.

Quels sont les effets secondaires ?

Grâce à l’asepsie de la zone traitée et des caractéristique autologue du procédé, les effets secondaires sont particulièrement minimes, légères rougeurs, gonflement, hématomes peuvent disparaître après quelques jours qui suivent l’intervention

Category : J'ai lu pour vous | Comments (0) | Write a comment |

Qui aura droit à la Chafa'a ou l'intercession le Jour Dernier ?

Added 20/5/2016

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك


le Jour du Jugement Dernier, plusieurs intercessions auront lieu:

Certainesd'entre elles seront exclusivement réservées au ProphèteMouhammad .

Parmiles autres prophètes (Réf: Ibné Mâdjah), maiségalement parmi les anges, les savants (Ibné Mâdjah),les martyrs (Ibné Mâdjah), les enfants qui sont morts avantsl'âge de la puberté, les personnes ayant mémoriséle Qour'aane et l'ayant pratiqué (Tirmdhi- Hadith "Gharîb"/IbnéMâdjah) ainsi que parmi les pieux croyants en général(Ibné Mâdjah), Allah accordera à qui Il le désirele droit d'intercéder.

L'imâmNawawi r.a., dans son commentaire du Sahih Mouslim rapporte de QâdhiAyâdh r.a. ceci:

"Ily a unanimité parmi les "Ahlous Sounnah wal Djama'ah" que des intercessionsauront lieu le Jour du Jugement Dernier, en raison du verset du Qour'aanequi est explicite à ce sujet:

"Cejour-là, l'intercession ne profitera qu'à celui auquel leTout Miséricordieux aura donné Sa permission et dont Il agréerala parole."(Sourate20 / Verset 109)

LesHadiths confirmant ceci sont si nombreux qu'ils ne peuvent être réfutés.Les "salafous sâlihins" (les pieux prédécesseurs) ettous ceux qui les ont succédé ont également ététoujours d'accord sur ce point. Seuls les Khâridjites et une partiedes Mou'tazilites (qui sont des sectes égarés parmi les musulmans)ont réfuté la possibilité de l'intercession (…)".Il y en aura (au moins) cinq types qui auront lieu:

1.Lapremière consistera à demander à Allah d'éloignerla frayeur de l'ensemble de l'Humanité en débutant rapidementle Jugement. Dans un Hadith rapporté par Boukhâri et Mouslim,le Prophète Mouhammad relateles terribles difficultés que connaîtront les hommes en ceJour. L'ensemble de l'Humanité sera ainsi retenue dans la plainedu Rassemblement, "Al Mahchar". Les gens iront voir un à un lesProphètes d'Allah pour qu'ils intercèdent auprès d'Allahet que débute le Jugement. Mais tous refuseront et ce sera le ProphèteMouhammad qui, en dernier, aura le privilège de le faire. Cette intercession,réservée au Prophète Mouhammad est connue sous le nom de "Ach Chafâ'atoul Oudhmâ" ou "AchChafâ'atoul Koubrâ" (La Grande Intercession).

2.Laseconde aura pour but de faire entrer un certain nombre de gens au paradissans qu'ils n'aient à rendre de compte. Ce type d'intercession aété également mentionné dans les Hadiths ausujet du Prophète Mouhammad .

3.Latroisième portera sur les personnes au sujet desquels Allah auradéjà rendu Son Jugement et qui seront destinés àl'Enfer. Le Prophète Mouhammad , ainsi que ceux qu'Allah aura choisi, pourront plaider en leur faveurafin qu'elles soient pardonnées et admises au paradis. Le ProphèteMouhammad dit dans un Hadith: "Mon intercession en faveur de ceux qui aurontcommis des péchés majeurs ("Kabâir") sera exclusivementréservée aux gens de ma communauté." (Tirmidhi,Abou Dâoûd, Ibné Mâdjah)

C'estégalement à ce moment que pourront intercéder en faveurdes membres de leur famille ceux qui auront mémorisé et pratiquéle Qour'aane, comme en témoigne ce Hadith: "Celui qui a lule Qour'aane, l'a appris, a considéré ce qui est licite dansle Qour'aane comme tel et à également considérécomme tel ce que le Qour'aane a rendu illicite, Allah le fera entrer auparadis et acceptera son intercession au sujet de dix personnes de sa maisonsur qui le Feu a été rendu obligatoire." (Ahmad,Tirmidhi (Hadith "Gharîb"), Ibné Mâdjah, Dâramiy)

Unautre Hadith rapporté par Ibné Mâdjah montre que mêmeles pieuses personnes pourront intercéder à ce moment enfaveur de ceux qu'ils connaissaient: Anas rapporte que le Prophète Mouhammad a dit: "Les gens (musulmans) qui seront destinés àl'Enfer se mettront debout en rangées sur la voie des gens du paradis(les pieuses personnes). L'un d'entre eux dira: "Ô Untel ! Ne mereconnais-tu pas. Je suis celui qui, une fois, t'avais donné àboire." Certains autres diront: "Je suis celui qui t'avais fourni de l'eauafin que tu puisses faire tes ablutions." Ce dernier intercéderaalors en faveur de celui qui est destiné à l'Enfer, et lefera entrer au paradis." (Ibné Mâdjah). (Ce Hadithenseigne aux croyants et aux croyantes l'importance de toujours fréquenterles personnes pieuses et de rester à leur service.)

4.Laquatrième intercession aura lieu après que les pécheursaient été envoyés en Enfer. A ce moment, le ProphèteMouhammad , les autres Prophètes et les anges demanderont à Allah d'yretirer les croyants. Les autres musulmans également intercéderonten faveur de leurs frères et sœurs qui seront en Enfer, en disant:"Ô Notre Seigneur ! Ils jeûnaient, priaient et faisaientle Hadj avec nous !" Allah leur dira alors: "Retirez du Feuceux que vous connaissez…" (Extrait d'un long Hadith de Boukhâriet Mouslim).

5.Enfin,la dernière intercession aura lieu au paradis. Ceux à quiAllah donnera la permission pourront plaider afin que le statut de certainscroyants soit amélioré.

(Réf:"Mirqâtoul Mafâtih Charh Michkâtoul Masâbîh"de Moulla Ali Qâri r.a.: Volume 10 / Page 310 ; "Madhâhir Haqq":Volume 5)

Qu'Allahnous accorde tous le Paradis sans que nous ayons à rendre de compte. Âmine.WaAllâhou A'lam !

 

www.centre-islamique.com

www.muslimfr.com

 
 

www.inter-islam.org 
Category : A propos de l'islam: | Comments (0) | Write a comment |

D'où vient l'habitude de souffler les bougies d'un gâteau d'anniversaire?

Added 16/5/2016

En parlant de pratique de Ce monde nous voudrions vous amenez à réfléchir sur l’origine des bougies.

Chaque année, adultes & enfants soufflent les bougies de leur gâteau d'anniversaire. Que sait-on de cette coutume, d'où vient-elle, quels en sont les rites?

Traditionnellement, sous les chants encourageants des convives, l'heureux élu du jour souffle les bougies de son gâteau d'anniversaire. A ce rite, l'on attache une superstition, à savoir que s'il réussit à les souffler, les éteindre en une seule fois, cela lui portera bonheur pour l'année à venir. Généralement, à cette occasion la personne émet un vœu, qu'elle doit conserver secret si elle veut qu'il se réalise.
Aux origines des rituels de l'anniversaire

Cette coutume viendrait des pharaons, des Perses, des Romains et des Grecs. Justin Favrod et Jean-Daniel Morerod qualifient l'anniversaire de naissance de rite antique païen. L'Ancien Testament nous apprend que Pharaon, le roi d'Egypte, fêtait son jour de naissance. Les pharaons auraient été les premiers à célébrer des anniversaires, mais plutôt qu'une fête annuelle, ils célébraient la date de naissance du pharaon en tant que premier jour de règne. Grâce à Hérodote, le célèbre historien de l'antiquité grecque, on apprend que les Perses fêtaient à chacun l'anniversaire de son jour de naissance par un banquet. Dans la Chine antique, on fêtait également l'anniversaire du jour de naissance. Le point commun de ces deux peuples était la connaissance de l'astrologie. Les Romains, sans pour autant avoir la connaissance de l'astrologie, fêtaient leur anniversaire. Pour ce peuple, chaque homme ou chaque femme naissait avec un bon ou un mauvais génie. C'est ainsi qu'ils fêtaient tant l'anniversaire de leurs dieux que celui de leur bon génie. A cette occasion, un sacrifice était célébré. Pour cet évènement, ils invitaient leurs amis, qui apportaient des cadeaux de bon augure tant pour l'homme, la femme que le bon génie. Cette fête romaine était d'appartenance religieuse.

Les Grecs, quant à eux, fêtaient chaque mois le jour anniversaire de leurs divinités. Ce serait pour l'anniversaire d'Artémis, la déesse de la lune, qu'un gâteau d'anniversaire décoré de bougies allumées était préparé. Ce dessert illuminé symbolisait alors la lumière et le reflet terrestre de la déesse. Ce fut cette origine païenne qui fit que les traditions liées aux anniversaires furent rejetées par les premiers chrétiens. Ce rituel du gâteau d'anniversaire aux bougies revint en Allemagne au XIIIe, pour les "kinderfeste", considérés comme les premiers goûters d'anniversaire.

L'anniversaire de naissance est fêté en France depuis le XVIIIe siècle, soit un siècle plus tard que les pays protestants qui les fêtaient depuis le XVIIe siècle. D'après A. Montandon (*), cette fête marque "la reconnaissance du moi et la valorisation de l'individualité". En effet, auparavant, on fêtait le jour du saint dont on portait le nom. L'on doit à l'influence anglaise le fait de distinguer la fête de son jour de naissance et celle de son saint.

Il fallut attendre le XIXe siècle pour que la fête d'anniversaire du jour de naissance gagne l'Occident entier.

 

http://www.eglisephiladelphia.com/etudes-bibliques/sujets-divers/origine-des-bougies-sur-les-g%C3%A2teaux-d-anniversaire/

Category : J'ai lu pour vous | Comments (1) | Write a comment |