"> La-bonne-parole - Comment une odeur fait-elle ressurgir - Musulman et fier de l\'être
 

Comment une odeur fait-elle ressurgir des souvenirs ?

Added 12/8/2016

 
Chacun d'entre nous a certainement vécu cette expérience intense : se replonger dans un souvenir à la faveur d'une odeur. Généralement, nous apprécions ce moment, parce qu'il nous fait nous remémorer l'endroit où nous avons senti cette odeur, mais surtout les émotions ressenties à ce moment-là. Des neurologues ont identifié le mécanisme cérébral qui permet cette résurgence de souvenirs à partir d'une odeur. Comment l'association odeur-souvenir fonctionne-t-elle dans notre cerveau ?

Les études (ainsi que l'épisode de la madeleine de Proust) ont déjà montré que les odeurs et le goût seraient plus évocateurs de souvenirs que les autres systèmes sensoriels. La recherche, menée par le neurologue Kei M. Igarashi et ses collègues (publiée dans la revue Nature), a mis en évidence l'apparition d'ondes cérébrales de fréquences similaires en deux endroits du cerveau : le cortex entorhinal et l'hippocampe. Le premier est impliqué dans le traitement de l'information olfactive et le second joue un rôle crucial dans la mémoire (et le repérage spatial). Dans le cas d'un stimulus olfactif associé à un souvenir que l'on peut décrire, verbaliser, il s'agit plus spécifiquement de la mémoire déclarative. Comment les chercheurs ont-ils pu rendre compte de cette récupération de la mémoire (déclarative) grâce à cette activité cérébrale interactive entre le cortex entorhinal et l'hippocampe chez des rats ?

L'expérience a été la suivante : les chercheurs ont placé 17 rats dans des labyrinthes et les ont entrainés à associer une odeur à de la nourriture. Concrètement, il s'est agi d’apprendre à un rat à mémoriser un chemin (jusqu’au lieu du labyrinthe où était disposée de la nourriture) en fonction d’une odeur ressentie. Après 3 semaines d'entrainement, le pourcentage de bonnes associations odeur-nourriture a continuellement augmenté jusqu'à atteindre 85%. L'activité neuronale entre le cortex entorhinal et l'hippocampe a ensuite été mesurée chez 5 rats bien entrainés. Les scientifiques ont alors observé que la capacité des rats à correctement associer une odeur à un lieu repose sur l'apparition d'ondes cérébrales parfaitement synchrones (20-40 Hz) dans ces deux régions du cerveau. Cette harmonie de fréquences permet ainsi, dans cette expérience, la synchronie entre la mémoire olfactive et la mémoire spatiale. Les rats sont effectivement capables, à partir d'une odeur, de se remémorer un contexte, en l'occurrence ici l'endroit où se trouve la nourriture.

Cependant, comme le précisent les auteurs de l'étude, si la relation cortex entorhinal-hippocampe est établie, ses liens avec la formation de la mémoire nécessitent encore d'autres recherches. Reste que cette expérience apporte des éléments intéressants pour l'apprentissage et les techniques de mémorisation. A quand plus d'odeurs et de saveurs à l'école ?
Source : Kei M. Igarashi, Li Lu , Laura L. Colgin, May-Britt Moser & Edvard I. Moser, Coordination of entorhinal–hippocampal ensemble activity during associative learning
Category : J'ai lu pour vous | Comments (0) | Write a comment |

Pourquoi certains ont le visage illuminé?

Added 10/8/2016

Allah

Parmi les choses qui illuminent et embellissent le visage figurent la multiplication des bonnes œuvres et le fait d’éviter les péchés et les actes de désobéissance envers Allah. Ibn al-Qayyim a dit :

« L’obéissance à Allah est une lumière et la désobéissance envers Lui est ténèbres. Plus l’obscurité augmente, plus la confusion est grande jusqu’à ce que l’homme tombe dans l’hérésie, l’égarement et les choses causant sa perte, sans s’en rendre compte, tel l’aveugle qui sort et marche seul dans l’obscurité de la nuit. Ces ténèbres grandissent jusqu’à apparaître dans les yeux et sur le visage, telle une noirceur que tout le monde peut voir. ‘Abdullah ibn ‘Abbâs a dit : " Les bonnes actions apportent de la clarté au visage, de la lumière dans le cœur, de la largesse dans la subsistance, de la vitalité au corps et de l’amour (pour lui) dans le cœur des gens. Et les mauvaises actions obscurcissent le visage, font que des ténèbres envahissent le cœur ; elles affaiblissent le corps, diminuent la subsistance et entraînent de l’animosité (envers lui) dans le cœur des gens." »

Parmi les choses qui illuminent et embellissent le visage figure également : la multiplication de l’accomplissement des prières, plus particulièrement les prières nocturnes. On demanda à al-Hasan : « Pourquoi ceux qui prient la nuit ont-ils les plus beaux visages ? » Il répondit : « C’est parce qu’ils s’isolent avec le Tout Miséricordieux et qu’Il leur procure une lumière venant de la Sienne » (Fadl Qiyâm al-Layl wa al-Tahajjud de al-Âdjurrî)

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « […] Leurs visages sont marqués par la trace laissée par la prosternation. […] » (Coran 48/29) Ibn Kathîr a dit dans son exégèse de ce verset : « Al-Suddî a dit : "La prière embellit leur visages." Certains prédécesseurs ont dit : "Le visage de celui qui multiplie les prières durant la nuit s’embellit durant la journée." »

Parmi les choses qui illuminent et embellissent le visage, citons aussi le fait de répandre et transmettre les hadiths du Prophète (). Zayd ibn Thâbit, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté avoir entendu le Messager d’Allah () dire :

« Qu’Allah embellisse le visage de celui qui entend ma parole, la comprend, l’apprend puis la transmet. Il se pourrait que quelqu’un porte une science vers plus savant que lui » (Ahmad, Abû Dâwûd, Ibn Mâdja, al-Tirmidhî : hasan sahîh)

Al-Khattâbî a dit : « Ce hadith est une invocation en faveur de cette personne afin qu’Allah le comble de bienfaits et de joie... » Sufyân a dit : « Nul ne part à la recherche d’un hadith sans que cela n’embellisse son visage. » Ibn al-Qayyim a dit : « La lumière et la splendeur du visage sont une trace de la foi, de la joie intérieure et de la gaieté, du bonheur et du plaisir du cœur qui laisse apparaître cette lumière, ce bonheur et cette joie sur le visage. C’est pourquoi Allah le comble de joie, de plaisir et de lumière. »

Parmi les choses qui illuminent et embellissent le visage figure aussi le fait d’accomplir ce qui illumine le cœur, car le cœur contrôle les membres du corps ; et donc, s’il s’illumine de foi et de bonnes actions, cela transparaît sur le visage qu’il illumine. Cheikh al-Islâm ibn Taymiyya a dit :

« La beauté du cœur issue des œuvres pieuses transparaît sur le visage tout comme la laideur du cœur issue des mauvaises actions transparaît sur le visage. Ensuite, cela s’intensifie en fonction de la quantité des bonnes ou mauvaises œuvres. Plus l’obéissance à Allah et la piété sont grandes, plus la beauté est intense et plus le péché et la transgression sont grands, plus la laideur est grande, jusqu’à changer l’apparence d’une personne, la rendant belle ou laide. En effet, combien de gens ayant une apparence hideuse sont-elles devenues belles par la beauté et la splendeur de leurs œuvres pieuses qui a fini par transparaître dans leur apparence.

C’est pourquoi cela apparaît clairement lorsque l’on persiste à commettre des péchés à la fin de sa vie. On observe ainsi que plus les gens de la Sunna et de l’obéissance envers Allah vieillissent, plus ils deviennent beaux à tel point que l’un d’eux devient plus beau lorsqu’il est âgé que lorsqu’il était jeune. À l’inverse, on observe que plus les gens de l’hérésie et de la désobéissance envers Allah vieillissent, plus leur laideur et défauts deviennent grands, si bien que celui qui était ébahi par leur beauté lorsqu’ils étaient jeunes ne peut plus les regarder. » (Al-Istiqâma)

 

http://www.islamweb.net/frh/index.php?page=showfatwa&FatwaId=287572

Category : A propos de l'islam: | Comments (0) | Write a comment |

Lien entre la bonne fin et la récitation de certains versets coraniques avant la mort

Added 8/8/2016

 

mort

Les situations qui se manifestent au musulman avant sa mort comme le fait de réciter un verset de pardon ou de clémence ou parlant du paradis ou d’autres versets qui indiquent une bonne conjoncture, tout cela est considéré comme de bonnes annonces d’une bonne fin. Le fait que le mort achève sa vie par une bonne œuvre est un bon signe !
Les exemples de ce genre sont nombreux :
1/ Celui rapporté par l’imam Ibn Kathîr dans son livre « Al-Bidâya wa-l-Nihâya » que le dernier verset que récitait l’imam Ibn Taymiyya était : « Les pieux seront dans des Jardins et parmi des ruisseaux. Dans un séjour de vérité, auprès d'un Souverain Omnipotent. » (Coran 54/54-55).
2/ Celui rapporté par l’imam al-Dhahabî dans son livre « Al-Siyar » que le vertueux Ibrâhîm ibn Hanî a dit avant de mourir : « J’ai soif ! », alors son fils lui a apporté de l’eau ; il lui a dit : « Est-ce que le soleil s’est couché ? », il lui a dit : « Non. », il l’a écartée puis a récité : « C'est pour une chose pareille que doivent œuvrer ceux qui œuvrent. » (Coran 37/61).
3/ Celui rapporté par l’imam Ibn Kathîr dans son livre « Al-Bidâya wa-l-Nihâya » et l’imam al-Dhahabî dans son livre « Al-Siyar » que le Calife bien guidé 'Umar ibn 'Abd al-'Azîz a dit avant de mourir : « Bon accueil à ces visages qui ne sont ni des visages d’hommes ou de djinns ! Puis il a récité : " Cette Demeure dernière, Nous la réservons à ceux qui ne recherchent, ni à s'élever sur terre, ni à y semer la corruption. Cependant, l'heureuse fin appartient aux pieux." » (Coran 28/83). Puis sa voix s’est tue, alors ils sont entrés et l’ont trouvé les yeux fermés, dirigé vers la Qibla et décédé. »

 

Category : A propos de l'islam: | Comments (0) | Write a comment |

Soubhana Allah:Les cigales qui savent compter

Added 4/8/2016

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

 

Jusqu’à aujourd’hui, combien de fois avez-vous rencontré une cigale ?

Ou bien avez-vous pu les entendre avant que l’obscurité ne tombe ?

Pendant que nous réfléchissons aux réponses à ces questions, si vous le souhaitez, commençons à faire l’acquisition de nouvelles connaissances concernant nos amis musiciens…

Il est certain que ces créatures sympathiques sont les plus bruyantes dans le monde des insectes. Par contre, dans ces espèces, il est nécessaire de rappeler que seuls les cigales mâles font de la musique. Ils font cette musique tout un été durant, non pour énerver leurs voisins besogneux que sont les fourmis, mais pour attirer l’attention des femelles.


Car les cigales ont une courte période, au maximum 3 semaines pour s’accoupler, après être sorti de sous terre. A l’intérieur de cette période, ils vont attirer l’attention des femelles, s’accoupler et mourir.

Les femelles pondent leurs œufs en ouvrant des fissures sur les fines branches et sur les troncs d’arbre. Les bébés qui sortent des œufs s’enfouissent rapidement dans les parties basses de la terre dès qu’ils tombent. Ici, ils restent en vie pendant des années en suçant les racines des arbres.

Après cette période, un miracle se réalise et ces bébés qui sont restés à peu près 20 ans sous terre, développent des ailes au même moment, émergent à la surface de la terre au même moment.

Mais le vrai miracle ici, est le fait que les cigales savent compter !

Personne ne sait toujours pas, comment ces petits êtres font adaptent leurs cycles de vie annuelle sur un nombre impair. Autrement dit, ces insectes sortent à la surface de la terre dans les 11ème, 13ème, 17ème, 19ème années suivant leur naissance, soit des années impaires.

La raison de ne pas trouver ce timing mathématique chez un grand nombre d’autres animaux vivants, qui s’accouplent par cycles pairs, c’est pour ne pas coïncider avec des prédateurs potentiels.

Le fait qu’ils sortent par milliards au même moment, lors d’une seule nuit, c’est-à-dire sans que cela fut possible qu’ils aient décidé de cela auparavant, leur évite de se faire manger par des prédateurs, qui se seraient sans doute régaler. Cela permet aussi de ne pas nuire à leur population.

Pendant des années, sous terre, les larves construisent des habitations imperméables en utilisant leurs propres excréments. Lorsqu’ils sortent de sous terre, ils ont une courte vie de 3 semaines.

Les cigales tout comme les sauterelles, au lieu de frotter leurs pattes l’une sur l’autre, font du bruit en faisant vibrer une double membrane sur leur ventre. Il est possible de les entendre à 2 km par une nuit dégagée. Chez certaines espèces, l’intensité du bruit atteint 120 décibels, ce qui est équivalent au bruit à la première rangée dans un concert de rock.

En général, ils jouent leurs chants en chorales nombreuses. Ainsi, il devient impossible pour les oiseaux prédateurs de déterminer un à un leurs emplacements.

Chaque espèce a une ligne d’appel spécifique et distincte, les oreilles des femelles sont sensibles à cette distinction. Pendant cette période très courte de 3 semaines, ils vont émettre leur chant sans arrêt, trouver leur femelle, s’accoupler et mourir…

Et les nouvelles générations qui vont rester un long moment sous terre, tout comme les autres générations vont savoir compter, et vont réussir à sortir de sous terre d’une manière miraculeuse bien des années après et au même moment.

Il est certain que même pour les hommes, il est impossible d’avoir une telle spécificité, sans une organisation et un système de communication parfait. Il est clair que ces petites créatures, qui n’ont aucun équipement et aucune capacité de penser, sont inspirés par un Créateur supérieur.

A Allah seul appartient le royaume des cieux, de la terre et de ce qu'ils renferment et Il est omnipotent. (Sourate al-Maidah, 120)

Harun Yahya
   
   



 
 

 

Category : Les miracles d'Allah, du coran_et du prophète____________ | Comments (0) | Write a comment |

A quelle saison le cerveau est-il le plus performant ?

Added 26/7/2016

 

Chez l’humain, il est bien connu que l’humeur peut varier selon les saisons (on parle d’ailleurs pour certaines personnes de dépression saisonnière à l’approche de l’hiver). Mais peu d’études se sont intéressées aux fluctuations physiologiques du cerveau selon l’époque de l’année. Une récente recherche menée par une équipe de l’Université de Liège (Belgique) révèle que l’activité cérébrale pourrait varier selon les rythmes saisonniers. A quel moment de l’année serions-nous le plus performant ?

Pour étudier l’effet possible des saisons sur l’activité cérébrale, C. Meyer et ses collègues ont maintenu 28 participants (14 hommes et 14 femmes ; âge moyen = 21 ans) dans un environnement exempt d’indices saisonniers (comme la luminosité) pendant 4 jours et demi ; cette période comprenant une phase de privation de sommeil de 50 heures. Après ce « confinement », chaque participant a effectué deux tâches cognitives pour évaluer sa capacité d’attention et sa mémoire de travail. L’IRM fonctionnelle a été utilisée pour scanner le cerveau des sujets. Ce protocole a eu lieu à un rythme mensuel, entre mai 2010 et octobre 2011.

Les imageries cérébrales montrent que pour la tâche d’attention soutenue, les réponses maximales et minimales se situent respectivement autour du solstice d’été et du solstice d’hiver ; alors que pour la tâche de mémoire de travail, les résultats sont meilleurs en automne et moins bons au printemps. Selon les auteurs, les différences de fonctionnement du cerveau ne seraient pas perceptibles dans la vie quotidienne, mais il est démontré que l’activité cérébrale évolue selon le moment de l’année, et que sur ce point, l’influence des saisons est probable.

Si les chercheurs ne peuvent pas encore déterminer les éléments qui pourraient influer sur cette « saisonnalité cérébrale », ils évoquent toutefois les facteurs externes suivants : les changements de température, l’humidité, la durée d’ensoleillement, ou encore la durée des interactions sociales. La signification de ces variations saisonnières reste effectivement incertaine, dans la mesure où l’échantillon de participants est trop faible et que seul le surcroît d’activité cérébrale a été mesuré, sans que l’on ait d’information sur la variation de l’activité cérébrale de base.

Reste que cette étude publiée dans PNAS soulève cette question intéressante des effets possibles des rythmes saisonniers sur les fonctions cognitives humaines.


Source : C. Meyer et al, Seasonality in human cognitive brain responses, in PNAS, 08-02-2016.

http://www.happyneuron.fr/actualite-scientifique/a-quelle-saison-le-cerveau-est-il-le-plus-performant

 

Category : J'ai lu pour vous | Comments (0) | Write a comment |