"> Bienvenue au site Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

LE MARIAGE MIXTE SELON L’ISLAM

Added 25/10/2016

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك 

 

Mariage

  • S2.V221 : "Ne prenez pas pour épouse une polythéiste à moins qu’elle ne devienne croyante…Ne prenez pas pour époux un polythéiste à moins qu’il ne devienne croyant. Cela, même s’ils vous enchantent…"
  • S5.V5 : "…Aujourd’hui il vous est autorisé de contracter mariage avec les Dames des Gens du Livre…Sans libertinage…"
  • S60.V10 : "…Les croyantes ne sont pas permises aux incroyants et les incroyants ne sont pas permis aux croyantes." A lire, on décèle :Premièrement, l’interdiction pour une musulmane d’épouser un polythéiste en S2.V221,interdit valable aussi pour le musulman. Puis en S60.V10,l’interdiction pour une femme ou un homme musulman de choisir un conjointincroyant. Enfin en S5.V5, la permission d’épouser une gente Dameparmi les Gens du Livre sans qu’il soit expressément spécifié que cela soitinterdit aux musulmanes.

Le Conseil Européen de la Fatwâ et de la Recherche s’est penché sur la question du mariage avec des non-musulmanes et a examiné les diverses études qui ont été menées sur cette question. Après délibération, le Conseil a atteint les conclusions suivantes :

Premièrement, une femme scripturaire désigne toute femme croyant en une religion d’origine céleste comme le judaïsme ou le christianisme. Elle croit, dans l’ensemble, en Dieu, en Ses Messages, et à la Demeure Dernière. Elle n’est ni athée, ni relapse, ni adepte d’une religion sans lien connu avec le Ciel.

La majorité des savants musulmans tiennent pour autorisé le mariage avec les femmes scripturaires, en vertu du verset de la sourate 5, Al-Mâ’idah, qui est l’un des tout derniers versets révélés du Noble Coran : « Aujourd’hui vous sont rendues licites les bonnes choses ; la nourriture des gens du Livre est licite pour vous et votre nourriture est licite pour eux ; les femmes vertueuses parmi les croyantes et les femmes vertueuses parmi ceux qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur versez leur dot en épouses chastes et non point en débauchés, ni en preneur d’amantes » [1].

Certains, parmi les premiers musulmans, ont désapprouvé, voire interdit, le mariage avec une femme scripturaire : c’est le cas du Compagnon `Abd Allâh Ibn `Umar. Néanmoins, l’opinion correcte est celle de la majorité étant donné l’énoncé explicite du verset.

Deuxièmement, il y a des critères que l’on doit prendre en compte lorsqu’on entreprend d’épouser une femme scripturaire :

  1. S’assurer qu’elle est bien scripturaire, au sens précisé précédemment.

    Ainsi, il est notoire que toute femme occidentale, née de parents chrétiens, n’est pas nécessairement chrétienne à son tour. De même, toute femme ayant grandi dans un milieu chrétien n’est pas nécessairement chrétienne. Elle peut, en effet, être une communiste matérialiste, ou adepte d’une religion non reconnue aux yeux de l’islam, telle que le bahâ’isme.

  2. Elle doit être vertueuse et chaste car Dieu n’a pas rendu licite le mariage avec n’importe quelle femme scripturaire. Le verset autorisant un tel mariage assortit cette autorisation d’une restriction aux femmes vertueuses. La vertu consiste à être chaste et à se refuser à la fornication. Il n’y a pas de différence en ce sens entre une chasteté originelle et une chasteté acquise après un repentir.

  3. Elle ne doit pas appartenir à un peuple ennemi de l’islam et des musulmans, à moins qu’elle se démarque clairement de la position des siens. Le Très-Haut dit : "Tu ne trouveras point, parmi ceux qui croient en Dieu et au Jour dernier, des gens qui témoignent de l’affection envers ceux qui combattent Dieu et Son Messager" [2] alors que le mariage nécessite l’affection comme le confirme le verset suivant : "Parmi Ses signes, il créa pour vous de votre chair des épouses afin que vous trouviez la quiétude auprès d’elles, et Il a déposé entre vous affection et bonté" [3].

  4. Le mariage avec la femme scripturaire ne doit pas entraîner des troubles ou des préjudices certains, ou très probables, car le recours aux choses autorisées est conditionné par l’absence de préjudice. S’il s’avère que le recours aux choses autorisées est néfaste en général, alors elles peuvent être interdites de manière générale. Si les dégâts sont particuliers, alors elles peuvent être interdites dans des cas particuliers. À mesure que le préjudice grandit, l’interdiction et le caractère illicite se renforcent. Le Prophète — paix et bénédictions sur lui — dit en effet : "Ni préjudice, ni préjudice réciproque".

    Les préjudices que l’on peut craindre du mariage avec une non-musulmane prennent diverses formes :
  • que le mariage avec les non-musulmanes se généralise au point que cela mette en difficulté les musulmanes aptes à se marier ;
  • que les gens fassent preuve de laxisme dans le respect du prérequis de la chasteté que le Coran exige pour autoriser le mariage avec les femmes scripturaires ;
  • ou encore que l’on craigne que la descendance soit dévoyée, ou que, de son vivant, l’époux lui-même soit affecté par son épouse non-musulmane et, après sa mort, dans le traitement réservé à sa dépouille et à sa succession.

 

http://www.islamophile.org/spip/Epouser-une-femme-non-musulmane.html

 

Category : A propos de l'islam: | Comments (0) | Write a comment |

La contribution du prophète(saw) à la pensée universelle.

Added 21/10/2016

 

le prophète

 Les hauts faits de cet homme exceptionnel n’ont pas de limite. Pour l'apprécier à sa réelle valeur il faut considérer son œuvre dans son ensemble dans le contexte de l'histoire du monde. Il apparaît alors encore plus clairement que cet habitant illettré d'un désert d'Arabie, né à une époque d'obscurantisme, il y a plus de mille quatre cens ans fut un véritable pionnier de l'époque moderne, et un des "phares" de l'humanité. Il est un guide non seulement pour ceux qui acceptent son autorité mais aussi pour ceux qui lui dénient l'autorité d'un prophète. La seule différence est que ces derniers ne se rendent pas compte que ses directives continuent d'influencer leurs pensées et leurs actions et sont les principes directeurs de leurs vies, l'esprit même des temps modernes.

Arthur Leonard écrit: "L’Islam a en fait accompli une tâche immense. Il a laissé une trace indélébile dans les pages de l'histoire humaine, qui ne pourra être pleinement évaluée qu'au fur et à mesure du développement du monde."

Le savant John Davenport note: "Il faut reconnaître que toute la connaissance en matière de physique, d'astronome, de philosophie, de mathématiques, qui s’épanouit en Europe à partir du Xème siècle, provenait à l'origine des écoles arabes, et les Sarrasins d'Espagne peuvent être considérés comme les pères de la philosophie européenne". Cité par A. Karim dans "Islam's contribution to Science and Civilization".

Le fameux philosophe anglais Bertrand Russel écrit: "La suprématie de l'Orient n'était pas seulement militaire. La science, la philosophie, la poésie et les arts s'épanouissaient tous... dans le monde musulman à une époque où l'Europe était plongée dans la barbarie. Les Européens avec une insularité impardonnable appellent cette époque "ère des ténèbres" - mais seule l'Europe était dans les ténèbres. Seule l'Europe chrétienne, car l'Espagne qui était musulmane, possédait une culture brillante". Pakistan Quarterly, vol. IV, n° 3.

L'historien Robert Briffault reconnaît dans son livre: "The Making of Humanity" - "Il est fort probable que sans les Arabes, la civilisation européenne n'aurait jamais acquis ce caractère qui lui a permis de transcender toutes phases antérieures d'évolution. Car, bien qu'il n'y ait pas un seul aspect du développement humain dans lequel l’influence décisive de la culture de l'Islam ne soit pas évidente, nulle part, elle n'est plus claire et importante que dans la genèse de cette puissance qui constitue la force suprême caractéristique du monde moderne et la source suprême de sa victoire - les sciences naturelles et l’esprit scientifique... Ce que nous pouvons appeler science a résulté en Europe d'un nouvel esprit de recherche, de nouvelles méthodes d'investigation, d'expérimentation, de l'observation, et de la mesure, du développement des mathématiques sous une forme inconnue des grecs. Cet esprit et cette méthode furent introduits dans le monde européen par les Arabes". Stanwood Cobb, fondateur de Progressive Education Association écrit: "L'Islam fut le créateur virtuel de la Renaissance en Europe". Cité par Robert L. Gullick Jr dans "Mohammed the Educator".

Ce fut Mohammed  qui détourna la pensée humaine de son penchant pour la superstition, le surnaturel et l'inexplicable, et l'orienta vers une approche rationnelle de la réalité, et vers une vie terrestre pieuse et équilibrée. Ce fut lui, qui dans un monde où les événements surnaturels étaient des miracles nécessaires pour faire la preuve de la véracité d'une mission religieuse, inspira le désir de preuve rationnelle et la foi en elle comme en le seul critère valable de vérité. Ce fut lui qui ouvrit les yeux de ceux qui avaient été accoutumés jusque là à chercher des signes divins dans les phénomènes naturels. Ce fut lui, qui à la place de spéculations sans fondements conduisit les hommes dans la voie de la compréhension rationnelle et du raisonnement sain sur la base de l'observation, de l'expérience et de la recherche. Ce fut lui qui définit clairement les limites et les fonctions de la perception sensorielle, de la raison et de l'intuition. Ce fut lui qui souligna les rapports entre les valeurs spirituelles et matérielles, qui harmonisa la Foi avec le Savoir et l'Action, qui créa l'esprit scientifique avec l'aide de la religion et qui élabora un vrai sentiment religieux sur la base de l'esprit scientifique.

Ce fut lui qui combattit l'idolâtrie, le polythéisme sous toutes ses formes et créa une foi si ferme en l'unicité de Dieu, que même les religions qui étaient entièrement basées sur la superstition et l'idolâtrie furent obligées d'adopter un thème monothéiste. Ce fut lui qui changea les conceptions fondamentales de la morale et de la spiritualité. A ceux qui croyaient que seuls l'ascétisme et la mortification constituaient le critère de la pureté morale et spirituelle - que la pureté ne peut être atteinte que par le renoncement à la vie mondaine, sans tenir compte des besoins physiques et en soumettant le corps à toutes sortes de tortures - ce fut lui qui montra la voie de l'évolution spirituelle, de la libération morale et du salut par une participation active aux affaires pratiques du monde environnant.

Ce fut lui qui montra à l'homme sa vraie valeur et sa position: à ceux qui reconnaissaient seulement un Dieu incarné ou un fils de Dieu comme leur précepteur moral ou guide spirituel, il dit que des êtres humains comme eux, qui n'aspiraient pas à être déifiés, pourraient devenir les représentants de Dieu sur terre; à ceux qui considéraient comme leurs dieux des personnages puissants et les adoraient en tant que tels, il fit comprendre que ces faux seigneurs étaient de simples êtres humains et rien de plus. Ce fut lui qui souligna que personne ne pouvait réclamer la sainteté, l'autorité et la souveraineté comme étant son dû par la naissance, et que personne ne naissait intouchable, esclave ou serf. Ce fut lui et son enseignement qui inspirèrent les notions de l’unité de l'humanité, de l'égalité des êtres humains, de la démocratie véritable, et de la liberté réelle dans le monde.

Si on quitte ce domaine de la pensée, on peut trouver dans le domaine pratique d'innombrables traces du gouvernement de cet illettré, dans les lois et les coutumes du monde. Bon nombre de principes de bonne conduite, de culture et de civilisation, de pureté de pensée et d'action qui prévalent dans le monde aujourd'hui, lui doivent leur origine. Les lois sociales qu'il a données se sont infiltrées profondément dans les structures humaines, et ce processus se poursuit jusqu'à nos jours. Les principes fondamentaux d'économie qu'il a enseignés sont présents dans plus d'un mouvement historique et il en sera probablement de même dans le futur. Les lois qu'il a formulées ont amené bien des bouleversements dans les théories politiques du monde et continuent d'exercer leur influence de nos jours. Les principes fondamentaux de droit et de justice qui portent la marque de son génie ont influencé à un degré remarquable l'administration de la justice dans les diverses nations, et forment un guide toujours valable pour tous les futurs légistes. Cet Arabe illettré fut le premier à mettre sur pied pratiquement tout le cadre des relations internationales et à régler les lois de la guerre et de la paix. Car auparavant l'idée n'avait effleuré personne qu'il pût exister un code de l'éthique militaire et que les relations internationales pussent être réglées sur la base de la simple humanité [Pour plus amples détails voir "Al-Jihad-fil-‘Islam" de `Abd Al-`Aâla’ Mawdoudi

 

 
2016© IslamWeb 

http://www.islamweb.net/frh/index.php?page=articles&id=144392&fromPart=24 

Category : Le prophète ,Haddiths | Comments (1) | Write a comment |

Mais pourquoi les grenouilles font-elles tant de bruit le soir ?

Added 18/10/2016

La rainette femelle est exigeante . Il ne suffit pas d’être vert et de lui faire de globuleux yeux doux pour lui plaire. Ceci explique les bruyants concerts printaniers des petits batraciens,

Petits mais costauds. « Les signaux émis par les mâles sont extrêmement coûteux à produire » indique Thierry Lengagne. Monsieur Rainette dépense beaucoup d’énergie pour faire du bruit. Pas de belles plumes pour faire la roue, pas de décapotable pour frimer, il ne possède que son organe vocal pour séduire. D’où le tintamarre de la mare…

Au printemps, les mâles se regroupent dans un lieu humide. Ils sont postés les uns à côté des autres pour attendre la femelle, gonflée d’œufs prêts à être fertilisés. « Celle-ci doit trouver un indicateur fiable de la qualité du mâle. Elle veut les meilleurs gênes pour sa descendance », expose Thierry Lengagne.

Ces indicateurs sont donnés par certaines qualités de leur chant. C’est avéré, dame Rainette préfère la voix de Barry White à celle de Christophe Willem. Elle s’oriente plus volontiers vers un mâle à voix grave… qui est souvent aussi plus gros. Mais cela ne suffit pas. Elle est aussi attirée par ceux qui chantent sur une cadence rapide. Là aussi, ceux qui coassent à un rythme soutenu montrent qu’ils sont capables de fournir un bel effort. Certains peuvent monter jusqu’à cent décibels et 30 000 coassements par nuit. « C’est pour cela que les animaux chantent très fort et ne s’arrêtent pas ».

Pour discerner les critères de sélection de la grenouille, Thierry Lengagne a testé des dizaines et des dizaines de batraciennes. Sur deux côtés opposés d’une arène plongée dans la semi-obscurité, il a disposé des haut-parleurs reproduisant d’une part un chant aigu et lent, d’autre part un chant grave et rapide. Sans conteste, la grenouille lâchée dans l’enceinte se dirige plus souvent vers le second. Comme chez les humains, l’intelligence peut remplacer la force. « Certains gringalets se cachent à côté des mâles très attractifs et sautent sur la grenouille lorsqu’elle s’approche », signale le scientifique. Aplati sur un nénuphar, le petit malin à la voix de fausset rattrape ainsi l’ingratitude de la nature et se paie une tranche de bonheur.

Le niveau sonore de la sérénade n’est pas le seul critère de sélection. La future maman grenouille se fie aussi à la couleur du « sac » du géniteur potentiel. Plus la couleur orangée est prononcée, plus le mâle possède ses chances. Comme la puissance sonore déployée, cette coloration est un indicateur fiable de sa forme physique et de son endurance. « Elle est due aux caroténoïdes acquis via l’alimentation » explique Thierry Lengagne. Lorsque ce jabot est bien orange, cela signifie que le système immunitaire de la rainette peut s’en passer. L’amphibien est donc en bonne santé. Là aussi, pour le prouver, la femelle a été testée, face à deux écrans où ont été filmés deux mâles aux sacs plus ou moins pâles.

Bien que la rainette mette toutes les chances du côté de sa progéniture, celle-ci devra faire preuve de vivacité pour survivre face aux prédateurs ou aux polluants. Gènes de haute qualité ou pas, environ un têtard sur cent parvient à l’âge adulte.

Le saviez-vous ?

Les mâles aussi choisissent : L’araignée sauteuse s’accouple de préférence avec des femelles qui ont de grands tibias. Le coq domestique préfère les femelles à large crête…

Sentir le bon père : Une étude a montré que les femmes sont davantage attirées par l’odeur des hommes possédant un patrimoine génétique différent du leur. Cet instinct olfactif protège donc de la consanguinité.

Atout handicap : La caractéristique permettant de séduire peut aussi montrer que l’individu est capable de survivre malgré un facteur de risque. C’est la théorie du handicap. Le meilleur exemple est la traîne du paon : plus elle est longue et colorée, plus elle attire la femelle… et plus elle fragilise l’oiseau face à des prédateurs.

Parades : Beaucoup d’animaux rivalisent de savoir-faire pour montrer qu’ils sont des géniteurs en bonne santé. Les rouges-gorges chantent, les autruches dansent, les lucioles clignotent…

Muriel Florin

 

http://www.leprogres.fr/france-monde/2012/07/18/mais-pourquoi-les-grenouilles-font-elles-tant-de-bruit-le-soir

Category : J'ai lu pour vous | Comments (0) | Write a comment |

L'éthique de la nuit de noces en Islam

Added 14/10/2016

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

 

En la nuit de noces il est désiré à l’homme de poser sa main  sur le toupet de son épouse et dire l’invocation citée dans le hadith suivant du Prophète : « Quiconque parmi vous acquiert une femme ou un serviteur ou une bête, qu’il pose sa main  sur son toupet et dise: 

« Mon Seigneur, je Te demande ce qu’elle a de bien, le mieux de son caractère , et te demande de me protéger contre son mal et le pire aspect de son caractère ».

 désiré au mari de prier deux Rakaâtes  avec son épouse  et d’invoquer Allah avec  des invocations citées dans la Sunna du Prophète . 
Abou Waïl a rapporté: « Un homme est venu voir Abdallah Ibn Messaoud et lui a dit: 
« 
J’ai épousé une femme vierge et j’ai peur qu’elle me déteste ! » Abdallah Ibn Messaoud lui a répondu: « L’entente est un don d’Allah  alors que le désaccord est une œuvre de Satan pour lui faire détester ce qu’Allah  lui a permis.  Quand  l’épouse entre ordonne-lui de prier derrière-toi  deux rakaâtes ! Et dit : « Ô  Allah ! Bénit-la pour moi  et bénit-moi pour elle ! Octroie-moi d’elle (des enfants) et octroie-lui de moi (des enfants) ! Ô  Allah ! Réunit entre nous – s’il y a union - dans le bien et désunit entre nous – s’il y a séparation - dans le bien ! » 
L’islam nous enseigne la bonne éducation, même dans les rapports sexuels entre le mari et son épouse, pour que cette relation soit digne de l’être humain et pour qu’elle réalise les objectifs souhaités du mariage.
Parmi ces règles de bonne manière nous citons :
1/ Se parfumer avant le rapport sexuel: Notre Mère Aïcha a dit : « Je parfumais le Messager d’ Allah   avant qu’Il n’ait des rapports sexuels avec ses femmes. Il s’éveillait le matin «Mouhrim » (portant l’habit du pèlerinage), avec sur lui, les traces du parfum. » (Boukhari et Muslim)
2/ Commencer par des caresses avant le rapport sexuel pour que les désirs charnels de l’épouse s’éveillent et pour qu’elle jouisse autant que lui.
3/ Qu’est-ce qu’on dit avant le rapport sexuel : Le Compagnon Ibn Abbas a dit que le Prophète  a dit : «Si l’un de vous dit - avant le rapport sexuel avec sa femme – Bismi Allah, Allahoumma Djannibna Achaitane Wa Djannibi Achaitane Ma Razaktana, et si Allah leur prédestinait un enfant cette nuit là alors le diable ne lui nuirait jamais.»     ( Boukhari et Muslim)
4/ Les positions licites du rapport sexuel : Le rapport sexuel n’est licite que dans la vulve qui est le lieu de naissance et aussi le lieu de productivité, quelle que soit la position (par devant ou par derrière). 

Le Compagnon Djaber a dit : «Les juifs disaient : Si l’homme avait un rapport sexuel avec sa femme par derrière - mais dans la vulve - alors l’enfant serait loucheur, alors Allah a révélé ce verset : « Vos épouses sont pour vous un champ de labour (un lieu de productivité comme le champ) ; allez à votre champ comme (et quand) vous voulez.. » (sourate 2 /verset 23)
5/ Quand le mari contente son besoin qu’il ne se retire pas jusqu’à ce que son épouse comble son besoin.
6/ Il est illicite d’avoir un rapport sexuel avec l’épouse pendant la période des règles : Le Compagnon Abou Horeira a rapporté que le Prophète  a dit : « Celui qui a un rapport sexuel avec son épouse pendant ses règles ou par la voie anale ou a consulté un sorcier ; certes il a nié ce qui a été révélé au Prophète Mohamed . » (Tirmidhi et Abou Dawoud)
7/ Il est illicite d’avoir un rapport sexuel avec son épouse par la voie anale : Le Compagnon Abou Horeira a rapporté que le Prophète  a dit : « Il est maudit celui qui a un rapport sexuel avec son épouse par la voie anale. » (Abou Dawoud)
8/ Il est illicite de divulguer tout ce qui est en relation avec le rapport sexuel : Le Compagnon Abou Said Al Khoudari a rapporté que le Prophète  a dit : « Celui qui un rapport sexuel avec son épouse puis divulgue le secret de sa femme, alors il sera parmi les gens les plus pervers auprès d’ Allah     le Jour du Jugement Dernier. » (Muslim)
9/ Il est obligatoire de se purifier (Ghousle) après le rapport sexuel même s’il n’a pas éjaculé : Le Compagnon Abou Horeira a rapporté que le Prophète  a dit :    « Si le mari a un rapport sexuel avec son épouse, le «Ghousle» est alors obligatoire (pour les deux époux) même si l"époux n’a pas éjaculé. » (Muslim) 
Dans une autre version du hadith, chez l’imam Muslim : «
 Si le mari a un rapport sexuel avec son épouse et que le pénis touche la vulve, alors le Ghousle est obligatoire. »
L’imam Tirmidhi a rapporté que le Prophète  a dit : «Quand le pénis pénètre dans la vulve alors le Ghousle est obligatoire ! »
10/ Il est désirable de se couvrir pendant le rapport sexuel : Il y a un hadith «faible» rapporté par Ibn Maja que le Prophète  a dit : «
Quand le mari a un rapport sexuel avec son épouse qu’ils se couvrent et ne déshabillent pas comme deux chameaux dénudés ! » 
Mais il faut rappeler qu’il n’y a aucun mal à ce qu’ils se déshabillent complètement.
Ce sont là les principales règles de la bonne morale dans le rapport sexuel ; avec en plus l’abaissement du regard envers l’illicite, la sensation qu’Allah l’a favorisé en lui facilitant le mariage et d’avoir l’intention de rendre son épouse vertueuse et de la protéger contre l’illicite.

 

 

 

http://www.islamweb.net/frh/index.php?page=showfatwa&FatwaId=62509

Category : A propos de l'islam: | Comments (1) | Write a comment |

Pourquoi nous avons cinq doigts?

Added 14/10/2016

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

 

 

Attention aux notions d'évolution. Si on peut penser que l'homme est plus évolué que le cheval sur certains plans (cerveau par exemple), le fait de marcher sur un seul doigt est une évolution de la marche sur plusieurs doigts elle-même issue de la marche sur les doigts et les métacarpiens/métatarsiens. Sur une patte de cheval, on s'aperçoit que les les métacarpiens 2 et 4 fusionnent et se fondent dans le 3. Donc attention à ne pas faire de contre-sens. Attention également quand on parle des mammifères : le dauphin, le cheval, la vache, le chien marchent (ou nagent) sur un nombre de doigts très variable (même si le chien possède un 5ème doigt qui ne lui sert à rien). Il serait plus juste de parler des Primates.

Par contre, la disposition est issue d'une évolution à partir de l'organisation des poissons. Il est impossible d'expliquer ça correctement sans des schémas mais ça explique par exemple l'existence du radius et de l'ulna ou du tibia et de la fibula ainsi que les rapports entre carpiens et métacarpiens.

   L'embryogenèse qui repasse en accéléré les étapes de l'évolution ,montre par exemple le cas du cœur humain qui commence par être un tube avec 2 cavités comme le poisson puis un organe en trois parties comme les reptiles puis en quatre comme les mammifères.
L'évo-dévo
Parmi les directions actuelles de la recherche sur l'évolution, celle qui est maintenant universellement connue sous le terme "évo-dévo" associe génétique du développement, embryologie, anatomie et paléontologie dans une dynamique pluridisciplinaire extrêmement féconde. Dans le domaine de la macroévolution, les avancées les plus spectaculaires concernent: la confirmation qu'il existe une grande unité entre tous les grands plans d'organisation du règne animal ; la formulation de nouvelles hypothèses sur l'origine de structures permettant d'expliquer comment des transformations rapides ont pu se produire ; voire la complète remise en cause de l'histoire phylétique de certains groupes .

Pourquoi cinq doigts?

Mais l'évo-dévo montre aussi que des mutations avantageuses ne sont pas toujours conservées ! Pourquoi, par exemple, n'avons-nous que cinq doigts ? « On n'a jamais obtenu de doigts ni de membres surnuméraires dans les lignées évolutives des vertébrés ou des reptiliens, alors que l'on pourrait en tirer parti pour nager ou s'accrocher aux branches plus facilement ! », explique Frietson Galis. Et pourquoi les girafes, malgré leur long cou, n'ont pas plus de vertèbres cervicales que nous ? « Tous les mammifères ont sept vertèbres cervicales. Parfois, la septième se mute en côte cervicale. Mais ce phénomène entraîne une mortalité importante chez les fœtus, et une augmentation des risques de cancer chez les très jeunes. »

La biologiste travaille en collaboration avec des pathologistes de l'hôpital de Leiden, aux Pays-Bas. L'apparition de doigts surnuméraires est parfois liée à la présence de côtes cervicales. « Des anomalies, qu'on pense innocentes, peuvent nous renseigner sur des conséquences beaucoup plus dangereuses. » Et si les mutations ne sont pas viables, elles ne se transmettent pas aux générations suivantes. Dans d'autres cas, lorsque les mutations apparaissent quand l'étape critique est passée, on peut avoir six doigts, six orteils ou une 33e dent... sans risque et sans conséquence sur le plan de corps général de l'espèce.

L'évolution ne peut pas expliquer les processus de développement

L'ensemble des avancées dans le domaine de l'évo-dévo met en évidence une sorte de paradoxe, l'évolution ayant été tout à la fois très innovante par le jeu d'un accroissement gigantesque de la complexité et extrêmement conservatrice, puisqu'à la base de cette complexité les mêmes gènes maîtres sont présents dans tous les grands groupes. Aujourd'hui, l'évolution ne peut plus être comprise en éludant la question du développement et sans analyser comment les processus de développement (y compris génétiques) la contraignent. Le grand absent de la Théorie synthétique est désormais pleinement intégré dans la démarche évolutionniste. On est entré de plain pied dans une époque enthousiasmante où de nombreuses questions macroévolutives qui semblaient résolues sur la base des connaissances acquises se trouvent ré-ouvertes.

(1)Centre armoricain de recherche en environnement.

Sources:

http://www.espace-sciences.org/archives/jsp/fiche_article_1246884998299.html

http://forums.futura-sciences.com/biologie/211071-a-cinq-doigts.html
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosevol/decouv/articles/chap5/david3.html

Category : J'ai lu pour vous | Comments (0) | Write a comment |