"> J'ai lu pour vous - Et si on pouvait voir avec la - Musulman et fier de l\'être
 

Et si on pouvait voir avec la langue?!

Added 13/3/2016

Recouvrer la vue?

   
Selon le grand scientifique Bach-y-Rita « nous ne voyons pas avec les yeux, mais avec le cerveau ». De là naquit son idée de faire parvenir par signaux des images dans le cortex visuel, par n’importe quel endroit du corps. La langue répondit aux nécessités de l’opération ! 40 Années de recherches mondiales convergent : grâce à des dispositifs comme le BrainPort de Bach-y-Rita, les aveugles de naissance sont capables d’attraper une balle au bond... Le ressenti n’est pas celui de la vision mais d’un nouveau sens. Par Gwen-Hael Denigot 

 

Un homme est assis derrière une table. Une caméra numérique sur le front, il maintient sur sa langue un drôle de ruban relié à un boîtier pendu à son coup. On fait rouler une balle dans sa direction. Il l’attrape sans hésitation. Et glousse de joie. C’est que cet homme de cinquante ans environ est aveugle de naissance. L’opération est répétée avec plusieurs sujets, bientôt c’est une porte dans un couloir, une chaise vide parmi des sièges occupés, des objets de tailles différentes, que les aveugles sont capables de reconnaître. Cette vidéo a fait le tour du monde des chercheurs en neurosciences. Réaction unanime : ébahissement, applaudissements… et questionnement. C’est que cette main qui se referme sur la balle a tout d’un petit miracle. Et d’un grand mystère. Cette interface homme-machine nommée BrainPort (en référence à un port USB qui apporte les informations extérieures directement à l’unité centrale, ici le cerveau) fonctionne parfaitement, mais on ne sait toujours pas exactement pourquoi, ni comment.

Le cerveau a bel et bien reconstitué un circuit parallèle de traitement des informations visuelles et construit un nouvel outil de perception du monde.

Voir avec la langue
Concrètement, la caméra filme l’environnement. Ce signal numérique est transformé en impulsions électriques dans le boîtier dit convertisseur. Les impulsions sont transmises à la langue via une matrice de 144 électrodes. Pourquoi la langue ? (1) Son humidité naturelle en fait un très bon conducteur, c’est une des parties les plus sensibles de l’être humain, et surtout elle est reliée directement aux canaux somato-sensoriels de la vision. Les impulsions reçues par la langue sont alors décodées par le cerveau comme une image. Bref, au lieu d’utiliser les nerfs optiques via les yeux pour voir, on utilise les nerfs de la langue via des électrodes et une caméra. C’est ce qu’on nomme la suppléance sensorielle, quand on utilise un sens fonctionnel (le toucher, l’ouïe) pour véhiculer au cerveau les informations qui ne peuvent plus transiter par un organe lésé, ici les yeux. Bien sûr, les aveugles ne « voient » pas en couleur, ni dans les détails. Mais il est déjà extraordinaire qu’ils détectent les formes et qu’ils puissent se repérer. Après 5 à 15 heures d’apprentissage, l’aveugle (ou quelqu’un aux yeux bandés) ne ressent plus les picotements sur sa peau, mais appréhende directement les informations comme des objets stables et à distance devant lui. Une seule condition : manipuler soi-même la caméra pour établir des liens entre ses actions et ses sensations. Cette extériorisation est confirmée par l’imagerie médicale (PET Scan) : ce sont bien les aires occipitales du cortex visuel qui sont stimulées par le stimulus électro-tactile.

 
Plasticité cérébrale
Qu’est-ce que cela signifie ? Que le cerveau a bel et bien reconstitué un circuit parallèle de traitement des informations visuelles et construit un nouvel outil de perception du monde (et non pas restauré un sens manquant). Comme se plaisait à le dire le Dr Bach-y-Rita dès 1972, « nous ne voyons pas avec les yeux mais avec le cerveau ». Son intuition sur la plasticité cérébrale, jugée iconoclaste jusqu’au XXIe siècle, trouve ainsi une éclatante confirmation : les fonctions cérébrales sont flexibles et non pas pré-cablées. Et ces modifications synaptiques (connexions entre les neurones) ont lieu tout au long de la vie, ce qui ouvre les portes à la rééducation, mais aussi de l’acquisition de nouveaux sens. Vers la multiplication des sens. Et si on avait des yeux dans le dos ? ! Une caméra portée à l’arrière de la tête, dont les informations seraient renvoyées sur la langue, permettrait en effet une vision à 360°. On imagine aisément les applications militaires ou ludiques. C’est bien ce à quoi travaille le Florida Institute for Human and Machine Cognition pour le compte de la NASA et de l’Armée américaine. Les interfaces multi-sensorielles visent à décharger la vue trop sollicitée et à apporter au cerveau des informations capturées par un sonar ou une caméra infrarouge, via un la langue ou une interface de substitution sensorielle encore plus simple. Ainsi de la combinaison dotée de 83 actionneurs mécaniques (qui transforment le signal numérique en une vibration) permet à l’aviateur de repérer très facilement et intuitivement sa position dans le ciel. Si l’avion penche à gauche, il reçoit une vibration sur côté gauche du torse, si l’avion fait un demi-tour à 180 degrés, le signal voyage d’un côté du corps à l’autre.
Libérer les yeux du chirurgien des écrans de contrôles, c’était aussi l’idée de l’équipe de Yohan Payan (voir ci-dessous) qui a mis au point un dispositif de guidage du geste chirurgical. Les indications de trajectoires sont renvoyées sur la langue du chirurgien qui, comme les aveugles, voit la trace dans l’espace (2). À court terme, d’autres applications pourraient voir le jour. Comme l’aide à l’orientation dans des environnements qui rendent « aveugles » : plongeurs sous-marins dans des eaux brouillées, pompiers dans des espaces enfumés… Et si l’on s’intéresse à la perte du toucher plutôt que de la vision, on pourrait aider les individus qui souffrent de désensibilisation du corps. Paul Bach-y-Rita avait ainsi imaginé un préservatif doté de capteurs qui transmettraient et restitueraient la sensation de mouvement… ♦ 

 

 

 

 

http://mondeo.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=136&Itemid=1&ed=17

Category : J'ai lu pour vous | Comments (0) | Write a comment |

Pourquoi le 8 mars est devenu la Journée Internationale des Femmes...

Added 6/3/2016

 

Histoire du 8 mars


Au début du XXe siècle, des femmes de tous pays s’unissent pour défendre leurs droits.

La légende veut que l’origine du 8 mars remonte à une manifestation d’ouvrières américaines du textile en 1857, événement qui n’a en réalité jamais eu lieu ! En revanche, l’origine de cette journée s’ancre dans les luttes ouvrières et les nombreuses manifestations de femmes réclamant le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l’égalité entre les hommes et les femmes, qui agitèrent l’Europe, au début du XXe siècle.

La création d’une Journée internationale des femmes est proposée pour la première fois en 1910, lors de la conférence internationale des femmes socialistes, par Clara Zetkin, et s’inscrit alors dans une perspective révolutionnaire.

La date n’est tout d’abord pas fixée, et ce n’est qu’à partir de 1917, avec la grève des ouvrières de Saint Pétersbourg, que la tradition du 8 mars se met en place. Après 1945, la Journée internationale des femmes devient une tradition dans le monde entier.

Jusqu’à nos jours...

La date est réinvestie avec le regain féministe des années 70 et la Journée internationale des femmes est reconnue officiellement par les Nations Unies en 1977, puis en France en 1982. C’est une journée de manifestations à travers le monde, l’occasion de faire un bilan.

La Journée des femmes reste aujourd’hui d’une brûlante actualité. Car tant que l’égalité entre les hommes et les femmes ne sera pas atteinte, nous aurons besoin de la célébrer.

Date Pays Objet Evenements
1893 Nouvelle-Zélande Droit de vote Les femmes obtiennent le droit de vote. Elles pourront être élues à partir de 1919.
1/6/1906 Finlande Droit de vote Une loi du gouvernement accorde à tous le droit de vote. Les femmes purent donc voter, ce qui permit dès 1907 l'élection de 19 femmes députées sur une chambre de 200 membres. (9,5% de femmes) Ce taux s'affaiblit par la suite à 5% avant de s'accroître considérablement à partir de 1983 au-dessus des 30%. Actuellement 37,5% du parlement est composé de femmes. Pour les scrutins municipaux il aura fallu attendre 1917 (année ou la Finlande devient indépendante de la Russie) pour qu'elles obtiennent le droit de vote et d'éligibilité aux élections municipales. (informations recueillies grâce à l'utilisation de l'esperanto par H. Masson)
1908 Danemark Droit de vote Les femmes de plus de 25 ans qui payent des impôts peuvent voter
1909 Suisse Suffragettes Fondation du mouvement en suisse (elles n'obtiendrons le droit de vote qu'en 1972)
1912 Chine Suffragettes Des suffragettes envahissent le Parlement pour revendiquer l'égalité des droits et la liberté de leur mariage.
1916 Canada Droit de vote La province du Manitoba est la première province du Canada à accorder le droit de vote aux femmes, au Québec il faudra attendre 1940.
1918 Allemagne Citoyenneté 12 novembre 1918 les femmes obtiennent leur droit politique.
1918 Canada Droit de vote Le droit de vote est accordé aux femmes au niveau fédéral.
1918 Azerbaïdjan Droit de vote Le droit de vote est accordé aux femmes. l’Azerbaïdjan est le premier pays musulman de reconnaître les droits politiques des femmes.
1919 Grande-Bretagne Droit de vote Les femmes de plus de 30 ans ont le droit de vote, il faudra attendre 1938 pour le droit de vote avec un âge en égalité avec les hommes
1919 Divers pays Droit de vote Accordée aux femmes en Tchécoslovaquiela Suède, l'Autriche, les Pays-Bas, le Luxembourg
1920 France Liberté Depuis 1920, une femme mariée peut adhérer à un syndicat sans demander l'autorisation à son marie. Le saviez vous ?
1920 Usa Droit de vote Il a été accordé en 1920 par le président Wilson, après la lutte d'Alice Paul et Lucy Burns, National Women Party. Elles sont connus sous le nom de Iron Jawed Angels, car elles ont fait la grève de la faim, on été forcées à manger, on subit des violences physiques mais n'ont jamais abandonné. Conseil: visionner le film magnifique retraçant cette lutte, intitulé Iron Jawed Angels.
1921 Pologne Droit de vote La constitution garantit définitivement aux femmes droit de vote, éligibilité et accès aux hautes fonctions publiques. Les femmes mariées obtiennent les doits juridiques, jusqu'ici réservés aux célibataires.
1925 France Droit de vote Les députés votent le droit aux votes des femmes - Celui sera repoussé par les sénateurs !
1931 Portugal Droit de vote Il est accordé aux femmes diplômées de l'enseignement supérieur! les hommes eux doivent uniquement savoir lire et écrire.
1931 Chili Droit de vote Il est accordé aux femmes avec des restrictions qui ne seront levées qu'en 1949.
1931 Espagne Droit de vote Il est accordé provisoirement aux femmes (Jusqu'à la victoire du général Franco en 1939 qui va faire sombrer l'Espagne dans une très mauvaise histoire)
1932 Uruguay Droit de vote Il est accordé aux femmes.
1932 Brésil Droit de vote Il est accordé aux femmes ainsi que le droit d'être élues.
À l'élection suivante de 1934, pour l'Assemblée qui doit rédiger une nouvelle Constitution nationale, la première députée fut élue: Carlota Pereira de Queiroz (1892-1982)
1934 Turquie Droit de vote Le 5 décembre 1934, le droit de vote est étendu aux femmes à tous les scrutins nationaux. Il avait été accordé pour les élections municipales en 1930.
1935 Philippines Droit de vote Les Femmes sont consultées par Référendum sur l'opportunité de leur accorder le droit de vote? Elles répondent OUI à 95% !
1938 Grande-Bretagne Droit de vote Le droit de vote des femmes est accordé sans limitation par rapport aux hommes (Cf: 1919)
1940 Canada Droit de vote Le Québec a accordé le droit de vote aux femmes.
21/4/44 France Droit de vote L'ordonnance du 21 Avril 1944, accorde le droit de vote aux Femmes Françaises, qu'elles exerceront pour la première fois le 20 avril 1945.
 
20/4/45 France Droit de Vote Les femmes votent pour les élections municipales. Le droit a être élu est très symbolique.
1945 ONU Égalité des droits L'ONU proclame par sa charte l'égalité des droits des hommes et des femmes.
1945 Divers Pays Droit de vote Il est accordé aux femmes en HONGRIE, INDONESIE, ITALIE, JAPON, PORTUGAL (plus de diplômes enseignement supérieur nécessaire) et JAPON.
  Etats-Unis Droit des femmes Au USA le général McArthur prend des dispositions en faveur des femmes: Droit de vote, droit au divorce, droit sur la propriété, droit sur l'héritage et divers abolition sur la prostitution et le droit de vendre des fillettes pour qu'elle deviennent des GEISHAS.
1947 Divers pays Droit de vote Il est accordé aux femmes au VENEZUELA, en ARGENTINE, en YOUGOSLAVIE et en BULGARIE.
1948 Belgique Droit de vote Il est accordé aux femmes en Belgique (le droit n'était accordé depuis 1920 que pour les élections communales.)
1948 Bolivie, Roumanie Droit de vote Il est accordé aux femmes
1948 Israël Droit de vote

Il est accordé aux femmes dès la déclaration d'indépendance prononcée par David Ben Gourions: "il assurera à tous ses citoyens la totale égalité de leurs droits sociaux et politiques sans distinction de religion, de race ou de sexe" Ainsi les femmes israéliennes , qu'elles soient juives, chrétiennes, arabes , laïques ou autre n'ont pas eu à se battre pour obtenir le droit de vote.

1949 Chili Droit de vote Il est accordé aux femmes maintenant sans restriction (cf: 1931)
1952 Grèce Droit de vote Il est accordé aux femmes mais  limité aux élections législatives
1952 Bolivie, Liban Droit de vote Il est accordé aux femmes.
1955 Pérou Droit de vote Il est accordé aux femmes
1957 Tunisie Droit de vote Il est accordé aux femmes, soit le premier pays arabo musulman et le second pays musulman après la Turquie (constitutionnellement laïque).
1960 Italie Égalité Loi sur l'égalité des salaires entre les hommes et les femmes
1963 Iran, Kenya Droit de vote Il est accordé aux femmes
1972 Suisse Droit de vote Il est enfin accordé aux femmes mais qu'au niveau fédéral.
1975 Portugal Droit de vote Le Portugal lève les condition d'accès aux votes des femmes (sans condition d'instruction) cf: 1931
1975/76 Espagne Droit de vote Retour du droit de vote des femmes après qu'il fut abolit par général Franco en 1939. (Nous recherchons la date exacte 1975 ou 1976)
1984 Liechtenstein Droit de vote Il est accordé aux femmes
1986 Rép.Centrafricaine Droit de vote Les femmes sont éligibles.
  Djibouti Droit de vote Les femmes sont éligibles.
1990 Îles Samoa Occid. Droit de vote Les femmes sont éligibles.
1999 Koweït Droit de vote Il est accordé aux femmes. Mais refusé par les tribunaux islamistes
2000 France Droit de vote Loi portant sur l'égalité de l'accès aux mandats électoraux (parité des listes électorales)
2/2005 Koweït Droit de vote Un débat est ouvert, car l'article 1 de la loi électorale  qui réserve le droit de vote aux seuls hommes est contraire à la constitution qui proclame l'égalité entre les sexes.
16/5/2005 Koweït Droit de vote Le parlement koweitien a approuvé l'amendement de la loi électorale qui accorde le droit de vote aux femmes et qui leur permet d'être éligibles.
16/12/2006 EAU Droit de vote Les Emirats arabe unis accorde aux femmes un droit de vote. Une femme a été élue au 1er scrutin législatif sur 4 les siège d'élus au CNF d'Abou Dhabi (les autres étant désigné par les émirs souverains)

 

 

http://8mars.info/histoire-du-8-mar

http://www.journee-de-la-femme.com/historique-acces-droit-de-vote-des-femmes.htm

 

Category : J'ai lu pour vous | Comments (0) | Write a comment |

Pourquoi nous bâillons?

Added 28/2/2016

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك 

 

mclean

 

 

Le bâillement n'est pas une simple ouverture de la bouche, mais, un mouvement d'étirement musculaire généralisé, des muscles respiratoires (diaphragme, intercostaux, scalènes), des muscles de la face et du cou. Quand tous les muscles antigravitaires se contractent simultanément, on parle de pandicuation c'est à dire un étirement généralisé de tout le corps.

 

 

Cette association complexe et synergique de mouvements est néanmoins un comportement très stéréotypé. Une fois enclenché, le bâillement peut être modulé, chez l'homme, par la volonté, soit en accentuant toutes les phases, soit en minimisant l'ouverture de la bouche et l'expiration, mais sans jamais pouvoir être empêché.

 

 

Les structures cérébrales commandant le bâillement chez les vertébrésUn comportement est le résultat d'une activité motrice, témoin d'un stimulus moteur neuronal métamérique ou spinal adjacent ou cortical. Le déclenchement est soit volontaire, soit sensitif soit végétatif. Sa conséquence est: soit une action motrice adaptée, soit un réflexe somato-moteur, soit une fonction d'homéostasie neuro-endocrine. Le bâillement est involontaire. Il participe, peut-être, aux processus d'homoéostasie du système de la vigilance (rythme veille-sommeil, faim-satiété). L'information sensitive déclenchante projette au niveau métamèrique d'une part, envoie des influx au cortex avec des relais hypothalamiques d'autre part. Nous allons donc préciser les structures commandant l'activité motrice du bâillement, les mécanismes sensitifs périphériques, acteurs du déclenchement du bâillement, la nature et la conséquence de la réaction d'homéostasie engendrée.

 

 

Toutes ces données confirment que le bâillement naît dans les structures archaïques du cerveau, c'est à dire communes à tous les vertébrés (voir ci-dessous le rôle prépondérant du noyau paraventriculaire de l'hypothalamus). Les muscles qui se contractent pendant le bâillement dépendent des nerfs crâniens 5,7,9,10,11,12, des nerfs cervicaux C1-C4 (nerf phrénique) et des nerfs dorsaux innervant les intercostaux, muscles respiratoires accessoires. Les noyaux moteurs sont situés dans le tronc cérébral (cerveau "reptilien" de Mc Lean) et dans la moelle cervicale, en coordination avec les centres respiratoires et vasomoteurs situés à proximité.

 

 

Facteurs déclenchant du bâillementLa description classique et détaillée du bâillement le présente comme comme un cycle respiratoire paroxystique. Mais est-ce acquis et intangible ? En revoyant la pandiculation dans son entier déroulement, il paraît plus précis de considérer que ce comportement est un travail musculaire généralisé avec : -une contraction des muscles de la mâchoire et du pharyngo-larynx, responsable de la large ouverture de bouche et des voies respiratoires hautes,-une contraction massive du diaphragme responsable de l'ample inspiration,-une contraction des muscles extenseurs des membres et des muscles paravertèbraux responsable de l'étirement des membres et du tronc, Suivant les cas, la contraction peut se limiter aux muscles du cou, du visage et du diaphragme décrivant le bâillement proprement dit, ou à l'ensemble de la musculature corporelle et réaliser une pandiculation. Dans cette acceptation, l'activité respiratoire n'est qu'une conséquence de l'activité musculaire. La suspension de l'activité tonique du locus coeruleus adrénergique et d'autres noyaux du pont, lors du sommeil paradoxal, est responsable de l'hypotonie périphérique. Il en résulte, également, une diminution de l'activité des muscles dilatateurs des voies aériennes supérieures, expliquant une tendance au collapsus du pharyngo-larynx. Celle-ci est maximale lors du sommeil paradoxal, plus prolongé en fin de nuit.


 

 


 Lors de l'éveil, la reprise de l'activité noradrénergique déclenche une récupération de l'activité motrice active. L'étirement musculaire des membres et du tronc témoignent de la reprise musculaire tonique déclenchant une augmentation de la fréquence cardiaque, de la pression artérielle, du métabolisme musculaire associée à un dérouillage articulaire. Le bâillement apparaît comme une ample contraction des muscles inhibées lors du sommeil paradoxal, un peu comme un effet en miroir inverse de l'inhibition provoquée par le sommeil paradoxal, ouvrant largement le pharyngo-larynx. Si les motoneurones stimulés sont sus-jacents à la 5° racine cervicale, un bâillement apparaît isolément, comportant les contractions - étirements des muscles de la face, du cou et du diaphragme (nerf phrénique). Si l'ensemble des noyaux moteurs du tronc cérébral et des voies spinales est stimulé, apparaît la pandiculation.

 

 

 

 

 

Alors qu'habituellement une activation de notre vigilance s'accompagne d'une exacerbation de sentiments anxieux ou d'excitation, le bâillement procure un état de détente transitoire et réconfortant.

 

 

Le curieux phénomène de la contagion (mieux vaut dire réplication ou  (échokinésie) du bâillement, propre à l'Homme et aux grands singes, implique la mise en jeu de circuits neuronaux superposables à ceux activés au cours des processus de l'empathie, comme l'imagerie fonctionnelle cérébrale contemporaine l'a montrée. De notre premier à notre dernier souffle nous bâillons environ 250 000 fois !et n'oubliez pas le slogan: trainaillez plus pour bâillez plus ! 

 

 

 

 

 

D'après:http://baillement.com/Baillement-Nles.concept.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Category : J'ai lu pour vous | Comments (0) | Write a comment |

Histoire et origine de la Saint-Valentin

Added 10/2/2016

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

 

 

amour

 
 

 

 

 La plupart des historiens pensent que l'Histoire de la Saint-Valentin remonte à la période des romains. En l'hommage du dieu Lupercus (le dieu des troupeaux et des bergers), les gens procédaient, par tirage au sort, une sorte de loterie de l'amour. On mettait le nom des filles et le nom des garçons de façon à former des couples. Ces couples devaient sortir ensemble pour tout le reste de l'année. Ce rituel se nomme les Lupercales romaines ou la fête de la fertilité et soulignait le passage vers l'âge adulte. Les couples passaient ainsi un an ensemble jusqu'au prochain tirage l'année suivante !

 

Les prêtres de l'époque trouvaient ce rituel peu acceptable et décidèrent de remplacer ce dieu par un Saint qui devint martyr 200 ans plus tôt, soit Saint-Valentin. À l'époque, celui-ci avait décidé de défendre l'amour en mariant les couples malgré l'interdiction de l'Empereur Claude II. L'Empereur avait interdit le mariage puisque cela empêchait les hommes de s'enrôler dans l'armée. Lorsque l'Empereur découvrit les comportements de Valentin, il l'emprisonna le jour du 14 février 268. La légende raconte qu'avant d'être torturé et décapité un 14 février, il aurait offert à la fille de son gardien des feuilles rappelant la forme d'un coeur et signées « De ton Valentin ». Plus tard, afin d'honorer son sacrifice pour l'amour Valentin a été canonisé.

 
 

Durant le mois de février, les romains s'échangèrent des mots doux que l'on nomma plus tard des valentins. Et c'est pourquoi le 14 février, en sa mémoire, les amoureux s'échangent romance et Valentins. Aujourd'hui cette coutume est restée dans les mœurs.

 
 

L’islam valorise l’amour, l’affection, la bonne entente, le bon comportement et cela entre parents et enfants, entre frères et sœurs, entre maris et femmes …  En ce jour de 14 février, soi-disant « fête des amoureux », il nous semble important d'inviter le musulman à ne pas fêter, ou participer à des fêtes d'origine païenne et de nous intéresser à la relation qui lie époux et épouse.

 
 

Allah dit :

 

« Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent » (Sourate 30 - verset 21).

 

L’amour, le bonheur, l’affection, la tranquillité et la bonté constituent la base sur laquelle est fondée la vie commune, plus ces sentiments sont forts, plus la vie commune est heureuse.

 
 

Lors du pèlerinage d’Adieu, le Messager d’Allah (sur la paix et la bénédiction d’Allah) a dit :

 

« Ô hommes ! Vous avez des droits sur vos femmes et vos femmes ont des droits sur vous. Craignez Dieu dans votre comportement envers les femmes. » Il ajouta : « Je vous recommande d’être bons envers les femmes, le meilleur parmi vous est celui qui se conduit le mieux envers sa femme » (Rapporté par les Imams Al-Bukhari et Muslim)

 

Chères soeurs, chers frères,  les musulmans et les musulmanes, tout au long de leur vie, doivent veiller à témoigner de l'affection envers son épouse, ou son époux. L’Islam nous demande de bien nous comporter envers cet être cher, de lui adresser la parole avec amour et bienveillance, et de prendre soin de lui chaque jour que Dieu fait.

 

Il est très regrettable que la communauté musulmane suive certaines fêtes ou coutumes, sans même en connaître l'origine. L’Islam est basé sur l'adoration pure, pure de toutes associations et de toute adoration qui n'est pas légiféré et agréée par Allah  et son Messager. A cet effet, nous vous invitons chères soeurs, chers frères de ne pas vous laisser tenter par la « Saint Valentin ».

 

Nous invitons également nos jeunes frères et soeurs, qui malheureusement entretiendraient une relation amoureuse hors mariage, de demander l’aide d’Allah pour les unir dans le licite, et s'éloigner de toutes choses interdites par Dieu et son Messager, et se repentir sincèrement de cet acte.

 

L’Islam vise à purifier nos coeurs, nous éloigner de toutes sources de mal, et nous accorder le bonheur ici-bas et dans l’au-delà.

 

Nous nous en remettons à Allah et nous l’invoquons de guider chacun d’entre nous vers le bien et de nous éloigner de tous les maux.

 

 

 

www.islamhouse.com

Category : J'ai lu pour vous | Comments (0) | Write a comment |

Nous avons plusieurs horloges biologiques

Added 1/2/2016

 

En réponse à l’environnement, le corps adapte son fonctionnement suivant son horloge biologique. L’étude de ce cycle permet de savoir quel est le meilleur moment pour prendre un médicament, mais elle intéresse aussi la recherche pour les voyages spatiaux de longue durée.

 

Qu’est-ce que l’horloge biologique ?

Chaque être vivant possède une horloge interne qui contrôle la succession des périodes d'activité et de sommeil. Elle régule ainsi le rythme biologique sur environ vingt-quatre heures. Les scientifiques la nomment horloge circadienne, du latin Circa Diem, qui signifie environ un jour. Elle dépend en partie de ce cycle et va agir comme le métronome de notre corps, qui donne la mesure à intervalles réguliers.

Au cours d'une journée, nous avons faim, généralement toutes les quatre heures. La température du corps augmente puis diminue au cours de la nuit. Nos capacités physiques et intellectuelles sont aussi rythmées. Il y a des moments pendant lesquels nous sommes plus vigilants et plus vifs d'esprit.

La libération des hormones se fait également à des heures précises. L'hormone du sommeil, par exemple, la mélatonine, commence à être secrétée vers 21 heures jusqu'à environ 7 h 30 du matin.

Cette fameuse horloge biologique se trouve dans notre cerveau, au niveau des noyaux supra chiasmatiques de l'hypothalamus. Il s'agit simplement d'un réseau de cellules nerveuses qui orchestre les fonctions de l'organisme. Cette horloge biologique, située sur le trajet du nerf optique, est reliée en permanence avec l'extérieur. Les photorécepteurs de la rétine détectent l'intensité de la lumière et informent notre horloge pour qu'elle se règle à la bonne heure.

 

À la découverte de la chronobiologie

Le chronobiologiste étudie le rythme de l'organisme.

L'étude des rythmes biologiques permet ainsi de connaître avec précision à quel moment il faut administrer un médicament.

Suivant le moment de la journée, le corps reçoit différemment le traitement. C’est pourquoi il est important de repérer les moments où le médicament sera le plus efficace.

À l’heure des gènes

Outre le cerveau, chaque cellule de l'organisme possède sa propre horloge biologique, au cœur même de l'ADN.

Les scientifiques ont découvert des gènes horloges qui orchestrent le fonctionnement de la cellule sur vingt-quatre heures. Ces gènes interviennent aussi dans le mécanisme de division de la cellule.

Dans le cancer, c'est justement ce mécanisme qui est déréglé, les cellules ne contrôlent plus leurs rythmes de division. Ces gènes horloges permettent donc de mieux comprendre comment bloquer la prolifération d'un cancer.

 

Vivre au rythme de nos cellules

L'horloge biologique centrale qui est dans le cerveau dépend également des horloges périphériques qui se trouvent dans chaque organe et de chaque cellule. Cela ne dépend pas seulement du jour et de la nuit.

Le spéléologue Michel Siffre est le premier à s'en être douté et à vouloir le vérifier, sans même avoir fait de recherche génétique. Pour connaître le rythme de l'organisme sans l'influence du jour et de la nuit, en 1962, il décide en effet de vivre dans une grotte durant deux mois.

 

http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-horloge-biologique-metronome-du-corps_239.html

Category : J'ai lu pour vous | Comments (0) | Write a comment |