"> La pensée du jour - Gardez le contact avec la - Musulman et fier de l\'être
 

Gardez le contact avec la nature

Added 11/5/2012

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

 

Album photo

 

Par Bennani Karim Tajeddine

« Par mon enseignement, dit-il, je souhaite vous donner des notions essentielles sur l'être humain : comment il est construit, ses relations avec la nature, les échanges qu'il doit faire avec l'univers, afin de boire aux sources de la vie divine… »

jeudi 10 mai 2012

 

"La plupart des humains tiennent à la vie, mais malgré cela, combien parmi eux ont l’impression d’avoir été jetés sur la terre comme dans un milieu qui leur est étranger ou même hostile.

 

Pourquoi ?

 

Parce qu’ils ont perdu le véritable contact avec la nature.


De plus en plus de gens vivent dans les villes, et le progrès technique (dont on ne peut cependant pas nier qu’il soit une très bonne chose) les isole de la nature.

 

Un exemple seulement : que voient-ils du ciel étoilé dans une ville, la nuit, où les rues et les magasins sont tellement éclairés ?….

 

Ainsi, peu à peu, ils arrivent à ne plus sentir cette amitié, cette bienveillance de tout ce qui existe autour d’eux, non seulement les étoiles, mais le soleil, les pierres, les plantes, les animaux…

 

Même quand ils se trouvent chez eux à l’abri, ils sont inquiets, angoissés.

 

Même pendant leur sommeil ils se sentent menacés.

 

C’est une impression subjective car, en réalité, rien ne les menace tellement ; mais intérieurement, quelque chose s’est effrité et ils ne se sentent plus protégés.

 

Il faut donc qu’ils rétablissent intérieurement le contact avec la vie universelle, afin de comprendre son langage et de travailler en harmonie avec elle."

 


Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

 

Category : La pensée du jour | Comments (0) | Write a comment |

Seul Dieu donne la vraie joie

Added 8/5/2012

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

 

Album photo

 

Par Bennani Karim Tajeddine

« Par mon enseignement, dit-il, je souhaite vous donner des notions essentielles sur l'être humain : comment il est construit, ses relations avec la nature, les échanges qu'il doit faire avec l'univers, afin de boire aux sources de la vie divine… »

mardi 8 mai 2012

 

"Combien de gens seraient étonnés si on leur disait qu’à travers tout ce à quoi ils aspirent : la miséricorde, les richesses, la gloire, au fond, c’est Dieu qu’ils cherchent.

 

Oui, parce qu’en réalité rien ni personne ne peut leur donner une vraie joie, un véritable émerveillement en dehors de Dieu.

 

Sous une forme ou sous une autre, c’est toujours Lui qu’ils recherchent : ils veulent retourner vers la Source, retrouver cette vie du Paradis dans laquelle ils ont leur origine.

 

Mais les pauvres, comme ils ne sont pas éclairés, ils passent par des chemins boueux où ils ne font que patauger et s’enliser.

Puisque Dieu a introduit une particule de sa quintessence dans chaque chose et dans chaque être, il est possible de Le trouver partout.

 

Mais en se dispersant à droite et à gauche comme ils le font, la plupart des humains ne Le trouveront pas avant des milliards d’années.

 

Pour commencer à Le trouver dès maintenant, nous devons Le chercher à travers la pureté, à travers la lumière."

 


Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

Tags : Dieu la joie
Category : La pensée du jour | Comments (0) | Write a comment |

Méditez chaque jour comme vous mangez chaque jour

Added 5/5/2012

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

 

Album photo

 

Par Bennani Karim Tajeddine

« Par mon enseignement, dit-il, je souhaite vous donner des notions essentielles sur l'être humain : comment il est construit, ses relations avec la nature, les échanges qu'il doit faire avec l'univers, afin de boire aux sources de la vie divine… »

Samedi 5 mai 2012

 

"Même si vous avez bien mangé hier, cela ne vous nourrira pas aujourd’hui, et vous devez recommencer à manger.

 

Aujourd’hui, vous devez faire à nouveau ce que vous avez fait hier, car hier c’était pour hier, et aujourd’hui il faut faire ce qui est pour aujourd’hui.

 

Cette loi s’applique à tous les domaines.

Hier, vous avez médité, vous étiez dans un état extraordinaire d’inspiration, de dilatation, d’émerveillement, et vous pensiez que vous pourriez le conserver encore longtemps.

 

Eh non, aujourd’hui il faut faire d’autres efforts pour être à nouveau inspiré, dilaté, émerveillé.

 

Chaque jour il faut recommencer le travail. Pourquoi ?

 

Parce que la vie est en perpétuel mouvement.

 

Aujourd’hui, il faut s’occuper des nouvelles particules, des nouvelles forces, des nouvelles présences, pour les influencer, les orienter, les engager dans la même direction que la veille…

 

Et demain il faudra encore s’atteler à ce même travail."

 


Omraam Mikhaël Aïvanhov

Tags : mediter
Category : La pensée du jour | Comments (0) | Write a comment |

LA JALOUSIE

Added 4/5/2012

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

Dikr Allah, Dikr Allah

                                                                                              

Par Bennani Karim Tajeddine (Extrait du livre : « Une Civilisation Musulmane Universelle »)

 

Il convient de rappeler que l’être humain dispose d’une « Energie de vie » qui lui est octroyée dès sa naissance  par Le Créateur, et il doit l’optimiser durant toute son existence jusqu’à sa mort. Ce faisant, il doit surmonter les composantes négatives de son égo pour optimiser cette énergie finie et précieuse.

 

Chaque société de l’humanité concentre quelques composantes spécifiques d’égo et constituent ses faisceaux ténébreux de faiblesses, entravant son développement.

 

L’une des composantes négatives de l’égo, mauvaise énergie absorbant l’énergie de vie, est la jalousie.

 

Il convient d’espérer qu’au Maghreb, cette composante « égotique » ne soit plus une faiblesse récurrente à la division collective du travail.

 

Comment peut-on décrire la jalousie ?

 

Grâce à des efforts durables ou à des dons extraordinaires, des individus sérieux réussissent brillamment. Ils se distinguent soit par une science utile bien maîtrisée, une compétence technique remarquable, une créativité débordante, des enfants brillants, des réalisations prodigieuses forçant l’admiration...

 

Devant ces succès, les gens réagissent de façon inoffensive ou positive, indifférente ou admirative.

 

Une composante de la société est même stimulée dans une compétition constructive pour atteindre des résultats comparables.

 

En prenant comme modèle le succès légal d’autrui, les gens stimulés évoluent positivement dans le bon sens sans se morfondre dans la jalousie.

 

Dans ce cas, l’exemple suivi sert utilement de catalyseur au processus de perfectionnement.

 

En revanche, la réaction peut s’avérer négative quand des gens jaloux tolèrent mal la réussite d’autrui.

 

Or, tant que la jalousie reste confinée dans le for intérieur du jaloux, elle ne nuit qu’à son auteur. Mais dès qu'elle s’extériorise sous forme d’actes répréhensibles, de faux témoignages, elle nuit alors à la cohabitation, à la paix et au progrès.

 

Elle prend alors la forme de médisance pour discréditer la personne naturellement brillante et productive.

 

A l’extrême, quand le jaloux détient le pouvoir, il s’oppose à ceux qui peuvent lui faire de l’ombre et les écartent définitivement de son chemin afin qu’il ne soit jamais ni gêné ni dépassé.

 

De ce point de vue, les jaloux bâtissent leur édifice fragile sur le socle de la médiocrité et du néant de sorte que nul ne trouve la place qui lui revient par mérite. Or, une loi universelle éprouvée est que tout château de cartes s’effondrera un jour au moindre coup de vent :

 

« Bien au contraire, Nous lançons contre le faux la vérité qui le subjugue, et le voilà qui disparaît… » Coran (21,18)

 

« Lequel est plus méritant ? Est-ce celui qui a fondé son édifice sur la piété et l'agrément d'Allah, ou bien celui qui a placé les assises de sa construction sur le bord d'une falaise croulante et qui croula avec lui dans le feu de l'Enfer ? Et Allah ne guide pas les gens injustes.» Coran (9,109)

 

De ce fait, dans la perspective de développer des relations sociales bienveillantes, le Prophète (Paix et Saluts de Dieu sur lui) a formellement déconseillé la jalousie :

 

« Ne nourrissez pas de haine entre vous, ne vous enviez pas les uns les autres, ne fuyez pas les uns des autres, et soyez des serviteurs de Dieu, des frères. Il n’est pas permis à un musulman de fuir son frère au delà de trois jours. » (Boukhari)

 

Ali (Bénédictions de Dieu sur lui) décrit la tourmente intérieure des jaloux :

 

« C'est une punition suffisante pour une personne jalouse de vous, le fait qu'elle soit affligée lorsque vous êtes heureux.» « Je n'ai jamais vu un oppresseur qui ressemble tant à un opprimé que le jaloux. Il est toujours triste, déprimé et malheureux. »

Tags : LA JALOUSIE
Category : La pensée du jour | Comments (0) | Write a comment |

N’abandonnez jamais le travail intérieur

Added 2/5/2012

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك


Album photo

 

Par Bennani Karim Tajeddine

« Par mon enseignement, dit-il, je souhaite vous donner des notions essentielles sur l'être humain : comment il est construit, ses relations avec la nature, les échanges qu'il doit faire avec l'univers, afin de boire aux sources de la vie divine… »

"Il est naturel que vous cherchiez à améliorer les conditions de votre vie extérieure, mais avant tout efforcez-vous de connaître et d’accepter les vérités susceptibles d’améliorer votre vie intérieure.

 

Quoi que vous obteniez extérieurement, vous vous sentirez toujours insatisfait, car on ne trouve la vraie satisfaction que dans les efforts que l’on fait soi-même, les efforts de volonté, d’intelligence, d’imagination.

 

D’ailleurs, vous l’avez constaté : là où vous êtes arrivé à réaliser vous-même quelque chose, vous vous sentez comblé, tandis que tout ce que vous recevez sans rien faire, même l’argent, ne vous donne pas cette même satisfaction.

 

Oui, vous l’avez constaté, vous en êtes conscient, mais vous continuez quand même à tout attendre de l’extérieur ; c’est pourquoi vous traînez toujours la sensation qu’il vous manque quelque chose.

 


Donc, quoi que vous possédiez, quoi que l’on vous donne, n’abandonnez jamais le travail intérieur. Jusqu’à la dernière minute, ne l’abandonnez pas."

 


Omraam Mikhaël Aïvanhov

Category : La pensée du jour | Comments (0) | Write a comment |