"> Le prophète ,Haddiths - Je prie, je jeûne mais je ne porte pas - Musulman et fier de l\'être
 

Je prie, je jeûne mais je ne porte pas le voile

Added 29/6/2016

Quel est le point de vue de l'Islam (le houkm) au sujet de la femme qui prie et respecte le jeûne mais ne revêt pas le hijab?

Son jeûne est valide ainsi que sa prière et à Allah revient les louanges ; elle doit se repentir d’avoir délaissé le hijab. La désobéissance n’invalide pas sa prière ni son jeûne ; car ceci est un acte de désobéissance. Le fait de ne pas porter le hijab ou que la personne s’exprime d’une façon qui peut être non appropriée comme lorsqu’elle fait acte de médisance ou de calomnie, ceci n’invalide en aucun cas sa prière. Ceci montre, en revanche, une déficience dans sa foi et une faiblesse de sa foi et elle doit revenir vers Allah en se repentant de cet acte. C’est ainsi pour ce qui est du hijab et du fait de ne pas se voiler en présence d'hommes, cela relève de la désobéissance qui n’invalide pas son jeûne ni sa prière et elle doit s’en repentir.

Ne pas porter le hijab est une faiblesse dans la foi, médire sur les gens aussi ou lorsque la personne commet des actes de désobéissance…etc. Ceci est une faiblesse dans la foi, une déficience dans la foi. Si la personne accomplit correctement la prière (salat) en respectant ses . conditions et ses obligations et aux heures prescrites, alors sa prière est valide. Ceci est valable pour le jeûne, si la personne ne transgresse pas ce qui lui a été rendu interdit pour le jeûne, alors son jeûne est valide ; elle aura ainsi accomplit l’obligation. Cependant, si elle commet divers actes de désobéissance, cela soulignera un défaut dans son jeûne, comme le fait de médire ou de mentir [durant ce jeûne]…etc ; ce qui est une déficience dans son jeûne et une faiblesse dans sa religion.

 

http://www.alghourabaa.com/

 

Category : Le prophète ,Haddiths | Comments (0) | Write a comment |

Quand est-ce que l’homme devient heureux?

Added 30/5/2016

islam

Le bonheur est une exigence humaine:

Car le bonheur et la sécurité sont deux exigences essentielles à toutes les créatures et nous sommes six mille millions sur terre. Je suis sûr que tous souhaitent avoir le bonheur et la sécurité.

La misère trouve son origine dans l’ignorance:

Pourquoi la misère ? Elle trouve son origine dans l’ignorance, et la preuve en est la raison derrière l’existence de gens en Enfer est bien l’ignorance
Allah exalté soit-Il, a dit dans le Coran sacré:
Et ils dirent:

(Si nous avions écouté ou raisonné, nous ne serions pas parmi les gens de la Fournaise)

[La Sourate La Royauté : 10]

Et l’ignorance est le pire ennemi de l’homme.

Le bonheur provient de la réalisation du but:

Chers frères, je vous donne un exemple simple : tu es un étudiant en dernière année universitaire et votre spécialité est très bonne. Tu dois passer un examen dans l’une des plus importantes matières de ta spécialité et ton examen est après deux jours. Tu as des amis que tu aimes énormément, ils t’ont emmené malgré toi avec eux sur la côte, tu es logé dans le meilleur hôtel, tu as goûté à la meilleure nourriture, et tu as jouis des meilleurs panoramas. Toutes les conditions pour être heureux sont réunies, des amis que tu aimes, un lieu agréable, un beau panorama, une bonne nourriture, pourquoi ressens-tu donc de l’inquiétude ? Car ce que tu fais ne réalise pas ton but. Si tu es resté dans une salle triste, obscure, très humide, et que tu avais avec toi ton livre et si tu l’avais lu et compris et que tu sens que tu es prêt pour ton examen, tu ressens un bonheur indescriptible, malgré le fait que tu sois dans cette salle triste, obscure, très humide, sans beaux panoramas, les murs sont nus mais tu es heureux.
Donc le bonheur provient de la réalisation du but.
Dans un autre exemple, si l’achalandage chez le commerçant est énorme, et les clients demandent sa marchandise, il passe 12 heures sans s’asseoir ni manger, mais il connait un bonheur sans pareil. Alors que si les ventes deviennent rares et personne ne te dit : tu as une fortune, tu assis sur une chaise confortable, tu as à ta disposition des boissons, thé, café, des magazines, des journaux, et des amis, mais tu ressens de l’anxiété, car ton magasin ne réalise pas son objectif. S’il le faisait, ce lieu étroit dans un marché bondé, dans des conditions difficiles, sans chauffage ni climatisation, ni confort, ni nourriture, mais tu ressens du bonheur.
quand atteins-tu l’objectif ? C’est quand ton travail est perfectionné, et quand l’est-il ? Si tu connais la raison de ton existence… les gens sont égarés, certains croient qu’ils vivent pour manger, ou qu’il vit pour s’amuser, ou qu’il mange pour vivre, ou qu’il vit pour connaître Allah, Exalté soit-Il, pose-toi cette question délicate et précise, et une question de nature philosophique : pourquoi vis-tu ? Si par exemple, tu te rends dans un autre pays et tu te demandes ce que tu y fais ? On te dira que ta question est bizarre, pourquoi es-tu venu dans ce pays ? Si tu cherches la science, le chemin des universités et écoles est clair, si tu y es pour faire du commerce, le chemin est clair vers les usines et les sociétés, si tu y es en touriste, le chemin est évident vers les hôtels et les parcs. Ton existence dans un lieu n’est valide que si tu sais pourquoi tu es dans ce lieu, ceci étant un sens à part.
Quand tu sais que vis pour connaître Allah, Exalté soit-Il, pour que tu suives Sa voie, pour que tu t’approches de Lui par les bonnes actions, tant que l’objectif est clair tu choisis parmi les millions de moyens pour y arriver. Pour te donner un exemple :
Tu es parti à Paris avec ton baccalauréat en poche, et tu es parti avec une bourse pour obtenir un doctorat. Tous tes mouvements, immobilités, activités, intérêts tournent autour de cet objectif. Tu dois louer un appartement, et ton objectif de faire des études t’oblige de chercher un logement relié à cet objectif, donc tu choisi un logement proche de l’université pour faire des économies de temps, d’argent et d’efforts. Donc le choix du logement est fonction de ton objectif. Tu achètes des magazines qui traitent de ta spécialité pour atteindre ton objectif. Tu accompagnes celui qui connait la langue pour qu’il t’aide à parler cette langue, tu te nourris d’aliments qui t’aident à atteindre ton objectif, tu as besoin d’un revenu, tu cherches alors un emploi à temps partiel pour que tu puisses aussi étudier… des paroles très précises.
Quand tu sais pourquoi tu existes, pour que tu connaisses Allah, Exalté soit-Il, et pour que tu suives le droit chemin, et pour que tu te rapproches de Lui, et pour ta préparation soit un moyen et un prix à payer pour atteindre le Paradis.
Chers frères, je n’exagère pas quand je dis que ceux qui connaissent leur objectif dans la vie ne dépassent pas, selon les statistiques, les 3%. Des milliers de moyens pour atteindre l’objectif existent, alors que celui qui ne connait pas son but dans la vie est une chiffe molle, et celui qui se comporte ainsi suit les gens, s’ils font du bien, il fait de même, et s’ils font de mauvaises actions, il est avec eux. Il suit les dernières modes, suit les concepts courants, suit les paroles qui circulent, les médias, suit tout ce que l’environnement lui dicte et vit en marge de la vie.
Alors, notre mouvement dans le monde n’est juste que si nous connaissons le secret de notre existence. Nous ne trouvons le bonheur que si notre mouvement était exactement à l’instar de notre but.
Allah, exalté soit-Il, a dit dans le Coran sacré:

(O hommes! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété.)

[La Sourate La Vache : 21]

La sagesse de la création est l’adoration:

Alors que le croyant fait appel à sa raison, étudie le Livre de son Seigneur, et connait le secret de son existence, il découvre qu’il est créé pour adorer Allah, Exalté soit-Il.

(Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent)

[La Sourate Celles qui Eparpillent : 56]

Il découvre donc que l’adoration est le secret de son existence, et que l’homme s’élève en rang quand il est le serviteur d’Allah, Exalté soit-Il. Quand le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a atteint le Jujubier de la limite, Allah, Exalté soit-Il, dit :

(Il révéla à Son serviteur ce qu’Il révéla)

[La Sourate L’Etoile : 10]

Et quand il a reçu la révélation, qui est la responsabilité la plus éminente qu’une personne peut atteindre, comme l’a mentionné le Prophète, bénédictions et paix sur lui:

(Invoquez Allah, Exalté soit-Il, pour qu’Il m’accorde la Wassila, qui est le rang le plus élevé au Paradis que nul humain ne mérite sauf un serviteur d’Allah, Exalté soit-Il, et j’espère être ce serviteur)

[Rapporté par Moslim d’après Abdullah Ibn ‘Amr Ibn Al’Aç]

Ce rang étant celui de la servitude et l’adoration:

(Et quand le serviteur d’Allah s’est mis debout pour L’invoquer, ils faillirent se ruer en masse sur lui)

[La Sourate Les Djinns : 19]

L’adoration est le secret de notre existence, et le but de notre existence. L’adoration est la soumission absolue à Allah, Exalté soit-Il, elle est un amour absolu d’Allah, Exalté soit-Il, elle est une liberté absolue, une obéissance absolue, de bonnes œuvres parfaites, un sacrifice parfait… l’adoration est donc la raison de notre existence, et son but. Allah, Exalté soit-Il, dit :

(Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent)

[La Sourate Celles qui Eparpillent : 56]

C’est une adoration volontaire, doublée d’un amour venant du cœur, sa base étant une certitude absolue, et elle conduit au bonheur éternel. Elle comporte un côté de connaissance, un côté comportemental, et un autre côté esthétique. Tu connais Allah, Exalté soit-Il, tu lui obéis et tu connais le bonheur en Sa proximité ici-bas et à l’au-delà. Ici-bas tu es dans un paradis et celui qui n’y entre pas ne connaîtra pas le paradis de l’au-delà. Tu connais Allah, Exalté soit-Il, et tu es en sécurité et tu connais le bonheur en Sa proximité.

L’adoration dans son sens étroit et large:

Chers frères, ceci étant l’adoration. Mais ceux qui comprennent l’adoration dans son sens le plus étroit croient qu’il s’agit uniquement de la prière, le jeûne, le pèlerinage et l’aumône légale, alors que l’adoration est toute une méthodologie qui englobe tous les aspects de ta vie, et toutes les étapes de ta vie, toutes les situations de la vie, tous tes intérêts, en commençant par le lit conjugal jusqu’aux relations internationales. Je peux même dire : la méthodologie de l’adoration dans le Noble Coran et dans la Sunna englobe des centaines de milliers de sujets.
Encore une fois, cette adoration traite du lit conjugal et finit par les plus complexes relations internationales entre les pays. Ceci est l’adoration, alors que si elle s’arrête au niveau de la prière, le jeûne, le pèlerinage, et que si au niveau de nos foyers, la manière dont nous gagnons notre argent, et comment nous le dépensons, nos échanges pécuniaires, nos relations avec les femmes, nos joies et malheurs et nos voyages, nous vivons selon la méthodologie occidentale et leurs tradition, on s’égare du cadre de l’Islam.
Ainsi, quand nous mettons en application uniquement les aspects extérieurs de l’Islam, nous perdons sa valeur et nous perdons également les fruits et les promesses d’Allah, Exalté soit-Il, Celui qui promet et exauce.
Allah, exalté soit-Il, a dit dans le Coran sacré:

(Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné une forme, …)

[La Sourate Al-‘A’râf : 11]

(O hommes! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété)

[La Sourate La Vache : 21]

Allah, Exalté soit-Il, nous a chargé de L’adorer, ou Il nous a chargé de porter la Amana (responsabilité).

( Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes la responsabilité (de porter les charges de faire le bien et d’éviter le mal). Ils ont refusé de la porter et en ont eu peur, alors que l’homme s’en est chargé…)

[La Sourate Les Coalisés: 72]

Il nous a également chargé de porter la responsabilité, et qui est l’âme humaine ;

( A réussi, certes, celui qui la purifie. Et est perdu, certes, celui qui la corrompt. … musulmanes…)

[La Sourate Le Soleil : 9-10]

http://www.muhammad-pbuh.com/fr/?p=274

Tags : bonheur homme
Category : Le prophète ,Haddiths | Comments (0) | Write a comment |

Miracle du hadith sur la propreté des chats

Added 25/5/2016

 

"A se nettoyer sans cesse, le chat est le seul animal qui soit propre, et donc digne d'être caressé." disait Louis Pasteur. Mais entre le raisonnable et l'excessif, certains chats dépassent vite la ligne du toilettage.

Le chat domestique (Felis silvestris catus) est un mammifère carnivore de la famille des félidés. Il est l’un des principaux animaux de compagnie et compte aujourd’hui une cinquantaine de races différentes reconnues par les instances de certification. Dans de nombreux pays, le chat entre dans le cadre de la législation sur les carnivores domestiques à l’instar du chien et du furet. 

 

Une propreté méticuleuse

Le comportement de toilettage permet à votre chat de maintenir la propreté de son pelage, d'en expulser les parasites et les corps étrangers. 
C'est un comportement important et fragile. Important, parce qu'il occupe une part non négligeable du temps d'activité du chat, entre 10 à 30 %. Fragile, puisqu'il s'altère très facilement lors de modifications de l'environnement. Il est bien souvent, un des premiers symptômes des affections, comportementales ou non, du chat. 
Généralement, le léchage, réalisé avec la langue et les membres antérieurs, est distingué du grattage, réalisé avec les postérieurs.
Le toilettage est quasiment systématique au réveil ou après une période de repos. Il concerne de nombreuses zones corporelles, en général d'abord la face. Puis un léchage lent et systématique du corps, de la tête vers la queue. 
Les zones les plus léchées sont le pourtour de la bouche (après chaque repas, surtout avec un aliment humide), le cou, le thorax, les épaules et les antérieurs. Les autres zones corporelles reçoivent moins d'attention.

Lors du léchage, le chat emploie aussi ses dents pour attraper les parasites. Les incisives sont surtout utilisées pour nettoyer les espaces interdigités et pour démêler les touffes de poils agglutinés.

Une fonction apaisante

Mais, à côté de sa fonction utilitaire stricte, le toilettage a surtout une fonction neurobiologique majeure. Le fait de se toiletter déclenche une production endogène d'endorphines, ce qui donne à ce comportement une fonction anxiolytique qui explique l'apparition de séquences de léchage dans des situations de contrariété (lorsque votre chat vient de rater sa proie) ou de frustration (il voulait sortir, mais par la porte que vous lui ouvrez il découvre qu'il pleut...). Le léchage permet alors à votre chat de se remettre de ses "émotions".

Le fait que le léchage s'accompagne d'une production d'endorphines, soulage bien évidemment votre chat, mais celle-ci s'accompagnant d'une libération de  dopamine, un neuromédiateur associé au plaisir, certains chats peuvent ne plus savoir s'arrêter et  adopter alors ce qu'il faut appeler des TOC, troubles obsessionnels compulsifs, ou comportements stéréotypés. Siamois, Abyssins, Burmeses (et les Himalayens, dans une moindre mesure), sont les trois races les plus représentées en matière de troubles compulsifs, automutilations, et destructions de lainage, etc.

Avoir un chat est une sunna 

 A l'époque du prophète, Les chats se promenaient entre les maisons et ils entraient dans les maisons. Le prophète lui même leur posaitt un récipient afin qu'ils boivent, puis il accomplissait les ablutions aec le reste de l'eau ; et il a dit  : (Le chat fait partie des membres de la famille, et il fait partie de ceux qui vont et viennent autour de vous" rapporté par Ahmed (22637), et Al-Albaani a dit que c'est un hadith authentique dans son livre "Les hadiths authentiques et faibles du Jaamî As-Sariir" (6007).

Et selon ce qui précède, il est permis de laisser les chats dans les maisons s'il n'y a pas en cela une injustice et une humiliation pour eux, et s'il n'y a pas de danger pour la santé des enfants ;

 

http://www.unamourdechat.com/

 

Category : Le prophète ,Haddiths | Comments (0) | Write a comment |

Qui donc est le meilleur musulman ?

Added 4/5/2016

Hadith

 

D’après Abû Moûssâ al-Ach’arî : « Je demandai : Ô Envoyé d’Allâh, qui donc est le meilleur musulman ? Il me répondit : Celui dont les musulmans n’ont à redouter ni la langue, ni la main. » Rapporté par al-Bukhârî

Ce qui veut dire que l’on ne doit pas craindre du musulman sa langue par le fait de la médisance, de la calomnie, de l’insulte et de ce qui peut y être similaire. Et on ne doit pas craindre de sa main qu’il s’approprie les biens (injustement) et qu’il agresse physiquement. Au contraire, on doit en être préservé, et il ne doit venir auprès des musulmans que de la meilleure des façons. Tel est véritablement le bon musulman. Il y a en cela un encouragement quant au fait que les gens ne doivent pas redouter ta langue, ni ta main. Garde toi de préserver ta langue, et ne parle sur les serviteurs d’Allâh que dans le bien ; préserve ta main de prendre les biens des gens. Plutôt, soit sain et bon, et tel est le meilleur musulman. [1]

Ce qui est voulu par le terme « musulman », c’est le musulman « complet ». Car lorsque le musulman inspire de la crainte aux autres musulmans par sa langue et sa main, dans son cœur réside l’Islâm, ceci dit, c’est un Islâm diminué. Alors que le musulman entier est celui qui se conduit de manière à respecter le droit d’Allâh et les droits des serviteurs, et protège sa personne des choses illicites, tout en préservant les musulmans du mal possible de sa langue et de sa main. [2]
Notes

[1] Charh Riyâdh as-Sâlihîn min Kalâm Sayd il-Moursalîn de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, 6/117

[2] Minhat ul-Malik il-Djalîl Charh Sahîh Muhammad Ibn Ismâ-îl du SHeikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn ‘Abdullâh ar-Râdjihî, 1/78

 

http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article458

Category : Le prophète ,Haddiths | Comments (0) | Write a comment |

Civisme et bonnes manières en Islam

Added 27/4/2016

L’observation des bonnes manières en société sous toutes ses formes, des convenances, des formes de civilité, de la délicatesse, de la réaction fine, du comportement courtois, du geste décent, de la câlinerie douce et tendre, et de la parole bienséante. La beauté de l’organisation, de la propreté, de l’élégance et de l’harmonie. La beauté au sein du foyer et dans le lieu de travail. La beauté dans la rue et dans les endroits publics.
Les gens se diversifient de par leurs convictions, il y en a ceux qui sont faussement persuadés que le bon goût, les règles de la bienséance, les vertus morales, l’évolution civilisée ne sont que des valeurs purement occidentales qui ne peuvent être acquises que dans les écoles étrangères.
D’autres par contre, ayant reçu une éducation raffinée fondée sur la civilisation et le bon goût, pensent que l’Islam va à l’encontre de ces notions. C’est pourquoi, quand la question de dévotion est soulevée, ils s’attendent à avoir affaire à une personne indécente, malpropre et anarchique. Le bon goût chez ces gens qui se font des illusions, constitue une barrière qui les sépare de la piété et de la dévotion.
Le messager d’Allah, paix et salut sur lui, a dit:

La pudeur est une branche de la foi…

La pudeur constitue une des sections de la foi. La personne pudique est celle qui se ressaisit à temps et se rend compte de l’action blâmable qu’elle a accomplie à la suite d’une œillade discrète et d’un sourire désemparé.

La substance de l’Islam:

Nous allons démontrer au moyen de preuves que le bon goût, la bienséance, la civilisation, la transparence, la beauté, la propreté et l’organisation ne sont que quelques-uns des fondements de l’Islam.
La personne pieuse qui conçoit que l’Islam n’est qu’une pratique cultuelle qui se limite à accomplir la Salât 5 fois par jour, à jeûner pendant le mois de Ramadan, à solliciter Allah, exalté soit-Il, et à faire son éloge est une personne qui se fait du souci d’exécuter les obligations imposées mais n’aura pas saisi que le bon goût constitue une partie primordiale de la moralité de tout musulman. Cette personne n’aura pas réalisé qu’en portant préjudice à autrui soit par une parole jetée à la légère, soit par une mauvaise conduite se sera attirée la colère d’Allah, exalté soit-Il. En effet, en traitant les gens avec grossièreté et brusquerie, cette personne les induira en erreur en les éloignant de l’Islam et en semant le trouble au fond de leurs âmes.

Quelques goûts ordonnés par l’Islam:

1-N’élevez pas vos voix:

image
Les avertisseurs des véhicules émanant des voitures passagères ou des camions, dont les conducteurs se vantent de lancer dans la rue, constituent une des violations du bon goût. Le conducteur gare sa voiture en bas de l’immeuble et donne un signal à celui qui habite au dernier étage au lieu de monter chez lui. Les importunités que ce conducteur cause aux autres est le dernier de ses soucis puisque le signal d’alarme qu’il a utilisé lui procure la tranquillité et lui fait éviter de monter les 4 ou 5 étages de l’immeuble. Nous dirons à cette personne que l’Islam est là pour intervenir favorablement et rendre à la rue le bon goût perdu.
Allah, exalté soit-Il, dit :

(Ceux qui t’appellent à haute voix de derrière les appartements, la plupart d’entre eux ne raisonnent pas)

(Et s’ils patientaient jusqu’à ce que tu sortes à eux ce serait certes mieux pour eux. Allah cependant, est Pardonneur et Miséricordieux)

[AL-HUJUR?T (LES APPARTEMENTS) : 04 et 05.]

Il est incontestable que le verset évoque un incident qui a eu lieu au temps du Messager d’Allah, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, mais, au fond ce verset doit être interprété sur une large échelle car il porte sur la conduite des gens de tous les temps pour l’organiser et la raffiner. En d’autres termes, tu n’as aucunement le droit de troubler la quiétude des gens ; bien au contraire, tu dois penser aux gens qui se reposent, à ceux qui étudient, à ceux qui souffrent de maladie, ou encore à ceux qui accomplissent la Salât ; la rue n’est pas un de tes biens.

2- Alors faites place. Allah vous ménagera une place au Paradis

Un des comportements curieux auxquels nous assistons ces jours-ci… le conducteur d’une voiture qui ne permet pas à la voiture qui circule derrière la sienne de le doubler. En lui en demandant la raison, il s’abstient de répondre, ne trouvant rien pour justifier sa conduite ; ce qui paraît être plus bizarre encore c’est que ce comportement est irréfléchi car il provient du subconscient et se répète fréquemment. L’Islam nous apprend le bon goût à propos de ce comportement dans les Paroles d’Allah, exalté soit-Il doivent être traduites à tous les niveaux :

(O vous qui avez cru! Quand on vous dit: «Faites place [aux autres] dans les assemblées», alors faites place. Allah vous ménagera une place (au Paradis). Et quand on vous dit de vous lever, levez-vous. Allah élèvera en degrés ceux d’entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites)

[AL-MUJ?DALAH (LA DISCUSSION) : 11]

?…Faites place [aux autres] dans les assemblées?, non seulement dans les assemblées mais aussi dans les rues… Empêcher les gens de passer dénote un acte dénué de bon goût. Omar ibn al-Khattab (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit :

Trois conduites sont susceptibles de t’attirer l’affection sincère de ton frère… parmi lesquelles de lui faire place dans les assemblées

Regardez ce bon comportement…
Un homme des bédouins a fait son entrée au masjed alors que le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, y était assis. Bien qu’il n’y ait pas beaucoup de monde au masjed, le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, lui a fait place à côté de lui ce qui a retenu l’attention de ce bédouin qui a demandé : « O Messager d’Allah, pourquoi m’as-tu ménagé une place à côté de toi bien que le masjed est presque vide ? » Le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, lui a dit :

Il incombe à tout Musulman de faire place à son frère si celui-ci cherche à s’asseoir dans la même assemblée

3- Ecarter le mal ou le dégât du chemin est une Sadaqa

Est-ce que le fait de jeter les ordures ménagères en plein milieu de la rue est un acte qui traduit la bienséance et le bon goût ?
Le prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, dit :

Ecarter le mal ou le dégât du chemin est une Sadaqa

[Cité par Moslim et Abou Dawoud]

Que dire alors de celui qui jette délibérément les ordures dans la rue… !! Le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a dit :

La foi varie entre 63 et 69 branches dont le plus éminent est d’attester que nul n’est digne d’être adoré en dehors d’Allah et que Mohammad est Son messager et le plus médiocre est d’écarter le mal ou le dégât du chemin

[Cité par al-Boukhari et Moslim]

image
En d’autres termes, le fait d’écarter le mal ou le dégât du chemin constitue une branche de la foi, le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a dit dans un hadith illustre cité par al-Boukhari et Moslim :

Car les Anges éprouvent le même dommage qu’éprouve le fils d’Adam

[Cité par al-Boukhari, Moslim, Abou Dawoud, at-Thirmidhi et an-Nisa’i d’après Djaber ibn Abd Allah]

En vertu de ce hadith, on peut dire que la personne qui fume des cigarettes porte préjudice à ceux qui se trouvent en sa compagnie, les Anges subissent également le même préjudice. Au niveau médical, on a prouvé que la personne qui se trouve au même endroit que le fumeur subit le tiers des risques qu’encourent celui qui fume.

4-Le droit de la rue

Le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a dit :

Gardez-vous de prendre place dans les rues, mais si vraiment vous ne pouvez vous en empêcher, préservez à la rue son droit : Baissez le regard, abstenez-vous de porter préjudice à autrui, répondez au salut, recommandez de faire le bien et interdisez de faire du mal

[Cité par al-Boukhari et Moslim]

Quelle merveille… l’Islam établit un système de vie… même en faveur de ceux qui ne peuvent s’empêcher de prendre place dans les lieux de passage.

5- Le fait de demander la permission avant de s’introduire chez autrui:

Tu sors de chez toi et tu arrives chez ton ami en disant : « c’est mon ami… c’est mon frère… » Mais, les règles du bon goût dans la conduite et le comportement avec autrui sont à être observées… plus spécifiquement les règles de politesse que nous a apprises l’Islam… Allah, exalté soit-Il, dit :

(O vous qui croyez! N’entrez pas dans des maisons autres que les vôtres avant de demander la permission [d’une façon délicate] et de saluer leurs habitants. Cela est meilleur pour vous. Peut-être vous souvenez-vous)

[AN-N?R (LA LUMIERE) : 27]

image
?…avant de demander la permission? signifie que tu dois t’assurer que les autres sont prêts à te recevoir. Cela se traduit au vingt et unième siècle par un coup de fil à passer à ton ami en vue de vous mettre d’accord sur un rendez-vous… Quelle belle expression
?…avant de demander la permission? cet ami sera ravi et prêt à te recevoir lorsque vous aurez, à vous deux, fixé une date et une heure pour votre entrevue.
Il y a des fois où tu te rends chez un ami sans lui avoir fixé de rendez-vous au préalable, mais cet ami s’excuse auprès de toi pour une raison ou pour une autre : il ne peut te recevoir chez lui, ce qui suscite ta colère… or le bon goût te pousse à ne pas t’irriter car tu n’es pas dans ton droit.
Allah, exalté soit-Il, dit :

(Et si on vous dit: «Retournez», eh bien, retournez. Cela est plus pur pour vous. Et Allah, de ce que vous faites est Omniscient)

[AN-N?R (LA LUMIERE) : 28]

Garde-toi de t’emporter si ton frère s’excuse de ne pouvoir te recevoir chez lui :

(Et si on vous dit: «Retournez», eh bien, retournez. Cela est plus pur pour vous. Et Allah, de ce que vous faites est Omniscient)

[AN-N?R (LA LUMIERE) : 28]

6- La manière de frapper la porte:

Une des disciplines dépréciées et dépourvue de bon goût… s’incarne dans le fait de frapper à la porte puis de se coller devant l’œil en plaçant ses deux mains contre la porte !!
Le bon goût dans l’Islam porte sur ce petit détail… le Messager d’Allah, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a dit :

Ne vous collez pas contre la porte mais tenez-vous à l’extrémité droite de la porte ou à celle de gauche

[Cité par l’Imam Ahmad]

7- Le geste délicat:

Il y a une catégorie de gens qui n’observent pas les règles générales de la bienséance. Lorsqu’il entre dans un lieu quelconque, soit une maison, soit une voiture ou un ascenseur, on le voit claquer la porte de toutes ses forces, en réduisant le verre en morceaux ou en causant l’épouvante chez les gens. Le Messager d’Allah, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a dit à ce propos :

Tout acte imprégné de compassion revêt un aspect radieux et tout acte dépourvu de toute trace de compassion paraît être défiguré

[Cité par l’Imam Ahmad]

Je t’adjure par Allah, fais que ce hadith devienne une règle de base dans ta vie, car il est susceptible de te guider vers le bon goût.

8- Se conduire en importun à l’égard des autres:

Tu reçois une invitation à un repas de la part de ton ami. Le jour dit, tu te rends chez ton hôte en ayant amené avec toi une personne de ta connaissance qui n’a pas été invitée… ce qui provoque un choc chez ton hôte à cause de cette importunité dont tu as fais preuve.
Le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a reçu une invitation avec cinq de ses compagnons chez un des Ançârs ; en route, un sixième compagnon les a croisés et leur a tenu compagnie jusqu’à être arrivés à destination. Le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, s’est empressé d’expliquer à leur hôte :

Celui-ci nous a joints en route, si tu le désires, tu lui permets d’entrer chez toi, autrement il retourne d’où il est venu. Qu’il entre plutôt O Messager d’Allah, a répondu l’Ançâri qui les a invités

[Cité par al-Bayhaqi et at-Tabarani]

C’est une situation embarrassante surtout pour l’hôte et sa famille, le repas a été préparé pour suffire le nombre de personnes invitées, l’endroit n’est peut-être pas suffisamment vaste pour recevoir une personne en plus ; comment réagir au cas où le nombre des conviés augmenterait ? Le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, agit avec bienséance afin de faire éviter à l’hôte une situation embarrassante, ce qui le pousse à intervenir et à expliquer. Où peut-on trouver de telles conduites de nos jours ?

9- Ce qui a été pris à l’autrui après lui avoir infligé la confusion, est un acte illicite

On trouve un homme qui, une fois entré chez son ami, cherche le téléphone et s’en empare hâtivement pour passer un coup de fil, puis demande la permission à son hôte d’utiliser son appareil tout en sachant que cet hôte ne lui refusera pas sa demande, et comment le fera-t-il en voyant l’appareil entre les mains de son ami ? Puis cette personne contacte une connaissance qui habite dans un autre pays que le sien, cet appel dure environ trente minutes. Est-ce que cela fait partie du bon goût ? Le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a dit :

Ce qui a été pris à autrui après lui avoir infligé la confusion, est un comportement illicite

Qui donc en dehors de celui qui a le sens du bon goût prend en considération la timidité chez certains gens ? Le crayon qui se trouve dans la poche de son ami lui plaît et le voilà qui exprime son admiration pour ce crayon ce qui oblige cet ami à le lui offrir. A ceux-ci nous rapportons le hadith du Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam :

Ce qui a été pris à autrui après lui avoir infligé la confusion, est un comportement illicite

10- Le séjour prolongé chez l’hôte:

Il arrive des fois qu’un homme rende visite à un de ses proches, il passe chez lui 2 à 3 jours… Le maître de cette maison lui offre l’hébergement, la femme fait tout son possible dans l’objectif d’obtenir l’agrément de son Créateur et de faire plaisir à son conjoint en bien traitant ses convives. Mais en décidant de prolonger son séjour au-delà de trois jours chez son proche, ce convive devient gênant et s’il se rend compte qu’il est devenu gênant, il cessera de l’être, mais il ne s’en rend pas compte.

Lorsque le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a émigré de Makkah à Madinah, il a demeuré chez Abou Ayyoub al-Ançâri en attendant l’édification du masjed prophétique et de sa propre maison… La maison d’Abou Ayyoub était constituée de deux étages. « O Messager d’Allah, lui a dit Abou Ayyoub, que la vie de mon père et celle de ma mère soient contre la tienne, je répugne à l’idée de loger au premier étage alors que toi, tu habites au rez-de-chaussée ; permets que nous échangions les lieux. »

Pour quelle raison Abou Ayyoub a-t-il demandé au Prophète d’échanger les lieux ? Pour qu’il n’ait pas à se déplacer au-dessus du Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam. C’est l’apogée du bon goût et de la bienséance dans son comportement avec le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam. En revanche, le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a fait preuve d’une finesse, d’une délicatesse et d’un bon goût poussés ; il lui a dit :

O, Abou Ayyoub, il serait plus commode et plus aisé pour nous ainsi que pour ceux qui nous rendent visite que nous occupions le rez-de-chaussée et que vous occupiez, ta femme et toi, le premier étage

11- Où faut-il prendre place chez l’hôte?

La tradition du Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, implique au convive de s’asseoir exclusivement à la place que lui indique son hôte. Il faut s’abstenir de se choisir une place et de s’y installer à moins d’en avoir obtenu la permission.
Telles sont les règles de bienséance de l’Islam. Le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a dit :

Retenez-vous de vous asseoir à la place d’honneur à moins d’avoir obtenu la permission de votre hôte

Entrer en possession d’un cellulaire, avoir accès sur l’internet, conduire des voitures luxueuses ne constituent pas un signe de civilisation ; la civilisation s’incarne dans l’observation des règles de politesse, du bon goût et de civilité morale.

12- Rendre visite à une personne souffrante:

image
Le bon goût dans l’Islam implique de ne pas rester longtemps chez la personne qui souffre d’un certain mal en lui rendant visite, à moins que le malade n’en soit soulagé.
On raconte que 4 hommes ont rendu visite à l’Imam Abou Hanifah lors d’une maladie qui l’a atteinte. Leur visite s’est tellement prolongée et l’Imam s’en est trouvé tellement ennuyé, car il était épuisé qu’il a fini par leur dire : « Vous pouvez vous en aller, car je suis totalement rétabli et je ne souffre plus d’aucun mal par la miséricorde d’Allah, exalté soit-Il.»
L’Islam nous apprend à tenir compte des conditions de maladie du souffrant et de son état.

13- Le bon goût à l’égard des voisins:

image
S’il arrive que l’un des voisins, enfant serait-il ou adulte, s’aperçoit qu’on a apporté quelques fruits à notre famille ou quelque bon repas, on est appelé à lui en offrir ; c’est l’Islam qui nous apprend cela.
Le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam nous a recommandés d’observer les règles de bienséance à l’égard du voisin :


si tu achètes des fruits à ta famille tu dois lui en offrir une partie, autrement, introduis ces fruits chez toi discrètement pour qu’il ne s’en aperçoive pas. Il, Salla Allahou Alaihi wa Sallam a interdit que ton fils sorte dans la rue en tenant ce fruit à la main dans l’objectif de porter préjudice à son fils. Tu ne dois pas non plus lui faire tort avec la fumée de la viande que tu fais cuire chez toi, à moins de lui en offrir une partie du plat.

Il y a des gens qui se vantent en présence de leurs voisins des aliments délicieux qu’ils apportent chez eux, ou des excursions qu’ils ont faites ou des frais qu’ils ont dépensés… Tout ceci ne fait pas partie du bon goût dans l’islam.
Le voisin de l’Imam Abou Hanifah était un jeune homme alcoolique qui passait toutes les nuits à chanter en disant : « on a causé ma perte et quel jeune homme ont-ils perdu ! » L’Imam Abou Hanifah s’en trouvait for ennuyé lorsqu’il se réveillait de nuit pour accomplir la Salât. Cependant, cela ne l’a pas dissuadé à guetter une opportunité pour porter conseil à ce jeune homme et le guider sur le chemin du repentir. Or, en se réveillant pour accomplir la Salât du Fadjr en une certaine nuit, l’Imam Abou Hanifah n’a pas entendu le chant de son voisin. Il s’en est enquis et a appris que son voisin a été arrêté en s’adonnant au vin. L’Imam s’est dirigé vers le commissariat et a demandé qu’on affranchisse ce jeune homme. « Il boit de l’alcool » lui a-t-on expliqué. L’Imam est revenu à la charge « Faites-le pour moi » leur a-t-il dit. Sur le chemin du retour, l’Imam l’a fait monter derrière lui sur sa monture en gardant le silence tout le long du trajet… jusqu’à être arrivés au seuil de la maison, là il lui a demandé : « Est-ce qu’on a causé ta perte O jeune homme ?» « Absolument pas et je jure par Allah que je ne recommencerai plus ».
Son voisin est un alcoolique !!
L’indulgence et le bon goût dont a fait preuve l’Imam vis-à-vis de son voisin alcoolique ont entraîné des conséquences positives. Malheureusement, un bon nombre de jeunes gens qui en dépit de leurs méfaits sont prêts à suivre le bon chemin s’ils avaient eu l’opportunité de croiser une personne telle que l’Imam Abou Hanifah qui a guetté le moment propice pour intervenir dans la vie de ce jeune alcoolique en ayant eu recours au bon goût.

 

http://www.muhammad-pbuh.com/fr/?p=384

Category : Le prophète ,Haddiths | Comments (0) | Write a comment |