"> Les miracles d'Allah, du coran_et du prophète____________ - Le système digestif est un miracle de - Musulman et fier de l\'être
 

Le système digestif est un miracle de Dieu

Added 14/9/2016

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

Lorsque nous mangeons, notre système digestif commence à travailler. Les dents, qui ont été spécialement créées pour déchirer et broyer la nourriture, sont recouvertes d’émail, le matériau organique le plus dur connu, et sont très résistantes aux substances chimiques. Chaque dent a une forme bien précise pour être adapter à sa fonction. Par exemple, les incisives coupent les aliments, les canines pointues les déchirent en morceaux et les molaires les broient. Si les dents étaient toutes de la même forme, manger serait impossible. De cette façon, chaque dent est à sa place : les incisives sont à l’avant et les molaires à l’arrière. L’inverse ne serait pas approprié. Les dents supérieures et inférieures sont indépendants les unes des autres, mais entretiennent une relation de parfaite harmonie. Elles sont conçues pour s’appuyer l’une contre l’autre lorsque la bouche est fermée. Par exemple, si une molaire était plus longue que les autres dents ou dépassait un peu trop, il serait impossible de fermer la bouche, de manger ou de parler comme nous le faisons actuellement.

La nourriture, en plus d’être mâchée par les dents, est attaquée par des produits chimiques qui se trouvent dans la salive. Peu de personne prête attention à leur salive, qu’elle soit sécrétée ou non, et/ou à quelle quantité. Mais la salive, généralement considérée comme une sécrétion simple, est en fait un équilibre particulier de divers produits chimiques. Tout d’abord, elle nous permet de goûter notre nourriture afin d’identifier les molécules qui s’y trouvent et qui lui donnent son goût. Ce n’est que lorsque ces facteurs se combinent avec les papilles gustatives de la langue que nous pouvons détecter le goût des aliments. C’est aussi pourquoi nous ne pouvons pas goûter la nourriture quand notre bouche est sèche. La bouche sécrète deux genres de salive. L’une d’elle décompose les hydrates de carbone et les change en partie en sucre. Par exemple, le pain est un glucide. Si vous mettez un morceau de pain dans votre bouche et attendez quelques instants sans le mâcher, vous pourrez sentir le goût du sucre sur votre langue suite à la décomposition des hydrates de carbone. L’autre sorte de salive a une consistance épaisse et collante qui rassemble ce que l’on mange pour le former comme un morceau de gâteau sirupeux que l’on pourra avaler. Sans la salive, nous ne pourrions pas avaler, goûter la nourriture, parler confortablement, ou manger des aliments solides. Ce serait une situation très difficile pour nous.

La salive est sécrétée par trois glandes différentes qui nous permettent d’avaler notre nourriture facilement, et ses composants chimiques la décomposent en éléments utiles. Notre bouche fonctionne comme un laboratoire de chimie qui décompose l’amidon dans les aliments. L’amylase salivaire, une enzyme présente dans la salive et qui est spécialement produite pour ce travail, décompose l’amidon et le transforme en sucre. Ce processus de la digestion qui se passe dans la bouche est chimique et mécanique (à savoir, les dents), deux genres distincts de la digestion qui se complètent mutuellement.

La langue joue un rôle important dans le broiement des aliments, car elle est très sensible au goût et permet à la nourriture mâchée de passer facilement par la gorge. Sur sa surface supérieure et ses côtés se trouvent environ 10.000 bourgeons qui sont sensibles aux quatre saveurs : salé, amer, sucré, acide. Grâce à eux, nous pouvons goûter ce que nous mangeons même si nous n'en avions jamais mangé avant, parce qu’ils ne confondent pas les goûts et chacun perçoit individuellement le même goût dans le même aliment. En d’autres termes, l’amer est toujours amer.

Certains scientifiques considèrent la langue comme quelque chose ayant une technologie chimique extraordinaire. Si elle avait seulement que quelques papilles gustatives, nous n’aurions pas pu percevoir le goût des sucreries (bonbons), de la viande grillée, du pain ou tout autre aliment. Peu importe ce que nous aurions mangé, ils auraient eu toujours le même goût insipide. Manger ne serait alors plus une bénédiction agréable, mais deviendrait un devoir ennuyeux.

Les fonctions variées de l’estomac montrent un équilibre merveilleux. La digestion est accomplie par l’acide chlorhydrique de l’estomac qui est si fort qu’il peut à la fois digérer les aliments et décomposer la garniture de l’estomac. Mais Allah a créé la solution idéale pour cela : les parois de l’estomac sont entièrement couvertes de mucus sécrété lors de la digestion qui protège l’estomac contre l’effet corrosif de l’acide. Cependant, il y a une harmonie parfaite entre l’acide gastrique et le mucus protecteur. Lorsque l’estomac est vide, la sécrétion décompose les protéines (dans les produits à base de viande) et n’a pas cet effet corrosif. Quand des aliments contenant des protéines pénètrent dans l’estomac, un composé sécrété dans l’estomac transforme cette substance bénigne en un décomposeur puissant de protéines. De cette façon, lorsque l’estomac est vide, ce puissant décomposeur de protéines ne nuit en rien à l’estomac, qui est lui-même composé de protéines. Cela est un exemple extraordinaire sur la façon dont Allah protège les êtres humains.

Harun Yahya

 

 

 

 

Category : Les miracles d'Allah, du coran_et du prophète____________ | Comments (1) | Write a comment |

Soubhana Allah: pourquoi le ciel est bleu?

Added 30/8/2016

Le bleu du ciel est le résultat de la diffusion de la lumière solaire par l'atmosphère. Si celle-ci n'existait pas, on verrait une voûte céleste toute noire et les étoiles seraient visibles en plein jour.

La lumière blanche du Soleil est un mélange de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. La lumière voyage sous forme d'ondes de différentes longueurs. Chaque couleur a sa propre longueur d'onde. La lumière voyage donc en ligne droite jusqu'à ce qu'elle rencontre un obstacle qui la renvoit dans une autre direction. Quand les rayons solaires entrent dans l'atmosphère, ils rencontrent les atomes, les molécules d'air, les gouttes d'eau et la poussière dont est constitué l'atmosphère. Les molécules d'air ont la bonne dimension pour diffuser les plus courtes longueurs d'ondes de la lumière, les violet, indigo et bleu en l'occurrence; les longueurs d'ondes plus longues, telles que les rouges, ne sont à peu près pas diffusées par ces molécules d'air.
C'est donc un mélange de violet, d'indigo, de bleu, de vert et une petite fraction des autres couleurs qui étant diffusés dans tout le ciel, lui conférant ce bleu qui l'on connait bien.
Différentes nuances du bleu

Les différentes nuances de bleu que prend le ciel dépendent de la quantité de vapeur d'eau et de poussières présentes dans l'air. Plus il y a des gouttes d'eau et de poussière dans l'air, plus la diffusion est amplifiée augmentant ainsi la proportion de vert et de jaune, donnant une teinte plus claire au bleu. Par contre, l'absence de poussière et de gouttes d'eau permettent à la radiation bleue de se renforcer (comme dans les hautes montagnes).
Différences saisonnières du bleu:

Le bleu est normalement plus intense dans les hautes pressions du printemps et de l'automne que pendant celles des mois d'été. Même lorsqu'il y a des hautes pressions, le bleu est affaibli en hiver durant une inversion. De plus, l'intensité de la couleur bleue s'accroît en même temps que l'altitude des lieux d'observations.
Prévisions en fonction du bleu du ciel:

Voici 3 règles fondamentales valables dans les plaines:

Le bleu très foncé, lié à une bonne visibilité, indique un temps instable. Une aggravation du temps accompagnée de vent et de précipitations (tempête) n'est pas à exclure.
Un bleu moyen, ou clair, et lumineux indique la persistance du beau temps.
Un passage graduel du bleu au blanc ou gris, lié à de la brume, permet de prévoir un changement de temps (basse pression).

Horizon bleu et brume bleue?

Un horizon bleu peut être le résultat d'un front froid, mais généralement, c'est dû à une couche d'air froid juste au-dessus de l'eau. En fait, normalement l'air à la surface du sol est plus chaud, mais dans ce cas, la couche froide est juste au-dessus de l'océan.

Quelquefois aussi, on parle de phénomène de brume bleue. On en rencontre souvent dans l'est du Tennessee, dans les Smokey Mountains. Ce phénomène se produit lorsque de toutes petites particules d'hydrocarbones sont relâchées dans l'atmosphère par la végétation et qu'elles se mélangent chimiquement avec une petite quantité d'ozone en provenance de la stratosphère. Le résultat: de minuscules particules (diamère de 0,2 microns) qui diffusent la longueur d'onde bleue. Plus la distance entre les montagnes et l'observateur est grande, plus il y a de diffusion de la lumière solaire dans l'air. La lumière paraît donc bleue et les montagnes apparaîssent alors comme si elles étaient bleues.
Pourquoi les nuages sont blancs?

Ils sont blancs parce que toutes les couleurs du spectre sont diffusées par les gouttelettes d'eau des nuages. Le mélange de toutes ces couleurs reconstitue la lumière blanche. On remarque que les nuages prennent des teintes de gris lorsque la lumière ne peut les traverser, ou qu'un autre nuage y projette son ombre.
Et le Soleil, pourquoi il est jaune?

Parce que c'est la couleur qui résulte du mélange de toutes les autres couleurs, sauf le bleu. Dans l'espace, les astronautes affirment que le Soleil est blanc: c'est la couleur que nous observerions nous-mêmes si le bleu n'était pas dispersé dans toutes les directions avant d'atteindre notre oeil.
Et la Lune?... Et Mars?... Et Vénus?

Le ciel est noir sur la Lune, car il n'y a pas d'atmosphère.

C'est la poussière et le gaz carbonique dans l'atmosphère de Mars qui rendent le ciel orange pâle ou rose.

Les nuages d'acide sulfurique qui couvrent la surface de Vénus, et le gaz carbonique, donnent au ciel une teinte jaunâtre.

 

Tags : bleu ciel
Category : Les miracles d'Allah, du coran_et du prophète____________ | Comments (0) | Write a comment |

Soubhana Allah:Les cigales qui savent compter

Added 4/8/2016

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

 

Jusqu’à aujourd’hui, combien de fois avez-vous rencontré une cigale ?

Ou bien avez-vous pu les entendre avant que l’obscurité ne tombe ?

Pendant que nous réfléchissons aux réponses à ces questions, si vous le souhaitez, commençons à faire l’acquisition de nouvelles connaissances concernant nos amis musiciens…

Il est certain que ces créatures sympathiques sont les plus bruyantes dans le monde des insectes. Par contre, dans ces espèces, il est nécessaire de rappeler que seuls les cigales mâles font de la musique. Ils font cette musique tout un été durant, non pour énerver leurs voisins besogneux que sont les fourmis, mais pour attirer l’attention des femelles.


Car les cigales ont une courte période, au maximum 3 semaines pour s’accoupler, après être sorti de sous terre. A l’intérieur de cette période, ils vont attirer l’attention des femelles, s’accoupler et mourir.

Les femelles pondent leurs œufs en ouvrant des fissures sur les fines branches et sur les troncs d’arbre. Les bébés qui sortent des œufs s’enfouissent rapidement dans les parties basses de la terre dès qu’ils tombent. Ici, ils restent en vie pendant des années en suçant les racines des arbres.

Après cette période, un miracle se réalise et ces bébés qui sont restés à peu près 20 ans sous terre, développent des ailes au même moment, émergent à la surface de la terre au même moment.

Mais le vrai miracle ici, est le fait que les cigales savent compter !

Personne ne sait toujours pas, comment ces petits êtres font adaptent leurs cycles de vie annuelle sur un nombre impair. Autrement dit, ces insectes sortent à la surface de la terre dans les 11ème, 13ème, 17ème, 19ème années suivant leur naissance, soit des années impaires.

La raison de ne pas trouver ce timing mathématique chez un grand nombre d’autres animaux vivants, qui s’accouplent par cycles pairs, c’est pour ne pas coïncider avec des prédateurs potentiels.

Le fait qu’ils sortent par milliards au même moment, lors d’une seule nuit, c’est-à-dire sans que cela fut possible qu’ils aient décidé de cela auparavant, leur évite de se faire manger par des prédateurs, qui se seraient sans doute régaler. Cela permet aussi de ne pas nuire à leur population.

Pendant des années, sous terre, les larves construisent des habitations imperméables en utilisant leurs propres excréments. Lorsqu’ils sortent de sous terre, ils ont une courte vie de 3 semaines.

Les cigales tout comme les sauterelles, au lieu de frotter leurs pattes l’une sur l’autre, font du bruit en faisant vibrer une double membrane sur leur ventre. Il est possible de les entendre à 2 km par une nuit dégagée. Chez certaines espèces, l’intensité du bruit atteint 120 décibels, ce qui est équivalent au bruit à la première rangée dans un concert de rock.

En général, ils jouent leurs chants en chorales nombreuses. Ainsi, il devient impossible pour les oiseaux prédateurs de déterminer un à un leurs emplacements.

Chaque espèce a une ligne d’appel spécifique et distincte, les oreilles des femelles sont sensibles à cette distinction. Pendant cette période très courte de 3 semaines, ils vont émettre leur chant sans arrêt, trouver leur femelle, s’accoupler et mourir…

Et les nouvelles générations qui vont rester un long moment sous terre, tout comme les autres générations vont savoir compter, et vont réussir à sortir de sous terre d’une manière miraculeuse bien des années après et au même moment.

Il est certain que même pour les hommes, il est impossible d’avoir une telle spécificité, sans une organisation et un système de communication parfait. Il est clair que ces petites créatures, qui n’ont aucun équipement et aucune capacité de penser, sont inspirés par un Créateur supérieur.

A Allah seul appartient le royaume des cieux, de la terre et de ce qu'ils renferment et Il est omnipotent. (Sourate al-Maidah, 120)

Harun Yahya
   
   



 
 

 

Category : Les miracles d'Allah, du coran_et du prophète____________ | Comments (0) | Write a comment |

Soubhana Allah:pourquoi notre température est de 37°C ?

Added 27/6/2016

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك 

 

... Notre corps maintient-il sa température à 37°C ?

Quand le thermomètre indique 37°C, elle est dite normale. Normale car elle permet aux constituants des cellules, notamment les protéines, de fonctionner de façon optimale.

En effet, la température a une influence capitale sur les réactions chimiques : ces dernières ne sont possibles que dans des gammes données, et leur vitesse en dépend.

D'où vient la chaleur du corps ? Des organes ou plus précisément des cellules. Elles produisent de la chaleur en fonctionnant grâce à l'énergie fournie par la nourriture que nous absorbons, ou aux stocks glucidiques ou lipidiques du corps. Certaines cellules d'ailleurs en fabriquent plus que d'autres comme les cellules musculaires et la graisse brune.

Dans le rôle du thermostat : l'hypothalamus
C'est bien beau de fabriquer de la chaleur, encore faut-il en produire juste assez mais pas trop (le corps a de grandes chances de succomber à des températures supérieures à 42°C et inférieures à 30°C). Deux mécanismes s'équilibrent donc : la production de chaleur (la thermogénèse), et la perte de chaleur (la thermolyse). On parle de thermorégulation. Et le thermostat qui orchestre tout ceci est une glande du cerveau, l'hypothalamus.

Voyons comment il s'y prend. Exposé au froid, notre sang a tendance à se refroidir. L'hypothalamus réagit alors en activant la thermogénèse. Les muscles se contractent : nous frissonnons. Les artérioles de la peau se resserrent : le sang est détourné vers les tissus plus profonds. La température remonte.

En cas de coup de chaud, c'est encore la température du sang qui informe le cerveau. L'hypothalamus enclenche alors des mécanismes de thermolyse : les artérioles de la peau se dilatent et le sang est envoyé massivement vers la surface. Les glandes sudorifères sont activées. La sueur utilise la chaleur corporelle pour se vaporiser. Cela a un coût énergétique (elle prend de la chaleur pour devenir vapeur) qui aide le corps à se refroidir. Au final, notre température oscille entre 36,1 et 38,7°C.

 

Dans notre corps se déroulent des milliers de réactions biochimiques qui permettent à nos cellules de se diviser, se nourrir, utiliser l’énergie fournie par notre alimentation, fabriquer nos hormones... des milliards de cellules qui travaillent, selon leur spécialisation, pour maintenir notre organisme en activité.

Les réactions biochimiques

Toutes ces réactions biochimiques sont «accélérées» par des petits catalyseurs appelés enzymes. Chaque enzyme s’occupe d’une seule réaction biochimique. Ces enzymes sont faites pour fonctionner de manière optimale dans un intervalle de température du corps compris entre 35 et 37,6 C. En dessous ou au dessus de cet intervalle de température, rien ne va plus ! Les enzymes fonctionnent mal, voire plus du tout ! C’est la catastrophe pour l’organisme qui ne peut plus assurer ses fonctions si la température du corps ne reste pas dans cette fourchette…

Heureusement,qu'il y a les mécanismes de l’homéostasie
L'homéostasieest un processus physiologique permettant de maintenir certaines constantes du milieu intérieur de l'organisme (ensemble des liquides de l'organisme) nécessaires à son bon fonctionnement (entre les limites des valeurs normales).

Ce sont (liste non exhaustive) :
  • La température.
  • Le fonctionnement du cœur et des vaisseaux.
  • La concentration du sang, de la lymphe et du liquide céphalo-rachidien (liquide contenu dans les ventricules cérébraux et dans le canal épendymaire qui se trouve au centre de la moelle épinière.
  • La pression artérielle.

Ces liquides jouent un rôle fondamental dans l'organisme : en dehors de baigner les cellules de celui-ci, ils permettent les échanges et les transferts d'éléments nutritifs et d'éléments éliminés par les cellules.
L'homéostasie est maintenue entre des valeurs normales grâce à l'activité de certains organes :
Le rein qui excrète des produits de catabolisme c'est-à-dire de l'ensemble des réactions de dégradation des éléments composant l'organisme. D'autre part, le rein régule le métabolisme (les échanges, le fonctionnement, etc...) de l'eau et le pH (acidité ou alcalinité) du sang.
Les poumons en permettant l'élimination du gaz carbonique.
L'intestin en favorisant l'évacuation des résidus provenant des aliments qui ont été ingérés et des sécrétions digestives.
Différentes hormones (dont les rôles s'opposent quelquefois) régulent de nombreux micros éléments (calcium, sodium, magnésium, potassium, etc...).

Donc c'est l’hypothalamus qui envoie des messages à différents endroits de l’organisme pour réagir à toute diminution ou augmentation de notre température corporelle. Ainsi, la température du corps est maintenue aux alentours de 36 C. C’est ce centre de contrôle qui va, par exemple, déclencher la transpiration lorsque nous avons trop chaud. Tous les organismes vivants qui fonctionnent comme nous, en maintenant la température du corps constante sont appelés «homéothermes».


http://www.pourquois.com/corps_humain/pourquoi-temperature-corps-humain-est-toujours-376.html
http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/homeostasie-2328.html
 
Category : Les miracles d'Allah, du coran_et du prophète____________ | Comments (1) | Write a comment |

Soubhana Allah:le corps possède un système de renouvellement naturel

Added 14/6/2016

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك 

 

La régénération est la faculté d'une cellule à se reconstituer après destruction.
La régénération concerne des cellules, des organes ou des parties fonctionnelles de certains êtres vivants.
Certains organismes se régénèrent facilement comme par exemple la salamandre, l'anémone, l'étoile de mer, l'hydre, triton, lézard, ...). Chez les animaux à sang chaud, la peau a la faculté de se régénérer.
"Des animaux comme les salamandres régénèrent leurs corps suite à une amputation, souligne Carlos Izpisúa, directeur de la recherche. Mais en revanche, les vertébrés supérieurs comme les oiseaux et les mammifères n'ont pas cette capacité."
Les chercheurs se demandent si les êtres humains n'ont pas cette protéine latente dans leurs gènes qui pourrait être réactivée pour régénérer un

organe.

 

Les mammifères auraient une capacité encore inexploitée à régénérer les tissus. Des chercheurs pensent à la possibilité de cicatriser... sans cicatrice.

Des biologistes pensent que le gêne p21 pourrait permettre une guérison spontanée, ce qui pourrait offrir une régénération des cellules du corps humain comme elle se produit chez les tritons.

Ce potentiel aurait été perdu chez les mammifères , mais il reste toujours présent en puissance et pourrait être réactivé en stimulant le gêne p21.

Il a été testé sur des souris que des cicatrices créées par des interventions chirurgicales ont disparu sous l'action du gêne p21.

 

L'homme pourra-t-il, lui aussi, régénérer naturellement tout ou une partie de son corps si complexe ? Pourrons-nous faire repousser des tissus ou même des organes entiers ? Les paralytiques pourront-ils remarcher ? Et, si l'on pousse plus loin, pourrons-nous vivre éternellement ?

 

Category : Les miracles d'Allah, du coran_et du prophète____________ | Comments (0) | Write a comment |