"> Comment préparer nos enfants à la p - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Comment préparer nos enfants à la puberté ?

2/2/2016

Pourquoi est-il si important de parler à nos enfants de la sexualité d’un point de vue islamique ? Comment pouvons-nous les aider à rendre profitables ce qui peut leur paraitre comme étant des problèmes ?
Parler aux adolescents de la sexualité

Votre fille vient de fêter ses 11 ans, vous commencez à remarquer de plus en plus de légers et subtils changements dans son attitude, son apparence et ses propos. Son corps commence à montrer des signes de maturation, elle est parfois de mauvaise humeur et les conversations avec elle ressemblent à présent à des conversations avec un adulte. Votre fille, ou plutôt «jeune femme», se trouve maintenant aux premiers stades de la puberté et découvre les merveilleux changements qu'elle apporte. En tant que parent, il est important de préparer votre enfant à cette étape de la vie et ceci est également crucial selon la perspective islamique. Une fois qu'elle a atteint la puberté, elle ne sera plus considérée comme un enfant irresponsable. Elle sera considérée comme un adulte avec toutes les obligations que cela comporte. Spirituellement, sa relation avec Allah va se développer et s’accroitre, elle sera responsable de tous ses choix, ses actions et ses intentions.

Certes, nous tenons beaucoup à apprendre à nos jeunes les préceptes religieux et spirituels relatifs à cette phase mais nous négligeons souvent de leur apprendre un autre élément important qui est la sexualité.

Notre négligence peut être due à la timidité, la gêne, la peur, la honte ou l'inquiétude, mais c'est une chose qui doit être faite pour le bien de nos jeunes.
Les jeunes musulmans adultes ont effectivement le souhait de voir quelqu’un (par exemple un parent, un proche ou l'imam) leur parler de la sexualité et de la manière de gérer les relations avec le sexe opposé d’un point de vue islamique. Ils ont tant de questions sur cette période de la vie où interviennent de nombreux changements, tant sur le plan physique, psychologique qu’émotionnel dans leur vie, mais ils ont souvent peur de demander.
Il est impératif pour les parents musulmans de discuter avec les adolescents et de les instruire sur cette question, sinon le risque est de les voir se tourner vers d'autres sources qui sont susceptibles d'être anti-islamiques. Il est en effet de la responsabilité des parents de s’investir dans cette tâche, car elle fait partie de l'éducation ou de la formation des enfants dans sa globalité. Nous devons également considérer combien notre engagement profitera à nos jeunes, car une préparation adéquate aux changements qu'ils sont sur le point d'expérimenter permet de réduire leur inquiétude, leur anxiété et leur peur.
 
 
De quoi devons-nous converser ?
Voici quelques points clés à considérer lorsque nous aborderons le sujet de la sexualité avec les jeunes.

1. La sexualité est un beau cadeau d'Allah
La sexualité est une bénédiction qui nous est donnée par Allah, le Tout-Puissant. Evidemment son but est la procréation, mais c’est aussi une miséricorde d'Allah, le Tout-Puissant, car elle suscite aussi du plaisir et de la jouissance. La relation entre l'homme et la femme dans tous les domaines met en évidence la grâce d'Allah. Allah, le Tout-Puissant, dit (ce qui signifie): « Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent. » [Coran 30: 21]
La sexualité est une composante de la relation amoureuse et affective entre le mari et la femme. Ce n'est pas quelque chose de honteux ou scandaleux, mais elle fait partie de la merveilleuse création d'Allah.

2. La sexualité est une épreuve mais aussi une responsabilité
Bien que la sexualité soit un don d'Allah, ainsi que bien d'autres choses dans la vie, elle est aussi un test, une épreuve et elle engage la responsabilité. Allah, le Tout-Puissant, détermine l'âge de la puberté comme début de l’épreuve pour tout individu. Le test détermine si oui ou non une personne se soumet à Allah et à ses lois concernant la sexualité. Pour passer cette épreuve, la satisfaction du désir sexuel doit être assouvie de façon pure et légale (dans le cadre du mariage) ; l'échec survient quand l’un s'engage dans des relations sexuelles illégales ou simplement dans des paroles ou actes qui précédent la relation sexuelle proprement dite.
 
Il existe des lignes directrices strictes dans la Charia (la loi islamique) régissant notre vie sexuelle, tout comme ils en existent même concernant d’autres questions comme le Hidjab, la vie privée et les comportements sociaux. Beaucoup d'entre elles sont un moyen de prévention qui est le mécanisme le plus efficace. En effet ce sujet est très grave et devrait être traité comme tel, car les conséquences sont très graves s’il est négligé.
3. La sexualité et le mariage sont inséparables
Pour aider les à réussir cette épreuve, Allah, le Tout-Puissant, par Sa miséricorde, a établi des moyens légaux pour satisfaire le désir sexuel. Le mariage est fortement encouragé dans l'Islam pour cette raison (ainsi que pour beaucoup d'autres) comme indiqué dans les hadiths prophétiques.
Le Prophète, Salla Allahou Alaïhi wa Sallam, a dit : «Si le serviteur se marie, il a complété la moitié de sa religion qu’il craigne Allah dans l’autre moitié.» [ At-Tabarani]
Il, Salla Allahou Alaïhi wa Sallam, a également dit : «Jeunes gens ! Celui d’entre vous qui est capable de se marier qu’il se marie. L’union conjugale rend le regard plus décent et préserve pudiquement les organes sexuels. Celui qui se trouve incapable de se marier, qu’il jeûne, car le jeûne est pour lui un « calmant » qui diminue l’appétit sexuel.» [Al-Boukhari]

L'islam encourage le mariage comme moyen légal pour la sexualité, comme un bouclier et une protection contre l'immoralité. Le mariage ne devrait pas être reporté, comme il est courant de le faire à notre époque, en particulier si les jeunes ressentent de forts désirs sexuels. Le respect et la satisfaction de ce désir est l'un des principaux objectifs du mariage et il ne devrait pas être différé ou abandonné pour des raisons comme la poursuite des études ou l’âge, surtout si la tentation pour les relations illicites est évidente.
 
http://www.islamweb.net/frh/index.php?page=articles&id=158372&fromPart=51
Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

Comments