"> Utiliser les événements pour é - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Utiliser les événements pour éduquer

20/2/2016

éducation

Nous rencontrons dans notre quotidien beaucoup d'événements dont nous pouvons profiter pour ancrer de nombreux enseignements de la foi, de valeurs et de concepts éducatifs dans l'esprit de l'enfant. Un éducateur compétent est celui qui a la capacité d'exploiter les événements de manière opportune afin d'inculquer les notions de la foi à ses élèves; l'éducation en s'appuyant sur les événements, exerce une influence profonde sur l'esprit et la pensée de ses élèves car ils acquièrent ainsi des notions avec leurs sens auditif et visuel. Ceci représente l’éducation basée sur la conviction qui est d'ailleurs l'échelon le plus élevé de l'apprentissage.
Cette méthode se caractérise également par la diversité des notions acquises, ce qui garantit que l’enfant ne s'ennuie pas. Elle permet à l'enseignant et à l'élève d'engager un dialogue qui favorise le développement des idées et des connaissances de l'élève.

Exploitation des événements :
Malgré La diversité des événements importants et influents que nous vivons tels que les maladies, la mort, les noces, nombreux sont les pères et les mères qui croient qu'il ne faut pas que l'enfant y participe, sous prétexte qu'il est encore petit. Cependant les spécialistes de pédagogie dont, à leur tête, le Prophète () tiennent vivement à ce que l'enfant prenne part à ce genre d'événements, et les mettent à profit pour leur donner une éducation basée sur les principes de la foi et de la bonne moralité. Ceci étant dit, il convient de passer en revue certains de ces événements tout en se focalisant sur les leçons pédagogiques utiles pour l'enfant.

La visite rendue au malade :
L'enfant, en général, s'agrippe à sa mère quand il la voit s'habiller et se préparer pour sortir. Il pleurniche pour exprimer son désir de l'accompagner. La mère s'excuse en lui disant: "Tu ne peux pas du tout m'accompagner ;  je vais rendre visite à un malade. Reste ici et joue avec tes jouets jusqu'à ce que je revienne".
Cette mère a orienté, à son insu, son enfant vers la satisfaction de l'un de ses désirs essentiels, qui est le jeu, pour l'éloigner du désir de visiter un malade. Elle a enlevé de son cœur les germes de la conduite positive et de la compassion envers les autres, et elle y a semé les épines du comportement négatif, de l'introversion et de l'égocentrisme.
Pour éviter ces maladies psychologiques et morales, nous devons saisir l'importance du fait de rendre visite aux malades ; il s’agit en effet d’un devoir social important, auquel nos enfants doivent s'habituer pour qu'ils apprennent, dès leur tendre enfance, la commisération. Nul doute que si cette vertu leur est inculquée et est développée dans leur esprit, ils s'habitueront à l'amour, l'altruisme et la compassion, qui deviendront alors des traits de caractère et des habitudes inhérents à leur personnalité. Ils ne manqueront alors, ni ne négligeront aucune obligation.

Le Prophète () nous a donné le meilleur exemple en ce domaine. Il ()  a tenu à ancrer cette vertu dans les esprits des enfants en usant de tous les moyens. Selon `Orwa, Ossama ibn Zayd, qu'Allah soit satisfait de lui, lui a dit : "le Prophète () est monté sur un âne et a pris en croupe Ossama pour aller rendre visite à Sa`d ibn `Obada qui était malade, avant la bataille de Badr". (Boukhari)
Le Prophète () a de même inculqué le bien dans le cœur d’un enfant en lui rendant visite lorsqu’il était malade. Anas, qu'Allah soit satisfait de lui, a dit: " Un garçon juif qui servait chez le Prophète () tomba malade. Le Prophète () lui rendit visite, s’assit à son chevet et lui dit : ‘Convertis-toi à l’Islam’. Le garçon regarda son père, qui lui dit : ‘Obéis à Abou Al-Qâssim’.
Le garçon se convertit alors à l’Islam, et le Prophète () dit en sortant : ‘Louange à Allah, Exalté soit-Il, qui l’a sauvé de l’Enfer’ " (Boukhari)

Quel beau sentiment éprouve l'enfant, encore en période d'innocence et de pureté, en voyant que ce n'est pas lui seulement qui rend visite aux grands quand ils sont malades mais qu'ils viennent, eux aussi, quand il est malade, lui rendre visite en lui apportant le bien et la bénédiction, le cœur empli d'amour et de pitié, invoquant et implorant santé et guérison pour lui.

Les mariages et les soirées joyeuses:

Un père conscient doit être très content lorsqu'il reçoit une carte d'invitation au mariage d'un proche ou d'un voisin, car c'est une précieuse occasion d'apprendre pratiquement à ses enfants cette noble vertu sociale. Quand ils iront aux noces, ses enfants verront les grands et les petits, écouteront des conversations amicales, vivront les bons moments du mariage. Ils en seront égayés, à condition que ce genre de cérémonie ne soit pas accompagné d'actes prohibés tels que la musique et la mixité.

Le père suivra ainsi l'exemple du Prophète () qui approuva la participation des enfants aux noces. Le Prophète () fit également des invocations bénies en faveur de tous les convives. Selon `Abdel `Aziz ibn Sohayb, Anas, qu'Allah soit satisfait de lui, dit : "Le Prophète () vit les enfants et les femmes venir. `Abdel `Aziz dit : "je crois qu'il a dit "venir assister à un mariage": Le Prophète () dit:

"Par Allah, vous êtes ceux que j'aime le plus, par Allah, vous êtes ceux que j'aime le plus, par Allah, vous êtes ceux que j'aime le plus" (en désignant les Ansars) (Boukhari)

Il n'y a pas de mal à encourager l'enfant à aller lui-même présenter ses félicitations aux nouveaux mariés en lui disant: "Qu'Allah bénisse votre mariage, vous bénisse et vous unisse dans le bien" ; cette parole prononcée par lui sera imprégnée de sa délicatesse et de sa douceur. La bonne action de participer aux mariages et d'en féliciter les nouveaux mariés sera gravée dans la mémoire des enfants et deviendra, au fil du temps, une habitude.
Il est très important d'attirer l'attention sur les événements importants de notre vie quotidienne et de les exploiter dans l'éducation de nos enfants pour leur apprendre les belles mœurs sociales, car ces événements influencent positivement leur esprit et leur personnalité à venir.

 

http://www.islamweb.net/frh/index.php?page=articles&id=187471&fromPart=51

Category : Le prophète ,Haddiths | Write a comment | Print

Comments