"> Qui est "Al - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Qui est "Al Khidr"?

5/1/2015

Le personnage d'"Al Khidr" n'est pas cité nommément dans le Qour'aane. Allah fait allusion à lui en employant l'expression "abdam min 'ibâdinâ" (un de nos serviteurs). C'est donc le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) qui, dans les Hadiths, nous a donné son nom. Dans une longue Tradition rapportée par l'Imâm Boukhâri r.a., le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) nous raconte en détail l'histoire de la rencontre entre Moussa (alayhis salâm) (Moïse) et "Al Khidr". A son sujet, il y a principalement trois questions qui se posent:

Quel est son véritable prénom ?

Etait-il un Prophète d'Allah ou un saint homme ("waliy") ?

Est-il encore en vie de nos jours, comme le laisse supposer certains témoignages de gens qui racontent l'avoir rencontré ?

On va donc essayer de résumer les opinions des savants musulmans sur ces points, tout en sachant qu'il y a de très nombreuses divergences sur chacun d'entre eux.

Pour ce qui est du prénom exact de "Al Khidr" , tandis que certaines sources affirment qu'il s'agit de "Bilyâ ibné Malkân", d'autres le citent comme étant "Ayliya ibné Malkân". On évoque également les prénoms suivants à son sujet: "Khidhroûn", "Ilyâs" (Elie), "Al Yasa''', entre autres... Toutes ces contradictions ont poussé les savants à ne pas se prononcer de façon définitive sur la question. La seule chose dont on est sûr au sujet de sa personne est qu'il vivait à l'époque du Prophète Moussa (alayhis salâm). Reste maintenant à savoir pourquoi on l'appelait "Al Khidr" (terme qui signifie littéralement "la verdure"). A ce sujet, la plupart des commentateurs du Qour'aane pensent que cela vient du fait qu'à chaque endroit où il passait, des plantes se mettaient à pousser et la terre devenait verdoyante.

En ce qui concerne la seconde question, l'opinion retenue par la majorité des oulémas est que "Al Khidr" était effectivement un Prophète d'Allah. La façon suivant laquelle le Qour'aane fait allusion à lui semble le confirmer. En effet, lors de son voyage en compagnie de Moussa (alayhis salâm), il a fait certaines choses qui sont en contradiction totale avec les préceptes religieux. ( "Puis ils partirent tous deux; et quand ils eurent rencontré un enfant, [l'homme] le tua. Alors [Moïse] lui dit : "As-tu tué un être innocent, qui n'a tué personne ? Tu as commis certes, une chose affreuse ! " [L'autre] lui dit : "Ne t'ai-je pas dit que tu ne pourrais pas garder patience en ma compagnie ? " "Si, après cela, je t'interroge sur quoi que ce soit, dit [Moïse,] alors ne m'accompagne plus. Tu seras alors excusé de te séparer de moi". Sourate 18 / Versets 74 à 76)

De tels agissements ne sont possibles qu'à la suite d'une Révélation ("Wahiy") de la part d'Allah. Et il est acquis que seuls les Prophètes et Messagers reçoivent des "Révélations divines". Les saintes personnes ont parfois des "inspirations divines" ("Ilhâm"), mais celles-ci ne constituent pas des preuves en matière de religion et il n'est donc pas permis d'aller à l'encontre d'une prescription religieuse à cause de ce genre d'inspirations. Qui de plus est, "Al Khidr", après avoir exposé les raisons ayant motivé ses gestes, dit à Moussa (alayhis salâm): "Je ne l'ai d'ailleurs pas fait de mon propre chef"(Sourate 18 / Verset 82) Cette expression de sa part montre bien qu'il avait reçu des ordres d'Allah au sujet de ce qu'il avait fait. Encore une fois, seul un Prophète peut obtenir des commandements directement d'Allah. Il est à noter également que, d'après l'opinion des oulémas, à la différence des autres Prophètes et Messagers d'Allah (alayhimous salâm), la mission d'"Al Khidr" consistait à la réalisation de certaines tâches portant sur l'organisation et la structuration de ce monde ("Takwîn"). Il n'a apporté aux hommes ni lois nouvelles, ni Message divin, ni même des principes religieux ("Tachri'"). La science qu'il avait reçu de la part d'Allah portait donc sur un domaine bien déterminé et il n'y a aucun doute que, dans l'ensemble, le statut du Prophète Moussa (alayhis salâm) était supérieur au sien.

Reste maintenant la question de savoir s'il est resté encore en vie après l'époque de Moussa (alayhis salâm) et s'il l'est encore depuis, ou s'il a déjà quitté ce monde. A ce sujet également il y des avis divergents, en raison notamment des contradictions qui existent entre certaines Traditions. Ainsi, on trouve d'éminents savants parmi les partisans de chacune des deux théories. A titre d'exemple, l'Imâm Boukhâri r.a., Allâmah Ibné Taymiyah r.a., son élève, Hâfiz Ibné Qayyim r.a., ainsi que Allâmah Ibné Kathîr r.a., Allâmah Ibné Djauzi r.a. et Qâdhi Abou Bakr Ibné Arabi r.a., entre autres, sont d'avis que "Al Khidr" n'est plus de ce monde. Ibné Qayyim r.a. affirme même que les plus grands spécialistes partagent unanimement cet avis, qui est conforme à un certain nombre de versets du Qour'aane et des Hadiths authentiques. Face à eux, on trouve d'autres savants tels que l'Imâm Qourtoubi r.a., Mouhaddith Ibné Abid Dounyâ r.a. et Imâm Djazri r.a. qui relatent, avec des chaînes de transmissions ("Isnâd") relativement fiables selon eux, des rencontres entre certains Compagnons (radhia allâhou anhou) et "Al Khidr". Ces narrations seraient, selon eux, autant de preuves qu'il était encore en vie à l'époque du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam). Mais le premier groupe de savants affirme que tous les Hadiths de ce genre sont complètement infondés ... (Réf: Voir les écrits de Qaradâwi à ce sujet dans ses "Fatâwa Mouâsirah" - Voir également l'ouvrage de Ibné Qayyim intitulé "Al Manâr oul Mounîf fil Hadith As Sahîh wad dhaïf" )

 

http://www.muslimfr.com/modules.php?name=News&file=article&sid=44

Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

Comments