"> La fin des temps a commencé, c’est ma - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 La fin des temps a commencé, c’est maintenant, à Damas, avant de se généraliser.

7/7/2014

Syrie (Le Châm,  الشام)

 Dans l’islam, La syrie est appelée Shâm (Châm). Historiquement, c’est la Grande Syrie, autrefois dominée par Damas : la Syrie actuelle, plus le Liban, la Palestine (et Israel), la Jordanie, une partie de la Turquie et, pour certains, un morceau d’Irak. Shâm peut aussi désigner seulement Damas.

Pour l’islam, le Shâm a de grands mérites et est une région bénie, venant après La Mecque et Médine. Selon une certaine litterature , « L’Avenir même de l’Islam et des musulmans est lié à celui du Shâm et de ses habitants. »

Hadith (Ahmad, At-Tirmidhi) : « Les anges d’Allah ont déployé leurs ailes sur le Châm ». « Déploient leurs ailes, c’est-à-dire sur le territoire de Cham et sur ses habitants à l’exception des mécréants », selon un « savant ». Selon un autre « savant », « ils (les anges) les protègent et font descendre sur eux la bénédiction et les mettent à l’abri des dégâts et des choses préjudiciables. »

Les discours actuels sur internet (sites islamiques, surtout salafistes, cités ici) mettent l’accent sur le fait que le Châm, la Syrie, a une grande importance dans le cadre du jihâd impitoyable et ultime de la fin des temps et du jugement dernier.

C’est en Syrie  en effet que se déroulera la grande tuerie finale (« malhama », le carnage, la boucherie) opposant les musulmans aux chrétiens, notamment, alors que Jésus fils de Marie viendra finir d’installer l’islam sur la Terre, tuant les cochons et brisant les croix. Beaucoup de chrétiens se seront convertis à l’islam, ceux qui ne l’auront pas fait seront tués. (Voir aussi les hadiths de Bukhary sur le sujet).

L’apocalypse à la sauce islamique. Oui messieurs du haut clergé catholique -et madame Ludovine-, l’avez-vous compris après quarante ans de « dialogue » islamo-chrétien ? La fin des temps a commencé, c’est maintenant, à Damas, avant de se généraliser.

 

On rapporte que  «Le prophète a dit : La capitale des musulmans le jour de la grande tuerie sera Damas, une des meilleures villes du Sham ».

Autre hadith : « La citadelle forte des croyants c’est la terre de Achâm ». (Rapporté par At-Tabarani et jugé authentique par cheikh al-Albani dans as-silsilah as-sahiha).

Et encore (extraits) :

« Le Prophète a dit : Le Shâm est le lieu de l’ultime rassemblement ainsi que la terre de la résurrection

« … Le Messager d’Allah dit : Vas au Shâm, Vas au Shâm, Vas au Shâm. … Sais-tu ce qu’Allah, Tout Puissant et Majestueux, a dit ? Il a dit : Tu es la quintessence de mes terres, dans laquelle je ferai entrer les meilleurs de mes serviteurs. »

 « … le Prophète a dit : Allez au Shâm, car c’est la meilleure des terres d’Allah, et c’est là qu’Il oriente les meilleurs d’entre ses esclaves ».

« … le Prophète a dit : La cité des Musulmans au jour de la grande confrontation (Al Malhamah) se trouve dans une Oasis fertile proche d’une ville nommée Damas, et c’est là une des meilleures villes du Shâm. » Et dans une autre narration : « La cité des Musulmans au jour de la grande confrontation (Al Malhamah) se trouve dans une Oasis fertile proche d’une ville nommée Damas. Ce sera en ce jour, le meilleur des endroits pour les Musulmans. »

Et, sans surprise, c’est là qu’intervient ‘Issa, le pseudo Jésus islamique :

« J’ai entendu le Messager d’Allah dire : ‘Issa (Jésus) ‘alayhi salâm descendra au minaret blanc du côté Est de Damas.» (Rapporté par Muslim et Abû Dawoud, Ibn Majah et At-Tirmidhi ; rapporté aussi par Ahmad).

« Aussi, selon l’autorité de ‘Aus Ibn ‘Aus Ath-Thaqafi, qui dit avoir entendu le Messager d’Allah dire : ‘Issa (Jésus)  ‘alayhi salâm descendra au minaret blanc du côté Est de Damas, revêtus de deux vêtements teintés de safran ayant les mains reposant légèrement sur les ailes de deux anges, il y aura comme des perles coulant de son visage. » De quoi attendrir Ludovine et ses amis (et ex-employeurs du CEF ?) évêques de France.

 

Mais peu avant ce moment béni de l’islam, la contrée de Châm, la Syrie, aura été corrompue et il faudra sévir. « … Notre prophète Mohammed nous dit : « Si les gens du Shâm en arrivent à devenir corrompus, c’est qu’il n’y a plus de bien en vous. » (Rapporté par at.-Tirmidhi, 436/3).

« C’est qu’en effet Allah ne modifie pas un bienfait dont Il a gratifié un peuple avant que celui-ci change ce qui est en lui-même. Et Allah est Audient et Omniscient. » (Sourate Al Anfâl verset 53).

Adaptation moderne :

« Le Shâm s’est absenté de la réalité des Musulmans parce que durant une période furtive de l’histoire, ils ont troqué la bannière de l’Islâm contre celle de l’incroyance ignare, faite, elle, de nationalisme et de slogans tribaux. Il en résulta une punition d’Allah, qui priva une telle génération de Sa bonté en lui imposant les pires éléments de Sa création : les Francs-maçons, les juifs et les chrétiens. Et la grandeur tant espérée ne reviendra pas tant que ne se redressera pas la bannière éternelle de l’Islâm, »

 

 « Aussi, ces ahadîth mentionnant la valeur particulière des gens du Shâm, ne concernent pas les nationalistes, les tribaux, les baathistes ou les communistes, pas plus qu’ils ne concernent les chiites rawaafids ou les francs-maçons, non plus les Alaouites ni les Druzes et les Chrétiens, plutôt ils ne concernent que les gens à la Croyance purifiée- Tels les Mujâhidîn qui soutiennent la vérité et restent fermement établis dessus, défendant leur religion par une vertu digne des alliés d’Allah… »

 

http://resistancerepublicaine.eu/2014/damas-la-base-du-jihad-sur-terre-1ere-partie-par-philippe-jallade/

 

 

Category : Le prophète ,Haddiths | Write a comment | Print

Comments