"> Le temps qui s'accélère : i - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Le temps qui s'accélère : impression ou réalité ?

11/5/2014

Le temps

Qui dans sa vie, n'a jamais entendu l'expression "le temps passe vite" ? Des jours, des mois, des années se succèdent sans que nous ne puissions les voir passer. Et qu'est-ce que "voir passer" veut dire d'ailleurs ? Serait-ce le souvenir de bons moments , d'évenements hors-du-commun, de ce qui casse la monotonie ? Il est clair que celui dont le mode de vie et les journées se ressemblent, arrivera difficilement à distinguer ce qui différencie le début de son mois , de sa fin...Des activités homogènes et constantes contribueraient-elles en effet, à accentuer cette impression du temps qui passe vite ? Pas sûr, parce qu'effectivement, il arrive que ce sentiment du temps qui s'accélère, soit partagé par des personnes dont les journées ne se ressemblent pas. Ou peut-être serait-ce encore la mémoire, et en particulier la mémoire sélective, qui justifierait cette impression ? En effet, la mémoire joue un rôle fondamental dans cette perception que l'on peut avoir du temps. C'est grâce à elle que nous réussissons à nous souvenir de certains repères (des jours, des dates, des évènements, des situations passées) et arrivons à conclure sur la proximité (excessive ?) de ces évènements avec notre présent. En vieillissant, l'individu se pose effectivement ce genre de questions, contrairement aux enfants. Une personne mature qui se rend compte de cette accélération, compare ses gains, ses valeurs ajoutées, d'une échéance à une autre et se demande ce qu'elle a pu réaliser entre ces deux moments (celui où elle se trouve et son repère).

L'activité d'un individu peut également jouer un rôle dans cette perception. En effet, si l'individu se fixe des objectifs qu'il arrive à atteindre, possède un emploi du temps chargé et auquel il arrive à faire face, il éprouvera un sentiment du devoir accompli. Pour lui, la journée, la semaine, le mois ou l'année, aura été prolifique. C'est pourquoi en effet, la productivité d'une personne et sa capacité à mettre à profit son temps, lui permet de faire parti de ceux qui jouissent de la bénédiction d'Allah.

Si l'on se réfère aux traditions authentiques, nous verrons qu'il y a déjà 15 siècles de cela, le messager d'Allah (prière et salut sur lui) évoquait l'accélération du temps.

Al Bokhari rapporte un hadith authentique dans lequel le Prophète (prière et salut sur lui) dit : "L'heure ne viendra pas jusqu'à ce que... [...] le temps se rétrécisse"

Ahmad et At-thirmidi rapportent également un autre hadith authentique dans lequel le Messager d'Allah (prière et salut sur lui) dit : "L'Heure ne viendra pas jusqu'à ce que le temps se rétrécisse de sorte que l'année devienne comme un mois, le mois comme un vendredi (c'est-à-dire d'un vendredi à un autre, soit une semaine), le vendredi comme un jour, le jour comme une heure (l'heure ne signifie pas forcément soixante minutes) et une heure, comme (le temps qu'il faut à) une feuille de palmier de brûler"

Les interprétations concernant le rétrécissement du temps sont nombreuses au sein de la communauté des savants :

il y a ceux qui ont considéré que ce rétrécissement impliquait le manque de bénédiction dans le temps. A ce propos, au 15ème siècle déjà, Ibn Hajar Al 'Asqalani écrivait dans son commentaire du Sahih Al Bokhari, Fath Al Bari : "Nous retrouvons cela à notre époque, car nous constatons la rapidité avec laquelle les journées passent, chose que nous ne trouvions pas à l'époque qui précédait la nôtre"

ceux qui font référence à l'époque du Mahdi et de 'Issa (sur lui la paix). Ils affirment qu'avec la multiplicité des jouissances et faveurs dont profiteront les gens de cette époque, ces derniers trouveront le temps trop court, et parallèlement à cela, pour ce qui relève des épreuves et calamités, ils trouveront le temps trop long. Cela fait d'ailleurs penser à cette phrase d'Albert Einstein qui disait : "Placez votre main sur une poêle une minute et cela vous semblera durer une heure. Asseyez-vous auprès d'une jolie femme une heure et cela vous semblera durer une minute. C'est cela la relativité"

ceux qui considèrent que cela a un lien avec la décadence religieuse des gens, lorsqu'ils n'ordonneront plus le bien et n'interdiront plus le mal, lorsque la perversion sera démocratisée, lorsque la recherche de la science sera délaissée et que l'on se satisfera de l'ignorance.

ceux qui font le lien avec le rapprochement des gens à l'aide des moyens de transport.

enfin, ceux qui considèrent qu'il s'agit d'une accélération réelle, concrète et effective du temps.

De manière générale, il faut savoir que cette notion du temps qui s'accélère peut être ambivalente. La première des dimensions tend à donner à cette idée, une valeur abstraite. C'est en somme ce qui se passe lorsque l'individu n'a qu'une impression du temps qui passe vite, mais qu'il croit dans le même temps, que le temps est invariable. Son expression "le temps passe vite", veut alors dire "Je ne vois pas le temps passer". C'est en l'occurrence, ce qu'une partie des savants défendra, avec cette face abstraite du rétrécissement du temps, caractérisée par une déficience en termes de bénédiction.

Pour expliquer ce phénomène, certains d'entre eux ont avancé l'hypothèse d'une baisse de la foi, qui impliquerait la baisse des actions pieuses et ainsi, de la bénédiction. Ces derniers étayent leur argumentation à travers notamment le 96ème verset de la sourate Al A'raf :

"Si les habitants des cités avaient cru et avaient été pieux, Nous leur aurions certainement accordé des bénédictions du ciel et de la terre"

Quant au rétrécissement du temps sur le plan concret, le manque d'expériences au niveau scientifique, ne permet pas d'être catégorique sur la question. Ceci dit, certains éléments nous permettent malgré tout, d'ouvrir cette parenthèse certes hypothétique, mais potentiellement juste.

D'aucuns diront qu'une journée fera toujours 24 heures. Seulement, certaines découvertes scientifiques nous ont montré au début du siècle dernier, à quel point le temps n'était pas le même partout. C'est là que naît la fameuse théorie de la relativité initiée par Albert Einstein, dont nous parlions un peu plus haut. Ce principe de la relativité du temps était considéré comme une aberration par certains "scientifiques" pour qui, le temps était invariable. Pourtant, à la découverte de cette théorie, beaucoup sont restés de marbre face à ce qui a été considéré comme l'une des plus grandes découvertes scientifiques jamais réalisée.

Bien avant cela, il y a plus de 15 siècles, le Coran affirmait déjà l'existence de cette relativité du temps :

"Cependant, un seul jour du Seigneur équivaut à mille ans selon votre manière de compter." Sourate Le pèlerinage, verset 47

"que les anges et l’Esprit gravissent, dans leur ascension, vers Lui, en un jour d’une durée de cinquante mille ans !" Sourate Les voies d'ascension, verset 4

Cette théorie nous a également appris que le mouvement engendrait un ralentissement du temps. C'est en l'occurrence le constat qu'ont pu réaliser Joseph Hafele et Richard Keating, deux physiciens américains en 1971. Cette année-là, ils placèrent 4 horloges atomiques (horloges permettant des mesures ultraprécises) à bord de vols commerciaux. Ils effectuèrent deux tours du monde, l'un vers l'est, l'autre vers l'ouest. Une fois revenus à leur point de départ, ils ont comparé les heures suggérées par les horloges embarquées et celles de l'Observatoire Naval des Etats-Unis, situé à Washington DC. Résultats : les heures ne coïncidaient plus ! Celles voyageant vers l’Ouest avaient avancé de 275 milliardièmes de seconde par rapport à l’horloge terrestre, alors que celles traversant le ciel par l’Est avaient pris un retard de 59 milliardièmes de seconde !

Cette expérience a donc prouvé que le voyage avait accéléré le temps pour certaines horloges, alors qu'il l'avait ralenti pour les autres...Et si ces deux horloges que certains considéraient comme des instruments prouvant le caractère invariable du temps, ont finalement divulgué des résultats différents, qu'est-ce qui peut bien nous empêcher de croire que notre temps peut davantage se contracter...? D'autant plus que cette expérience est vieille d'à peine 40 ans ! Ainsi, plutôt que de s'aventurer dans des conclusions prématurées, il vaut mieux prendre ses distances avec les théories immuables et catégoriques, et ceux qui affirment que le temps ne peut s'accélérer sur terre...

Qui sait si un jour, le fameux temps psychologique et ce qu'il traduit à notre esprit comme accélération, ne serait finalement que la confirmation d'une contraction réelle du temps atomique ? Et Allah et mieux Savant.

Bref, plusieurs éléments laissent à croire que nous avons encore de nombreuses choses à découvrir. Peut-être manquons-nous finalement de temps, pour pouvoir nous lancer dans des expériences qui nous permettraient d'en savoir plus sur la question. Ou peut-être n'est-ce finalement qu'une question de moyen, voire encore de décret divin, car il est probable qu'Allah (exalté soit-Il) soit à jamais, le seul à connaître le fin mot de tout ceci...

Une chose est sûre, Allah (exalté soit-Il) n'a pas fini de nous étonner...

"Et on ne vous a accordé que peu de science" Sourate Al Isra, verset 85

 

http://www.sous-missions.com/rappels/le-temps-qui-s-acc%C3%A9l%C3%A8re-impression-ou-r%C3%A9alit%C3%A9/

 


Category : Le prophète ,Haddiths | Write a comment | Print

Comments