"> Que signifie le nombre 666 de la bête - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Que signifie le nombre 666 de la bête de l'apocalypse ?

11/4/2014

Par Bennani Karim Tajeddine

L’Apocalypse (Révélation) est le dernier livre de la Bible.

Selon ce livre, Jean, à l’origine des visions, affirme qu’il les reçut de Jésus (Saluts de Dieu sur lui), lui-même eut ces révélations de Dieu.

De façon spécifique, les révélations de l’Apocalypse concernent les événements de la fin des temps, du point de vue chrétien.

Dans son chapitre 13, le livre annonce l’apparition d’une Bête qui va bouleverser l’échiquier planétaire.

Durant une période fixée, elle est autorisée, à vaincre les croyants, les saints et quiconque se réfère aux valeurs morales. Elle est également autorisée à blasphémer avec arrogance sur tout ce qui appartient au divin.

Cette Bête oblige tous les gens : petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, gouvernants et gouvernés, à ne prendre part aux échanges économiques, qu’elle contrôle, que s’ils sont marqués, sur le front ou sur le poignet droit par la marque de la bête. Dans les versets, 16 à 18 du chapitre 13, il y a une information capitale à retenir pour dévoiler l’identité de la Bête :

« Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six.» Apocalypse (13, 16 à 18)

Selon la cabale, le chiffre 6 symbolise la tentation, acculant à dégénérer du spirituel vers la matière, en contraste avec le chiffre 9, le chiffre de la sagesse, symbolisant inversement le chemin du retour de la matière vers le spirituel. Les comportements humains induits se rapportent alors à la libération des émotions, aux manigances secrètes, aux mensonges, à la montée des égoïsmes, à la criminalité, à la destruction, aux difficultés, aux maladies et aux périodes difficiles.

Complémentaire à la cabale, la carte de tarot N°6 indique la tentation la plus pratique favorisant cette chute (« Les amoureux »). Ce qui implique que les rapports sexuels illégaux sont les moyens par lesquels cette chute du spirituel vers la matière va entrainer rapidement l’humanité à devenir le bétail de la Bête.

Pour remonter à l’origine de la signification de ce nombre, il convient de chercher dans toute la Bible le passage mettant clairement en évidence le chiffre « 666 ». De ce point de vue, en référence au livre biblique « 2 CHRONIQUE » rapportant les merveilles de la Royauté de Salomon, le texte ci-après révèle le secret de son symbolisme:

«13. Et le poids de l’or qui arrivait à Salomon en une année se montait à six cent soixante six talents d’or. 14. En plus [de ce qui provenait] des hommes de voyage et des marchands qui en apportaient ainsi que de tous les rois des Arabes et des gouverneurs du pays, qui apportaient de l’or et de l’argent à Salomon » « 2 CHRONIQUE (9 : 3-13/14) »

Ce dernier récit identifie l’espace de gouvernance de la « Bête » comme étant celui d’Israël, qui rêve de rétablir le Royaume, se référant au modèle Salomonien, prestigieux et mémorable, dont le temple en serait la concrétisation ultime.

Selon l’Apocalypse, l’ambition cachée de la « Bête »est de marquer tout être humain pour l’espionner et ne lui permettre d’avoir des échanges que s’il est béni par son système.

Dans le nord de l'Arizona, les indiens Hopis détiennent une prophétie similaire prédite par un de leurs sages, annonçant que: « Personne ne pourra acheter ou vendre s'il n'a pas la marque de l'Ours. Quand cette marque sera visible, elle sera le signe annonciateur de la Troisième Grande Guerre. »

La marque de l’ours se confond avec le code barre identifiant chaque produit acheté aux supermarchés. Il est probable, et Dieu est plus Savant, qu’à terme, comme pour le bétail, chaque être humain sera marqué et identifié par un genre de code barre. Il pourrait s’agir également d’une puce contenant toutes les informations nécessaires sur chaque individu et repérable par satellites.

 

Ce qui est étonnant est qu'il y a des siècles, un Indien eut une vision dans laquelle il vit le code barre. Comme il ne put lui trouver de mot descriptif, il brossa son image comme étant celle de l'ours quand il aiguise ses griffes. Imprimés sur les multiples produits du commerce, les codes barres sont formés de traits différents. Or, leur épaisseur et leur écartement symbolisent précisément un certain chiffre. A l’évidence, le produit concerné peut être identifié selon un système arithmétique binaire. Il convient de remarquer les douze paires de traits courts, comme les marques des griffes de l'ours, six à gauche et six à droite (au début il n'y en avait que cinq). A cela s'ajoutent TROIS paires de traits plus longs, une à l'extrémité

gauche, une à l'extrémité droite et une au milieu. Sachant que les trois traits longs sont pareils sur tous les codes barres du monde et que seuls les traits courts varient, l'ordinateur lit donc toujours le nombre symbolique « 666 ».

 

Incroyable mais vrai, le plus grand ordinateur du monde auquel tous les autres sont reliés se trouve à Bruxelles. Comme par hasard, il s'appelle « La Bête (« The Beast ») ». Il n’est pas difficile de deviner qu’après la crise économique mondiale actuelle, les banquiers internationaux se serviront alors de la misère générale provoquée pour instaurer un système monétaire mondial basé sur la monnaie électronique dont le dispositif est sans doute comparable au code barre des produits de supermarchés. Il ne manquera pas d’instrumentaliser le nombre six cent soixante six talents d’or dans ses équations numériques pour faire référence à la restauration du royaume Salomonien, rêvé depuis des lustres.

De cette façon, comme pour le meilleur des mondes, la vie serait parfaitement contrôlable par ordinateur. Les gens ne peuvent respirer qu’au fond d’eux-mêmes, sachant l'absence d’intimité qui prévaudra en ces temps.

Entre autres, par symétrie avec le passé, la bête rêve de faire payer des participations financières à chaque pays de sorte que le total des butins annuels collectés est égal à six cent soixante six talons d’or ou quelque chose de comparable, car les symboles sont importants en

vue de leur coïncidence avec le règne de Salomon (Saluts de Dieu sur lui).

Or, si la « Bête » instrumentalise énormément de mythes qu'elle impute à Salomon, le Coran l'innocente. La Sourate Al Baqara, dans son verset 102, révèle que ce sont plutôt les démons, qui ont mécrus après la sage gouvernance de Salomon, qui induisent en erreur leurs sympathisants et les partisans de ces derniers:

« Ils ont préféré suivre ce que les démons rapportaient sur le règne de Salomon. Mais Salomon n'était pas négateur, ce sont les démons qui l'étaient et qui apprenaient aux gens la sorcellerie et ce qui avait été inspiré aux deux anges de Babylone, Hârût et Mârût. Or, ces deux anges n'apprenaient rien à personne sans lui dire auparavant : Nous ne sommes là que pour tenter les hommes ! Prends donc garde de perdre ta foi ! Les gens apprenaient d'eux le moyen de séparer le mari de sa femme, mais ils ne pouvaient nuire à qui que ce soit sans la permission du Seigneur. D'ailleurs, de telles pratiques les initiaient beaucoup plus à ce qui était nuisible qu'à ce qui était utile, sans compter que ceux qui s'y adonnaient savaient bien qu'ils n'auraient aucune part de bonheur dans la vie future. À quel vil prix ont-ils ainsi aliéné leurs âmes ! Mais le savaient-ils ? »

 

Et Dieu dit la vérité et guide dans la voie vraie.

 

Bennani Karim Tajeddine a débuté avec le projet de roman de science-fiction intitulé : « Les sentiers Perdus » adapté à la civilisation musulmane dont il a extrait le recueil de nouvelles « Trait d’union » édité en 1993 et préfacé par le Professeur futuriste Mahdi Elmandjra. Des publications variées figurent sur de nombreux sites dont : « Uml.edaama.org », « musulman et fier de l’être/« Erreur ! Référence de lien hypertexte non valide. et « Erreur ! Référence de lien hypertexte non valide., « Oumma.com » et « Pouvoir Mondial ».

 

Category : Le prophète ,Haddiths | Write a comment | Print

Comments