"> Votre santé ? Ce sont vos oignons - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Votre santé ? Ce sont vos oignons !

17/3/2014

   L’oignon n’a pas les faveurs des croyants lorsqu’ils se rendent à la mosquée, et pour cause, le Prophète enseignait : « Que celui qui mange de l’ail, de l’oignon ou du poireau, n’approche pas notre mosquée et prie chez lui. » [Rapporté par Al-Boukhârî et Mouslim.]

   En effet, l’oignon mangé cru génère une haleine qui met dans l’inconfort les interlocuteurs et les voisins de rang de prière de celui qui en a ingurgité. Excepté à l’occasion de la prière en commun, il n’est pas déconseillé de consommer de l’oignon, car ce légume comporte de multiples vertus pour la santé humaine.

L’origine de l’oignon

   Originaire d’Asie centrale, il est cultivé depuis plus de 5 000 ans. C’est une plante potagère à saveur et à odeur très fortes. Les Grecs lui trouvaient de nombreux bienfaits, et les Egyptiens le consommaient surtout cru.

   En Europe, depuis la fin du Moyen-Âge, il est le légume phare de la cuisine et de l’alimentation des pays du Nord et de l’Est. Dans les pays méditerranéens, il est surtout mangé cru.Il existe plusieurs variétés d’oignon classées selon la couleur du bulbe (blanc, jaune, rosé, rouge) et la période de production :

- Les oignons blancs sont des primeurs récoltés avant complète maturité. Ils ne se conservent pas longtemps. Ils sont disponibles d’avril à septembre.

- Les oignons jaunes sont récoltés en août et sont disponibles toute l’année. Ils se conservent entre -3 et 0°C, équeutés et secs, pour la consommation hivernale.

- Les oignons rouges, plus rares, sont vendus de juin à mars.

- Les petits oignons blancs se trouvent sur les étales d’avril à juillet.

n12

Les bienfaits de l’oignon et son mode d’emploi

   L’oignon possède beaucoup d’atouts nutritionnels : il est riche en vitamine C, en oligo-éléments aux propriétés immunitaires et anti-oxydantes ; il est faible en calories.
Plusieurs études récentes ont mis en évidence les actions vertueuses de l’oignon :

- Il est diurétique : il favorise l’élimination d’eau grâce notamment à la présence de glucides particuliers dans le bulbe (les fructosanes).

- Il est hypoglycémiant : l’oignon possède des constituants soufrés et une amine spécifique (la diphénylamine) qui s’opposent à une élévation excessive du taux de sucre dans le sang. Sa consommation quotidienne est bénéfique pour les diabétiques.

- Il est bactériostatique : frais, l’oignon contrecarre la prolifération microbienne et peut même être antibactérien. En cataplasme (deux pommes-de-terre et trois oignons hachés), il extrait les infections ou les impuretés du corps. Le jus d’oignon (mélangé ou non au vinaigre de cidre) est employé pour désinfecter les plaies.
Pour les furoncles et les plaies de longue date : faire bouillir des oignons jusqu’à ce qu’ils deviennent mous, ou s’ils sont crus, les réduire en purée et ajouter de l’huile végétale afin qu’ils ne durcissent pas. Etaler ce mélange sur une bande de tissu et appliquer sur le furoncle.
Pour l’infection urinaire : prendre le jus de trois oignons, trois radis noirs et de cinq citrons, les mélanger et donner une cuillère à café, cinq fois par jour.

n13

- L’oignon protège le système cardio-vasculaire : il fluidifie le sang. En consommer 200 g d’oignon cru diminue l’agrégation plaquettaire et donc protège des risques de formation de caillots et d’obstruction des vaisseaux.

- L’oignon tonifie le cœur.

- Il purifie le sang : prendre une moitié de tasse d’oignon cru ou cuit.

- Il baisse la tension artérielle.

- Il soulage la congestion des bronches. Pour l’infection pulmonaire : faire bouillir des oignons, les réduire en purée, placer le tout entre deux couches de tissu et appliquez sur la cage thoracique pendant environ deux heures.

- Il bloque la propagation du cancer : une demi-tasse d’oignon par jour, cru ou cuit.

- Il combat le rhume et guérit une gorge enrouée ou enflammée : George Washington disait : « Mon seul remède, lorsque j’ai un rhume, est de toujours manger, juste avant d’aller au lit, un oignon rôti et chaud. »

   Pour soigner une congestion due à un rhume, cuire à la vapeur quelques oignons dans une poêle avec un peu d’eau et faire épaissir en rajoutant un peu de maïzena. Mettre le mélange dans une taie d’oreiller, l’appliquer sur le thorax et couvrir avec une couverture chauffante.

   Lorsqu’il y a congestion, et tout spécialement congestion des sinus, inhaler la vapeur provenant de pommes-de-terre et d’oignons bouillis. Poursuivre ce traitement jusqu’à ce que les pommes de terre se refroidissent et qu’il n’y ait plus de vapeur. Des aiguilles de pin et des oignons bouillis sont encore plus efficaces.

   Pour combattre la grippe : mélanger deux tiges d’ail et trois oignons, hachés fin et les passer au mixeur avec un peu d’eau. Ajouter trois cuillères à soupe d’huile d’olive. Donner une cuillère à soupe selon le besoin.

   Il soulage la toux et agit en tant qu’expectorant. Pour confectionner un sirop contre la toux, mélangez 500 g d’oignons hachés avec une demi-tasse de miel, et ajouter une demi-cuillère à café de poivre de Cayenne. Garder ce mélange au chaud dans de l’eau chaude ou dans un lieu chaud. Prendre une cuillère à café en cas de besoin.

- Il lutte contre l’insomnie.

- Il stimule la peau.

- Il stimule l’action des sucs digestifs.

- Consommer la moitié d’un oignon cru quotidiennement augmente de 30% en moyenne le taux du bon cholestérol.

- Une tasse de jus d’oignon par semaine préserve la qualité du sang et repousse les maladies cardio-vasculaires.

- Une cuillère à café d’oignon cuit évite au sang de se coaguler et réduit les risques d’attaque cardiaque.

- 50 à 60 g de jus d’oignon quotidien jouent un rôle hypotenseur.

- Placé dans la chambre d’une personne malade, où l’air est vicié, l’oignon absorbe les matières infectées et devient très sombre ou noir.

- Un oignon rôti est très bon pour les maux d’oreilles, une gorge ou une cage thoracique douloureuse.

- Combiné à l’ail, il soigne les maux dentaires.

- L’oignon est un antiparasitaire pour les enfants : couper deux oignons crus et les laisser macérer dans un litre d’eau pendant 24 heures. Egoutter, et donner le jus d’oignon à l’enfant durant la journée. Il est possible de rajouter de l’eau afin de diluer le goût, et du miel pour que ce sirop soit plus agréable.

- L’oignon est un anti-asthmatique : ceci est dû à sa capacité d’empêcher la production de composés chimiques qui occasionnent un spasme du muscle des bronches ; et également à sa capacité de relâcher ce muscle.Respirer les vapeurs d’oignon haché et placé dans un bol près du lit provoque l’ouverture et la purification des sinus.

- L’oignon lutte contre la fatigue mentale et nerveuse grâce au silicium qu’il contient.

n14Du silicium

- Pour contrer la goutte : préparer un cataplasme d’oignon cru en le râpant ou en le hachant puis le placer sur l’endroit douloureux. Laisser en place toute la nuit.

- Contre les hémorroïdes : manger des oignons cuits arrête le saignement et la douleur des hémorroïdes.

- Pour ôter le hoquet : prendre une cuillère à soupe de jus d’oignon cru chaque demi-heure.

- Contre les maux et infections des oreilles : couper un oignon en deux, faire cuire au four pendant cinq minutes, laisser refroidir et serrer les moitiés contre les oreilles. Pour les oreillons : hacher de l’oignon frais, ajouter une huile végétale chaude et appliquer sur le cou enflé.

- Pour fortifier les ongles des mains ou des pieds : les frotter avec le jus d’un oignon, plusieurs fois par jour.

- Pour stopper le saignement de nez ou de gencives : prendre le jus d’un oignon et le mélanger à du vinaigre de cidre. Cette solution peut être utilisée en cas de saignement de nez, en mettant quelques gouttes dans les narines à l’aide d’un compte-gouttes.

- Pour les yeux secs ou congestionnés : peler et hacher des oignons, respirer la vapeur des oignons afin que le conduit lacrymal s’ouvre.

   N’est-ce pas que la liste des vertus de l’oignon est longue ? Il se pourrait même que d’autres de ses bienfaits n’y figurent pas. Voilà un légume somme toute banal du fait de son omniprésence dans les cuisines et son coût peu élevé. Et pourtant, il est bien remarquable de par son utilité pour l’homme. Il n’y a plus à hésiter à approfondir sa connaissance pour en tirer meilleur parti.

 

 

http://www.al-wassat.com

 
Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

Comments