"> Pourquoi avons nous des odeurs - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Pourquoi avons nous des odeurs corporelles différentes?

22/9/2016

Chacun a une odeur différente à cause des variations hormonales de chacun, en effet, l’odeur corporelle provient d'un mélange complexe de substances chimiques. Le parfum naturel du corps se compose du sébum (notre propre huile essentielle), de sueur, de l'activité des bactéries sur notre peau et des hormones que contiennent le sébum et la sueur. Ainsi, la différence des taux de ces substances chimiques qui dépendent de l'activité des glandes endocrines de notre corps sont à l’origine de la différence des odeurs corporelles. Mais l’odeur corporelle peut aussi varier en fonction de ce que l’on mange ou de nos origines.

LA PROVENANCE DES ODEURS CORPORELLES

L'odeur corporelle provient de l'addition des substances produites par les glandes sudoripares, sébacées et par l'activité des bactéries de la peau.
Les glandes sudoripares :

Notre peau contient plus de deux millions de petites glandes qui sécrètent de la sueur. La partie active de ces glandes est formée d'un petit tube (3 mm) enroulé sur lui-même (pelotonné) qui se trouve dans le derme. Elles éliminent leurs produits par un canal excréteur traversant l'épiderme et se terminant par un pore à la surface de la peau. Il existe deux types de glandes sudoripares : les glandes eccrines et les glandes apocrines.

Une vue de la peau et des ses glandes

Les glandes eccrines :

Les glandes eccrines sont présentes dans presque toutes les parties de notre peau, à l'exception des lèvres et de quelques autres endroits. Elles sont particulièrement nombreuses dans la paume des mains, la plante des pieds et le front : il est probable que la transpiration se manifeste d'abord dans ces zones. Les glandes eccrines sont actives dès la naissance. La sueur qu'elles libèrent est constituée d'eau salée contenant différentes substances chimiques résiduelles. Cette eau s'évapore à la surface de la peau pour faire diminuer la température corporelle quand cela s'avère nécessaire. Les glandes eccrines peuvent également produire de la sueur en réponse à l'anxiété ou à la peur. La sueur provenant de ce type de glandes sudoripares n'a pas d'odeur notable. Toutefois, si elle demeure sur la peau plus de quelques heures, elle peut déterminer une odeur corporelle. Cela est dû à l'activité des bactéries vivant naturellement à la surface de la peau. Ces bactéries prolifèrent dans la sueur et particulièrement dans celle provenant des glandes apocrines.

Les glandes apocrines ou la fabrique de parfum naturel de notre corps :

Les glandes de la sueur apocrine s'ouvrent dans les follicules pileux et se concentrent essentiellement au creux de l'aisselle, mont du pubis, scrotum (la peau des testicules) grandes lèvres, région péri anale (autour de l'anus) et autour des mamelons (pour la femme seulement). Elles sont ramifiées et possèdent de larges pièces terminales sécrétantes. Inactives chez les enfants, elles se développent avec la puberté et grossissent avant les règles (menstruations).

La sueur apocrine ne joue pas de rôle dans le refroidissement du corps. Elle est alcaline (comme le film acide protecteur fait défaut à leur niveau, des infections (abcès) peuvent y apparaître.) et contient des substances complexes qui lui donnent un aspect laiteux. Cette sécrétion plus épaisse et blanchâtre est chargée de principes particuliers qui confèrent à la sueur un aspect trouble et une odeur spéciale. On pense que cette odeur joue un rôle dans l'attraction sexuelle.

De plus, les pièces terminales des glandes sudoripares apocrines sont entourées de cellules myoépithéliales fusiformes qui, sous l'influence du système nerveux végétatif, peuvent se contracter et provoquer l'excrétion des sécrétions.

Odeurs qui portent le nom de musc.

Les glandes sébacées :

Les glandes sébacées sont des glandes en grappes situées dans les couches superficielles du derme ; elles sont toujours annexées à un poil formant avec lui le follicule pilo-sébacé ; elles sécrètent une matière grasse, le sébum ou matière sébacée, qu'elles déversent ensuite soit dans un follicule pileux, soit directement à la surface de l'épiderme. Le sébum lubrifie le poil et se répand à la surface de l'épiderme comme un vernis protecteur contre les agressions extérieures physiques et chimiques. Une certaine quantité d'huile naturelle est ainsi nécessaire à la souplesse de la peau et des cheveux. De plus, les produits chimiques contenus dans le sébum contribuent à maintenir l'acidité de la peau. La surface d'une peau saine et normale est légèrement acide, la tendance à l'alcalinité étant considérée comme un facteur accroissant les infections parasitaires et autres. La taille des glandes sébacées est plus importante au front, au visage, au cou et à la poitrine. Alors que la paume des mains et la plante des pieds sont faiblement graissées. C'est pourquoi la peau des mains blanchit et se ride lorsqu'elle reste immergée dans l'eau un certain temps.

Les odeurs et le système olfactif :

Une odeur est constituée de molécules volatiles, flottant ainsi dans l'air pour atteindre la muqueuse nasale. Ces molécules possèdent toutes un groupement osmophore: alcool, éther, aldéhyde, nitrile...

Les substances odorantes doivent être hydrosolubles afin qu'elles puissent se dissoudre dans la couche superficielle de mucus et pénétrer jusqu'aux prolongements des cellules sensorielles.

L'odeur corporelle provient d'un mélange complexe de substances chimiques. Le parfum naturel du corps se compose du sébum (notre propre huile essentielle), de la sueur, de l'activité des bactéries sur notre peau et des hormones que contiennent le sébum et la sueur apocrine.

Les plantes sécrètent des huiles essentielles qui protègent leur épiderme végétal grâce à leur qualité antiseptique et qui les défendent contre les prédateurs tout en attirant les pollinisateurs par l'odeur qu'elles dégagent. L'industrie de la mode avec leurs parfums artificiels (qui contiennent des huiles essentielles) essaie d'imiter l'effet de nos odeurs corporelles pour attirer ou séduire l'autre en utilisant des substances prélevées sur des animaux ou des plantes. Leur objectif est voué à l'échec, car seules les corporelles humaines ont un effet réel sur l'attirance sexuelle et sur la sexualité en générale. Puis, il serait idiot d'essayer de synthétiser l'odeur humaine pour le vendre en flacon, car nous n'avons pas besoin d'acheter un produit que notre corps fabrique naturellement par lui-même.

 

 

 

http://chosescurieuses.blogspot.com/2012/03/pourquoi-chaque-individu-une-odeur.html

http://www.missplump.net/affection/afect/odeurc.htm

 

Category : Le prophète ,Haddiths | Write a comment | Print

Comments