"> Pourquoi les asiatiques sont-t-ils plus - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Pourquoi les asiatiques sont-t-ils plus intelligents?

9/11/2014

L’homme le plus intelligent au monde se nomme Kim Ung-Yong et possède plus de 210 de QI. Ce n’est peut être pas l’homme le plus intelligent car c’est difficile de savoir quels critères il faudrait utiliser pour mesurer ce record mais au moins c’est l’homme avec le plus de QI au monde. À son 3è anniversaire, Kim Ung-Yong pouvait lire l’anglais, l’allemand, le coréen et le japonais. Il a terminé son doctorat en physique à l’âge de 15 ans !

LES ASIATIQUES BONS EN MATH, POURQUOI?

En fait la recherche semble confirmer que les Asiatiques seraient plus intelligents que les occidentaux : les Asiatiques sont en tête de liste en termes d'intelligence, selon les résultats d'une analyse que des chercheurs autrichiens ont effectuée dernièrement sur diverses données de recherche en vue d'établir le QI moyen pour chaque pays. Bien entendu plusieurs thèses ont cherché à expliquer cette trouvaille. Cela pose la question les gènes ou l’environnement lesquels sont les plus importants.

les chinois, les japonais et les coréens sont habituellement plus à l’aise avec les calculs mathématiques que les occidentaux.  Il explique que cela vient des facteurs externes.  Le premier facteur est la manière dont les chiffres sont codifiés dans ces langues.  Pour la langue anglaise ou française (la majorité des langues européennes) les chiffres sont évoqués par des termes relativement longs.  Par exemple si on a à retenir « quatre, huit, cinq, trois, neuf, sept, six » après 20 secondes on a seulement 50% de chances qu’un occidental les retienne correctement.  Par contre les asiatiques s’en souviennent 100% du temps.  L’explication est que dans notre tête prononce quatre nous prend 1/3 de seconde.  Tandis que en chinois cela se dit seulement Si pour le quatre et qi pour le sept, ce qui prend seulement ¼ de secondes.  Deuxièmement, quand un occidental pense, il pense en récitant dans sa tête les chiffres.  Donc, pour 91 il prend tout le temps dans sa tête pour pouvoir prononcer intérieurement « quatre vingt onze ». 

Le cantonais parlé à Hong Kong permet à ses habitants de retenir 10 chiffres sans erreur. 

 De plus, dans nos langues occidentales il n’y a pas de rationnel pour lesquels les chiffres sont codifiés.  On dit quatorze (14) ou le dernier chiffre (4) est prononcé en premier.  Par contre pour cinquante (50) ou soixante (60) c’est le premier et non le dernier chiffre qui est prononcé en premier.

Les asiatiques (Chine, Japon et Corée), ont une manière de codifier est beaucoup plus simple.  On dira dix un pour 11, et dix deux pour 12, et ainsi de suite pour 21 on dira : dix dix un.  Tout est très logique et très rapide.  .Un enfant asiatique de 4 ans compte jusqu’à 40 facilement.  Un enfant américain du même âge compte seulement jusqu’à 15. 

Voici une étude pertinante:

 

A l'occasion de la quatrième publication du classement Pisa, l'Asie se pose à nouveau en championne du monde de l'enseignement scolaire en raflant les 7 premières places de ce classement réalisé tous les trois ans. Sur l'année 2012, les écoliers de Shanghai (1er), de Singapour (2nd) et de Hong Kong (3e) arrivent en tête en maîtrise des mathématiques, des matières scientifiques et en compréhension de l'écrit. 

Ils sont suivis par les petits Taïwanais, Coréens, les Macanais (Chine) et les Japonais, bien loin devant l'Allemagne (16e), la France (25e), le Royaume-Uni (26e) ou encore l'Espagne (33e). Autre surprise de ce classement, la chute de la Finlande pourtant réputée pour son système éducatif très performant. Le pays a perdu 10 places et se positionne désormais au 12e rang.

Shanghaï a participé aux tests pour la première fois en 2009. Trois ans plus tard, elle obtient des résultats bien au-dessus de la moyenne des 34 pays de l'OCDE, une avance correspondant à près de trois années de scolarité en maths par rapport à la moyenne, à plus d'un an et demi en lecture, et à plus de trois trimestres en sciences.

 

Pourquoi les asiatiques sont de gros travailleurs ?

la culture du riz en Chine est très complexe.  Ça leur prend des terrasses très bien faites avec un niveau très particulier pour que l’eau ne s’écoule pas et reste pendant un certain temps. Mais il faut de plus que l’eau ne stagne pas trop longtemps.  En plus de cela, il fallait une couche d’argile pour pouvoir retenir l’eau mais aussi une couche d’humus et de terre pour faciliter la croissance du riz. Comme cela se fait dans des régions chaudes on pouvait avoir plusieurs saisons de riz dans une année.  Donc les habitants s’occupaient constamment du matin jusqu’au soir de leurs rizières.  Ils s’arrangeaient pour qu’elles soient bien irriguées d’une manière adéquate. Cela demandait un travail du matin jusqu’au soir et qui ne changeait pas véritablement avec les saisons.  Finalement, ces agriculteurs travaillaient 3000 heures par année au lieu de 200 heures pour des européens du 18ième siècle. 

Cela a donc contribué à une culture de travail : notre vie dépend directement de notre travail disent ils. 

 

 

 http://lci.tf1.fr/france/societe/pisa-pourquoi-les-eleves-asiatiques-sont-ils-aussi-forts-8323099.html

http://www.lametropole.com/blog/edouard-beltrami/les-asiatiques-sont-plus-intelligents

Category : Le prophète ,Haddiths | Write a comment | Print

Comments