"> Découverte : lire est bon pour la - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Découverte : lire est bon pour la santé

28/6/2015

Lecture

On connaissait les effets positifs de la lecture sur notre culture, notre curiosité mais pas encore sur notre santé. C’est chose faite avec l’étude menée par des chercheurs de l’Université d’Emory (Etats-Unis) actuellement publiée dans la revue Brain Connectivity. L’acte de lire provoquerait en effet d’importantes modifications dans notre cerveau et permettrait une multiplication des connexions neuronales.

 

Les chercheurs de l’Université d’Emory ont fondé leur étude sur un test réalisé auprès de 21 personnes pendant 19 jours consécutifs. Durant les neuf premiers jours, le cerveau des « cobayes » était au repos et donc non sollicité par une quelconque activité de lecture. Les 9 jours suivants, les chercheurs ont proposé aux volontaires de lire des extraits du livre de Robert Harris, « Pompéi », qui mêle habilement fiction et drame. Ce roman relate en effet les dernières heures de la célèbre cité antique à travers le regard d'un jeune ingénieur des eaux romain, Attilius. En choisissant une intrigue suffisamment forte, les experts ont ainsi pu observer ce qui se déclenchait dans les cerveaux des lecteurs.

 

Une multiplication des connexions cérébrales

Durant neuf jours donc, les volontaires ont répondu à un questionnaire relatif à leur lecture avant de se soumettre à une séance d’IRM. Tous les clichés collectés et comparés ont ainsi permis d’identifier ce que provoquait l’acte de lire sur le plan cérébral. Premier effet constaté : les connexions neuronales augmentent sous l’influence de la lecture dans les zones de notre cerveau propre à la réceptivité du langage et aux représentations sensorielles. Second effet : « Même si les participants ne lisaient pas le roman, quand ils étaient face au scanner, ils ont conservé cette connectivité accrue. Nous appelons cela une « activité de l'ombre », presque comme une mémoire musculaire », explique le Professeur Greg Berns. Les modifications neuronales s’inscriraient donc dans le temps : « Nous savions déjà que les bonnes histoires pouvaient vous faire prendre la place de quelqu'un au sens figuré. Aujourd'hui, nous voyons que quelque chose peut aussi se produire biologiquement », précise le chercheur. L’imaginaire provoqué par la lecture agirait donc comme un stimulant neuronal sur le moyen terme. Un argument de plus pour inciter petits et grands à ouvrir des romans !

 

 http://www.intellego.fr/actualites/education/lire-est-bon-pour-la-sante/14323

Category : J'ai lu pour vous | Write a comment | Print

Comments