"> La femme musulmane et le - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 La femme musulmane et le deuil

29/12/2013

Durée du deuil

Le deuil a une durée de 3 jours. Mais on peut encore présenter ses condoléances après ce délai en particulier si l’on a été empêché au moment du décès.

Pour l’épouse du défunt, il existe un délai d’attende spécifique (،idda) qui est identique à celui qui s’applique en matière de divorce. Ainsi, la veuve portera le deuil de son mari pendant 4 mois et 10 jours, sauf si elle est impubère ou ménopausée. Dans ce dernier cas, la période d’attente est réduire à 3 mois.

La raison de ces délais particuliers n’est pas que la veuve doive cultiver sa peine d’une manière exagérée ; le but consiste à permettre que s’écoule le délai de viduité afin de s’assurer ainsi qu’elle ne porte pas un enfant de son défunt mari, ou, le cas échéant, d’attendre qu’elle ait mis au monde l’enfant qu’elle portait lors du décès.

On remarque ici que, lorsque la veuve est enceinte de son défunt mari, le deuil pour elle cesse au moment de la naissance de son enfant. A ce propos, Um Salama, consultée sur ce sujet par Ibn ،Abbâs, a rapporté que : « Le mari de Sabay،a fut tué alors qu’elle était enceinte. Elle accoucha 40 jours après la mort de son mari. A ce moment, elle fut demandée en mariage et le Prophète la maria aussitôt ».

D'après les hadiths la veuve en deuil est tenue par 5 choses :

Premièrement :

Rester dans la demeure conjugale dans laquelle elle habitait au moment de la mort de son mari, jusqu'à la fin de la période de viduité, qui est quatre mois et dix jours, sauf si elle enceinte, auquel cas la viduité se termine à l'accouchement, suivant la Parole d'Allah (Exalté soit-Il) (traduction rapprochée) :
"Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d'attente se terminera à leur accouchement."
Elle ne doit sortir que pour une raison valable, comme se rendre à l'hôpital en cas de maladie, faire ses courses s'il y a personne pour lui rendre ce service.
Il en va de même si sa maison venait à s'écrouler ; elle déménagerait à une autre, ou s'il n' y a personne pour lui tenir compagnie et qu'elle a peur, auquel cas elle peut quitter sa maison.

Deuxièmement :

Eviter de porter les beaux vêtements, de jolies couleurs comme le jaune ou le vert ou autre, mais porter plutôt des vêtements simples, qu'ils soient noirs ou verts ou autres.
L'essentiel, c'est qu'ils ne soient pas attrayants, comme l'a ordonné Le Prophète (Salla Allah 'Alaihi Wa Sallam).

Troisièmement :

Eviter de porter les parures, que ce soit en or, en argent, en diamants ou en perles et tout ce qui y ressemble comme les colliers, les bijoux ou les bagues ou autres, jusqu'à la fin de la viduité.

Quatrièmement :

Eviter de se mettre du parfum et tout ce qui entre dans cette catégorie, sauf quand elle se purifie, auquel cas, il n'y a pas de mal à ce qu'elle se parfume à l'encens.

Cinquièmement :

Ne pas se mettre du khôl, ni se maquiller ni tout autre moyen qui puisse attirer les gens.
En revanche, se laver le visage avec de l'eau et du savon : il n'y a aucun mal à cela.
Quant au kohl et au maquillage, à l'instar de que font les autres femmes, cela n'est pas permis.

Ces cinq choses doivent être observées par celle qui perd son mari.

Par contre, ce que pensent certaines personnes, à savoir qu'elle ne doit pas faire les choses suivantes comme : parler aux gens directement ou par téléphone, se laver quand elle veut, marcher pieds nus dans sa maison, sortir sous la lumière de la lune et d'autres choses, tout cela n'a pas de fondement dans la religion.

Ainsi, elle peut marcher pieds nus ou chaussée chez elle, faire le ménage chez elle, préparer la cuisine pour elle et éventuellement pour les invités.

Elle peut marcher sous la lumière de la lune, sur la terrasse ou dans le jardin de la maison, se laver quand elle veut, parler avec quiconque sans arrière-pensée.

Elle peut saluer les femmes et ses proches qui lui sont interdits par les liens de parenté.

Elle peut également se dévoiler devant eux.

Elle ne doit se mettre ni henné ni safran ni parfum, que ce soit sur les vêtements ou dans le café, car le safran est une sorte de parfum.

Elle ne peut pas être demandée en mariage, mais si quelqu'un lui y fait allusion, cela est autorisé.

Mais il n'est pas autorisé que ce soit fait de manière explicite.

Qu'Allah nous accorde la réussite.

 

(Numéro de la partie: 22, Numéro de la page: 189-190)
copié de alifta.net
Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz

 

http://paradise-islam.fr.gd/Dur-e2-e-du-deuil.htm

http://3ilm.char3i.over-blog.com/article-ce-que-doit-accomplir-la-femme-en-deuil-104741513.html

Tags : veuve deuil femme
Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

From the same author

Comments