"> Lire le Coran numérique en période de r - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Lire le Coran numérique en période de règles

24/12/2013

Une femme ayant ses règles ne peut pas toucher le Coran mais s'il s'agit d'une surface numérique c'est à dire 60 hizbs sur portable ça s’appelle un Coran non ? est-ce que c’est possible d'utiliser son portable ou son pc pour lire lire le Coran même en période de règle. 

Si on se réfère à l'avis selon lequel il est permis à la femme qui a ses menstrues de réciter le Coran, il n'y a pas de mal à ce qu'elle touche le Coran contenu dans les téléphones et les ordinateurs, car elle ne touche pas véritablement le Coran, mais uniquement le téléphone portable ou l'ordinateur, or, le Coran se trouve dans la mémoire de l'ordinateur et le Coran contenu dans une mémoire d'ordinateur, n’est lié à aucune disposition religieuse matérielle en matière de purification rituelle.

En effet, le musulman garde dans sa mémoire certaines sourates du Coran et malgré cela il se rend aux toilettes. Le Cheikh 'Abdurrahmân ibn Nâsir al-Barrâk, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Il semble que les téléphones portables et autres appareils de ce genre soient différents des exemplaires imprimés du Coran, car les versets contenus dans ces appareils ne sont pas sous forme de lettres écrites mais sous forme de signaux numériques que l'appareil reproduit puis efface lors du passage à une autre page. Il est donc permis de toucher un téléphone portable ou une cassette audio sur laquelle il y a du Coran tout comme il est permis de le réciter à partir de celui-là même en état d'impureté rituelle. » 

Il est sans doute utile de mentionner ici que la récitation du Coran par la femme qui a ses menstrues, que ce soit de mémoire ou par le biais d’un autre moyen qu’un exemplaire imprimé du Coran, est un sujet de divergence entre les oulémas. La plupart des oulémas sont d'avis que cela est interdit alors que les imams Mâlik et Ahmad selon une version adoptée par Cheikh al-Islâm ibn Taymiyya et le cheikh Ibn Bâz qu'Allah leur fasse tous miséricorde, pensent qu'il est permis à la femme ayant ses menstrues de réciter le Coran. Cheikh al-Islâm Ibn Taymiyya, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Il n’y a rien dans la Sunna qui indique que la femme qui a ses menstrues ne peut pas lire le Coran et le hadith "La femme ayant ses menstrues et la personne en état d'impureté rituelle majeure ne peuvent pas réciter le Coran" est jugé Da’îf (faible) par tous les spécialistes en la matière. À l'époque du Prophète () les femmes avaient leurs menstrues. Or, s'il leur avait été interdit de réciter le Coran tout comme il leur avait été interdit de prier, le Prophète () l'aurait indiqué à sa communauté et les mères des croyants auraient été informées. » 

Ibn al-Qayyim, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Parmi ce qu'il leur est permis de faire figure le fait de réciter le Coran pendant leurs menstrues, car elles ne peuvent pas rattraper ce temps de lecture manquée durant leur période de pureté. En effet, la période de menstrues peut se prolonger. Or, s'il était interdit à la femme de réciter le Coran durant cette période, elle perdrait le bénéfice de sa lecture et elle oublierait sans doute ce qu'elle a mémorisé du Coran en dehors de sa période de menstrues. Tel est l'avis de l'imam Mâlik et l'un des avis rapportés des imams Ahmad et al-Châfi'î, qu'Allah leur fasse tous miséricorde. Le Prophète () n'a pas interdit à la femme qui a ses menstrues de réciter le Coran et le hadith qui suit n'est pas authentique : "La femme ayant ses menstrues et la personne en état d'impureté rituelle majeure ne peuvent pas réciter le Coran." Il s'agit d'un hadith qualifié de Ma'lûl (défectueux) à l'unanimité des oulémas du hadith. » 

Et Allah sait mieux. 

 

http://www.islamweb.net/frh/index.php?page=showfatwa&FatwaId=230431

 

Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

From the same author

Comments