"> Notre cerveau a besoin de - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Notre cerveau a besoin de graisse!

17/10/2013

 

L'intelligence et la mémoire ne se nourrissent pas que d'enseignement ou d'entraînement, c'est aussi dans l'assiette que se joue la santé du cerveau. Si une alimentation équilibrée en est la clé de voûte, optimiser certains de nos apports permet d'agir sur nos fonctions intellectuelles et nos facultés d'apprentissage

Les molécules de graisse et le cerveau
‘Graisse’ est un terme général ayant mauvaise réputation. Mais le mot décrit essentiellement des substances graisseuses présentes dans les cellules et l'organisme. La biologie de la graisse est, en fait, plutôt compliquée - il existe un certain nombre de types différents de graisse qui ont des rôles spéciaux, particulièrement dans le cerveau.

Graisse - ce n'est pas toujours une mauvaise nouvelle ! Les gangliosides, molécules de graisse, sont un type de graisse bon pour le cerveau.
Graisse - ce n'est pas toujours une mauvaise nouvelle ! Les gangliosides, molécules de graisse, sont un type de graisse bon pour le cerveau.
Le cerveau se repose, en grande partie, sur la graisse pour sa fonction normale. Comme les fils électriques, les saillies du cerveau sont revêtues d'un isolant qui aide les signaux à parcourir de longues distances sans se perdre. Les isolants qui entourent ces saillies dans le cerveau sont faits de graisse - en conséquence, loin d'être une mauvaise chose, la graisse est essentielle pour le fonctionnement normal du cerveau

Les gangliosides dans la MH
En 2010, une équipe dirigée par Simonetta Sipione de l'Université d'Alberta a remarqué qu'un type intéressant de graisse, appelé ganglioside GM1, était réduit dans les cellules et les cerveaux de patients MH.

Les ‘gangliosides’ sont des types spéciaux de graisse qui agissent, non seulement pour isoler le câblage de notre cerveau, mais aussi pour se communiquer d'importants messages. Nous savons que les gangliosides sont importants car les terribles maladies infantiles résultent de mutations génétiques qui affectent la façon dont l'organisme va les gérer.

Les problèmes cérébraux sont une caractéristique commune des maladies causées par des mutations concernant les gangliosides, suggérant que quels que soient les rôles que jouent les gangliosides, ils sont d'une importance cruciale pour le fonctionnement du cerveau. Lorsque Sipione et ses collègues ont observé des diminutions du ganglioside GM1, ils ont été confrontés à une question - la restauration des taux de ces importantes graisses pourrait-t-elle être utile dans la M.H. ?

Mauvaises graisses

Il est essentiel de diminuer les matières grasses saturées provoquant un taux élevé de mauvais cholestérol. Les matières grasses saturées provoquent une élévation sanguine importante du LDL-cholestérol, le mauvais cholestérol. Diminuer la consommation des aliments suivants :
Beurre
Fromage
Certaines viandes dites grasses ( mouton, agneau...)
Charcuteries
Sauces
Plats cuisinés
Pâtisseries
Produits industriels ( biscuits...)

Bonnes graisses

Pensez à choisir des matières grasses insaturées favorisant la baisse du mauvais cholestérol. La consommation de graisses insaturées permet la baisse du mauvais cholestérol, le LDL et augmente le bon cholestérol, le HDL.
L'huile d'olive, de colza, d'arachide, tournesol, noisettes, amandes, avocats, pépins de raisins, mais, soja et les poissons.
Les oléagineux : Pignons, noix, noisettes, amandes ou graines de tournesol

Eviter le beurre

Remplacer le beurre par des huiles ou des margarines végétales
Choisir les huiles

Choisir les huiles de tournesol, maïs, soja et colza. Elles peuvent accompagner toutes sortes de salades et de légumes.

 

 

http://fr.hdbuzz.net/072

http://www.lanutrition.fr/les-news/les-graisses-saturees-mauvaises-pour-le-cerveau.html

Category : Le prophète ,Haddiths | Write a comment | Print

From the same author

Comments