"> La bienfaisance est meilleure que - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 La bienfaisance est meilleure que médisance

28/9/2013

 
Allah a créé l'Univers. L'un des principes fondamentaux de son fonctionnement est la dynamique extraordinaire active d'échange d'énergies. Il est évident que depuis le BIG BANG, tout ce qui existe est le théâtre d'échanges incessants d’énergies. Par exemple, chaque plante reçoit l'énergie solaire; et en échange, elle produit de l'oxygène par le processus de la photosynthèse. Nous vivons tous grâce à cet oxygène. La Terre est notre planète nourricière: elle est en permanence généreuse, optimise au maximum toutes les énergies reçues; et en contrepartie, elle assure de façon miraculeuse la subsistance de toutes les créatures. Les galaxies reçoivent un flot d'énergie de matière noire, et comme pour les grumeaux de soupe, elle le transforme en myriades d'étoiles lumineuses ornant magnifiquement nos cieux. Sans le moindre doute, Le Créateur a mis en œuvre un programme invisible, le "Software" du fonctionnement de la Création, encourageant les échanges d'énergie. En peu de mots, quand je donne quelque chose, ce programme cosmique divin travaille de façon à ce que je reçoive, par un chemin ou un autre, l'usufruit de mon don. C'est la raison pour laquelle l'égoïsme bloque le fonctionnement de la machine. Car les égoïstes ou les corrompus, comme les trous noirs, aiment tout recevoir sans rien donner en retour.

Les versets et hadiths suivant démontrent que chaque bien que l'être humain accomplit, la programme cosmique le lui rend au moins dix fois la valeur originelle. En plus, selon l’appréciation du Créateur, le coefficient du retour sur bien peut atteindre 700 fois la valeur originelle ou même plus (Sourate Al Baqara):

Il n'y a rien de bon dans la plus grande partie de leurs
conversations secrètes, sauf si l'un d'eux ordonne une charité,
une bonne action, ou une conciliation entre les gens. Et
quiconque le fait, cherchant l'agrément d'Allah, à celui-là Nous
donnerons bientôt une récompense énorme.
» Coran (4,114)

« Parmi les bonnes œuvres du croyant dont il est récompensé même après sa mort : une science qu’il a enseignée et diffusée, une descendance vertueuse, un livre saint qu’il a légué, une mosquée qu’il a construite, une demeure qu’il a bâtie pour des nécessiteux, un canal d’eau qu’il a creusé ou un don qu’il a fait de son vivant alors qu’il était en pleine possession de toutes ses capacités. »

"Allah a déterminé les bonnes actions et les péchés. Puis il a fait une distinction en cette matière. Lorsque quelqu'un se propose d'accomplir une bonne action et ne la fait pas, Il la lui inscrit comme si elle était accomplie, et s'il l'accomplit, Il met à son actif dix bonnes actions, et même sept cents, et encore bien davantage. Mais s'il se propose d'accomplir un péché et ne l'accomplit pas, Dieu le lui inscrit comme une bonne action accomplie, et s'il accomplit ce péché, Dieu ne le lui inscrit que comme un seul péché".

En conclusion, les êtres humains doivent revenir à expérimenter ce don divin dont il est souligné que jamais une aumône n'a retranché un quelconque bien à celui qui l'a donné.
 
 
 
Par BENNANI KARIM Mohamed Tajeddine 

 


 

Category : Le prophète ,Haddiths | Write a comment | Print

From the same author

Comments