"> Qui sont les gens - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Qui sont les gens d'Al-Aaraaf(muraille entre le Paradis et l'Enfer)?

28/7/2013

Al-'Aaraaf, dans la langue arabe désigne l'endroit qui domine en hauteur. Ibn 'Abbaas a dit : « Al-'Aaraaf est une muraille qui possède une crête comme celle du coq ; et au pluriel, c'est 'Aaraaf ». 


Ce que la grande majorité des Compagnons et des successeurs [tabi`înes] ont dit, est l'opinion selon laquelle il s'agit d'un groupe de croyants monothéistes qui n'ont pas suffisamment de péchés pour aller en enfer et pas suffisamment de bonnes œuvres pour aller au Paradis car leurs mauvaises actions sont à égalité avec leurs bonnes actions. Ils avancent pour prouver cela, la version d'Al-Bayhaqi, d'après Houdheyfa ( Radhi Allah anhu ), que le Prophète ( sal Allah alayhi wa salam ) a dit : 

(Les hommes seront rassemblés le Jour du Jugement, on ordonnera que ceux qui sont destinés au Paradis soient conduits au Paradis et que ceux qui sont destinés à l'enfer soient conduits en enfer, et l'on dira aux gens d'Al-'Aaraaf : "Qu'attendez-vous ?", 
Ils répondront : "Nous attendons ton ordre". 
On leur dira : "Vos bonnes actions vous ont évités d'entrer en enfer. Vos péchés se sont interposés entre vous et le Paradis. Entrez donc au Paradis grâce à Mon pardon et Ma miséricorde"). 

Certains savants ont dit : 

-"Les Gens d'Al-'Aaraaf sont des gens qui ont été tués dans le sentier d'Allah alors qu'ils étaient désobéissants à leurs parents". Pour preuve de cela, ils disent ce que Sa`îd ibn Mansour, Ibn Djarir, Ibn Abi Haatim, At-Tabaraanî, Al-Bayhaqi et d'autres ont rapporté d'après Abderrahmaane Al-Mouzani qui a dit : 

-"Le Prophète (qu sal Allah alayhi wa salam ) fut interrogé à propos des Gens d'Al-'Aaraaf, et il répondit : (Ce sont des gens qui ont été tués dans le sentier d'Allah alors qu'ils étaient dans la désobéissance de leurs parents. Le fait qu'ils soient morts dans le sentier d'Allah les a empêchés d'entrer en enfer. La désobéissance à leurs parents les a empêchés d'entrer au Paradis), Ibn Abi Chayba rapporte que Moudjaahid a dit : 

-"Les gens d'Al-'Aaraaf sont des gens de bien, ayant une bonne compréhension de la religion et étant des savants érudits". L'illustre savant Al-Qourtoubî a dit dans son Tafsîr : 

-"On rapporte que ce sont les martyrs". Al-Qouchayri a dit : 

-« On dit que ce sont des croyants et des martyrs vertueux qui ne se sont plus préoccupés de leurs propres affaires et se sont consacrés à observer la vie [quotidienne] des gens". 


La parole la plus probable pour définir précisément les gens d'Al-'Aaraaf est selon Al-Qourtoubi, celle qui affirme que ce sont des gens dont les actions et les mauvaises actions sont égales, qu'ils resteront alors pendant un certain temps sur les 'Aaraaf, puis on ordonnera de les faire entrer au Paradis. 




Le grand savant Al-Aloussi a dit : 

-"Certains ont réuni toutes ces paroles, en disant qu'il est possible que chacun soit susceptible d'être parmi ceux dont il a été dit qu'ils sont les gens d'Al-'Aaraaf". 

Cette opinion soutenant le rassemblement des opinions est fondée sur l'hypothèse qu'Al-'Aaraaf est le pluriel de `ourf (crête, endroit en hauteur). Il y aurait donc plusieurs endroits élevés, plusieurs places en hauteur, et sur chacun endroit, un groupe de gens de ceux décrits comme étant des Gens d'Al-'Aaraaf. Seulement, ils seront à des rangs variés et différents, chaque niveau étant jugé différemment et ayant ses propres particularités. Allah (qu'Il soit exalté) a dit : 

{Entre les deux, se trouve une séparation (barrière) et sur les 'Aaraaf, il y aura des hommes. Ils les reconnaîtront tous grâce à leurs marques distinctives}, c'est-à-dire qu'ils reconnaîtront les habitants du Paradis et les habitants de l'enfer chacun avec ses marques distinctives. 


Par conséquent, Al-'Aaraaf, c'est une muraille entre le Paradis et l'enfer, dont l'endroit, du côté du Paradis, renferme la clémence tandis que le revers, du côté de l'enfer, fait face au châtiment. Seront dessus, ceux dont les plateaux de la balance s'équilibreront. Ils regarderont tantôt le Paradis, tantôt l'enfer. Ils n'auront rien pour les faire entrer dans l'une des deux demeures en faisant pencher d'un côté ou de l'autre. Quand ils seront appelés à se prosterner, seule obligation religieuse qui demeurera le jour du jugement, ils se prosterneront, faisant ainsi pencher leur balance de bonnes actions. Ils entreront alors au Paradis. 


Dans le "Zouhd" de l'Imam Ahmad, il est mentionné que Saalim, l'affranchi dAbou Houdheyfa, disait : (J'aurais aimé avoir la place des gens d'Al-Aaraf), c'est-à-dire de ceux dont les mauvaises actions ne l'emportent pas sur les bonnes actions, mais qu'elles soient plutôt à égalité. 

 

 http://www.sabyle.com/forum/viewtopic.php?t=9271

Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

Comments