"> Soubhana Allah: d'où viennent les - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Soubhana Allah: d'où viennent les frissons de plaisir, peur, froid...?

13/1/2013

Le frisson est un tremblement convulsif et passager provoqué par une sensation plus ou moins intense de froid ou par la fièvre. Il est souvent accompagné :D’un claquement de dents.

C’une réaction normale du corps contre le froid.

Face à l’abaissement de la température, le frisson est un réflexe provoquant des contractions musculaires qui engendrent à leur tour de la chaleur, jusqu’au réchauffement de l’individu.

Au niveau du cerveau, les centres réglant le tonus musculaire (le besoin de recourir à une certaine force) interviennent. Un curieux ballet se met en place à ce moment-là : il consiste à contracter des muscles antagonistes, c’est-à-dire à la fois les muscles effectuant un mouvement et leur contraire ! Le corps nécessitant de la chaleur pour pouvoir pallier au déficit thermique, il met en branle un maximum de muscles pour fabriquer cette chaleur.

Le frisson s’accompagne parfois de poussées de fièvre, surtout au début d’une maladie infectieuse. Il se voit également au cours des septicémies, c’est-à-dire en cas d’infection générale grave causée par la dissémination dans le sang de germes pathogènes (à l’origine de maladies). [Celle-ci se voit en présence d’abcès ou d’anthrax (c’est-à-dire quand il y a la réunion de plusieurs furoncles contigus). On parle alors de décharge microbienne dans la circulation sanguine, témoignant de la réaction de l’organisme à cette invasion].

Le frisson émotionnel

Il peut faire partie des réactions émotionnelles comme la peur, le plaisir, etc. Les émotions sont le résultat de l'intégration de messages nerveux au sein du système limbique (hippocampe, amygdale, etc.) qui entretient des relations étroites avec l'hypothalamus où sont programmés les réponses émotionnelles comme le frisson thermogénique. Les messages émotionnels peuvent entrainer une augmentation de la température de l'organisme allant parfois jusqu'à plus deux degrés.

D'où viennent les frissons de plaisir en écoutant de la musique

La dopamine est une molécule chimique du "système de récompense" servant à renforcer certains comportements indispensables à la survie, ou jouant un rôle dans la motivation (récompense secondaire via l'argent). Comment est-elle impliquée dans un plaisir abstrait comme celui d'écouter la musique, qui ne paraît pas directement indispensable à la survie de l'espèce? A l'aide de différents appareils d'imagerie (TEP, IRM fonctionnelle), des chercheurs de l'Université McGill de Montréal (Canada), ont mesuré la sécrétion de dopamine et l'activité du cerveau. Parallèlement des capteurs renseignaient sur le rythme cardiaque et respiratoire des volontaires, leur température ou des signes de frissons de plaisir au niveau de la peau. Les résultats publiés dans la revue scientifique Nature Neuroscience montrent que la dopamine est sécrétée à la fois en anticipation du plaisir lié à la musique écoutée et lors du "frisson" de plaisir lui-même, c'est-à-dire du pic émotionnel. Il s'agit de deux processus physiologiques distincts impliquant des zones différentes au coeur du cerveau. Lors du pic de plaisir, le noyau accumbens impliqué dans l'euphorie liée à la prise de psychostimulants comme la cocaïne était concerné. Juste avant, par anticipation, l'activité de la dopamine était constatée dans une autre zone (noyau caudé). Le niveau de sécrétion de dopamine variait avec l'intensité de l'émotion et du plaisir, par comparaison avec des mesures faites lors de l'écoute d'une musique "neutre", c'est-à-dire laissant les volontaires de marbre.

 

 

http://www.vulgaris-medical.com/

http://archives.lesoir.be/

Wikipédia

Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

From the same author

Comments