"> Développer une habitude productive : - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Développer une habitude productive : Tenir un journal

6/1/2013

Par Habib Siddiqui

Le sens des responsabilités fait partie de ces qualités qui différencient le croyant du non-croyant. En lisant la Sourate Al-Qiyamah, nous ne pouvons nous empêcher de ressentir la terreur du Jour du Jugement ; ce jour où nous serons questionnés sur notre vie terrestre. Les versets décrivent de façon limpide l’atmosphère qui règnera ce jour-là. En lisant la sourate, vous tomberez sur le verset suivant : « Bien plus, l’homme se constituera en témoin oculaire déposant contre lui-même, quelles que soient les excuses qu’il pourra par la suite présenter ». (Sourate 75 – Versets 14-15).

Avant que la mort ne nous surprenne, tâchons de nous montrer responsables et de surveiller nos actes tous les jours. A la fin de la journée, lorsque nous nous mettons au lit épuisés et à moitié endormis, certaines pensées traversent notre esprit au cours des quelques minutes nous séparant d’un sommeil profond. Nous nous dirons par exemple : « J’ai encore trop parlé de futilités », « Je n’ai pas fait mes exercices quotidiens », «J’ai ce livre depuis tellement longtemps mais j’ai complètement oublié de le lire alors que j’avais du temps libre aujourd’hui », « je n’ai rien appris d’utile au cours des trois derniers jours », etc.

Alors que ces pensées s’entremêlent dans votre esprit, vous vous glissez lentement sous la couette en vous disant que les choses iront mieux. Mais si vous n’avez pas l’intention de changer et que vous ne prévoyez rien en ce sens, il est peu probable que vous vous amélioriez ! Vous persisterez dans votre improductivité.

Tenir un journal peut être un outil génial pour gérer et contrôler vos activités.

Quand je parle de journal, je fais référence à un journal intime, et non à un agenda professionnel dans lequel vous noteriez vos rendez-vous importants et vos tâches. Un journal intime contient vos pensées les plus profondes et  n’est en principe partagé avec personne.

 Que peut-il contenir ?

Un journal intime sera complètement différent d’une personne à l’autre. Il est le reflet le plus fidèle de la personne qui l’écrit. D’habitude, dans ce type de journal, on écrit une page par jour. Afin de décrire au mieux votre journée, vous pouvez la décomposer comme suit :

  1. Les activités quotidiennes. Nous devons noter nos activités en toute honnêteté parce que c’est précisément cela que nous voulons contrôler et gérer. Nous devons toujours faire preuve de franchise et de bonne foi dans la description de nos activités car cela nous aidera à avoir une représentation réelle de la façon dont nous utilisons notre temps. Nous pourrons ainsi savoir quels domaines nous devons améliorer.
    La partie « Activités quotidiennes » sera la section la plus importante et peut remplir 70 à 80% de votre page.
    Ecrivez les évènements importants, qui valent la peine d’être notés et desquels il y a des leçons à tirer. Dans le même ordre d’idée, vous pouvez noter les qualités des personnes que vous avez rencontrées et en tirer des enseignements ; vous pouvez aussi noter les évènements inattendus, etc. Cela vous permettra de revivre la journée dans votre esprit et en relisant ce que vous avez écrit, vous pourrez déterminer votre niveau de productivité.
    Evitez d’écrire votre journal intime comme vous le feriez avec votre agenda professionnel ; ne cherchez pas à inscrire le moindre évènement mais concentrez-vous plutôt sur les enseignements tirés.
     
  2. Votre développement. Réservez les trois dernières lignes pour votre développement personnel. Notez ce que ce jour vous a apporté, ce que vous avez appris, ainsi que votre avis sur la manière dont vous avez passé votre journée. 

     

  3. Liste de Livres. En tant que musulmans, nous devons améliorer nos connaissances religieuses (dîn) mais aussi terrestres (dounya). Nous avons donc un grand nombre de livres à lire. Un Musulman devrait toujours inclure dans sa liste un livre de tafsir (exégèse) et de sirah (vie du Prophète) – en plus de la récitation du Coran bien sûr ! Certains livres religieux tels que les tafsir sont particulièrement volumineux, vous pouvez donc prendre des mois avant de finir de les lire.

Puis il y a également les lectures personnelles, portant sur les sujets d’actualité ou en lien avec l’école ou le travail ; ce qui augmente le nombre d’ouvrages que nous devons lire en même temps ! Mais en procédant ainsi, nous risquons de nous emmêler les pinceaux et finir par oublier certains livres, de même que les leçons que nous en avons tirées.

Pour résoudre ce problème, je note dans mon journal la liste des livres que je suis en train de lire. J’inscris la page à laquelle je me trouve et chaque fois que j’ajoute quelque chose dans mon journal, je veille à maintenir ma liste à jour afin de savoir où j’en suis. Cela me donne un aperçu de mes lectures du moment et de leur avancement, et me permet de voir où j’ai pris du retard et comment je peux m’améliorer.

Conclusion :

Un croyant devrait adopter le leitmotiv suivant : faire en sorte que le respect qu’il ou elle voue à sa foi, sa personnalité, son savoir et sa productivité croisse chaque jour qui passe. Lorsque, dans un futur proche, nous relirons notre journal incha’Allah, il devra refléter, au fil des pages, notre amélioration progressive. Si ce n’est pas le cas, nous devrons alors nous poser des questions, revoir nos actions et faire un travail d’introspection car nous aurons des comptes à rendre sur l’utilisation de notre temps. Si nous n’investissons pas notre temps pour nous améliorer et aider ceux qui nous entourent, alors que faisons-nous réellement de notre temps ?

 

 

http://musulmanproductif.com/etre-motive-meilleur/developper-une-habitude-productive-tenir-un-journal#more-1938

Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

From the same author

Comments