Photobucket

 Une machine pour décoder nos rêves

1/8/2013

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

À l’Université de Kyoto, des neuroscientifiques ont posé les bases d’une technique permettant de décoder les rêves. Pour cela, ils ont enregistré l’activité cérébrale de 200 dormeurs. Quand les dormeurs basculaient dans la première phase du sommeil où peuvent se produire des images de rêves, ils enregistraient l’activité de leur cerveau pendant une dizaine de secondes, puis les réveillaient et leur demandaient ce que leur rêve contenait. Y avait-il un homme, une femme, une ville, un paysage, un ordinateur, une personne célèbre ? Ils ont ainsi isolé 20 composantes principales des rêves.

Ensuite, l’astuce a consisté à leur montrer des photos représentant ces différentes composantes (visages d’hommes, de femmes, images d’automobiles, d’ordinateurs, de décors naturels), et ont mesuré l’activité de leur cerveau. Quand les personnes se sont rendormies, ils ont guetté la résurgence de ces différentes activités, ce qui leur a permis de savoir quelles composantes du rêve étaient en train de se mettre en place.

Par exemple, la présence d’un homme ou d’une femme est prédite avec 80 pour cent de fiabilité. On obtient aussi des fiabilités légèrement inférieures pour des paysages de ville ou de nature, des automobiles. Ce n’est donc pas une visualisation totalement fiable du rêve, mais une indication. L’étape suivante consistera à réaliser ces enregistrements durant la phase du rêve par excellence, le sommeil paradoxal. Mais il faudra déployer des moyens plus conséquents : il faut attendre une heure de sommeil pour qu’apparaisse le sommeil paradoxal, ce qui allongera nettement le temps d’expérimentation. En tout cas, la voie semble tracée pour une possible visualisation des rêves dans l’avenir.

 

http://www.cerveauetpsycho.fr/ewb_pages/a/actualite-une-machine-pour-decoder-nos-reves-30692.php

Category : J'ai lu pour vous | Write a comment | Print

Comments