Photobucket

 L'horloge dans notre corps qui ne se trompe jamais

28/11/2012

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

Il est généralement bien connu que, durant l'adolescence – la phase transitoire entre l'enfance et l'âge adulte – le corps subit un grand nombre de changements dont plusieurs ont lieu simultanément. Mais quel mécanisme règle minutieusement cette phase de transition en introduisant et en synchronisant précisément ces changements à l'intérieur des organismes de milliards de personnes? C'est comme s'il y avait un réveil dans le corps humain et quand l'horloge sonne, certaines hormones sont réveillées et passent à l'action.

Bien sûr, il n'y a pas d'horloge dans le corps. Mais comme nous allons bientôt le voir en détail, certaines cellules de la région de l'hypothalamus du cerveau entrent en action après un délai d'environ 12 à 13 ans, exactement comme si elles avaient entendu un réveil sonner. A un certain âge, les cellules de l'hypothalamus commencent à sécréter une hormone appelée GnRH. Cette hormone émet un ordre à la glande pituitaire pour commencer à produire deux hormones appelées l'hormone folliculo-stimulante (FSH) et l'hormone lutéinisante (LH).

Ces deux hormones ont des fonctions très importantes et des capacités miraculeuses. Toutes les deux initient le processus de diversification et de maturation à la fois dans les organismes mâles et femelles – c’est un détail très important, parce que la FSH et la LH ont chacune été conçues pour être compatibles avec les régions distinctes de l'anatomie dans lesquelles ces changements respectifs sont provoqués. Les deux hormones agissent aussi comme si elles étaient bien conscientes de ce qu'elles doivent faire.

Dans le corps de la femme, la FSH assure la maturation et le développement des ovules dans les ovaires. Une autre de ses fonctions est de veiller à ce que les ovaires commencent à sécréter des quantités croissantes, accrues d'une autre hormone très importante, l'œstrogène.

L'hormone FSH est également secrétée dans le corps de l'homme selon la même formule. Là, cependant, elle a des effets tout à fait différents, elle stimule la croissance des testicules et enclenche la production de sperme.   

Dans le corps de la femme, la mission de la LH est d'assurer la libération de l'ovule à maturité. En outre, elle assure la sécrétion d'une autre hormone féminine, la progestérone.  

Dans le corps de l'homme, la LH a bien sûr une fonction différente. Elle stimule des cellules appelées cellules de Leydig dans les testicules, ce qui assure à son tour, la sécrétion d’une hormone, la testostérone.

C'est bien sûr une grande merveille que ces mêmes hormones, nécessairement produites selon la même formule dans chacun des deux organismes mâle et femelle, aient pourtant des effets totalement différents dans le corps de chaque sexe. Comment les hormones "connaissent-elles" la différence entre le corps mâle et celui femelle? Comment se fait-il qu'une hormone synthétisée avec la même formule dans chacun des corps masculin et féminin stimule des organes différents – et assure la production de testostérone chez les hommes et de progestérones chez les femmes?  

Comment les hormones produites selon la même formule reconnaissent-elles le corps masculin et développent-elles une voix grave et une musculature avérée et adéquate à cet organisme, alors qu’elles produisent des changements caractéristiques et une toute autre chimie dans le corps de la femme? Comment ce programme génétique parfait, qui produit différents effets et la formation de deux différents genres par la même hormone, a-t-il été introduit dans la cellule (Figure 55)?

Tous ces phénomènes sont clairement dépourvus de hasard et ne relèvent d’aucunes coïncidences, qu’il s’agisse de la cellule ou des atomes qui constituent la cellule. Ces dispositions – sous des formes spécifiquement et individuellement adaptées aux hommes et aux femmes, révèlent l'existence d’une création intelligente, d’une architecture complexe et d’un plan détaillé. Il ne fait aucun doute que cette création appartient à Allah, le Créateur parfait de l'univers et de tout ce qu’il contient.

Toute personne qui réfléchit sur la perfection dans la création devrait se montrer reconnaissant envers Lui et louer notre Seigneur, Qui nous a créés à partir de rien:

Ô hommes ! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété. (Sourate al-Baqarah, 21)

Louange à Allah, Créateur des cieux et de la terre, qui a fait des Anges des messagers dotés de deux, trois, ou quatre ailes. Il ajoute à la création ce qu'Il veut, car Allah est Omnipotent. (Sourate Fatir, 1)

 

 

http://harunyahya.fr/fr/works/154138/Lhorloge-dans-notre-corps-qui-ne-se-trompe-jamais---

 

Tags : corps horloge
Category : Les miracles d'Allah, du coran_et du prophète____________ | Write a comment | Print

Comments