Photobucket

 Les mérites de Mouharram et le jeûne de Achoura

12/11/2013

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

Cette année hégirienne commence avec le mois sacré de Mouharram comme cela a été décidé à l’unanimité au temps du khalife Omar ibn khatab qu’Allah l’agrée et elle a fini avec un mois sacré Dhoul-Hijja, Allah nous a révélé  dans le coran que l’année avait douze mois dont quatre mois sont sacrés : le mois de Dou-Qiada, Dhoul-Hijja,Mouharram et Rajab.

Allah dit : « Le nombre de mois, auprès d’Allah, est de douze (mois), dans la prescription d’Allah, le jour ou Il créa les cieux et la terre. Quatre (1) d’entre eux sont sacrés : telle est la religion droite (durant ces mois), ne faites pas de tort à vous-mêmes. Combattez les associateurs (mouchrikoune) sans exception, comme ils vous combattent sans exception. Et sachez qu’Allah est avec les pieux. » Sourate 10, verset 36

1/ quatre mois sacrés : Dhoul-qiada,dhoul-hijja,mouharram,rajab

On parle d’année hégirienne car il est question d’une chronologie qui prend son origine avec l’hégire (Hijra), c’est-à-dire l’émigration de notre bien aimé prophète  Paix et salut sur lui à Médine.

L’année hégirienne comprend 12 mois lunaires, c’est-à-dire que la durée de chaque mois est liée au cycle de la lune : à chaque nouvelle lune, c’est un nouveau mois qui commence.

Le cycle lunaire n’atteignant pas 31 jours comme c’est le cas de certains mois du calendrier solaire.

Selon  Abou Bakrata qu’Allah l’agrée le Prophète Paix et salut sur lui a dit : « Le temps a reprit son cours tel qu’il était quand Allah créa les cieux et la terre : l’année compte douze mois dont quatre mois sacrés ; les trois se succèdent et ont pour nom Dhoul-Qiada, Dhoul-Hijja et Mouharram et le quatrième Rajab qui est intercalé entre Joumâda et Chaabane.» Rapporté par  Mouslim

Mouharram signifie « illicite », les arabes avant l’arrivée de l’islam interdisaient (haram) le combat et les batailles pendant les quatre mois sacrés et voici la confirmation de cette interdiction de se faire du tort.

Allah dit : « Ne faites pas tort à vous-mêmes ». Ibn Abass qu’Allah l’agrée explique le verset et dit de ne pas faire du tort durant toute l’année mais plus spécialement ces quatre mois, il est illicite de faire du mal et de commettre des(les) péchés durant ce mois et bien sur il faut accomplir des bonnes actions  qui seront récompensés plus que pendant les autres mois.

-Allah a élu parmi ses créatures : les anges et les prophètes Paix et salut sur eux.

-Allah a élu parmi les paroles de ses créatures : l’évocation (dikr).

-Allah a élu parmi les meilleurs endroits sur terre : les mosquées.

-Allah a élu parmi les douze mois : le mois du ramadan et les quatre mois sacrés.

-Allah a élu parmi les jours de la semaine : le vendredi, et parmi les nuits Il a choisi : la nuit du destin (laylat el qadri).

Donnez de l’importance à ce qu’Allah a choisi.

Le mérite de jeûner énormément au cours de ce mois sacré

Il a été rapporté de façon authentique d’après le Prophète Paix et salut sur lui que le jeûne effectué pendant le mois de Mouharram est le meilleur après celui du Ramadan. A ce propos, Abou Hourayra qu’Allah l’agrée a dit : Le Messager d’Allah  Paix et salut sur lui a dit : « le meilleur jeûne après celui du Ramadan est le jeûne effectué pendant le mois d’Allah le Mouharram. Et la meilleure prière faites après la prière obligatoire est celle effectuée dans la nuit.»  Rapporté par Mouslim

Le fait d’annexer le mois de Mouharram à Allah (le mois d’Allah) montre l’importance de celui-ci. Des savants interprétaient le hadith par le jeûne de tout le mois de Mouharram. Cependant, il a été rapporté de façon authentique que le Prophète Paix et salut sur lui  n’a pas jeûné un mois complet en dehors du Ramadan. Ce qui nous permet de comprendre que le présent hadith nous incite à multiplier le jeûne pendant  Mouharram sans aller jusqu’à jeûner tout le mois.

L’histoire de Achoura  10éme jour de Mouharram

Achoura veux dire « dix » donc le dixième jour du mois

Le jour d’Achoura a un grand mérite. En effet, il est sacré de longue date, son jeûne était connu chez les prophètes Paix et salut sur lui de part son mérite. Les prophètes Nouh et Moussa Paix et salut sur eux l’ont jeûnés, les Gens du Livre le jeûnaient aussi, selon Aicha qu’Allah l’agrée elle rapporte que les gens qui vivaient avant l’arrivée de l’islam jeûnaient ce jour comme les Quraychites. L’imam Al-kourtoubi nous explique que les quraychites jeûnaient en se fiant aux lois d’Ibrahim Paix et salut sur lui, de même que le prophète Paix et salut sur lui jeûnait à Mecqua.

Ibn Abass qu’Allah l’agrée fut questionné au sujet du jour de Achoura, il répondit : « je n’ai pas vu le prophète Paix et salut sur lui jeûner un jour en y recherchant plus son mérite si ce n’est ce jour-ci, c’est-à-dire  Achoura. » Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim

Lorsque le Prophète Paix et salut sur lui émigra à Médine, il trouva les Juifs qui jeûnaient le jour de Achoura. Il leur demanda : « Quel est ce jour que vous jeûnez ? » Ils répondirent : « C’est un grand jour durant lequel Allah sauva Moussa Paix et salut sur lui  et son peuple, et noya pharaon et son peuple. Le prophète Moussa Paix et salut sur lui le jeûna par reconnaissance envers Allah le Très Haut et  par conséquent, nous le jeûnons également. »  Le Prophète Paix et salut sur lui dit : « Nous sommes plus dignes de nous réclamer de Moussa que vous.» Ainsi il jeûna ce jour là et ordonna de le jeûner. » Rapporté  par Mouslim

La version d’Al-Boukhari précise : «Nous le jeûnons par vénération pour Lui (Allah).»

Dans une version rapportée par Al-Boukhari : «Il donna l’ordre de le jeûner». « Il dit à ses compagnons: vous méritez mieux qu’eux d’imiter Moussa, alors jeûnez-le.»

Lorsque fut prescrit le jeûne du mois de Ramadan au court de la deuxième année hégirienne, le prophète Paix et salut sur lui n’ordonna plus aux compagnons de jeûner Achoura et n’insista plus à son sujet.

Et le jeûne du jour de Achoura est devenu non obligatoire (facultatif), celui qui le veut jeûne et celui qui ne veut pas jeûner  est libre de ne pas jeûner.

Ibn Omar qu’Allah l’agrée rapporte que le prophète Paix et salut sur lui a dit : « celui qui veut qu’il jeûne et celui qui veut qu’il mange (en ce jour).» Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim

Le  jeûne de Achoura

Selon Abi Qatada qu’Allah l’agrée, le Messager d’Allah, Paix et salut sur lui  fut interrogé une fois sur le jeûne de Achoura il répondit : « je jeûne le jour de Achoura dans l’espoir qu’Allah pardonne les péchés de l’année antérieure.»  Rapporté par Mouslim

Allah pardonne avec ce jeûne de Achoura  les petits péchés mais pas les grands péchés tels que l’association (chirk), la fornication (al-zina), la sorcellerie, al-riba ……etc. Allah ne les pardonne pas avec un simple jeûne surérogatoire mais avec un repentir sincère.

Je lance un appel à celui ou à celle qui commet un des grands péchés, il faut saisir cette opportunité durant ce  mois sacré pour se repentir et arrêter de commettre les péchés.

Ce hadith est une preuve que le mérite du jeûne de Achoura est important pour celui qui veut récolter des récompenses, le musulman doit jeûner et inciter sa famille, ses enfants et son entourage a jeûner ce jour là pour avoir le mérite de la récompense et bien sur en suivant la sounna de notre prophète bien aimé Paix et salut sur lui.

Le secret du jeûne surérogatoire est de préparer le musulman à accéder au degré qui le rapprochera de jour en jour auprès  d’Allah, pour gagner son agrément et son amour.

Dans un  hadith Qoudoussi selon Abou Hourayra qu’Allah l’agrée rapporte que le Messager d’Allah Paix et salut sur lui a dit : Allah  le Très-Haut a dit : « ……Mon serviteur ne s’est jamais rapproché de Moi par une œuvre plus aimable à Moi que par les obligations que Je lui ai imposées. Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de Moi par les actes surérogatoires jusqu’à ce que Je l’aime. Une fois que Je l’ai aimé, Je deviens son ouïe avec laquelle il entend, sa vue avec laquelle il voit, sa main avec laquelle il combat et son pied avec lequel il marche. S’il me demande alors quelque chose Je la lui donne et s’il se met sous Ma protection, Je la lui accorde.» Rapporté par Al-Boukhari

Hafssa qu’Allah l’agrée une des épouses du prophète Paix et salut sur lui  a dit : « il y a quatre choses que le prophète Paix et salut sur lui n’a jamais négligé : le jeûne de Achoura,  trois jours tous les mois et accomplir des prières (sounna) à l’heure du fajr très tôt chaque matin. » Rapporté par Mouslim

Certaines femmes du prophète Paix et salut sur lui rapportent que le prophète Paix et salut sur lui jeûnait les 9 premiers jours de Dhoul-Hijja, le jour de Achoura et trois jours par mois. » Rapporté par Abou-Dawoud, Al-Nassai

La recommandation de jeûner le neuvième jour avec le dixième jour

Selon Ibn Abass, le Messager d’Allah Paix et salut sur lui a dit : « Si je suis encore en vie l’an prochain, je jeûnerai sûrement le neuvième (tassouaa) jour de Mouharram.» Rapporté par Mouslim

Le Prophète Paix et salut sur lui était particulièrement soucieux de distinguer le culte musulman de tous les autres, à tel point qu’il demanda aux croyants de jeûner également le neuvième jour (Tassouaa) de Mouharram. Selon Ibn Abbas : Lorsque le Messager d’Allah Paix et salut sur lui jeûna Achoura, et ordonna de s’acquitter de ce jour, on l’interrogea : Ô Messager d’Allah Paix et salut sur lui, les Juifs et les Chrétiens glorifient  déjà également  ce jour ! Il répondit alors : L’année prochaine, inchaa Allah, nous jeûnerons le neuvième jour de Mouharram  (Tassouaa) en plus d’Achoura. Et Ibn Abass  conclut : L’année suivante, le Prophète Paix et salut sur lui mourut. » Rapporté par Mouslim, Abou-Dawoud.

Comment jeûner Achoura

1-jeûner le jour d’Achoura seul (autorisé) l’avis d’ibn Taymiya

2-ou jeûner le neuvième et le dixième (beaucoup de hadiths le confirment) l’avis ibn Abass, imam Chafii, Ahmed, Nawawi

3-ou jeûner le neuvième jour (Tassouaa) plus le dixième jour (Achoura) plus le onzième jour (hadi ashar) (la plus complète) l’avis d’ibn Qayim et d’autres oulémas.

Mon frère, ma sœur, jeûnez ces jours sacrés pour obtenir auprès d’Allah la récompense et obtenir également les  récompenses  de faire revivre la Sunna, tout en se conformant aux recommandations et à l’exemple du Prophète Paix et salut sur lui, pratiquer cette Sunna délaissée… et ceci fera partie de vos meilleures actions.

Ne manquez aucune occasion de vous  purifier et de faire du bien, car dans la vie ici-bas, seule les bonnes actions resteront et compteront dans la balance du jour du Jugement dernier.

Je termine ce modeste texte en saluant nos prophètes Paix et salut sur eux ainsi que notre prophète Mohammed Paix et salut sur lui, sa famille et ses compagnons.

 

AMINE HADDADI

 

http://www.ascem-paris.com/1er-mois-les-merites-de-mouharram/

Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

Comments