"> Pourquoi les laïques perdent leur - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Pourquoi les laïques perdent leur combat contre l’Islam?

11/12/2012

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

D’un côté nous avons un phénomène de société : la croissance de l’Islam dans les nations européennes. De l’autre, une réaction de la part de ceux qui voient en cette croissance une menace. Après avoir blogué pour plus de deux ans, je le répète, sur ce sujet, après avoir épluché des tonnes de livres, d’articles et m’être abimé la vue à passer des heures en face de mon écran à m’informer sur des sites francophones et anglophones en tout genre, je peux en tirer quelques conclusions.

Quelle sont ces personnes qui s’opposent à l’Islam, ou à l’Islamisation de nos pays ? Je peux en citer au moins deux types : les laïques et les religieux.

  • Les laïques

Ou encore républicains. A la « menace islamique », ils opposent les valeurs de la République. « Liberté, égalité, fraternité », voilà leur identité. Je comprends leur démarche, car ils voient en l’Islam un système totalitaire, entièrement aux antipodes de ce que nous considérons comme démocratie et qui s’érige contre les « Droits de l’Homme ».

Le problème que j’ai avec cette démarche est le suivant : essaient-ils de comprendre pourquoi l’Islam croit aussi vite, en dehors du facteur démographique ? Je pense qu’ils ignorent la nature spirituelle du problème.

Si l’Islam est une idéologie comme ils disent, quel système de pensée lui opposer ? C’est là mon avis que leur système de pensée ne fait pas le poids. L’Islam attire grâce à sa spiritualité, un mot que nous les occidentaux avons oublié, ou avons laissé aux astrologues et aux mediums.  L’Islam répond aux questions les plus existentielles que l’Homme a à se poser : d’où venons-nous ? Qui sommes-nous ? Où allons-nous après la mort ?…bref, c’est un système de pensée qui rassure l’âme et semble apporter des réponses satisfaisantes aux languissements les plus profonds de notre être.

L’idéologie des laïques fait écho aux idées des Lumières. Les Lumières sont synonymes de liberté, mais de quelle liberté parle-t-on ici ? La liberté de vivre sans Dieu. L’idéologie des Lumières a mis en place une vision du monde où l’Homme s’est enfin débarrassé du concept de Dieu.

Quand je lis les articles des « républicains », des « laïques », je ne peux m’empêcher de penser que la force qui les pousse à combattre l’Islam a ses racines dans un anticléricalisme hérité des Lumières. Je vois en leur démarche un rejet de tout ce qui attrait au religieux.

La France est connue dans le monde entier pour être « Le pays des Droits de l’Homme », et les français se targuent d’être les champions de la démocratie et des valeurs républicaines. Nos héros s’appellent  Rousseau, Voltaire et Montesquieu. Mais qu’en est-il de Robespierre ? La terreur, un accident de parcours ?

Laissez-moi vous suggérer l’idée suivante :

Les philosophes des Lumières sont les ancêtres directs de la Terreur, ils en sont les Pères. En effet, dès lors que vous rayez de la carte le concept de Dieu, vous vous débarrassez des absolus moraux. Si Dieu n’existe pas, s’il n’y a pas de vie après la mort, pas de paradis, pas d’enfer, pas de jugement, alors comment établir des critères de juste et d’injuste, de bon ou de mauvais, puisque notre existence est éphémère, futile et vaine.

S’il n’existe aucun référant  absolu en matière de moralité, alors la morale elle-même s’engouffre dans l’abîme du relativisme, et les valeurs morales deviennent une question d’opinion. Ce qui est vrai pour moi peut être faux pour vous, ce qui est juste pour moi devient injuste pour vous.

En suivant  ce raisonnement jusqu’au bout, n’importe quel acte peut être justifié, même la pire atrocité. Les philosophes des Lumières sont les Pères de la Terreur, et leurs idées ont semé les graines qui plus tard ont pu faire germer des idéologies comme le Léninisme et le Stalinisme et même le Nazisme. Dès que l’on se débarrasse des valeurs morales absolues, on tombe dans le relativisme. Le Darwinisme, par exemple, se débarrasse de l’élément divin dans sa théorie sur les origines des espèces. Sa théorie de l’évolution est fondée sur  « la survie du plus fort ». C’est en suivant ce principe que Hitler a pu justifier sa « Solution Finale ». Pourquoi ? Car la valeur de l’espèce humaine n’était plus fondée sur le fait qu’elle est créée à l’image de Dieu, mais sur le principe de la sélection naturelle et de la loi du plus fort. Dès que l’on enlève Dieu de l’équation, on ouvre la porte à toutes les dérives. Pourquoi cela ? Car ce que nous pensons, ce que nous croyons, en tant qu’individus ou sociétés, façonne nos vies, décide de l’Histoire.

Quel système oppose-t-on alors à l’Islam ? Un système qui est vide de spiritualité. Quelle identité oppose-t-on à cette identité religieuse qu’ont les musulmans : l’identité nationale. Quelle est cette identité ? C’est bien là le problème, elle n’existe pas, elle n’est qu’un mythe. Est-elle fondée sur la race, le sang ? Ils s’en défendent. Est-elle culturelle ? Gastronomique ? Certainement, mais quelle culture ? Le saucisson-pinard ? La révolution française ? Admettons-le, nous les Français, sommes encore à la recherche de notre identité, et c’est bien pour cela que nous nous laissons envahir par une culture forte, qui sait qui elle est et en qui elle croit. Nous ne croyons plus en rien, si ce n’est au bonheur matériel et à la satisfaction individualiste. Nous avons perdu tout sens de communauté et nous tentons de redéfinir qui nous sommes face à l’étranger, face au « barbare ». La Vérité, c’est que nous sommes perdus, et que notre civilisation est  vieillissante, en déclin. Les valeurs sur lesquelles notre culture a été fondée sont désormais méprisées, piétinées. Je vous donne un indice qui nous aidera à retrouver notre identité, que cela vous plaise ou non…notre pays a comme fondation les valeurs judéo-chrétiennes, et c’est là la clé pour comprendre quelle est notre vraie identité, mais cela sera l’objet de mon prochain article…

 

Tags : islam laiques
Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

Comments