Photobucket

 L’olive et son huile entre le Coran et la science

30/8/2013

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

l’olivier est maintenant classé dans un ordre spécifique parmi les plantes à fleurs ou spermaphytes, connu sous le nom de l’ordre des 'Oléales' qui contient à son tour, la famille des Oléacées, divisée elle-même en deux sous-familles, les Oleoidae et les Jasminoideae

 

La famille des Oléacées comprend vingt-huit genres et entre cinq cents (500) et six cents (600) espèces de plantes à fleurs, qui recouvrent toutes les contrées de la Terre excepté les régions glaciales et froides. Elles s’étendent dans les régions tempérées et tropicales en particulier. Elles sont surtout abondantes dans le bassin méditerranéen et dans le Sud-Ouest asiatique. Mais malgré toute cette étendue, les arbres de cette famille sont rarement prédominants dans la même région. Parmi eux se trouvent les arbres à feuilles persistantes (dont les feuilles ne tombent pas) comme les oliviers et ceux à feuilles caduques. Cette famille comprend également des arbres à bois, quelques arbrisseaux et quelques plantes grimpantes. Mais tous ont la même particularité: des feuilles lancéolées dont la situation sur le rameau est dite opposée ou alternée, simples ou composées et qui peuvent avoir des lobes à leur base.

 

Dans les Oléacées, le fruit ou drupe est charnu avec un noyau très dur, comme dans le cas de l’olive qui est un fruit à jus, véritable, qui a été formé par le développement de l’ovaire de la fleur uniquement, et qui a un noyau à l’intérieur. Il peut être aussi sous forme d’une graine enfermée non pas dans un fruit mais dans un pédoncule, comme dans le cas des arbustes décoratifs qui font partie de cette famille. Leurs noyaux sont endospermes, c’est à dire recouverts d’une couche fibreuse qui constitue la matière nutritive de l’embryon qui est généralement érigé et droit.

 

Les plantes de l’ordre des Oléales ont une importance économique et esthétique représentée par les oliviers, toutes leurs espèces et tous leurs genres, leurs fruits et leurs bois. Parmi elles se trouve le Frêne ou Fresne, réputé pour son bois solide à fine graine, d’autres arbrisseaux et plantes grimpantes à l’odeur exaltante comme le “lilas” et le “Jasmin” dans tous ses genres.

 

Les oliviers sont particulièrement remarquables de par leur longévité, puisqu’un arbre peut vivre plus de deux mille ans. Deux genres d’oliviers poussent en Egypte sous le faux nom de “Olive européenne” (olea europaea) et, il aurait été plus juste de les nommer “ Olive de Sinaï” (olea sinaensis), parce que leurs cultures se sont étendues de la presqu’île du “Sinaï” à tout le bassin de la Méditerranée.

 

L’un de ces deux genres s’appelle l’olivier-pommier qui se caractérise par la taille de son fruit particulièrement grand et contenant peu d’huile. Il convient donc mieux pour la mise en conserves. Ce genre est cultivé en grande quantité dans le désert occidental et la région du “Fayoum” en Egypte. Tandis que l’autre genre appelé “olivier chemlali”, se caractérise par ses petits fruits riches en huile. Il est bon pour la presse et l’extraction de l’huile et se cultive dans la presqu’île du Sinaï et tout au long de la côte méditerranéenne.

 

Le noble verset que nous avons pris comme sujet de cet article fait clairement mention de l’olivier dont les fruits et l’huile se mangent et qui a beaucoup d’utilités. Il le rattache au “Mont Sinaï”, ce qui fait prévaloir l’idée que cette région est son milieu d’origine et il distingue les espèces cultivées dans cette région des autres genres par certaines particularités. Allah (que Son nom soit béni et exalté) nous dit à ce propos –ce qui peut être traduit comme:

“… ainsi qu’un arbre (l’olivier) qui pousse au Mont Sinaï, en produisant l’huile servant à oindre et où les mangeurs trempent leur pain. » (TSC, “Al-Mu’minûn” (les croyants): 20).

 

“Il produit de l’huile” c’est à dire que ses fruits regorgent de gras qui donne l’huile d’olive. “Çibgh pour les mangeurs”: une nourriture pour les mangeurs qui y trempent leur pain. Il est ainsi appelé “ Çibgh” (qui colore) parce qu’il colore le pain qui y est trempé. Cette mention de production d’huile pourrait vouloir mettre en exergue les centaines d’autres composantes chimiques, autres que les graisses, qu’Allah a permis à l’olivier d’extraire de l’eau et du sol de la région pour la transformer en un jus alimentaire et pour la former dans ses feuilles et ses fruits, chose que les plus grandes usines que l’homme a construites n’ont pu réaliser. C’est la raison pour laquelle, Allah a loué l’olivier et son huile dans six autres endroits du Coran et qu’il a juré par la figue et l’olive dans l’un d’entre eux.

 

L’olivier est un petit arbre qui vit longtemps. Il est toujours vert, supporte la grande sécheresse et son fruit est l’un des plus importants fruits des plantes produisant des huiles végétales, puisque son huile constitue de 60% à 70% du poids du fruit. Cette huile se constitue de nombreux composants chimiques, tels que la glycérine et les acides gras connus sous le nom de “Glycérides”. Ces acides représentent une grande proportion du poids de l’huile et les caractéristiques de chaque huile dépendent en grande partie de la qualité de l’acide gras qui rentre dans la composition des glycérides qui s’y trouvent.

 

Parmi les plus importants acides gras dans l’olive et les graisses en général se trouvent:

 

1-                  L’acide oleïque

2-                  L’acide palmitique

3-                  L’acide linolaïque

4-                  L’acide stéarique

5-                  L’acide myristique

 

Il est également connu que les composants des Glycérides peuvent être simples (mono glycérides) ou composés d’un mélange d’acides gras. Si les glycérides obtenues résultent de l’union de la glycérine avec un seul acide gras, elles s’appellent “Glycérides simples”. Mais, si elles résultent de l’union de la glycérine avec plusieurs acides gras, ce qui est le plus fréquent, elles s’appellent glycérides mixtes ou complexes

 

Généralement, les huiles et les graisses se composent de Glycérides mélangées. Pourtant, certaines peuvent contenir une grande quantité de mono-glycérides, comme l’huile d’olive qui contient une grande proportion d’acide oleïque qui varie entre 67% et 84%, ce qui la distingue des autres huiles végétales et graisses animales.

 

En plus de cela, l’huile d’olive contient des protéines et, en différentes proportions, des éléments comme le potassium, le calcium, le magnésium, le phosphore, le fer, le cuivre, le souffre et une proportion de fibres. Ces éléments entrent dans la composition des mille éléments biochimiques constituant l’huile d’olive, tous utiles au corps humain et certains sont essentiels pour le maintenir en santé. De là vient la supériorité du bienfait de cette huile par rapport aux autres graisses et huiles qui présentent des composants organiques avec une composition chimique similaire à celle de l’huile d’olive. Ces composants s’appellent ‘huiles’ s’ils restent liquides à une température de 20 °C et ‘graisses’ s’ils se solidifient à la même température. Tels que les graisses équilibrées, les cires et les graisses complexes ou “lipides mélangés”.

 

L’olive, la noix de coco, le palmier à huile, les graines de coton, le sésame, le tournesol, le ricin, les cacahuètes, le soya, certains germes des graines comme le blé, le maïs et le riz sont les sources les plus importantes d’huiles végétales.

 

Ces huiles sont extraites par le broyage, ensuite le pressurage ou l’extraction dans des pressoirs spéciaux. Les résidus qui en résultent, connus sous le nom de Marc, sont donnés comme aliments aux bestiaux pour l’importante quantité de protéines qu’ils recèlent, tandis que les résidus du pressurage des graines de sésame peuvent être utilisés comme aliments pour les humains.

 

La meilleure de toutes les huiles végétales est celle de l’olive, pour les particularités dont Allah l’a dotée. Elle aide à la baisse de la pression sanguine, à la baisse du taux d’absorption du cholestérol par le sang dans une proportion totale de 13%, à la baisse du ‘mauvais’ cholestérol connu sous le nom de lipoprotéines à basse densité (L.D.L-C) dans une proportion de 21% et elle aide à la hausse du bon cholestérol appelé lipoprotéines à haute densité (H.D.L-C).

 

Il est prouvé médicalement que, plus la proportion du mauvais cholestérol baisse dans le sang et que celle du bon augmente, plus le risque de la formation de caillots de sang et plus particulièrement, l’atteinte d’un infarctus du myocarde, baisse. Ainsi la prise régulière de l’huile d’olive protège le cœur contre l’obstruction des artères qui est une maladie des plus communes dans les temps présents, surtout dans les pays riches où les habitants mangent jusqu’à l’indigestion.

 

Il a été noté que le taux le plus bas des cas de maladies des artères coronaires se trouve dans le bassin de la méditerranée et surtout dans les pays dont les habitants consomment régulièrement les olives et leur huile. Ce fruit béni et son huile comptent comme une source fondamentale de graisses dans leur nourriture et joue un rôle efficace dans leur protection contre ces maladies cardio-vasculaires, puisqu’il a été également prouvé, par l’analyse, que l’olive et son huile comportent des composants chimiques qui empêchent la coagulation du sang. Aussi, les médecins conseillent-ils à tous ceux qui ont subi une angioplastie coronarienne, de prendre de quatre à cinq cuillères d’huile d’olive par jour et d’une façon routinière comme une part du traitement.

 

L’olive et son huile ont été mentionnées sept fois dans le Coran et Allah (que Son nom soit béni et exalté) a juré par elle et a confirmé la valeur de son huile et sa valeur nutritive, qui ont été confirmées par les recherches scientifiques et médicales dans les dernières décennies du vingtième siècle. Ces signes comptent parmi les merveilles scientifiques du Coran qui a été révélé il y a 1 400 ans et parmi les merveilles du dernier des messagers qui l’a reçu (BP sur lui) et qui a dit: “Mangez l’huile et enduisez-vous en, car son arbre est béni.” (Rapporté par l’imam“Ahmad d’après “Mâlik ibn Rabî‘a Assa‘dy” avec une chaîne de garants qui remonte au Prophète).Et encore dans le même sens: “Mangez l’huile avec votre pain et enduisez-vous en, car il est produit par un arbre béni.” (Rapporté par ‘Abd ibn hamîd” dans son Recueil d’après ‘Omar ibn Al-Khattâb que l’agrément d’Allah leur soit accordé”).

 

Là, plusieurs questions viennent à l’esprit: Pourquoi Allah a-t-il inséré ce verset dans le Coran révélé au dernier de Ses messagers et de Ses prophètes; pourquoi lui a-t-Il fait dire ce qu’il a dit à propos de l’olivier, de son fruit et de son huile? La réponse est que Allah (que Son nom soit béni et exalté) sait par Son savoir absolu que l’homme arrivera un jour à découvrir la valeur de l’olive et de son huile. Ainsi ce verset béni et les paroles du Messager d'Allah (BP sur lui) deviennent une preuve que le Coran est la parole d’Allah le Créateur et un témoignage en faveur du dernier des prophètes. Loué soit Allah pour la grâce du Coran, la grâce de l’islam, pour l’envoi du meilleur des humains (comme messager), imam des illustres auréolés (au jour du jugement) et loué soit Allah au début et à la fin, en tout temps et tout lieu. Qu’Allah accorde Sa grâce et Sa paix à notre maître Mohammad le prophète analphabète, le probe, ainsi qu’à sa famille, ses compagnons et ceux qui suivront sa sagesse et sa voie jusqu’au Jour du jugement.

 



[1] TSC : Traduction des Sens du Coran. Cette traduction est celle du sens courant le plus connu jusqu'à présent de la sourate sus mentionnée. Lire la TSC ne remplace nullement sa lecture en arabe, la langue de révélation du saint Coran. (NdT)

 

[2] Basmalah: “Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le très Miséricordieux’ c’est le premier verset du Coran, elle préface toutes les Sourates du Coran sauf le Chapitre 9. (NdT)

 

[3]Tawhid : fondement même de la religion, décomposé en tawhid de la confirmation que Seul Allah est Créateur de toutes choses, le tawhid du culte et de l’adoration exclusive et le tawhid des Beaux noms d’Allah et à Ses attributs. (NdT)

 

http://www.elnaggarzr.com/Test_fre/france/4.htm

 

Category : Les miracles d'Allah, du coran_et du prophète____________ | Write a comment | Print

Comments