"> La dette en - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 La dette en Islam

18/6/2012

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

finance islamique

Prêter des biens à ceux qui en ont besoin fait partie des œuvres les plus méritoires. Prêter pour alléger le fardeau de son frère et l’aider à dépasser les difficultés de la vie est considéré par le Coran comme un prêt à Allah Lui même : « [245] Quiconque consent à faire un prêt gracieux à Dieu, Dieu le lui rendra au décuple.»

Le Prophète r dit : « Celui qui allège la souffrance d’un croyant dans ce bas-monde, Allah allège sa souffrance le jour du jugement dernier, celui qui facilite à celui qui est dans la difficulté, Allah lui facilite les difficultés de ce monde et de l’autre» Hadith rapporté par Muslim

 

Pour faire face aux difficultés de la vie:

-le musulman peut faire un prêt à terme et sans intérêt. L’islam a bien réglementé la dette. Le verset le plus long du Coran parle de la dette. Nous pouvons y lire : « [282] Ô croyants ! Lorsque vous contractez une dette à terme, consignez-la par écrit” … “À cet effet, choisissez deux témoins parmi vous” “N’omettez pas de mettre par écrit tout acte de prêt, quel qu’en soit le montant, et d’en préciser l’échéance. Cette façon de procéder est plus équitable auprès de Dieu, car non seulement elle confère plus d’autorité au témoignage, mais aussi elle écarte de lui toute espèce de doute” “[283] Si vous êtes en voyage et ne trouvez pas de scribe, exigez la remise d’un gage.” 02. Sourate la Vache (Al-Baqara)

-Donner un chèque pour les petites sommes.

-Passer devant un notaire si la somme est importante.

Il ne s’agit pas d’une question de confiance mais d’une recommandation divine pour fermer toute les portes devant Satan.

 

Les règles à suivre pour l’emprunteur et pour le préteur :

-Le musulman ne contracte de dette qu’en cas de nécessite majeur (Pas pour acheter une télé ou faire un voyage touristique). Le musumlan doit vivre selon ses moyens.

-Il doit alors avertir le prêteur de ces moyens de payement et lui exposer sa situation financière.

Le prophète  nous déconseille fortement d’avoir recours au prêt, il nous dit « Quand l’homme s’endette il n’hésitera pas à mentir et à trahir ses engagements » Omar nous dit « Méfiez-vous du crédit car il commence par des soucis et il fini par la dispute » Le prophète r nous demande de dire le matin et le soir le dour’a suivant « O Allah je demande ta protection contre les soucis et la tristesse, contre la faiblesse et l’impuissance, contre la lâcheté et l’avarice et contre le poids de la dette et la domination des hommes ». (dire cela matin et soir)

Il dit à Abi Saiid Alkhodri de dire : « Ô Seigneur ! Accorde-moi de Tes biens licites pour m’éviter de rechercher Tes interdits et puisse Ta générosité m’atteindre pour m’éviter de recourir à tout autre que Toi. »

  Rembourser ses dettes :

Le Prophète r dit « celui qui prend les bien des gens avec l’intention de les remboursser Allah le fait pour lui, celui qui les pends avec l’intention dela détruire Allahle détruit ». Il dit encore « Celui qui prend les bien des gens avec l’intention de ne pas les remboursser Il rencontrera Allah voleur » Il dit encore « Le retard de celui qui a la possibilité de rembourser est une injustice » Il dit « Le martyre se voit pardonner tous ses péchés sauf la dette » Allah nous dit qu’avant de partager un héritage la dette du défunt doit être remboursée.

« L’âme de la personne reste suspendue si cette personne a des dettes » Rapporté par Thermidi.

La Prophète r dit : “Par Celui qui détient mon âme dans sa main si un homme se fait tué dans le sentier d’Allah puis on lui redonne la vie et qu’il se fait tuer dans le sentier d’Allah puis de nouveau on lui redonne la vie et qu’il se fait tuer dans le sentier d’Allah mais e ayant une dette ne rentrera pas au Paradis jusqu’à que sa dette soit remboursée Hadith rapporté par An-Nassaii

Même l’héritage ne peut être partager qu’après le payement de la dette : “[12] après que les legs et les dettes grevant la succession auront été acquittés.” 04. Sourate des Femmes (An-Nisâ’)

-L’islam enjoint l’emprunteur d’être bon avec son prêteur, il doit prendre l’initiative de contacter son prêteur et se déplacer pour aller le voir et ne pas le contraire. (Comme pour venir demander le prêt).

-Respecter le délai. Dès qu’il a la possibilité de rembourser il doit le faire même avant le terme fixé.

-En cas de retard de payement d’une dette, son propriétaire peut être parfois indiscipliné et révolté en venant la demander. Dans ce cas là il faut comprendre son attitude et s’excuser pour le retard. Un jour un homme à qui le Prophète r devait un dromadaire est venu demander son dûe d’une manière insistante et indisciplinée, les compagnons du prophète r s’apprétaint à lui faire du mal mais le Prophète r leur dit « Laisser le, il a demandé son bien, celui qui demande son bien peut parler. Achetez lui un chameau ». Les compagnons n’avaient trouver ce jour là au marché qu’ un chameau meilleur que le premier. Le Prophète r leur dit : « Achetez lui celui là. Le meilleur d’entre vous est celui qui rembourse le mieux ».

Dans Fath Albari l’imam Al’Asqalani dit ce Hadith autorise de donner plus si cela n’a pas été exiger dès le départ. Sinon c’est de l’usure (Riba) interdit par l’islam.

Le prophète a remboursé une dette qu’il avait contracté pour une bataille et a dit au prêteur « Qu’Allah bénisse ta famille et tes biens, la récompense d’un crédit est de le rembourser et d’être reconnaissant » Hadith rapporté par Ibn Majah et An-Nassaii.

L’islam demande au prêteur de bien demander ses biens. Il recommande, si l’emprunteur n’a pas la possibilité de remboursser de lui accorder un délai supplémentaire ou d’alleger sa dette. Particulièrement pour celui qui s’est contracter une dette pour nourrir sa famille, se marier ou arranger entre des gens.

Allah nous dit « 280. A celui qui est dans la gêne, accordez un sursis jusqu'à ce qu'il soit dans l'aisance. Mais il est mieux pour vous de faire remise de la dette par charité ! Si vous saviez ! » ; « Qu’Allah fasse miséricorde à un homme généreux quand il vend, généreux quand il achète, généreux quand il prête » Hadith rapporté par Boukhari

Dans le hadith Sahih le prophète r dit « Il y avait un homme qui prêtait aux gens et il disait à son trésorier si tu trouve une personne dans la difficulté pardonne sa dette il se peut qu’Allah nous pardonne. Il a rencontré Allah et Il lui effectivement pardonné » Hadith rapporté par Boukhari

 

http://imam-abdallah.over-blog.com/article-la-dette-en-islam-63506449.html

Tags : islam dette
Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

Comments