"> Pourquoi Dieu jure-il dans le - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Pourquoi Dieu jure-il dans le Coran?

8/2/2015

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك 

Allah


Les serments d'Allah par Abou_Issa_86

 

Dans le Coran, nous constatons qu'Allah a juré à plusieurs occasions par plus petit que lui :

Allah a juré par les anges, Al-Saffat 37:1

 

Allah a juré par les vents, Al-Zhariyat 51:1 ; Al-Mursalat 77:1

 

Allah a juré par Al-Tur 52:1

 

Allah a juré par un Livre écrit, Al-Tur 52:2

 

Allah a juré par un parchemin déployé, Al-Tur 52:3

 

Allah a juré par la Maison peuplée, Al-Tur 52:4

 

Allah a juré par la Mer portée à ébullition, Al-Tur 52:6

 

Allah a juré par l'étoile, Al-Najm 53:1

 

Allah a juré par la plume, Al-Qalam 68:1

 

Allah a juré par le jour de la résurrection, Al-Qiyamah 75:1

 

Allah a juré par l'âme qui ne cesse de se blâmer, Al-Qiyamah 75:2

 

Allah a juré par le jour du jugement, Al-Buruj 85:2

 

Allah a juré par le témoin, Al-Buruj 85:3...

 

Pourquoi Dieu jure t' il avec autant d’insistance sinon que pour attirer l’attention de l’homme sur les dangers de son existence. Dieu ne s’amuse pas avec la Création. IL jure généralement en utilisant les éléments de la nature qui sont créés de la même réalité que l’homme. Dieu attire donc notre attention sur le sens ésotérique de certaines vérités immuables et nous demande d’y méditer profondément pour mieux comprendre le sens de notre existence. En prenant l’exemple de La Sourate 89, Dieu a d’abord juré sur l'aube qui est un instant particulier du Lever du Jour correspondant à l'avènement de la lumière, donc du levé du jour – car nous entrons effectivement dans un Nouveau Jour. L’ube indique que la nuit est déjà passée et que le Jour arrive par La Clarté et par La Lumière du JOUR. Ensuite Dieu a juré sur Le Nombre 10 qui est le nombre clé de la manœuvre de l’homme sur terre par les 10 doigts de la main pour son existence matérielle, mais aussi sur le plan spirituel, ce nombre est celui de L’ISTIGHFAR qui est La demande de Pardon à Dieu comportant 10 Lettres et qui est le signe de l’avènement du Secours de DIEU à toute l’humanité. Dieu a parlé de 10 nuits, la nuit représente ce qui est caché et qui renferme des vérités une fois révélées au grand jour. La nuit est donc symbole de mystère.

 

Pourquoi Dieu jure-t-il par plus petit que lui ?

 

Premièrement : Le serment par la figue
I. «“Par le figuier et l’olivier ! Et par le Mont Sinîn ! Et par cette cité sûre !” (TSC1
“At-Tîn” (Le Figuier) 1, 2, 3.)
Ces versets bénis viennent au début de la sourate “At-Tîn” (Le Figuier) qui est Mecquoise. C’en est
une des plus courtes du Coran puisque le nombre de ses versets est de huit seulement après la
“Basmalah”2.

 

Il apparaît et Allah seul le sait, que le serment a été fait par la figue à cause du prodige de la création
de ce fruit et des bienfaits importants qu’il apporte comme élément nutritif.
La figue est un fruit composé non régulier. Elle se développe au moyen d’une fleur conique (strobile)
dont les parois sont recouvertes à l’intérieur de petites fleurs femelles et dont le petit orifice du haut
(ostiole) porte les fleurs mâles. Comme les premières se développent généralement avant les
secondes, Allah le Créateur (que Son nom soit exalté et glorifié) lui a assujetti un insecte particulier
connu sous le nom de 'Blastophagae', qui fertilise les fleurs du figuier suivant un procédé de profit
réciproque. Les inflorescences du figuier procurent l’abri sûr et chaud à l’insecte qui y dépose ses
oeufs. Les petits insectes se développent dans la fleur et en prennent leur nourriture. Ils en sortent
ensuite tout poudrés du pollen mâle qu'ils portent dans leur va et vient vers les fleurs femelles pour
les féconder et terminer ainsi le cycle nécessaire à la reproduction du figuier.
Trois générations de fleurs se reproduisent chaque année sur le figuier. La première génération
comporte des fleurs mâles et d’autres qui jouent le rôle de couveuses pour les insectes. La seconde
génération comporte uniquement des fleurs femelles qui sont fécondées par les insectes qui sortent
des fleurs de la première génération et représentent ainsi la récolte principale du figuier. Quant aux
fleurs de la troisième génération, elles font office de couveuses pour l’insecte qui coexiste avec l’arbre
et qui y passe la saison d'hiver.
La figue renferme une enzyme qui lui est particulière, connue sous le nom d’enzyme de la figue ou
“Ficine”, et dont le rôle important dans la digestion a été prouvé.
Les Japonais ont prouvé l’existence, dans la figue, d’un composé chimique du genre aldéhyde
aromatique connu sous le nom de “Aldéhyde benzoïque” dont la formule chimique est “C6H5CH0”.
Il a été extrait de la figue et il a été prouvé qu’il résiste aux agents cancérigènes.
On y a également découvert une série de composés d'amidon connus sous le nom de “Soralins”, qui
jouent un rôle effectif dans la protection du sang contre un grand nombre de virus, de bactéries et de
parasites qui sont la cause de plusieurs maladies parmi lesquelles “l’Hépatite virale”.
Cette série de composés se trouve en grande quantité dans la figue, dans le sirop et les jus qui en
sont extraits et la confiture qui en est fabriquée.
Il a été également prouvé que ce fruit est bénéfique pour l’écoulement du lait, pour le traitement des
hémorroïdes, la constipation chronique, la goutte, les maladies pulmonaires, les douleurs
prémenstruelles, l’épilepsie, les ulcères buccaux, la gingivite, l’amygdalite, la pharyngite, le vitiligo,
l’élimination du moût, la cicatrisation des blessures et des différents ulcères.
Aussi “Abu Dardàa” a-t-il rapporté ce hadith du Messager d’Allah (BP sur lui) : “Si je disais qu’il y a
un fruit qui provient du Paradis, je dirais que c’est la figue parce qu’elle est sans noyau.
Mangez-en, car elle guérit les hémorroïdes et est bénéfique à la Goutte."
De là vient le serment par la figue dans le Coran et la nomination d’une de ses Sourates par ce nom.

 

Deuxièmement : Le serment par l’olive
L’olive et son huile ont été mentionnées sept fois dans différents endroits du Coran parmi lesquels ce
serment par l'olive et par la figue au début de la sourate de “At-Tîne” (La Figue). L’olivier est un
arbre béni ainsi que son fruit. Il vit longtemps et peut aller jusqu’à plus de mille ans. Il compte parmi
les plantes huilières les plus importantes. Son huile est considérée comme l’une des plus saines,
puisqu’elle ne contient que des acides gras insaturés dont la proportion ne s’élève pas dans le sang
comme pour les autres huiles et ne cause pas l’athérosclérose, l’obstruction des artères,
l’hypertension et d'autres maladies.
L’huile d’olive est un liquide jaune transparent riche en acides oléiques. Elle est utilisée en cuisine et
dans les salades et joue un rôle important contre l’oxydation du cholestérol grâce à son contenu en
vitamine “E” et à une certaine quantité de composés chimiques connus sous le nom de “composés
poly phénoliques” qui jouent un rôle important dans l’empêchement de l’auto oxydation de l’huile et
aide à sa stabilité. Elle protège le corps humain contre l’oxydation des graisses (peroxydes lipides) qui
lui sont nuisibles.
Ainsi la consommation régulière de l’huile d’olive diminue le taux du cholestérol en général dans le
sang et celui du mauvais cholestérol en particulier, ainsi que le risque d'atteinte de maladies du coeur
et du cancer.
En plus de ses nombreuses utilisations dans la nourriture, l’huile d’olive entre dans la fabrication de
nombreux médicaments, d’onguents, d’huiles pour les cheveux et de savons. Elle était également

 

utilisée pour allumer les lampes à cause de la pureté de la flamme résultant de sa combustion.
L’olive sous forme de conserves se mange avec le pain comme nourriture et, en plus, elle stimule
l'appétit. L'huile représente 67 à 84% du poids de l'olive et elle est constituée de nombreux
composés chimiques parmi lesquels, on trouve la glycérine et les acides gras connus sous le nom de
“Glycérides”. Les acides gras représentent une grande proportion du poids de l’huile et l’acide oléique
est le plus abondant dans l’olive et son huile. On y trouve également une petite quantité d’acide
d’huile de palmier ou acide palmitique, d’acide d’huile de lin ou acide linoléique, d’acide de cire ou
acide stéarique et d’acide mystérieux ou acide myristique.
De plus, l’olive et son huile contiennent une proportion moyenne de protéines, une plus petite
quantité d’éléments comme le potassium, le calcium, le magnésium, le phosphore, le fer, le cuivre, le
souffre et autres, et une proportion de fibres. Ces éléments entrent dans près de mille compositions
utiles au corps humain et nécessaires pour sa santé.
Pour tout cela et pour plusieurs autres secrets de l'olive que nous ne connaissons pas encore, le
Prince des croyants “‘Omar ibn al-Khattâb” (que l’agrément d’Allah lui soit accordé) raconte que le
Messager d’Allah (BP sur lui) dit : “Mangez l’huile et enduisez-vous en car elle provient d’un
arbre béni.” “Mu‘âdh ibn Djabal” (que le l’agrément d’Allah lui soit accordé) dit également : “J’ai
entendu le Messager d’Allah (BP sur lui) dire : “Oui, le cure-dent de l’olivier, cet arbre béni, est
le mien et celui de tous les Prophètes qui m’ont précédé.”
C’est la raison du serment par l’olive dans le Coran et sa mention avec son huile dans sept endroits
différents du Livre divin. Ils sont riches en lipides et protéines et pauvres en hydrates de carbone (les
saccharides et les féculents) tandis que la figue est au contraire riche en ces deux derniers éléments
et pauvre en les premiers. Ils se complètent donc et comblent les besoins de l'Homme en éléments
alimentaires pour lui et c’est pour cela également que le serment a été fait par eux au début de la
sourate de “At-Tîne” (La Figue), ce qui est un signe scientifique d’un prodige contenu dans le Livre
d’Allah révélé il y a plus de mille et quatre cents ans.

 

Troisièmement : Le serment par “Thor Sinîn”
C’est “Thor Saïnaa, la montagne de “Mussa” (Moïse), la montagne de la conversation confidentielle
avec Allah où la “Thora” fut révélée à “Mussa” (Moïse) (que le salut d’Allah lui soit accordé) et qui a
été mentionnée dans douze versets du Coran : “Al-Baqara” (La Vache) : 63,93, “An-Nissâ’” (Les
Femmes) : 154, “Al-A‘râf : 143,171, “Mariam” (Marie) : 52, “Ta-Ha” : 80, “Al-Mu’minûn” (Les
Croyants) : 20, “Al-Qaçaç” (Le Récit) : 29, 46, “At-Thor” : 1, “At-Tîn” (La Figue) : 2. Une des sourates
du Coran a été nommée par son nom “At-Thor” et certainement l’endroit est béni, digne d’être l’objet
d’un serment et il reste aux scientifiques de l'étudier et de prouver les autres prodiges tangibles
restants suite à son écrasement ( pendant la conversation confidentielle entre “Mussa” (Moïse)” et
Son Seigneur) et après avoir été soulevé et brandi au-dessus des têtes des désobéissants du peuple
d’Israël.

 

Quatrièmement : Le serment par la cité sûre
C’est la Mecque honorée où se trouve la Ka‘ba sublime, la première maison de culte établie pour les
gens. Il a été raconté que le Messager d’Allah (BP sur lui) a dit : “ La Ka‘ba était un monticule
sur l’eau et la terre en émergea en s’arrondissant.” Cela signifie que la terre qui se trouve sous
la “Ka‘ba” vénérée fut la première partie solide qui apparut à la surface de l’océan submergeant avec
lequel la terre a débuté. Ensuite la terre s’étendit à partir de cet endroit béni pour devenir un
continent unique connu sous le nom de “Pangée” qui s’est morcelée en donnant les sept continents
actuels. Ces derniers étaient proches les uns des autres puis ils se mirent à s'éloigner ou à entrer en
collision les uns avec les autres jusqu’à ce qu’ils arrivent à leur état actuel.
Il a été prouvé scientifiquement que la “Ka‘ba” est le centre de l’écorce solide de la Terre dans toutes
ses étapes de développement. Ce qui signifie que, si nous traçons un cercle avec la Mecque comme
centre, celui-là englobera parfaitement toute l’écorce terrestre. C’est pourquoi Allah dit –ce qui peut
être traduit comme : “La première Maison qui ait été édifiée pour les gens, c’est bien celle de
Bakka (La Mecque) bénie et une bonne direction pour l’univers.”] (TSC, Âl-‘Imrân (La
Famille Imran) : 96.)
Les versets bénis du Coran qui mettent la Terre (malgré sa petite taille) vis à vis du ciel (avec ses
immenses dimensions) font allusion à la centralité de la terre par rapport à l'Univers; de même que
les versets qui parlent de la séparation entre cieux et terre et ceux qui les unifient.
Si la Terre est au centre de l’univers et la Ka‘ba au centre de l'écorce solide de celle-ci, avec en
dessous six couches terrestres et tout autour sept cieux, la Ka'ba est donc le centre de l’univers. Le
Prophète (BP sur lui) dit : “ Le sanctuaire de la Mecque est un point central entre les sept
ciels et les sept terres.”
Il l’a également certifié en disant : “Ô peuple de “Qoraïche”, habitants de la Mecque vous
faites face au centre du ciel.” Et par cette question à ses Compagnons : “Savez-vous ce
qu’est “Al-Beit al-Ma‘mûr” (la maison peuplée) ?” Ils répondirent “Allah et Son messager
le savent le mieux.” Il leur dit : “C’est le grand Edifice au-dessus des sept cieux sur le
même axe que la “Ka‘ba” sous le Trône, soixante dix mille Anges y entrent chaque jour et
n’y reviennent jamais jusqu’au jour du Jugement Dernier. Ibn 'Abbas (que l’agrément
d’Allah lui soit accordé) a dit au sujet de cette maison: "C'est une maison au-dessus de la
Ka'ba dans le 7eme ciel où y prient tous les jours 70 000 anges qui n'y retournent plus”.
Tous ces honneurs ont fait de la Mecque une “qibla” (un centre d’action), une direction pour les
Musulmans, un centre de pèlerinages (grand et petit) où une seule prière est comptée comme
100000 accomplies autre part et un havre pour les Messagers et les Prophètes comme nous l’a
mentionné notre Messager (BP sur lui) : “Celui des prophètes dont la communauté périssait
venait à la Mecque. Avec ceux qui l’accompagnaient, il adorait Allah jusqu’à sa mort. Il en
fut ainsi pour “Nûh” (Noé), “Hûd”, “Sâleh”, Chu‘aïb” et leurs tombes se trouvent entre
“Zamzam” (le puits près de la Ka‘ba) et la pierre noire(dans un des angles de ce même
bâtiment) (rapporté par “Al-Azraqi” dans “Les Nouvelles de la Mecque”).
“Isma‘îl” et sa mère “Sayyeda Hâjer” (que l’agrément d’Allah leur soit accordé) y sont enterrés, au
“Hijr” (la demie lune adjacente à la “Ka‘ba).
Allah (que Son nom soit exalté) a choisi la Mecque comme lieu de naissance et lieu d’envoi du dernier
des prophètes et des messagers (BP sur lui). Il a fait le serment par le nom de cette dernière dans la
sourate “At-Tîne” (La Figue) et dans la sourate “Al-Balad” (La Cité) à laquelle Il a donné son nom. Il
lui a également donné le nom de “Um al-Qura” (La mère des cités), c’est à dire l’origine de la terre
solide et de la planète entière. Ainsi mérite-t-elle ce serment fait par son nom, d’être qualifiée de
“Citée sûre” dans la sourate “A-Tîn” et de porter le nom commun de “La cité”.
Ces vérités scientifiques au sujet de la figue, de l’olive et de la Mecque, la cité sûre, et les vérités
historiques et religieuses à propos de l’appel de “Mussa” (Moïse) ibn ‘Amrân” (Moïse) par Allah sur le
flanc droit de la montagne n’étaient pas connues pour les habitants de la Presqu’île de l’Arabie, ni
pour personne durant les périodes des révélations depuis 14 siècles ni pour de longs siècles après.
Donc le serment fait par eux dans la sourate “At-Tîne” confirme catégoriquement que le Coran ne
peut être de fabrication humaine, mais sûrement des paroles d’Allah (que Son nom soit exalté). Elles
certifient également que la prophétie a été attribuée au dernier des messagers (BP sur lui), qu’il était
lié par La Révélation, éduqué par le Créateur des cieux et de la Terre. Que la paix, la grâce et la
bénédiction d’Allah lui soient accordées ainsi qu’aux membres de sa famille, ses Compagnons et ceux
qui le suivront jusqu’au Jour du Jugement. Loué soit Allah pour la grâce du Coran et celle de l’Islam
et loué soit-Il éternellement et jusqu’à ce que nous allions à Sa rencontre et que nous Le voyions
satisfait de nous par bonté et miséricorde de Sa part, lui qui est Le plus miséricordieux, Le plus
généreux, Lui qui dit la vérité et guide vers le chemin droit.

 

 

Dr. Zaghloul El Najjar 13 Quelques Secrets du Coran

 

Tags : Dieu jurer coran
Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

Comments