"> Les Miracles du Coran dans Sourate - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Les Miracles du Coran dans Sourate Ar-Rahman

2/11/2014

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

Photobucket

Par le Chercheur Abd Daïme Kaheel

Si nous observons sourate Ar Rahman(Le Détenteur de la Miséricorde), nous allons constater qu’un verset se répète souvent et c’est la parole du Très Haut Dieu dans laquelle Il s’adresse aux hommes et aux djinns “Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?”. Ce verset s’est répété 31 fois dans sourate Ar-Rahman. Les sceptique sont essayé de tous leurs efforts de critiquer le Coran en présumant qu’il contient des répétitions qui n’ont aucun sens, donc, pourquoi ce versets est-il répété 31 fois, une seule fois ne suffisait-elle pas ?

Après des recherches laborieuses dans ce verset et le nombre de fois répété dans sourate Ar-Rahman, j’ai trouvé qu’il existe une relation mathématique étonnante basée sur le chiffre 7. Cette relation est une confirmation du Très Haut Dieu qu’il n’y a de répétitions dans le Saint Coran mais des miracles, coordinences et précisions.

J’ai relevé les numéros des versets où la parole du Très Haut Dieu “Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?” a été citée, ces numéros commencent à partir du verset numéro 13et se terminent par le verset numéro 77, et ceci comme suit : Au Nom d’Allah, Le Détenteur de La Miséricorde, Le Très Miséricordieux :

“Le Détenteur de La Miséricorde (1) Il a enseigné le Coran(2) Il a créé l'homme (3) Il lui a appris à s'exprimer clairement (4) Le soleil   et la lune [évoluent] selon un calcul [minutieux] (5) et l'herbe et les arbres se prosternent (6) Et quant au ciel, Il l'a élevé bien haut. Et Il a établit la balance (7) afin que vous ne transgressiez pas dans la pesée (8) Donnez[toujours] le poids exact et ne faussez pas la pesée (9) Quant à la terre, Il l'a étendue pour les êtres vivants : (10) il s'y trouve des fruits, et aussi les palmiers aux fruits recouverts d'enveloppes (11), tout comme les grains dans leurs balles, et les plantes aromatiques (12) Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (13) Il a créé l'homme d'argile sonnante comme la poterie (14) ; et Il a créé les djinns de la flamme d'un feu sans fumée (15) ; Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? (16) Seigneur des deux Levants et Seigneur des deux Couchants ! (17) Lequel donc des bienfaits de votre seigneur nierez-vous ? (18) Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer (19) ; il y a entre elles une barrière qu'elles ne dépassent pas (20). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (21) De ces deux [mers] : sortent la perle etle corail (22). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?(23) A Lui appartiennent les vaisseaux élevés sur la mer comme des montagnes (24) ; Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?(25) Tout ce qui est sur elle [la terre] doit disparaître (26), [Seule]subsistera La Face [Wajh] de ton Seigneur, plein de majesté et de noblesse(27). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (28)Ceux qui sont dans les cieux et la terre L'implorent. Chaque jour, Il accomplit une œuvre nouvelle (29). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (30) Nous allons bientôt entreprendre votre jugement,ô vous les deux charges [hommes et djinns] (31) Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (32) Ô peuple de djinns et d'hommes ! Si vous pouvez sortir du domaine des cieux et de la terre, alors faites-le. Mais vous ne pourrez en sortir qu'à l'aide d'un pouvoir [illimité](33). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (34)Il sera lancé contre vous un jet de feu et de fumée [ou de cuivre fondu], et vous ne serez pas secourus (35). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (36) Puis quand le ciel se fendra et deviendra alors écarlate comme le cuir rouge (37). Lequel des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? (38) Alors, ni aux hommes ni aux djinns, on ne posera des questions à propos de leurs péchés (39). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (40) On reconnaîtra les criminels à leurs traits. Ils seront donc saisis par les toupets et les pieds (41). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (42) Voilà l'Enfer que les criminels traitaient de mensonge (43). Ils feront le va-et-vient entre lui(l'Enfer) et une eau bouillante extrêmement chaude (44). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (45) et pour celui quia ura craint de comparaître devant son Seigneur, il y aura deux jardins (46) ; Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (47) Aux branches touffues (48). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?(49) Ils y trouveront deux sources courantes (50). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (51) Ils contiennent deux espèces de chaque fruit (52). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (53) ils seront accoudés sur des tapis doublés de brocart, et les fruits des deux jardins seront à leur portée (pour être cueillis) (54). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?(55) Ils y trouveront [les houris] aux regards chastes, qu'avant eux aucun homme ou djinn n'aura déflorées (56). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (57) Elles seront [aussi belles]: que le rubis et le corail (58). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (59) Y a-t-il d'autre récompense pour le bien, que le bien ? (60) Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (61)En deçà de ces deux jardins il y aura deux autres jardins (62). Lequel donc  des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (63) Ils sont d'un vert sombre (64). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?(65) Dans lesquelles il y aura deux sources jaillissantes (66). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (67) ils contiennent des fruits, des palmiers, et des grenadiers (68). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (69) là, il y aura des vertueuses et des belles (70). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (71) des houris cloîtrées dans les tentes (72), Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (73) qu'avant eux aucun homme ou djinn n'a déflorées (74). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (75) Ils seront accoudés sur des coussins verts et des tapis épais et jolis (76). Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (77) Béni soit le Nom de ton Seigneur, Pleinde Majesté et de Munificence ! (78)”.

Ce verset a été répété dans les versets suivants :

13 16 18 21 23 25 28 30 32 34 36 38 4042 45 47 49 51 53 55 57 59 61 63 65 67 69 71 73 75 77

Ce qui est surprenant, c’est qu’en alignant les numéros de ces 31 versets, on retrouve un gros chiffre qui se présente comme suit :

13161821232528303234363840424547495153555759616365676971737577

Ce gros chiffre, qui représente les numéros des versets où il a été cité “Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?”, est divisible par 7 ! C’est à dire que Le Très Haut Dieu a posé les numéros de ces versets de façon à ce qu’ils soient proportionnels avec le chiffre 7. Mais, qu’est ce qui prouve que cette concordance n’est pas le fait du hasard ?

Le message dans ce verset est adressé aux hommes et aux djinns, ainsi, existe-il dans ce gros chiffre une indication qui ferait allusion à deux directions différentes ?

Si on lie ce gros chiffre, qui correspond aux numéros des 31 versets, en sens inverse c’est à dire de la droite vers la gauche, on retrouve le chiffre suivant :

77573717967656361695755535159474542404836343230382523212816131

Ce nombre, quant on l’examine, on trouve qu’il est également un multiple du chiffre 7 ! Donc, le chiffre,qui correspond aux numéros des versets, se divise par 7, dans les deux sens et quelque soit la manière dont il est lu.

Ce résultat ne constitue-t-il pas en lui-même une preuve irréfutable et claire qu’il n’existe pas de répétitions dans le Saint Coran, mais au contraire, il y a un ordre très précis et parfait ?

Néanmoins, il se peut que certains prétendent que tout ceci n’est qu’un pur hasard, ni plus ni moins ? C’est pourquoi, j’ai procédé à une numérotation successive des 31 versets, c’est àdire que j’ai commencé par le chiffre 1 et j’ai terminé par le chiffre 31, à lafin j’ai trouvé que le gros chiffre suivant se format :

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 1617 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

Ce nombre se divise également par 7,sans reste ! Et si on inverse ce nombre et qu’on le lie de la droite versla gauche, on tombe sur le chiffre suivant :

13039282726252423222120291817161514131211101987654321

De même, ce nombre est aussi un multiple de 7. Ainsi, toute probabilité de coïncidence n’est plus acceptée ou tolérée ; au contraire, elle serait absurde car ce ne serait pas logique ni tolérable que toutes ces concordances avec le chiffre 7 ne soient que le fruit du hasard et de la coïncidence.

Une remarque assez frappante dans sourate Ar-Rahmane se présente comme suit : le seul mot dans le Coran qui décrit les hommes et les djinns est (lesdeux charges) “Nous allons bientôt entreprendre votre jugement, ô  vous les deux charges [hommes et djinns]”. Ainsi, existe-t-il une relation entre le numéro de ce verset et le nombre de fois où le verset dans lequel Dieu s’adresse à ces deux charges a été répété : “Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous” ?

Le numéro du verset “Nous allons bientôt entreprendre votre jugement, ô vous les deux charges [hommes et djinns]”dans sourate Ar-Rahmane est 31 ! Or, on constate que le nombre de fois où le verset “Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous”, dans lequel Dieu s’adresse aux hommes et aux djinns, a été répété dans sourate Ar-Rahmane (c’est à dire 31 fois), est égale au numéro du verset dans lequel Dieu s’adresse aux deux charges (c’est à dire les hommes et les djinns) “ Nous allons bientôt entreprendre votre jugement, ô vous les deux charges [hommes et djinns]”.Alors, observez avec moi cet accord extraordinaire, peut-il être le fruit d’un pur hasard ?

A la fin, il nous ne reste plus qu’à dire : Gloire et Pureté à Celui qui a accompli ces chiffres et les a arrangés pour prouver à tous ceux qui doutent de ce Coran que le Coran n’est pas un livre de répétitions ; au contraire, c’est le livre des miracles ! Le Très haut Dieu a dit : “Dis : “Louange à Allah ! Il vous fera voir Ses preuves,et vous les reconnaîtrez”. Ton Seigneur n'est pas inattentif à ce que vous faites” [An-Naml (Les Fourmies)/93].

 

http://quran.al-shia.org/fr/mojezeh/01/03.htm

Category : Les miracles d'Allah, du coran_et du prophète____________ | Write a comment | Print

Comments