"> La science confirme la sunna: jeûner - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 La science confirme la sunna: jeûner lundi et jeudi est bénéfique

22/4/2012

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك 


Jeûner contre l’Alzheimer et le Parkinson

Selon des scientifiques américains, pratiquer le jeûne régulièrement sur de courtes périodes  pourrait aider à protéger notre cerveau contre les maladies neurodégénératives. Cette découverte vient « souligner » l’enseignement prophétique qui conseille depuis plus de 1400 ans à chacun d’entre nous de pratiquer le jeûne régulièrement pour préserver sa santé.

La communauté scientifique reconnaît depuis un certain temps déjà, que le fait de suivre un régime alimentaire faible en calories augmente l’espérance de vie. Des expériences ont même démontrés que celles des rats et des souris pouvaient être augmentées jusqu’à 40% lorsqu’ils sont élevés avec des quantités de nourriture limitées. Des chercheurs du  « National Institute on Ageing » de Baltimore ont poussé ces études plus loin. En effet, ils ont réussi à établir qu’en plus de  son effet sur l’espérance de vie, réguler son alimentation en pratiquant le jeûne, pouvait également retarder l’apparition de certaines pathologies touchant le cerveau (y compris les accidents vasculaires cérébraux).

Le jeûne pour lutter contre les maladies

A l’origine des recherches sur ce sujet,  le professeur Mark Mattson et son équipe ont réussi à mettre en évidence un phénomène qui favorise la croissance des neurones. En effet, le fait de diminuer l’apport en calories permet d’augmenter la quantité de certains neurotransmetteurs  qui stimulent la croissance des neurones. En fait dans ce cas, les cellules du cerveau sont placées dans un état de stress bénéfique qui est comparable aux effets de l’exercice physique sur les cellules musculaires. Ce processus permettrait alors de limiter l’impact des maladies d’Alzheimer et de Parkinson.

Jeûner 2 jours par semaine

Mais alors de nos jours, comment bénéficier concrètement de cette découverte scientifique ? Nous avons retenus des paragraphes précédents que le fait de limiter sa consommation en calories contribue à la bonne santé de notre cerveau. Arrêter radicalement toute consommation de nourriture n’est pas la solution. L’attitude à adopter selon le professeur Mattson serait d’alterner régulièrement des périodes de jeûnes avec des périodes où l’on s’autorise à manger ce que l’on souhaite. Il s’agit par exemple, d’observer chaque semaine une période de jeûne de 2 jours en se limitant à une ration alimentaire de 500 calories (quelques légumes et un peu de thé) et de manger ce que l’on souhaite durant les 5 jours suivants. Cette démarche est plus facilement acceptable d’un point de vue psychologique. En effet, il est plus simple de tenir le coup en se privant pour une courte durée, si l’on sait que l’on pourra manger ce que l’on veut sur les jours qui suivent.

Faut-il voir en cette découverte, une nouvelle façon de lutter contre ces terribles maladies. Verront-nous dans les hôpitaux ou chez nos docteurs des prescriptions de jeûnes auprès des malades ?

Ces préconisations scientifiques font écho à la pratique de notre prophète Mohammed (paix et bénédiction sur lui) qui jeûnait le lundi et jeudi.

Cet article n’est pas une preuve ou la confirmation des bienfaits de la sunna du prophète (paix et bénédiction sur lui), nous n’avons aucun doute à ce sujet. L’article a pour objectif de partager l’évolution des découvertes scientifiques et l’impact qu’elles pourraient avoir dans la société et dans ce cas dans le monde médical.


http://www.trouvetamosquee.fr/7jeuner-contre-alzheimer-et-le-parkinson54/

Category : Les miracles d'Allah, du coran_et du prophète____________ | Write a comment | Print

From the same author

Comments