"> L’Eau a-t-elle la faculté de l’ouïe et d - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 L’Eau a-t-elle la faculté de l’ouïe et du savoir ?

10/3/2012

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

Image agrandie des cristaux formés par la neige

Par le Docteur Mohammed Dahdouh

Médecin et chercheur

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux et paix et bénédiction sur le prophète d’Allah.

Avec la chute de la neige sur la terre, on se retrouve abasourdit par la grande diversité des cristaux ; chaque cristal se caractérise par une conception unique et on peut difficilement trouver des similitudes. On obtient la même diversité en faisant geler l’eau et en observant ses cristaux

microscopiquement à l’aide d’une illumination tangentielle et d’un champ sombre (Dark field illumination). On ne connaît pas encore les raisons derrière cette grande diversité dans la forme des cristaux et on n’a pas encore pu déterminer les facteurs qui influencent cette diversité.

En utilisant la musique calme dans la médecine alternative pour soulager la tension à l’encontre du bruit, le japonais “Masaru Emoto”, Professeur de la médecine alternative, a essayé d’utiliser cette technique pour connaître les causes derrière la diversité des cristaux, et conformément à ce qui a été rapporté au cours des entrevus et ce qui a été publié dans son livre intitulé : “Message de l’eau”, il a déposé de l’eau distillée entre deux amplificateurs de sons qui émettent une variété de musique pendant plusieurs heures ; comme il a également testé l’influence d’un certain nombre d’autres facteurs tels que les différentes sources d’eau. Il a publié ses résultats indiquant l’obtention de cristaux caractérisant l’impact de chaque effet. Les plus beaux des cristaux à son avis, étaient ceux qui avaient écouté la musique de Beethoven et les prières religieuses telles que l’hindoue, bouddhiste et chrétienne ! Comme il a conclu que les molécules d’eau pouvaient mémoriser tout ce qu’elles avaient pu écouter avant leur congélation ! Il a également déclaré que l’eau avait la capacité de comprendre les sens et les intentions et avait l’aptitude de comprendre la signification des mots ; ainsi il a écrit sur des bouts de papiers des mots et des phrases tels que “la mère Teresa”, “Merci”, “Hitler” et “je vais vous tuer” et il a déposé ses bouts de papiers à côté des bouteilles d’eau pendant toute une nuit. Mais dire que les molécules d’eau pouvait entendre, lire, connaître les consciences, distinguer entre les ennemis - en formant des polluants -  et les élus - en formant des cristaux purs -  a conduit à conclure que tous ces résultats ne sont en vérité que de fausses allégations d’ordre purement philosophique qui essayent de se revêtir de la science pour prouver leur validité. Ce qui est bien connu c’est que les cristaux d’eau sont caractérisés par leurs différences, et chaque prétendant peut choisir la forme qu’il désire et la rendre caractéristique ou typique de la musique qu’il aime ou de la prière pratiquée par la tribu à laquelle il appartient, et faire ainsi de ses désirs et de ses préférences le critère pour juger qu’un cristal s’il est pur ou pollué, sans règle valide. En plus, toutes ces allégations n’ont pas été confirmées par une autre expérience similaire et neutre basée sur des règles scientifiques ; c’est pour cette raison que la communauté scientifique l’a attribué à la spiritualité ou la pseudoscience, surtout avec l’introduction de termes paganismes telle que l’énergie spirituelle et l’esprit de Ma’at qui est, dans les anciennes croyances égyptiennes, un dieu païen qui incarne les sens spirituels de la vérité, la justice et l’équilibre cosmique. L’idée de l’énergie spirituelle cosmique se base sur une philosophie alternative qui croît au paternalisme du Seigneur sur ces créations ; ainsi par exemple les taoïstes croyaient à la reproduction du pouvoir suprême comme une existence spirituelle qui remplie le vide et pénètre le monde sensorielle, et ils l’ont appelé l’énergie cosmique ! L’interprétation de ces expériences est que l’eau inspire son énergie autour d’elle et ainsi ses cristaux reflètent la clarté du milieu et la pureté ou la pollution de la conscience.

Si on exclut l’impact philosophique, beaucoup de questions se posent et attendent des réponses qui peuvent être acceptées par les raisonnables telles que : est ce que la neige perd soudainement sa nature de diversité quand elle est soumise à l’influence du périmètre d’un mot écrit en japonais ou en allemand et ainsi tous ses cristaux se retrouvent avec la même forme ? De même, est ce que la neige peut lire des mots écrits avec d’autres langues connues ou obsolètes ! Est-ce que la neige peut vraiment distinguer entre le contenu d’une expression et son apparence lorsqu’ils se contredisent ! On ne peut pas classer les mots en ceux qui sont mauvais et dont la neige va se sentir mal et en ceux qui sont bons et qui rendront la neige gaie. Si c’est vrai, alors comment la neige va se sentir devant des mots comme “arriver” ou “aller” ! En plus, la musique forte du Jazz est considérée chez certains jeunes comme étant magnifique et splendide à l’encontre d’autres jeunes ; alors avec qui la neige va s’allier ! En plus comment la neige a-t-elle formé ses cristaux pour qu’ils apparaissent comme étant pollués et ainsi elle a classé Hitler comme étant mauvais contrairement à son peuple qui croyait en lui ! Comment elle a pu le distingué parmi tous les autres mots qui se ressemblaient ! Comment elle a su que Agnes Ghonkza Bujakcio était une religieuse qui a été formée pour prêcher en inde et qu’elle a été connue sous le nom de la mère Teresa et qu’elle a reçu le prix noble en 1979 pour son succès, et ainsi elle l’a classé comme étant pure, parmi les renommés !

Dire que toute chose dans la nature est comme le mot écrit ou entendu, indépendamment de la langue, représente une âme qui circule et qui influence tout ce qui l’entoure. De même, dire que le fait de dessiner une forme qui ressemble à une croix invoque une âme influente qui peut guérir ou pousser un mal ; ceci ne reflète-il pas le contexte de toutes les religions paganisme où l’idole représente une incarnation d’une âme qui possède des pouvoirs ; de même que les amulettes représentent une incarnation des âmes dont on croit qu’elles peuvent apporter du bien ou pousser un mal ? Cependant, le fait que Emoto ait dit que le mot peut avoir une influence spirituelle et qu’il s’est même incarné et qu’il a crée l’existence en se basant sur une faible expression qui a été citée dans l’évangile de Jean et inspirée de la philosophie grecque avec l’accord de plusieurs enquêteurs ; il a ainsi dévoilé beaucoup de choses cachées malgré sa prudence et il a confirmé que sa parole n’était qu’un mélange de la philosophie grecque, du christianisme et d’autres croyances païennes tel que taoïste, et peut être encore plus. Ainsi, Doane, par exemple, dans son livre “les mythes du livre sacré (La Bible)” a même dit que la trinité du taoïste est l’une des raisons derrière la trinité du christianisme ; le premier esprit est taoïste et il est inspiré de ‘un’ et un troisième s’est inspiré de lui qui est la source des corps, et c’est la même philosophie du mot “Logos” ou le premier esprit dans la trinité. Le livre de Jean, adopté dans toutes les églises, s’en est inspiré depuis 325 après Jésus. Mais le fait qu’il ait dit que le taux de bonheur des cristaux forme un hexagone, c'est-à-dire deux triangles opposés qui est par ailleurs un symbole sectaire et raciste ; tout ceci fait douter de l’authenticité et l’objectivité de son travail.

Une image de l’écoulement de l’eau de Zamzam

La méthode scientifique suivie ou adoptée pour traiter une nouvelle ne signifie pas qu’on rejette le fait qu’elle puisse contenir une part de vérité ; mais il vaut mieux se méfier d’une déclaration qui manque de preuves et de justificatifs de peur de tomber dans le piège de ceux qui n’attendent que le moment où les musulmans commettent une erreur afin qu’ils les ridiculisent.

Le fait de déclarer que les cristaux d’eau ont la capacité de comprendre et de correspondre avec leur environnement ; et de dire également que les cristaux s’amplifient dans un milieu sain et propre, alors qu’ils disparaissent ou refusent même de se former dans un milieu pollué, a fini par prendre une ampleur plus grande surtout vis-à-vis de ce qui a été rapportait sur l’eau de Zamzam ! Connaissant sa valeur chez les musulmans, la nouvelle s’est vite répandue sans fondements, confirmations ou preuves. Ainsi, les bonnes attentions se sont précipitées pour ajouter des explications et des interprétations afin d’éclaircir ce miracle. Mais, n’est-il pas suffisant que cette eau existe abondamment dans un milieu désertique où on ne trouve aucune culture, dans un lieu vers où les pèlerins se dirigent chaque année depuis longtemps ; ceci ne constitue-t-il pas en lui seul une preuve irréfutable de la bonté de Dieu ! Ne vous laissez pas impressionner par la parole de Emoto qui dit que l’eau de Zamzam a refusé de se transformer en glace et de se cristalliser jusqu’à ce qu’il l’ait dilué, mille fois, avec une autre eau. Il s’est ainsi bien mis en garde et il nous a laissé le grand choix d’interpréter ceci comme on le veuille. Puisque les compétences de connaître l’horoscope et de lire la paume de la main dépendent de la conscience du prêtre les pratiquant, et que l’eau a la faculté de l’ouie et du savoir, alors on ne doit pas exclure la possibilité que l’eau, dans les églises et les rivières des Hindous, puisse donner son avis sur la sainteté qu’on lui a attribué et l’approuvé par la suite afin que tout le monde puisse vivre en bonheur et que la paix règne sur la terre !

Pour ce que prétendent les orgueilleux que la raison pour laquelle l’eau de Zamzam coule sans interruption depuis la nuit des temps est due à sa proximité de la Mer Rouge, ne sont que d’anciennes et fausses allégations. La réponse qu’on peut leur donner est : La bénédiction d’un seul puit d’eau qui a désaltéré d’innombrables pèlerins au fil des siècles alors que tous les autres puits à proximité se sont asséchés. En plus la Mecque est loin de la mer d’environ 75 km et elle se situe à plus de 300 mètres en dessus du niveau de la mer. Donc, l’écoulement d’une eau douce ne peut être expliqué par l’existence d’une mer salée vu son éloignement de la Mecque qui est caractérisée par ses hautes montagnes ; en plus de la grande salinité des eaux de cette mer. Il se peut même que les affluents du puits soient profonds, loin et ramifiés dans la péninsule et que l’écoulement se fasse dans une région que la connaissance divine ait choisie comme un lieu de la Demeure Sacrée (La Mecque). L’hypothèse que l’eau de Zamzam soit polluée a été rejetée par tous les tests européens qui ont confirmé que cette eau est une eau potable caractérisée par une composition très particulière qui convient parfaitement aux pèlerins. L’eau de Zamzam est riche en Fluores rares avec un pourcentage capable d’exterminer les bactéries ; comme elle contient également les sels du calcium et du magnésium qui ont un caractère rafraîchissant pour les pèlerins. Tous ceci ne constitue-t-il pas une preuve irréfutable que le choix de la Mecque comme direction pour les musulmans n’est pas un fruit du hasard ou le travail d’un humain mais c’est grâce à la Grande Connaissance et à la Bonté de Notre Très Haut Dieu !

La grande surprise c’est que Emoto s’est esquivé de répondre quand on l’a interrogé, sur son site web, sur la validé de ce qu’il avait déclaré, quand il était dans la ville de Djeddah et du Caire, sur la bénédiction de l’eau de Zamzam et l’influence des noms sacrés de Dieu ; il s’est contenté de dire que : “Je ne suis pas musulman et je ne connais pas l’arabe” et “je n’avais pas d’interprète vers le japonais et je ne parle pas assez bien l’anglais, ainsi je pense que ce que j’avais dit n’a pas été correctement expliqué et interprété !”. A propos de ce qu’on lui avait attribué qu’il avait prouvé scientifiquement que l’eau de Zamzam avait la capacité de guérir des maladies, il s’est abstenu dans sa réponse publiée avec des phrases non claires qui était plutôt plus proche de la moquerie ; le contenu de sa réponse s’exprimait comme suit : “l’eau de Zamzam n’a pas voulu se congeler ou former des cristaux, peut être parce qu’elle est polluée par des sels dont il fallait la purger et la diluer mille fois en ajoutant de l’eau pure ! Sa pollution l’a rendue similaire à l’eau de la mer rouge qu’il m’a semblé qu’elle ressemblait à l’utérus de la mère. Ainsi, j’ai pensé qu’elle pouvait être utile comme le disaient les musulmans, utile de la même façon que le liquide amniotique qui est contaminé par les excréments du fœtus dans l’utérus ! Ensuite Emoto a poignardé par le dos tous ceux qu’il avait trompé quand il a clairement dit : “l’idée que l’eau de Zamzam a le pouvoir de guérir des maladies est juste une illusion que je me suis inspirée et non pas une vérité basée sur une recherche scientifique” !

Pour qu’aucune victime ne puisse se vanter ou qu’il puisse être trompé par une mensonge qu’il va répéter par la suite sans aucune preuve ou certitude surtout lorsque ceci touche de près notre religion. Il peut recevoir un coup inattendu d’un adversaire et tombé ainsi dans le piège du charlatanisme, de cette façon il pourrait admettre, même si ce n’est que pour un moment, qu’une chose aussi muette qu’une idole pourrait être audient et omniscient, il lui suffit la parole de notre Très Haut Dieu :

﴿قُلْ أَتَعْبُدُونَ مِن دُونِ اللّهِ مَا لاَ يَمْلِكُ لَكُمْ ضَرّاً وَلاَ نَفْعاً وَاللّهُ هُوَ السّمِيعُ الْعَلِيمُ﴾ المائدة 76

Dis : “Adorez-vous, au lieu d'Allah, ce qui n'a le pouvoir de vous faire ni le mal ni le bien ? ” Or c'est Allah qui est l'Audient et l'Omniscient” (AL-MA-IDAH (LA TABLE SERVIE).

Dire que le fait de dire la Basmala avant de boire l’eau prouve que l’eau est omniscient et audient a crée des doutes chez les intelligents vu qu’ils avaient en esprit la parole de Dieu :

﴿فَاسْأَلُواْ أَهْلَ الذّكْرِ إِن كُنْتُم لاَ تَعْلَمُونَ﴾ النحل 43

“Demandez donc aux gens du rappel si vous ne savez pas.AN-NAHL” (LES ABEILLES)

La meilleure voix c’est de demander aux gens du rappel, ainsi le Cheick Abderrahmane al Sahime a dit : “Ce sont des paroles qui n’ont aucune base, en fait ce ne sont que des suppositions et des paroles rapportées sur le prophète (paix et bénédiction d Dieu su lui) sans aucun savoir ou fondement”.

Préparé par Docteur Mohammed Doudah

mdoudah@hotmail.com

Commentaire :

Il nous est parvenu un commentaire sur l’article de Mohammed Doudah, du Docteur Abeer El Jouhani, Directrice du Centre Médical au Royaume d’Arabie Saoudite. On le publie comme il est pour plus d’intérêt :

Le Docteur Doudah m’a précédé avec son excellent article (l’Eau a-t-elle la faculté d’entendre et de savoir) où il a nié les allégations du japonais Emoto sur la possibilité que l’eau puisse entendre, voir, comprendre et saisir son environnement et s’harmoniser avec lui, comme elle peut également garder les informations en sa mémoire avant de se congeler pour former des cristaux purs ou déformés selon la nature de l’environnement. Cependant, le Docteur Dahdouh est parti d’une base religieuse pour rejeter les paganismes et d’une méthodologie scientifique pour éviter les mythes et d’une intuition personnelle pour refuser tout ce qui n’est pas acceptable par la raison et la logique. Ce dont nous avons besoin également c’est de prouver ceci pratiquement et défendre ainsi l’Islam à l’aide d’expériences pratiques que d’autres peuvent également reproduire. Prétendre que l’eau possède une vision et une compréhension a donné ses fruits et ainsi un site pour la lutte contre l’Islam a publié le retrait d’Emoto de ses paroles qu’il a traduit à l’arabe et qui ont été publiées par des personnalités ayant un grand poids dans l’Arabie Saoudite en prétendant que ses travaux pourront être utiles pour l’Islam et ainsi on y trouve son excuse prétendant qu’il a des difficultés à parler en anglais, ainsi que les accusations inconvenables qu’il a porté à des personnalités respectées pour l’avoir mal compris et avoir mal interprété ses paroles ; on doit noter ici que ces personnalités sont connues par leurs grandes charités sociales dans la ville de Djedda et d’autres et qu’elles l’ont invité sur leurs propres charges et l’ont bien accueillis.

Après avoir bien analysé les paroles démenties, nous avons répété dans les laboratoires de notre centre médical toutes les expériences d’Emoto et nous avons trouvé des résultats sûrs que nous étions sur le point de publier mais votre site, riche en publications, nous a surpris quand il a publié l’article de Mohamed Dahdouh. Ainsi nous nous sommes sentis dans l’obligeance de vous soutenir en vous présentons les résultats auxquels nous avons aboutit. Pour vous donner plus de détails, Emoto n’est pas un médecin, c’est juste un pratiquant de la médecine populaire alternative qui est très connue dans le sud-est de l’Asie. L’idée de l’imagerie microscopique utilisant un champ sombre (Dark Field Illumination) n’est pas une nouvelle technique qui a été découverte par Emoto comme çà été répandu ; mais c’est une technique très utilisée dans la médecine qui aide à examiner microscopiquement les objets transparents comme la spirale de la syphilis (syphilis spirochete).

Spirale de la Sphilis en utilisant la technique du (Dark Field Illumination

Les expériences que nous avons réalisées et répétées à plusieurs reprises au sein de notre centre, nous ont permis de conclure que la perte d’eau de sa propriété de diversité pendant la formation des cristaux et le fait qu’elle ne se forme qu’un seul cristal caractérisant chaque effet, n’est qu’une simple revendication qui n’a pas pu être vérifiée et prouvée pratiquement. En fait, les cristaux de neige ont préservé leurs diversités dans toutes les expériences, sans exception, indépendamment de l’impact avant la congélation. Nous ne sommes pas limités à une seule nuit comme çà était le cas pour Emoto, au contraire nous avons multiplié la période pour qu’elle devienne 24 heures, à partir de la matinée de la garde jusqu’à la matinée du jour suivant. Nous avons également utilisé plusieurs échantillons d’eau comme l’eau de robinet, l’eau minérale, l’eau de pluie qui a été collectée directement pendant qu’il pleuvait, l’eau du golf arabique et une autre de la mer rouge. Une personne travaillant dans le centre s’est portée volontaire pour apporter un échantillon d’eau directement de la rivière du Nil. Nous avons fait écouter à tous ces échantillons d’eau des sons différents, comme çà été dit et décrit par Emoto, et à des degrés différents d’intensité, au sein d’un système d’isolation acoustique ; mais l’eau n’a répondu absolument à rien, à un point que l’un des adjoints des experts du centre nous a proposé qu’on fasse écouter à ces échantillons d’eau un disque qu’il avait apporté avec lui et qui contenait un poème religieux avec la voix d’Oum Keltoum. Mais, même après avoir essayé cette supposition, la nature de la diversité a resté telle qu’elle était. Alors, le même adjoint a apporté un autre disque mais cette fois du saoudien Mohamed Abduh et il a prétendu que : “peut-être que le japonais ne connaissait rien à l’égyptien”. Cependant, nous avons obtenu le même résultat que précédemment. Nous leur avons également fait entendre différentes lectures, prières et chants islamiques ; nous leur avons même écrit les mêmes phrases qu’Emoto leur avait écrites, à un point tel que le même adjoint, que nous avons cité précédemment, nous a suggéré d’écrire des phrases comiques en sa langue courante (dialecte). Suite à son insistance, nous avons écrit cette phrase sur une bouteille : “Démarre espèce d’imbécile et de muet... je jure que tu es sourd, aveugle et muet.. tu nous as étourdi espèce d’idole.. Parles espèce d’idiot si tu possède un peu de bon sens ou de compréhension”. Mais c’était sans aucun effet ou résultat, rien n’a changé ou s’est produit, l’eau n’a répondu absolument à rien. Nous avons eu honte de nous, comment nous avons pu faire de telles expériences et s’abaisser à un niveau si bas en essayant de faire parler un objet sourd sans esprit ou conscience. Notre excuse et réconfort étaient que l’expérience constituait un parfait témoin ainsi qu’une preuve irréfutable sur toutes  les revendications, et que ceci était la logique de la science et que c’était de notre devoir de laisser la vérité parler d’elle-même pour divulguer et nier tous les mensonges.

Notre point de départ était de vérifier ce qui a était annoncé par Emoto, principalement en ce qui concernait l’eau de Zamzam, lorsqu’il a dit qu’elle ressemblait à l’eau de la mer rouge, ce qui pourrait signifier qu’elle pourrait être contaminée ou polluée par les sels de cette mer ; c’est comme s’il essayait d’approuver et de renforcer le mensonge que l’abondance de l’eau de Zamzam et son débordement sans interruption pendant des siècles au voisinage de la Mecque sacrée, est due principalement au fait que c’est un affluent de la mer rouge, et ainsi il essaye de nier et de revendiquer la spécificité et la particularité de la Mecque Sacrée ainsi que le fait que Dieu l’a choisie comme Direction  pour les musulmans. Théoriquement, il n’existe aucun puit qui pourrait témoigner de cette diffamation en raison de sa proximité de la mer malgré la longueur des côtes dans le monde. Pratiquement, l’eau de Zamzam diffère dans sa composition de celle de la mer rouge. Le fait d’avoir prétendu et présumé que l’eau de Zamzam s’abstenait de se congeler et ne formait pas de cristaux parce qu’elle est contaminée et polluée par des sels qui la faisaient ressembler aux eaux de la mer rouge, n’est que pur mensonge qui n’a même pas besoin d’expériences aux laboratoires pour le revendiquer ou le nier. En fait, l’eau de Zamzam se congèle comme toute autre eau si on la rapporte de la Mecque et qu’on la conserve dans des réfrigérateurs. Même les eaux des mers très salines se transforment également en glace et se congèlent sous l’effet des très basses températures dans les régions polaires. La congélation bien sûr signifie la formation de cristaux. Enfin, nous vous remercions pour tous les articles fructueux et intéressent que vous publiez sur votre site et nous implorons Dieu Très Puissant de vous guider ainsi que tous les musulmans.

Docteur Abeer Agohani

Directrice du Centre Médical au Royaume de l’Arabie Saoudite

agohani@gmail.com

Traduit par : M. TAHRI 

http://www.quran-m.com

Category : Les miracles d'Allah, du coran_et du prophète____________ | Write a comment | Print

From the same author

Comments