"> Les travaux sur l'ADN: une - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Les travaux sur l'ADN: une conception intelligente pour une fin intelligente

1/2/2012

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك



Science et Religion: Les savants prouvent la... par bessamby


Qu'est-ce que l'ADN ?

Structure Physico-chimique de l'ADN

L'ADN (acide désoxyribonucléique) est une macromolécule biologique formée par deux chaînes complémentaires qui s'emboîtent tout en s'enroulantl'une autour de l'autre pour former une double hélice droite (Fig. 1).Chaque chaîne est constituée d'un squelette formé de phosphodiesters et de sucres (le ribose) en alternance. Chaque sucre porte en plus une "lettre" (un groupe chimique appelé "base azotée") du livre génétique; ces lettres sont A (pour adenine), T (thymine), G (guanine) et C (cytosine). C'est le fait que les lettres A et T, ainsi que G et C, peuvent s'appareiller entre elles qui permet la complémentarité des deux chaînes formant la double hélice. La complémentarité A-T et G-C fait que l'on parle alors de "paires de bases".

 
La structure primaire de l'ADN correspond donc à laséquence des paires de bases le long de la molécule. Différentsmécanismes moléculaires et cellulaires sont alors spécialisés dans la lecture de cette séquence génétique et sa traduction en unités fonctionnelles, les protéines.

Fonction Biologique de l'ADN

L'ADN est le repositoire de l'information génétique.Cette information est codée par la succession des bases azotées A,T, G et C. On peut imaginer que la molécule d'ADN est le livre derecettes de toute cellule vivante. C'est là que se trouvent toutesles information nécessaires à la production des protéines dont les cellules vivantes ont besoin.

Ainsi, les systèmes vivants se retrouvent avec une batteried'enzymes dont le rôle principal est de lire et décoderl'information génétique portée par l'ADN (ARN polymérases,ribosomes et gyrases pour n'en nommer que trois). Le décodagecomplet suit de nombreuses étapes (déroulement de l'ADN,lecture et transcription en ARN, épissage de l'ARN, traduction du code en protéine, maturation de la protéine...) avant de donner lieu à l'assemblage correct des protéines dont la cellule peut avoir besoin.

La forme hélicoïdale de la molécule d’ADN, sa possession du code génétique, les chaînes nucléotides qui réfutent le "hasard" aveugle, ainsi que la présence de quantités d’informations encyclopédiques et plusieurs autres découvertes saisissantes ont révélé que la structure et les fonctions de cette molécule avaient été consciemment arrangées pour la vie avec une conception très particulière. Les commentaires des scientifiques impliqués dans les recherches sur l’ADN en sont le parfait témoin.

Francis Crick, en l’occurrence, un des scientifiques qui a révélé au monde la forme hélicoïdale de l’ADN a admis face aux découvertes sur l’ADN que l’origine de la vie relevait du miracle.

"Un homme honnête, doté de tout le savoir disponible aujourd’hui, ne pourrait que déclarer que l’origine de la vie se révèle comme étant une sorte de miracle, tellement les conditions qui doivent être rassemblées pour que ce soit possible sont nombreuses."

Intelligence de conception

Pendant presque 150 ans, la réflexion scientifique a été dominée par la philosophie de l'évolution. La conviction selon laquelle toute l'incroyable diversité de la vie peut s'expliquer par des mécanismes purement naturalistes est passée d'un acquiescement enthousiaste dans les dernières années du XIXe siècle à un dogme strict au siècle suivant. Il ne faut pas croire que la théorie de l'évolution ait échappé à des assauts répétés, mais ceux-ci ont été repoussés, le plus souvent parce qu'ils étaient menés par des bigots dont la croyance fondamentale en un Dieu au pouvoir surnaturel est déniée par nombre de scientifiques pour cause de fondement non scientifique. Les arguments de M. Behe qui, eux, s'appuient sur une observation et une analyse méthodiques, ne sont pas si faciles à écarter.

Avant la mise au point du microscope, on ne pouvait voir que l'anatomie à grande échelle des créatures vivantes, mais comme leur fonctionnement global était inconnu, l'organisme, dans son ensemble, était en fait une boîte noire. Avec l'invention du microscope, on a été capable de voir que tout organisme se composait de cellules, mais que la cellule elle-même était une boîte noire. Plus tard, les microscopes électroniques ont permis aux scientifiques de voir les structures sous-cellulaires à l'intérieur d'une cellule, mais le fonctionnement de ces organites relevait lui aussi d'une boîte noire. Depuis l'apparition de la radiocristallographie et d'autres techniques telles que la résonance magnétique nucléaire, il est possible de déterminer la position de chaque atome au sein d'une molécule. L'intérieur de la dernière boîte noire est désormais visible.

M. Behe soutient que les arguments en faveur de l'évolution, tels qu'ils sont énoncés depuis le moment de la publication par Charles Darwin de De l'origine des espèces au moyen de la sélection naturelle en 1859 jusqu'à nos jours, sont erronés puisqu'ils se fondent sur des généralisations, et non sur une appréhension précise de la véritable nature de la vie au niveau biochimique.

Avant que la vie ait subi quelque évolution que ce soit, elle devait elle-même exister. L'origine de la vie fait également partie des obstacles importants de l'évolution. M. Behe aborde ce point, puis souligne que les partisans de cette théorie n'apportent aucune preuve expérimentale. Il déclare :

Quelqu'un qui ne se sent pas obligé de restreindre ses recherches à des causes dénuées d'intelligence conclura sans détours que de nombreux systèmes biologiques ont été conçus. Ils l'ont été ni par les lois de la nature, ni même par hasard ou par nécessité ; ils ont été planifiés. [...] La vie sur terre à son niveau le plus fondamental, dans ses composants les plus essentiels, est le produit d'une intelligence active. La démonstration d'une conception intelligente découle naturellement des données elles-mêmes - non de livres sacrés ou de croyances sectaires [p. 193].

Admettre cette notion de conception intelligente est crucial pour réfuter la proposition évolutionniste selon laquelle la vie a été constituée par des motivations naturelles non organisées. En quoi consiste une conception ? D'après M. Behe, « il y a indéniablement conception quand un certain nombre de composants indépendants en interaction sont ordonnés de manière à réaliser une fonction qui dépasse chacun d'eux » (p. 194).

Comme William Paley l'explique dans Natural Theology, si nous trébuchons sur une montre au milieu d'un champ, nous savons qu'elle a eu un concepteur et un fabricant puisque toutes ses pièces sont façonnées exactement pour ouvrer ensemble dans un même but : indiquer l'heure. Il en va de même pour les opérations internes d'une cellule, alors que celle-ci est immensément plus compliquée et qu'elle se compose de pièces immensément plus nombreuses, toutes conjuguant leur travail pour préserver et multiplier la vie.

complexité irréductible

Les systèmes irréductiblement complexes sont omniprésents dans la nature. En fait, toutes les cellules contiennent des centaines de milliers de machines moléculaires ultra-sophistiquées…

  • Tout être vivant sur terre est fait de cellules d’un centième de millimètre (au nombre de 100 trilliards en moyenne pour les humains).
  • La cellule est composée de milliers de parties minuscules travaillant ensemble harmonieusement. Sa survie dépend de l’existence simultanée de toutes ces organelles. Une telle synchronisation ne peut être le fruit d’une coïncidence.
  • À ce jour, même les laboratoires les plus sophistiqués n’ont pas réussis à produire une seule cellule vivante à partir d’une matière inerte… et des générations de scientifiques y travaillent depuis des décennies !
  • Le noyau de la cellule contient la molécule d’ADN. La moindre détail physiologique et psychologique des êtres vivants sont codés dans cette molécule.
  • Si nous tentions d’écrire toute l’information stockée dans l’ADN, il faudrait plusieurs millions de pages, plus précisément 40 fois la taille de l’Encyclopédie Britannica !
  • Cette masse considérable d’information est stockée dans un minuscule noyau d’un millième de millimètre.
  • Les calculs montrent qu’une chaine d’ADN de la taille d’une cuillère à thé aurait la capacité de compiler tous les livres & parchemins rédigés pendant tout les 5500 ans de l’histoire de l’écriture humaine.

Il est évident que cette étonnante organisation ne peut être le résultat du hasard. La théorie de l’évolution, qui défend l’idée que la vie est le résultat d’une succession d’événements fortuits, est incapable d’expliquer l’incroyable complexité de la vie. La vie est clairement la création d’une main parfaite ; et son Créateur est nécessairement un Créateur aux pouvoirs, à la connaissance et à la sagesse éternelle.

Dans le Coran

Dans le Coran, Allah décrit la perplexité des partisans du matérialisme comme suit:

Par le ciel aux voies parfaitement tracées! Vous divergez sur ce que vous dites. Est détourné de lui quiconque a été détourné de la foi. Maudits soient les menteurs, qui sont plongés dans l'insouciance. (Sourate ad-Dariyat, versets 7-11)

 

A ce stade, notre devoir est d'appeler ceux qui, influencés par la philosophie matérialiste, ont transgressé la raison et le bon sens. Nous devons les inciter à jeter de côté tous leurs préjugés, à réfléchir sur la conception extraordinaire de l'univers et de la vie, et à accepter ce fait comme preuve la plus ordinaire de la création d'Allah.

 

Le vrai auteur de cet appel est en fait Allah. Allah, Qui a créé les cieux et la terre à partir du néant, convoque les hommes Qu'Il a créés à exercer leur raison:

 

Votre Seigneur est, Allah Qui créa les cieux et la terre en six jours, puis S'est établi ‹Istawa› sur le Trône, administrant toute chose. Il n'y a d'intercesseur qu'avec Sa permission. Tel est Allah votre Seigneur. Adorez-Le donc. Ne réfléchissez-vous pas? (Sourate Yunus, verset 3)

Nous lisons dans un autre verset:

Celui qui crée est-il semblable à celui qui ne crée rien? Ne vous souvenez-vous pas? (Sourate an-Nahl, verset 17)

La science moderne a elle-même prouvé la vérité de la création. Il est maintenant temps pour le monde scientifique de faire face à cette vérité et d'en tirer une leçon. Ceux qui nient ou ignorent l'existence d'Allah, et c'est particulièrement vrai pour ceux qui prétendent le faire au nom de la science, devraient se rendre compte de leur erreur profonde et se détourner de cette voie.


Sources:http://www.lps.ens.fr/recherche/biophysique-ADN/dna1.html

 Intelligence de conception [Fondation Vision]

le documentaire La chute du Darwinisme

http://www.miraclesducoran.com/articles_16.html


Category : Les miracles d'Allah, du coran_et du prophète____________ | Write a comment | Print

From the same author

Comments