"> Face aux catastrophes naturelles, que - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Face aux catastrophes naturelles, que doit faire le musulman?

16/10/2014

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

dikr

 

Lorsque des calamités naturelles frappent quelque partie du monde toute personne imbue de crainte de Dieu redoute qu'elle n'en soit la prochaine victime ; elle craint qu'un méfait de sa part n'attire sur elle la colère de Dieu. Le véritable croyant comprend que Dieu est Indépendant et essaye, en conséquent, de vivre selon Ses préceptes. À ce sujet le Saint Coran déclare :

إِنَّ الَّذِينَ هُمْ مِنْ خَشْيَةِ رَبِّهِمْ مُشْفِقُونَ - وَالَّذِينَ هُمْ بِآَيَاتِ رَبِّهِمْ يُؤْمِنُونَ

« En vérité, ceux qui, par crainte de leur Seigneur, sont constamment en garde contre les péchés. Et ceux qui croient dans les signes de Leur Seigneur » (Le Saint Coran, chapitre 23, versets 58 à 59)

Ces croyants n'associent personne à Dieu et se tournent toujours vers Lui. Ils ne se souviennent pas de Dieu uniquement lorsque frappent les malheurs pour L'oublier une fois hors de danger. Qu'ils soient en pleine détresse ou dans l'allégresse ils sont toujours animés du souvenir de Dieu et œuvrent constamment pour Sa cause. Et ils se tournent davantage vers Lui lorsqu'ils sont dans la tourmente.

L'exemple du Saint Prophète Muhammad (s.a.w)

Le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) est le modèle parfait pour tous les croyants de toute époque. Hadrat Aisha (r.a) rapporte que lorsque des vents violents soufflaient le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) priait ainsi : « Oh Allah ! Je te demande de m'accorder tout bien, caché ou évident, qui l'accompagne. Et je demande Ta protection contre tout mal, caché ou évident, qui l'accompagne. » Lorsque des nuages recouvraient le ciel du souci se lisait sur le visage du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) ; il entrait et sortait de sa maison, faisait des va et vient. Et lorsqu'il pleuvait on pouvait voir le soulagement sur son visage. Hadrat Aisha (r.a) lui en demanda la raison. Il répondit qu'il craignait que ces nuages ne soient porteurs du châtiment qui frappa le peuple d’Ad. Ces derniers étaient contents de voir des nuages s'approcher de leur vallée, croyant que c'était de bon augure ; mais ils furent la cause de leur destruction...


Voilà l'humilité avec laquelle s'est comporté l'homme parfait. Dieu avait promis au Saint Prophète Muhammad (s.a.w) qu'il sera protégé de toute calamité, qu'il progressera et qu'il remportera la victoire. Le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) savait aussi qu'aucun cataclysme ne frapperait les musulmans tant qu'il serait présent parmi eux et que bien d'autres profiteront des bénédictions qui découlent de sa personne. Il savait très bien que les tempêtes et autres forces de la nature étaient en sa faveur. Nous en voyons les exemples au cours de la bataille de Badr et celle du Fossé ; des tempêtes furent la cause de la déroute et de la défaite de ses ennemis. Néanmoins, le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) craignait pour son peuple. Cette détresse était en fait tributaire de sa miséricorde, car il ne désirait pas que son peuple soit la cible de la colère de Dieu. Il était soucieux quant à l'arrogance de certains qui n'avaient pas reconnu le pouvoir de Dieu, et qui par conséquent pourraient être la cause de la destruction du peuple. La sourate Houd, qui évoque l’anéantissement des nations du passé, fut la cause de son vieillissement, disait-il. En fait, il ressentait le poids de sa responsabilité qui était de mener son peuple vers la voie de Dieu. À ce sujet le Saint Coran déclare :

فَاسْتَقِمْ كَمَا أُمِرْتَ وَمَنْ تَابَ مَعَكَ وَلَا تَطْغَوْا إِنَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ بَصِيرٌ

« Tiens-toi donc tout droit comme cela t’a été commandé, et aussi ceux qui se sont tournés avec toi vers Allāh avec repentir. Et ne dépassez pas les limites, ô croyants; car assurément Il voit ce que vous faites. » (Le Saint Coran, chapitre 11, verset 113)

Le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) désirait un repentir sincère de la part des musulmans. Les croyants ne doivent pas suivre l'exemple de ceux qui se souviennent de Dieu uniquement lorsqu'ils sont entourés de malheurs pour L'oublier une fois hors de danger. Le Saint Coran évoque leur cas en ces termes :

وَإِذَا غَشِيَهُمْ مَوْجٌ كَالظُّلَلِ دَعَوُا اللَّهَ مُخْلِصِينَ لَهُ الدِّينَ فَلَمَّا نَجَّاهُمْ إِلَى الْبَرِّ فَمِنْهُمْ مُقْتَصِدٌ وَمَا يَجْحَدُ بِآَيَاتِنَا إِلَّا كُلُّ خَتَّارٍ كَفُورٍ

« Et lorsque les vagues les enveloppent comme autant de couvertures, ils invoquent Allāh, étant sincères dans leur foi en Lui ; mais lorsqu’Il les ramène sains et saufs à terre, alors certains d’entre eux suivent le droit chemin. Et personne ne nie Nos Signes sauf les perfides et les ingrats endurcis. » (Le Saint Coran, chapitre 31, verset 33)

Suivant l'exemple du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) le véritable musulman tire la leçon des calamités subies par les anciens ainsi que par ses contemporains. Il s'en inspire afin de faire croître sa crainte de Dieu. Mais malheureusement la plupart des hommes ne comprennent pas ces faits ; ils attribuent ces désastres aux lois de la nature en croyant que ces calamités frappent uniquement certains pays en raison de leur position géographique. La connaissance acquise par l'homme d'aujourd'hui a fait disparaître toute crainte de la puissance de Dieu. Certes il est vrai que ces calamités sont sujettes aux lois de la nature et que les tremblements de terre sont causés par les mouvements des plaques tectoniques et que certains pays sont plus susceptibles que d'autres aux secousses sismiques parce qu'ils se trouvent à la lisière des failles continentaux. Mais ne doit-on pas aussi se demander si un prophète de Dieu n'a pas fait des prophéties concernant ces cataclysmes ?...

Ceux qui se repentiront se retrouveront à l'abri, miséricorde sera faite à ceux qui craindront Dieu avant la venue de ces calamités. Croyez-vous que vous serez à l'abri de ces séismes ? Croyez-vous que vous serez à l'abri grâce à vos subterfuges ? Non. Ce sera le jour de la fin des œuvres de l'homme. Ne croyez pas que l'Amérique ou d'autres contrées ont été frappées et que vous êtes à l'abri. Je vois quant à moi que vous serez frappés de malheurs plus terribles.

Ô Europe tu n'es pas à l'abri ! Ô Asie toi non plus tu n'es pas à l'abri ! Ô habitants des îles aucun faux dieu ne vous viendra en aide. Je vois des villes en ruines, je vois des maisons vidées de leurs habitants. Dieu l'Unique fut silencieux pendant longtemps et on a commis des atrocités devant Ses yeux sans qu'Il se manifeste. Mais maintenant Il montrera Son visage en frappant les cœurs d'effroi. Celui qui a des oreilles pour écouter qu'il sache que ce temps n'est pas loin. Je me suis évertué à réunir tout le monde sous la protection de Dieu. Mais il est essentiel que les décrets [divins] s'accomplissent. Ce sera bientôt le tour de ce pays (note de l'éditeur : le sous-continent indien) ; vous verrez des scènes de l'époque de Noé ; vos yeux témoigneront les événements que vécurent la terre de Lot. Mais Dieu est lent à manifester Sa colère, repentez-vous afin qu'Il vous fasse miséricorde. Celui qui abandonne Dieu est un insecte et non pas un être humain. Et celui qui ne Le craint pas est mort et non vivant. » (Ruhani Khazain Volume 22, Haqiqatul Wahi, page 267 à 269)...

Hormis ces désastres naturels, les pays musulmans sont aujourd'hui en pleine tourmente. Les musulmans sont en train de s'entre-tuer ; les peuples sont assoiffés du sang de leurs gouvernants et vice versa. Il n'y a pas de plus grand malheur pour les musulmans, si seulement ils comprenaient que Dieu a envoyé celui qui est venu sauver la Oummah. Que Dieu leur accorde la compréhension nécessaire et qu'Il nous accorde l'occasion de transmettre ce message aux autres.

 


Source: www.islam-ahmadiyya.org

 

Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

Comments