"> Actuellement l'islam est la 1ère - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Actuellement l'islam est la 1ère religion dans le monde

15/10/2011

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

Photobucket

 Un autre signe important qui indique le caractère véridique de l'islam.  C'est un fait connu qu'aux États-Unis,en europe et dans le monde entier l'islam est la religion dont l'expansion est la plus rapide.  Voici quelques observations sur ce phénomène:  

Aux états unis:

n   "L'islam est la religion dont l'expansion est la plus rapide en Amérique, c'est un guide et un pilier de stabilité pour plusieurs de nos citoyens..." (Hillary Rodham Clinton, Los Angeles Times ). 1

n   "Les musulmans constituent le groupe qui prend de l'expansion le plus rapidement dans le monde..." (The Population Reference Bureau, USA Today ). 2

n   "...L'islam est la religion dont l'expansion est la plus rapide au pays." (Geraldine Baum; Rédactrice de la chronique religieuse de Newsday ). 3

n   "L'islam, la religion dont l'expansion est la plus rapide aux États-Unis..." (Ari L. Goldman, New York Times ). 4

Ce phénomène indique que l'islam est vraiment une religion provenant de Dieu.  Il ne serait pas raisonnable de penser qu'autant d'Américains se soient convertis à l'islam sans l'avoir soigneusement considéré et profondément médité, avant de conclure que l'islam est la vérité.  Ces Américains proviennent de différentes classes, races et conditions sociales.  Il y a parmi eux des scientifiques, des professeurs, des philosophes, des journalistes, des politiciens, des acteurs et des athlètes.

Les points mentionnés dans ce chapitre ne constituent que quelques-unes des preuves en faveur de la croyance selon laquelle le Coran est la parole de Dieu, Mohammed est vraiment un prophète envoyé par Dieu, et l'islam est véritablement une religion provenant de Dieu.

L'Islam, la religion dont la croissance est la plus forte en Europe( H ARUN Y AHYA )

Durant ces 20 dernières années, le nombre de musulmans à travers le monde n'a cessé d'augmenter. Les statistiques de 1973 indiquaient que la population musulmane mondiale était alors estimée à 500 millions d'individus, la barre des 1,5 milliards a aujourd'hui été franchie. Et une personne sur quatre est de confession musulmane. Vraisemblablement, la population musulmane va continuer d'augmenter et l'Islam deviendra la religion la plus répandue dans le monde. La raison de cet essor n'est pas seulement due à l'augmentation de la population dans les pays musulmans, elle est également due au nombre sans cesse croissant de personnes qui se tournent vers la religion musulmane, phénomène qui s'est particulièrement amplifié depuis le 11 septembre 2001, jour de l'attaque des tours jumelles du "World Trade Center" à New York (ci-après mentionnée ainsi "11/09"). Déplorées par tous et avant tout par les musulmans, ces attaques ont soudain focalisé l'attention du monde (notamment des États-Unis) sur la population musulmane. Les Occidentaux épiloguent sans fin sur la nature même de la religion musulmane, les écrits coraniques, les obligations que nécessitent la pratique de cette religion ainsi que le comportement quotidien du musulman. Ces réflexions ont naturellement contribué à faire augmenter le nombre de convertis à cette religion dans le monde. Ainsi, la prédiction communément entendue après le 11/09 selon laquelle "cette attaque changera le cours de l'histoire mondiale" est devenue d'une certaine façon réalité. Le retour aux valeurs religieuses et spirituelles que le monde vit depuis longtemps, se traduit aujourd'hui par une augmentation du nombre de personnes se tournant vers l'Islam.

La nature extraordinaire des événements actuels peut être perçue, à travers l'évolution de ce mouvement, dont les médias, les premiers, se sont fait l'écho. Ces faits généralement relativisés et décrits comme un simple engouement du moment, sont en réalité des signes avant-coureurs du rayonnement des valeurs de l'Islam à travers le monde. Comme partout ailleurs, l'Islam connaît, également en Europe, une croissance remarquable. Cette expansion a suscité ces dernières années, un vif intérêt: les nombreuses thèses, reportages et autres articles publiés sur "la place des musulmans en Europe", "le dialogue entre la société européenne et les musulmans" le prouvent. Outre ces thèses universitaires, les médias ont fréquemment diffusé des reportages sur l'Islam et les musulmans. Les raisons de cet intérêt sont liées à la croissance régulière de la population de confession musulmane en Europe, mais cette hausse ne peut être attribuée in extenso à l'immigration. L'immigration a certainement eu un impact important sur la croissance de la population musulmane, de nombreux chercheurs ont déterminé que cette expansion est également due à un tout autre facteur: le taux élevé de conversions à l'Islam. Le 20 juin 2004, le reportage diffusé sur la chaîne de télévision NTV intitulé "L'Islam, la religion dont la croissance est la plus forte en Europe" s'appuyait sur un rapport des services français. Celui-ci mentionnait que le nombre de personnes converties à l'Islam dans les pays occidentaux était toujours en augmentation, particulièrement après le 11/09. En France par exemple, le nombre de personnes converties à l'Islam est passé l'année dernière, de 30.000 à 40.000 environ.

L'Église catholique et l'essor de l'Islam

L'Église catholique dont le siège est au Vatican, est une des institutions qui observe l'évolution des conversions. L'un des principaux sujets du synode européen d'octobre 1999 qui fut suivi par tout le clergé catholique, consistait en la position de l'église dans le nouveau millénaire. Le sujet premier de la conférence était l'expansion significative de l'Islam en Europe. Le National Catholic Reporter relatait les déclarations de quelques personnes radicales soutenant que le seul moyen d'empêcher la forte augmentation des musulmans en Europe est de cesser toute tolérance à leur égard et à l'égard de l'Islam; d'autres, plus objectifs et plus sensés, ont souligné qu'étant donné que ces deux religions croient en un Dieu unique, elles ne devraient par conséquent être confrontées à aucune lutte, à aucun conflit, qui les opposeraient. Lors d'une session, l'archevêque allemand Karl Lehmann a démontré qu'au sein même de l'Islam, il existait réellement un pluralisme interne, plus que ne le percevaient de nombreux chrétiens, enfin les revendications des personnes à tendance radicale sur l'Islam étaient en réalité sans fondement. (1)

Vu la situation tout à fait justifiée adoptée par la population de confession musulmane, si l'on tente de comprendre la position de l'église pour le nouveau millénaire, une enquête des Nations Unies en 1999 a montré qu'entre 1989 et 1998, la population musulmane en Europe a augmenté de plus de 100 %. Il est également mentionné que 13 millions de musulmans vivent aujourd'hui en Europe: 3,2 millions en Allemagne, 2 millions en Grande-Bretagne, 4 à 5 millions en France et le reste réparti dans toute l'Europe, particulièrement dans les Balkans, ils représentent plus de 2% de l'ensemble de la population européenne. (2)


Le renforcement de la pratique religieuse des musulmans en Europe

Des études à ce sujet ont également mis en évidence que malgré la croissance continue de la population de confession musulmane en Europe, ce développement s'accompagne d'une prise de conscience religieuse ainsi que d'une pratique accrue. Selon une enquête d'octobre 2001 du journal français Le Monde et comparativement aux informations collectées en 1994, de nombreux musulmans pratiquent aujourd'hui encore prières, fréquentent les mosquées etc. Cette ferveur est beaucoup plus manifeste chez les étudiants universitaires. (3)

En 1999, dans un reportage qui se basait sur la presse étrangère, le magazine turc Aktüel indiquait que les chercheurs occidentaux ont évalué que dans les 50 prochaines années, l'Europe deviendra l'un des principaux lieux d'expansion de l'Islam.


L'Islam, partie intégrante de l'Europe

À travers ces études sociologiques et démographiques, nous ne devons pas non plus oublier que la découverte de l'Islam par l'Europe n'est pas un fait nouveau et que l'Islam fait en réalité partie intégrante de l'Europe.

Durant des siècles, l'Europe et le monde musulman ont entretenu d'étroites relations. Dans un premier temps, l'État d'Andalousie (756-1492) dans la péninsule ibérique, puis les Croisades (1095-1291) et la capture ottomane des Balkans (1389), tous ces événements ont provoqué des échanges réguliers entre ces deux mondes. De nombreux historiens et sociologues affirment aujourd'hui, que l'Islam a été à l'origine du passage d'une Europe sombre moyenâgeuse à une Europe brillante en pleine Renaissance. À cette époque, l'Europe accusait un retard sérieux dans les domaines de la médecine, de l'astronomie, des mathématiques et dans bien d'autres disciplines, alors que les musulmans possédaient déjà un fabuleux trésor de connaissances ainsi que de vastes moyens de développement.


Unis par un point commun: "le monothéisme"

Le développement de l'Islam s'exprime également dans la récente intensification du dialogue interreligieux. Tout a commencé par l'affirmation que les trois religions monothéistes ont la même origine et peuvent par conséquent se rejoindre sur un point commun. Ces échanges ont été couronnés de succès et ont de ce fait suscité d'importants rapprochements, en particulier entre les chrétiens et les musulmans. Dans le Coran, Dieu nous informe que les musulmans invitent les gens du Livre (chrétiens et juifs) à s'unir avec un objectif commun:

Dis: "O gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous: que nous n'adorions qu'Allah, sans rien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors d'Allah". S'ils tournent le dos, dites: "Soyez témoins que nous, nous sommes soumis". (Coran, 3: 64)

Les trois religions monothéistes ont des croyances et des valeurs morales communes. La croyance en l'existence d'un Dieu unique, des anges, des Prophètes, du jour dernier, du paradis et de l'enfer constitue les principes de base de leur foi. En outre, le dévouement, l'humilité, l'amour, la tolérance, le respect, la miséricorde, l'honnêteté, le fait d'éviter tout acte de transgressions et d'être injuste et agir en toute conscience, sont des valeurs morales communément partagées. Étant donné que ces trois religions sont fondées sur les mêmes bases morales, elles se doivent d'œuvrer ensemble à l'éradication de toutes dissensions, conflits et souffrances provoqués par les idéologies agnostiques. Si ce point de vue est pris en compte, le dialogue interreligieux prend soudain une importance accrue. Séminaires et conférences qui réunissent les représentants de ces religions, les messages de paix et de fraternité qui en découlent, se succèdent à intervalles réguliers depuis le milieu des années 90.


Les heureuses nouvelles d'une ère sainte

Une fois ces éléments réunis, ils révèleront un mouvement d'envergure vers l'Islam dans de nombreux pays, l'Islam est sur le point de devenir le sujet le plus important pour l'humanité. Ces évolutions montrent que le monde est en marche vers une ère totalement nouvelle, période au cours de laquelle, par la volonté de Dieu, l'Islam gagnera en importance et les enseignements coraniques se répandront comme la bonne nouvelle. Il est essentiel de prendre conscience que cette expansion significative était déjà annoncée il y a quatorze siècles dans le Coran:

Ils veulent éteindre avec leurs bouches la lumière d'Allah, alors qu'Allah ne veut que parachever Sa lumière, quelque répulsion qu'en aient les mécréants. C'est Lui qui a envoyé Son messager avec la bonne direction et la religion de la vérité, afin qu'elle triomphe sur toute autre religion, quelque répulsion qu'en aient les associateurs. (Coran, 9: 32-33)

L'expansion des valeurs morales de l'Islam est une promesse que Dieu a faite aux croyants. En plus de ces versets, de nombreux hadiths (propos) de notre Prophète (paix et bénédiction sur lui) affirment que les valeurs morales du Coran prévaudront. Quelques jours avant la fin du monde, l'humanité vivra une période où méfaits, injustice, mauvaise foi, fraudes, guerres, dissensions, conflits et dégénérescence morale seront largement répandus. Ensuite arrivera l'Age d'or au cours duquel les enseignements moraux commenceront à se propager parmi la population comme la marée montante et finalement ils prévaudront dans le monde. Vous trouverez ci-après quelques-uns de ces propos commentés:

Durant celle-ci [période], ma Oummah [peuple] mènera une vie douce et sans souci, vie jamais vécue auparavant. [La terre] produira des récoltes abondantes sans en retenir de tribut, les biens seront alors pléthores. (Sunan Ibn-i Majah)

… Les habitants des cieux et de la terre seront satisfaits. La terre donnera tout ce qui pousse et les cieux déverseront de la pluie en abondance. Depuis tous les biens que Dieu accordera aux habitants de la terre, les vivants souhaiteront que les morts reviennent à la vie une fois de plus. (Muhkhtasar Tazkirah Qurtubi, p. 437)

La surface de la terre sera semblable à un plateau d'argent où pousse une végétation luxuriante… (Sunan Ibn-i Majah)

La terre ne sera qu'équité et justice alors qu'elle était auparavant sous l'oppression et la tyrannie. (Abu Dawud)

La justice régnera à un tel point que tout bien pris par la force retournera à son propriétaire; en outre, le bien d'une autre personne quand bien même elle commence à en bénéficier, sera rendu à son propriétaire… La sécurité régnera sur la terre entière et même quelques femmes pourront accomplir le hadj (le grand pèlerinage) sans être accompagnées d'un homme. (Ibn Hajar al-Haythami, Al-Qawl al-Mukhtasar, p. 23)

Conformément à ces révélations, l'âge d'or sera une période où régneront dans le monde, justice, abondance, profusion, bien-être, sécurité, paix et fraternité, période durant laquelle chacun éprouvera également envers son prochain, amour, don de soi, tolérance, compassion, miséricorde et loyauté. Dans ses hadiths, notre Prophète (paix et bénédiction sur lui) a révélé que cette période bénie serait vécue à la fin des temps par la venue du Mahdi qui sortira le monde du chaos, de l'injustice et de l'effondrement moral. Il éradiquera les idéologies impies et mettra fin à l'injustice ambiante. En outre, il redonnera à la religion son aura d'antan, celle de l'époque de notre Prophète (paix et bénédiction sur lui) et il fera prévaloir les principes moraux du Coran dans le monde et œuvrera pour la paix et le bien-être de l'humanité.

La forte expansion mondiale de l'Islam observée de nos jours, ainsi que le rôle de la Turquie dans cette nouvelle ère, sont autant de signes annonciateurs de l'imminence de cette période annoncée dans le Coran et dans les hadiths de notre Prophète. Notre souhait le plus cher est que Dieu fasse que nous soyons les témoins de cette époque bénie.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Références:
1. "Europe's Muslims Worry Bishops," National Catholic Reporter, 22 octobre 1999
2. "Muslims in Europe," The Economist, 18 octobre 2001
3. Time, 24 décembre 2001

 

 

DES MILLIERS DE CONVERSIONS A L ‘ISLAM EN FRANCE POUR «L'ACTUALITÉ RELIGIEUSE»


LE MONDE MUSULMAN EST PLUS FIDÈLE A DES PRINCIPES SPIRITUELS ET MORAUX QUE L'UNIVERS OCCIDENTAL


Ils sont de 30.000 à 50.000 convertis à l'islam en France depuis quelques années, venus de tous les milieux sociaux et de tous les horizons.
Mais ça n'est pas tellement leur nombre qui inquiète l'Eglise catholique - religion dominante en France - que la profondeur de leur foi et les raisons qui les ont amenés pour la plupart à quitter le catholicisme ou à l'ignorer, pour se diriger vers l'islam «cette religion vivante en expansion».
Ces conversions prennent une telle proportion qu'un mensuel catholique important «l'Actualité Religieuse», le quotidien «Le Monde» ou encore le mensuel «France Pays-Arabes» leur ont déja consacré des articles.
Pour le mensuel catholique, qui a constitué un important dossier sur ce problème d'actualité, ces nouveaux convertis sont totalement différents des chrétiens qui se tournaient encore récemment vers l'islam.
Autrefois, souligne-t-il, il s'agissait surtout de militaires ayant cotoyé l'islam au cours de toute une carrière en Afrique du Nord ou au ProcheOrient.
Le premier d'entre eux et le plus célèbre étant le Général Menou, successeur du Général Kléber à la tête de l'armée française restée en Egypte après l'expédition de Bonaparte au début du siècle dernier.
Selon un jeune converti, descendant d'une famille militaire traditionnelle c'était «une solidarité de guerriers, un attrait pour les valeurs de courage, d'honneur, de combat aussi, contenues dans les traditions islamo-arabes».
Le deuxième courant de convertis était composé d'intellectuels orientalistes qui avaient étudié les textes spirituels et philosophiques musulmans, tel René Guenon (1886-1951) attiré par les valeurs mystiques de l'islam.

Mais actuellement les personnes qui se convertissent, souligne la revue catholique, participent au mouvement plus vaste dit de «retour au spirituel».
Assoiffées de spirituel, elles sont à la recherche à la fois de certitude, de rigueur, de discipline et d'une foi sans église, sans hiérarchie constituée, déçues qu'elles sont par les bouleversements vécus par l'Eglise catholique depuis le Concile de Vatican Il, il y a maintenant près d'un quart de siècle. Ils appartiennent à tous les milieux, intellectuels (le philosophe Roger Garaudy, Michel Chod kiewicz, spécialiste du soufisme), artiste (Maurice Bejart, danseur et chorégraphe) mais également et c'est là que le phénomène est tout nouveau, des employés, des ouvriers tels ce jeune homme, originaire des Ardennes (nord-est de la France), devenu Abdallah et qui a trouvé «dans la permanence de l'Islam» le réconfort qu'il ne trouvait plus dans le catholicisme. «Pas de dogmes revus et corrigés, dit-il. Un Musulman vivant il y a plusieurs siècles retrouverait dans l'ensemble le même Islam».
Ils sont également attirés par la simplicité, par une «religion vivante, toute en sobriété, en dépouillement» et par la possibilité que l'islam offre «de s'adresser à Dieu, sans intermédiaire».
Un autre qui voulait devenir moine a rencontré sa voie mystique auprès des soufis, après un essai infructueux dans un monastère catholique.
D'autres sont motivés par un rejet de la permissivité qui caractérise les religions d'une pratique disparue mais aussi de valeurs, à leur sens, dévaluées, oubliées en Occident», explique plus loin le mensuel chrétien.
«En régle générale, le monde musulman est plus fidèle à ses principes spirituels et moraux que l'univers occidental».
Certains sont tentés de vivre complètement à l'oriental, d'autres songent à aller vivre en pays musulman. Mais d'autres encore estiment qu'il ne faut pas imiter les musulmans orientaux, «au contraire, pour l'islam, c'est le sens de l'Universel qui prévaut».
Un jeune mécanicien de la banlieue nord de Paris, interrogé par la revue «France-Pays Arabes» déclare qu'il observe très strictement le jeûne, les préceptes du Coran «Je suis très strict là-dessus. Cela me donne des règles de vie. Je vais à la mosquée».
En règle générale, souligne le chroniqueur religieux du journal «Le Monde», Henri Fresquet, les femmes représentent environ 55 pour cent des convertis, sans doute parce que les Françaises mariées à un Musulman adoptent volontier la religion de leur conjoint.
Enfin Roger Garaudy, interrogé par l'agence kowetienne KUNA, souligne que de plus en plus de gens parmi les intellectuels se convertissent à l'islam et que pour sa part «il n'est exposé à aucune persécution» en France.
Ces nouveaux convertis sont bien accueillis par les immigrés musulmans qui parlent d'eux «avec une admiration joyeuse». Ils travaillent bénévolement à la mosquée de Paris, certains donnent un enseignement coranique aux jeunes fils d'immigrés, organisent des voyages.
Ils affirment, conclut pour sa part la revue «Actualité Religieuse», «avoir trouvé, après avoir beaucoup cherché, la vraie voie vers Dieu». 


http://www.islam-paradise.com/expansion.php

Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

Comments