"> Le Hijab : au de là du vestimentaire, - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Le Hijab : au de là du vestimentaire, c'est une couverture spirituelle intérieure

13/9/2011

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك 

hadith

Le Hijab - Le voile de l'ignorance

Le hijab de l'ignorance est le voile qui drape le cœur, qui empêche le chercheur de vérité d'accéder à la soumission et à l'union avec Dieu et qui s'oppose à la connaissance de la réalité intérieure. Nos attributs et comportements négatifs tels que l'égocentrisme, l'avidité, le matérialisme, l'égoïsme, l'envie, nos désirs et l'utilisation de nos sens limités, comme un voile épais, empêchent la lumière divine de briller dans nos cœurs. De ce fait, nous ignorons notre réalité, notre "Je" véritable, et nous restons confinés dans ce qui n'est qu'une image de la réalité.

Nos perceptions limitées forment un voile. Nous écoutons les enseignements que nous recevons de notre religion, cependant, "les mots ne sont plus porteurs de sens", au lieu de découvrir la réalité derrière les mots, nous ne voyons que nos exigences et nos désirs. Ainsi, par exemple, quand nous prions, nombre d'entre nous prient non pas pour Son souvenir ni pour rechercher l'union avec le Bien-aimé, mais en vue de notre prospérité matérielle et de la satisfaction d'autres désirs, et cette image de désir est le voile. Dans le Coran, il est dit que les voiles sont sur les yeux, sur l'oreille et dans le cœur des non-croyants. Éliminer le voile de l'ignorance, tel est l'objectif du chercheur de vérité. 1

Allah a scellé leurs cœurs et leurs oreilles; et un voile épais leur couvre la vue; et pour eux il y aura un grand châtiment. Coran 2:7

Le Prophète Mohammad (la paix soit sur lui) a dit: il existe plus de 70 000 voiles de lumière et de ténèbres séparant le chercheur du Bien-aimé. Les voiles de ténèbres sont les voiles de l'ignorance que forment nos limitations. Les voiles de lumière font référence aux étapes (horizons) du voyage vers la Connaissance de soi du Seyr va Solouk, que le chercheur découvre et doit traverser pour atteindre sa destination. Toute distraction ou arrêt sur le chemin constitue un voile retardateur.

Nous leur montrerons Nos signes dans l'univers et en eux-mêmes, jusqu'à ce qu'il leur devienne évident que c'est cela (le Coran), la vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute chose?

Coran 41:53


Le Hijab - La couverture spirituelle intérieure

La couverture spirituelle intérieure, à tout moment indispensables au chercheur sur le chemin, est le hijab faisant office de bouclier. C'est un bouclier qui nous protège de tout le chaos qui nous entoure et de nos propres défauts et faiblesses. Ce bouclier protecteur est ce qui permet à tout individu de développer ses propres facultés intérieures véritables. Ainsi, par exemple, pour qu'une graine puisse produire quelque chose, il faut qu'elle soit protégée par sa coque contre la dureté du sol, jusqu'à ce qu'elle soit prête à germer, à briser ce bouclier et à produire ce qu'elle contient. Il en est de même de l'être humain. Nous avons besoin d'un bouclier protecteur pour pouvoir développer nos facultés intérieures de manière à vivre une existence équilibrée et harmonieuse et à connaître notre réalité. C'est là le voile dont le chercheur a véritablement besoin. Notre objectif dans la prière, le zikr, le jeûne et autres Shari’at que Dieu a données à tout le genre humain pour que celui-ci conserve et renforce un environnement intérieur désirable et propice au développement des dimensions les plus délicates de notre être, et pour que nous soyons capables de recevoir la parole divine.

Coran 42:51

Il n'a pas été donné à un mortel qu'Allah lui parle autrement que par révélation ou de derrière un voile, ou qu'Il (Lui) envoie un messager (Ange) qui révèle, par Sa permission, ce qu'Il (Allah) veut. Il est Sublime et Sage.

Selon les enseignements de l'Ecole de soufisme islamique M.T.O. Shahmaghsoudi®, la source de cette lumière sacrée réside dans le cœur du croyant. Hazrat Molana Shah Maghsoud Sadegh Angha, le 41ème maître soufi de l'Ecole, a appelé cela la "Source de Vie". Il enseigne que l'organisme humain intègre un mécanisme doté de 13 centres électromagnétiques. La connaissance et le développement de ces centres crée l'harmonie nécessaire au développement de la dimension spirituelle de l'être humain. L'Arif (maître soufi) est la lumière du chemin, celle qui guide le chercheur sur la voie de la Connaissance de soi. 1


_____________________________
Références:
1- Molana Salaheddin Ali Nader Angha , Theory “I”,( Riverside , CA : M.T.O. Publications®, 2002) _____________________________
Références:
1- "Words do not convey the meanings": From Molana Shah Maghsoud Sadegh Angha, Dawn (Verdugo City Ca: M.T.O. Shahmaghsoudi Publications®, 1991).

http://mto.org/islam/fr/veil_ignorance.html
Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

From the same author

Comments