"> Poser une question sur l'islam: - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Poser une question sur l'islam: oui, mais...

23/6/2015

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

douaa

 

La législation islamique est l'un des aspects importants que le message de l'Islam a disposé. Elle représente son aspect érudit. Or la législation religieuse pure - comme les prescriptions des adorations par exemple - n'avait comme origine que la révélation d'Allah à son Messager - que la bénédiction et la paix d'Allah soient sur lui -, consignée dans le Livre Saint, par la sunna - tradition prophétique - ou par l'Ijtihad. La mission du Prophète ne dépassait pas les limites de la diffusion et de l'explication :

{ Ses paroles n'ont rien de personnel, ce qu'il récite lui est révélé }

[ Sourate 53 - L'étoile - An-Najm - Versets 3-4 ]

Quant à la législation des affaires terrestres comme les questions judiciaires, politiques et militaires, le Messager d'Allaha reçu l'ordre de recourir à la consultation à ce propos. Il changeait son opinion pour admettre celle de ses compagnons comme s'est passé lors des deux expéditions: Badr et Uhud. De même ses compagnons - qu'Allah les agrées - se repéraient à lui pour lui demander à propos de ce qu'ils ignoraient, l'interroger à propos de ce qui leur échappaient tout en exposant ce qu'ils avaient assimilé. Tantôt il leur sanctionnait ce qu'ils avaient compris, tantôt il leur montrait leur erreur. Les règles générales que l'Islam a disposé pour que les musulmans s'en éclairent sont:

1 - L'interdiction de s'enquérir sur les événements avant qu'ils ne se produisent -

Allah dit :

{ Ô les croyants! Ne posez pas de questions sur des choses qui, si elles vous étaient divulguées, vous mécontenteraient. Et si vous posez des questions à leur sujet, pendant que le Coran est révélé, elles vous seront divulguées. Allah vous a pardonné cela. Et Allah est Pardonneur et Indulgent. }

[ Sourate 5 - La table servie - Al-Maidah - Verset 101 ]

Dans le hadith, le Prophète a interdit de s'interroger sur les questions fictives.

2 - Eviter de se poser trop de questions et d'avoir des problèmes inexplicables:

Dans le hadith:

« Allah abhorre les commérages, le fait de poser beaucoup de questions et de dissiper l'argent »

Le Messager d'Allaha dit:

«Allah vous a imposé des obligations, ne les négligez pas, Il a mis des limites, ne les dépassez pas. Il a rendu certaines choses illicites, ne violez pas ces interdits, Il s'est abstenu de se prononcer sur d'autres par miséricorde pour vous et non par oubli alors ne les recherchez pas»

De même, le Prophètea dit:

«L'homme le plus criminel, c'est celui qui pose des questions sur une chose qui est licite

de manière qu'elle devienne illicite à cause de sa question».

3 - Eviter le désaccord et la divergence en matière de la religion:

Allah dit:

{ Cette communauté, la votre, est une seule communauté, tandis que Je suis votre Seigneur. Craignez-Moi donc }

[ Sourate 23 - Les croyants - Al-Muminune - Verset 52 ]

Il dit également:

{ Restez tous attachés au pacte d'Allah et ne vous divisez pas }

[ Sourate 3 - La famille d'Imràn - Verset 103 ]

{ Evitez toute discussion, des discussions compromettraient votre union et entameraient votre courage }

[ Sourate 8 - Le butin - Al-Anfal - Verset 46 ]

Allah - Exalté soit-Il - dit encore:

{ Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes,

de ceux- là tu n'es responsable en rien :leur sort ne dépend que d'Allah.}

[ Sourate 6 - Les bestiaux - Al-Anam - Verset 159 ]

Il dit également:

{ de ceux qui ne s'entendent pas sur leur religion et se divisent en sectes }

[ Sourate 30 - Les romains - Ar-Rum - Verset 32 ]

 

{ N'imitez pas ceux qui, après avoir reçu les enseignements d'Allah, se sont divisés et ont glissé dans les luttes. Ceux là subiront un chatîment exemplaire }

[ Sourate 3 - La famille d'Imràn - Verset 105 ]

4 - Ramener les questions de désaccord au livre d'Allah et à la tradition prophétique:

Comformément à ce qu'Allah - Exalté soit-Il - dit:

{ En cas de désaccord, remettez vous à Allah et à son prophète }

[ Sourate 4 - Les femmes - An-Nissa - Verset 59 ]

{ Sur toutes vos divergences, le jugement appartient à Allah.}

[ Sourate 42 - La consultation - Achoura - Verset 10 ]

Tout ceci parce que la religion est expliquée en détail dans le livre. Comme le dit Allah - Exalté soit-Il - :

{ Nous t'avons envoyé un livre qui donne l'explication de toute chose }

[ Sourate 16 - Les abeilles - An-Nahl - Verset 89 ]

{ Nous n'avons rien omis d'écrire dans le Livre }

[ Sourate 6 - Les bestiaux - Al-Anam - Verset 38 ]

La pratique de la tradition prophétique l'a bien démontré: Allah - Exalté soit-Il - :

{ Nous t'avons révélé ce livre pour que tu expliques aux hommes ce qui leur a été révélé } [Sourate16 - Les abeilles - An-Nahl - Verset 44 ]

Allah - Exalté soit-Il - dit encore:

{ Nous t'avons révélé le livre, expression du droit, pour que tu juges entre les hommes selon les indications d'Allah }

[ Sourate 4 - Les femmes - An-Nisa' - Verset 105 ]

Ainsi son ordre est accompli, et ses caractères sont éclaircis.

Allah - Exalté soit-Il - dit:

{ J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait.

Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous.}

[ Sourate 5 - La table servie - Al-Maidah - Verset 3 ]

Tant que les questions religieuses ont été éclairées de cette manière, et tant que l'origine référence au cas de jugement est connu, alors Le désaccord et les différences n'ont aucun sens et perdent leur raison d'existence.

Allah a dit:

{ Ceux qui polémiquent à propos du Livre sont en rébellion ouverte }

[ Sourate 40 - Le pardonneur - Gafir - Verset 56 ]

Il a dit également :

{ Non!... Par ton Seigneur! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu'ils ne t'auront demandé de juger de leurs disputes et qu'ils n'auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé,

et qu'ils se soumettent complètement [à ta sentence].}

[ Sourate 4 - Les femmes - An-Nisa' - Verset 65 ]

Au clair de ces règles générales; Les compagnons et ceux qui leur ont succédé, sans qu'il y en ait un désaccord entre eux sauf pour quelques questions mineures recensées. Ce désaccord est dû, en fait, à la différence dans leur interprétation des textes et au fait que les uns étaient plus informés que les autres.

A leur tour, Les Imams des 4 doctrines juridiques ont suivi,en général les traditions de leurs devanciers, mais certains d'entre eux ont été plus proches de la sunna comme les Hijaziens, réputés pour le nombre élevé de leurs traditionnistes et d'autres étaient plus enclins à l'opinion comme les Irakiens qui comptaient moins de traditionnistes dans leurs rangs à cause de la distance qui les sépare de la terre de la révélation.

 

Ces Imams ont déployé tous leurs efforts pour faire connaitre cette religion aux gens, les guider selon ses ordres et les mettre en bonne voie. Ils interdisent aux gens de les imiter aveuglement et leur disent. «Personne n'a le droit de dire ce que nous disons s'il ne connait pas nos preuves». Ils ont déclaré que leur propre doctrine se base sur les hadiths authentiques, non pas parce qu'ils voulaient imiter L'Infaillible [le Prophète] mais leur intention était d'aider les gens à bien comprendre les ordres et les prescriptions d'Allah .

 

Mais le relâchement avait attaqué les gens venus après eux. Les bonnes décisions et les volontés se sont affaiblies et l'instinct du minétisme et de l'imitation a touché les âmes. Chaque groupe s'est contenté d'une doctrine particulière qui faisait la base de ses opinions et vers laquelle il s'est projeté pour les puiser. Rien ne l'a empêché d'être fanatique en la défendant. Il est prêt à sacrifier ses forces pour la soutenir. Les paroles de son Imam ont pris la place de celles du Législateur en s'interdisant même d'annoncer, pour une question, un jugement qui se contredit avec les déductions de son Imam, cette confiance était tellement exagérée de sorte qu'elle est devenue aveugle, ce qui a poussée El-Karkhy à dire: «Tout verset ou hadith qui contredit l'avis de nos Imams, est, soit manipulé par interprétation, soit abrogé».

 

A cause de l'imitation et le fanatisme pour les doctrines la communauté a perdu la bonne voie tracée par le Livre et la Sunna. On parla, alors, de fermer la porte de la jurisprudence (El-Ijtihad). La législation est devenue les paroles des juristes (des Imams) et les paroles des Imams sont devenues la législation et toute personne qui se détourne des paroles des juristes est considérée comme innovateur dont les propos ne sont pas dignes de confiance et ses jugements sont invalides. Il faut mentionner que ce qui avait favorisé la propagation de cet esprit défaitiste était l'attitude des gouverneurs et des riches en fondant des écoles consacrés à l'enseignement d'une ou de plusieurs doctrines particulières. Cette attitude a encouragé l'adhésion à ces doctrines et de même favorisé la négligence de la jurisprudence (I'Ijtihad) et cela pour sauvegarder les bourses et les biens alloués pour eux à ce propos. Abu Zar'a a interrogé son cheikh El-Balqiny en ces termes:

 

« Pourquoi ce manque de la part du cheikh Taqiy-Edin-Assubky en deçà de la jurisprudence tandis qu'il possède toutes les qualités nécessaires ? ». El-Balqiny a gardé le silence;

 

Et Abu Zar'a a ajouté: « A mon avis, se sont les fonctions limités aux juristes des 4 doctrines, qui ont provoqué cette abstention, car celui qui s'en éloignerait, n'aura rien et sera privé de magistrature, les gens cessent de demander son jugement et il sera taxé d'innovateur ». El-Balqiny a souri et approuvé son avis.

A cause du fait de s'abandonner à l'imitation, de la perte de la bonne voie du Livre et de la Sunna et du dire de la fermeture de la porte de la jurisprudence, la communauté a connu le pire des malheurs et des épreuves et s'est jetée dans le trou du lézard contre lequel le Messager d'Allah avait pourtant mis en garde.

 

Il en résulte que la communauté s'était désagrégée en une multitude de sec!es et de partis au point qu'on s'est mis en désaccord sur la permission du mariage d'une Hanafite avec un Chafi'ite, certains ont dit qu'un tel mariage est invalide car cette Hanafite doute de sa foi, d'autres ont dit qu'il est valable par analogie avec le statut d'une femme des gens du livre. D'autres résultats étaient la multiplication des innovations, la disparition des traces des traditions prophétiques authentiques, la lithurgie de la pensée, l'arrêt de l'activité et la perte de l'indépendance de l'esprit scientifique. Ce qui a mené à la faiblesse de l'identité de la communauté, l'a privé de la production et a empêché son redressement et sa renaissance, celà a ouvert des brèches, par lesquelles des intrus se sont hissés jusqu'au coeur de l'Islam.

 

Des années ont passées, des siècles ont découlés et de temps en temps Allah accorde à cette nation un savant pour renouveler sa foi, la réveiller de son sommeil et l'orienter vers la bonne voie mais dès qu'elle commence à s'éveiller elle retourne de nouveau à son état et elle s'enfonce de plus en plus dans un pire torpeur.

 

En fin du compte, la législation islamique par laquelle Allah a organisé la vie de tous les hommes et la leur a octroyée comme une arme par laquelle ils assurent leur existence et préparent leur vie future, s'est retrouvée dans un incomparable abîme, jetée dans un gouffre béant. Le fait de travailler sur elle est devenu une corruption pour le coeur et l'esprit et une perte de temps qui ne sert de rien à la religion d'Allah et n'organise pas la vie des gens.

 

Voici un exemple de ce qu'écrivaient certains juristes tardifs: « Pour définir la location Ibn 'Arafa a dit: C'est la vente de profit de ce qui est transportable, à l'exception des navires et des animaux, On ne garantie pas ses dommages par une compensation qui n'en découle pas. Il suffit que cette vente se fractionne pour qu'une part en soit amputée». L'un de ses élèves a protesté contre l'utilisation du mot «part» qui ne convient pas avec la concision et qu'il n'est pas nécéssaire de le mentionner.

 

Le Cheikh [ Ibn 'Arafa] a gardé le silence pendant 2 jours puis il a répondu par des propos inutiles. La législation a gardé cette limite, les Ulémas sont restés attachés aux textes, accablés par les commentaires marginaux avec tout ce qu'ils comprennent d'opinions, d'objections, et d’énigmes et toutes les constatations faites à ce propos; jusqu'à l'arrivé du jour où l'Europe s'est jetée sur l'Orient pour l'attaquer. Réveillé par ces coups, l'Orient tourna ses regards à droite et à gauche et se trouva retarder par rapport aux civilisations de la vie qui était avancée à pas de géant. Il se voit figer, pendant que la caravane était toujours en marche, alors il se trouva affronter un nouveau monde plein de vivacité, de force et de progression. Toutefois émerveillé et interpellé par cette situation, ceux qui s'étaient détournés de leur histoire, avaient abandonné leurs ancêtres et oublié leur religion et leurs traditions, commencèrent à crier: «Ô Orientaux! Voici l'Europe! Suivez ses pas, imitez-la dans le bien et le mal, dans sa foi et dans sa crédulité, avec tout ce qu'elle a de bon et d'amer». Quant à ceux qui avaient l'esprit figé, leur attitude était passive, ils n'ont pas cessé d'user des formules indiquants l'unicité d'Allah se repliant sur eux même et s'occupant de leur vie privée. Celà était de nouveau une autre preuve pour les illuminés vaniteux qui prétendent que. la législation islamique ne peut pas suivre le progrès et s'accorder avec l'évolution. Ainsi, et comme résultat inévitable, le droit étranger intrus est parvenu à envahir la vie orientale bien qu'il soit incompatible avec sa religion, ses coutumes et ses traditions. L'hégémonisme des pratiques et des modes européennes a envahi les domiciles, les espaces publics, les clubs, les écoles et les collèges, sa vague a tout dominé et n'a laissé rien échapper devant elle, à tel point que l'orient risque d'oublier sa religion et ses traditions, et rompre les liens entre son présent et son passé; heureusement la terre ne sera jamais privée d'un Imam savant qui se dresse pour l'amour d'Allah , c'est ainsi que des réformateurs se sont dressés pour conseiller ces hommes égarés et trompés par les occidentaux et leur dire: Prenez garde et cessez votre propagande, car la perversion morale des occidentaux va les amener à la fin du compte dans la pire des chutes. En effet tant qu'ils ne corrigent pas leur nature et leur attitude par la foi authentique et n'ajustent pas leurs penchants naturels par les idéales moraux, leurs sciences va devenir des instruments de destruction et leur progrès civile va se transformer en feu qui va les assommer et les éliminer définitivement.

 

{ N'as-tu pas vu comment ton Seigneur a agi avec les Aad }

 

{ [avec] Iram, [la cité] à la colonne remarquable, }

 

{ dont jamais pareille ne fut construite parmi les villes? }

 

{ et avec les Tamud qui taillaient le rocher dans la vallée? }

 

{ ainsi qu'avec Pharaon, l'homme aux épieux? }

 

{ Tous, étaient des gens qui transgressaient dans [leurs] pays, }

 

{ et y avaient commis beaucoup de désordre.}

 

{ Donc, ton Seigneur déversa sur eux un fouet du châtiment. }

 

{ Car ton Seigneur demeure aux aguets }

 

[ Sourate 89 - L'aube - Al-Fajr - Versets 6 à 14 ]

Puis ils s'adressent aux hommes figés leur dire: «Voici la bonne source et la noble guidance, la source du Livre et la guidance de la Sunna, tirez d'elles votre religion et transmettez aux autres cette bonne nouvelle. Ainsi, en vous , ce monde égaré trouvera son guide et grâce à vous, l'humanité malheureuse retrouvera le bonheur "

Allah dit:

{ En effet, vous avez dans le Messager d'Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment. }

[ Sourate 33 - Les coalisès - Al-Ahzab - Verset 21 ]

Par La Grâce d'Allah , des hommes nobles et pieux ont répondu à l'appel, des coeurs sincères l'ont reçu et des jeunes l'ont embrassé et lui ont voué tout ce qu'ils avaient cher d'argents et d'âmes.

 

Est-ce qu'Allah a permis à sa lumière d'éclairer à nouveau la terre? Est-ce que l'homme voulait vivre une vie digne dominée par la foi, l'amour, la perfection et la justice? C'est ce que témoigne les versets suivants:

{ C'est Lui qui a envoyé son Messager avec la guidance et la religion juste

destinée à surpasser toutes les autres. En dépit de l'aversion des associateurs }

[ Sourate 9 - Le repentir - At-Tawbah - Verset 33 ]

 

{ Nous leur montrerons Nos signes dans l'univers et en eux-mêmes, jusqu'à ce qu'il leur devienne évident que c'est cela (le Coran), la Vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute-chose? }

[ Sourate 41 - Les versets détaillés - Fussilat - Verset 53 ]

 

 

 

 

 

 

Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

Comments