"> LES SAVANTS MUSULMANS:LE CHIRURGIEN - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 LES SAVANTS MUSULMANS:LE CHIRURGIEN ANDALOU ABOUL QASIM ( 940- 1013)

12/6/2011

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك 

s

Par Bennani Karim Tajeddine

LE CHIRURGIEN ANDALOU ABOUL QASIM ( 940- 1013)

Le nom complet de ce savant est Abou Al Qasim, ou Abou Al Qasim Khalaf Ibn Abbas Al Zahrawi ( 940 - 1013). En Occident, son nom connu est Aboulcassis. Il demeure l'un des plus grands chirurgiens, considéré comme l’un des pères fondateurs de la chirurgie moderne. Le savant Abou Mohammed Ibn Hazm (993 - 1064) l’avait classé parmi les plus grands médecins de l'Andalousie. Il naquit vers 940 à El Zahra, petit village situé à une dizaine de kilomètres au nord-ouest de Cordoue. Il y passa toute sa vie. Il fut contemporain des califes Oomeyyades Abderrahmane III et Al Hakam II en Andalousie. Il y étudia, enseigna et pratiqua la médecine et la chirurgie jusqu'en 1011, date à laquelle El Zahra fut pillée. Abou Al Qasim était médecin à la cour du calife Al-Hakam II. Il dévoua sa vie entière à la recherche médicale et notamment à la chirurgie. Son œuvre magistrale « Al-Tasrif (La pratique) » est une encyclopédie médicale de trente volumes faisant le bilan des connaissances médicales de son époque, enrichie en plus de son retour d’expérience personnel. Il y souligna l’importance pour la guérison d’une psychologie constructive du médecin envers son patient. Il était partisan de l’observation approfondie de chaque cas afin de pouvoir établir le diagnostic le plus approprié possible, et donc préconiser le traitement le plus adapté.

Son œuvre « Al-Tasrif » est divisé en trois parties :

* la 1re sur la théorie et les généralités de la médecine ;

* la 2e sur la pratique et la discipline des maladies : Le régime chez l'enfant et les vieillards, la goutte, les rhumatismes, les abcès, les plaies, les poisons et les venins, les affections externes de la peau et la fièvre ;

* la 3e sur la chirurgie : La cautérisation, les petites interventions, la saignée, l'opération des calculs de la vessie et de la gangrène, les luxations, les fractures, l'hémiplégie d'origine traumatique et l'accouchement.

Il élabora également de nombreux livres, traduits en latin, qui influencèrent la chirurgie occidentale. Il réalisa des planches avec les premières représentations d'instruments chirurgicaux, certains inventés par lui. Ces planches constituent encore un précieux catalogue d’outils chirurgicaux alors utilisés. Il dota les ophtalmologistes, les dentistes et les chirurgiens d'instruments opératoires nouveaux. Entre autres, il inventa des instruments permettant de :

* faire l'inspection de l'intérieur de l'urètre ;

* retirer des objets étrangers de la gorge ;

* inspecter les oreilles.

Son influence s’étendit en Occident durant plus de cinq siècles. Son œuvre « Al Tasrif » fut traduite en latin au XIIe siècle par Gérard de Crémone. Elle devint la principale source médicale en Europe et servit comme référence aux médecins et chirurgiens durant plusieurs siècles. Au XIVe siècle, le chirurgien français Guy de Chauliac fit référence à « Al-Tasrif » plus de deux cent fois. Lors de la Renaissance, son œuvre fut toujours citée, notamment par le chirurgien français Jacques Delechamps. Il étudia la tuberculose des vertèbres, le «mal de Pott», sept siècles et demi avant Percival Pott (1713- 788). Il pratiqua la ligature des artères, dans le cas d'amputation, six cents ans avant Ambroise Paré (1517-1590).


L'auteur

Bennani Karim Tajeddine est notamment l'auteur en 1993, du livre « Trait d'union » traitant de scénarios d’avenir de la civilisation musulmane. Des publications variées figurent sur les sites : Oumma.com, lacitevirtuelle.com, Islam.leschallenges.com, « Pouvoir Mondial » et Uml.edaama.org. Dans le cadre du Projet international « Aristoth Interreg III B Medocc. Mediterranea Héritage Scientifique Interculturel, ayant eu lieu à Murcia (Sud d'Espagne) de juin 2007 à janvier 2008, sa publication : « L’Imagination créatrice dans le personnalisme musulman », édité en 1997, a été sélectionnée pour représenter l’héritage scientifique des savants musulmans du bassin méditerranéen. Cet article et son résumé ont été traduits en plusieurs langues. Ils sont publiés dans le catalogue espagnol référencié par ISBN : « 978-84-96760-15-8. »

Récemment, le livre : « Une Civilisation Musulmane Universelle » a été publié par les maisons d’édition : « Wallada » au Maroc et « Tawhid » en France. Ce livre recommande un effort évolutif de transformation des pays musulmans dans le cadre d’une civilisation musulmane évolutive dont le but du changement est de tendre vers l’idéal d’« Une civilisation musulmane universelle. » Cette démarche s’inspire des méthodes de la relativité générale d’Einstein ayant permit de transformer rapidement le repère classique dit « Galiléo-Newtonien » en repère extensible évolutif permettant de résoudre les contradictions antérieures. Préalablement, le changement irréversible de mentalités vers des niveaux croissants est nécessaire pour édifier toute civilisation évolutive, car Dieu ne change positivement les conditions des êtres humains que s'ils décident fermement de changer ce qu’il y a en eux-mêmes conformément à Sa Parole :

« Dieu ne change l'état d'un peuple que s'ils changent ce qu'il y a en eux-mêmes » Coran (13,11)

Le livre « Une Civilisation Musulmane Universelle » est présenté ci-après :

http://www.orientica.com/index.php?publishers_id=6&page=1&sort=3d http://www.culturelang.com/Une_Civilisation_Musulmane_Universelle-Tajedinne_Bennani_Karim-livre_methode-Histoire_civilisations-9521-1_26.html http://books.google.fr/books?id=hXRiUuIR3-MC&pg=PA3&lpg=PA3&dq=civilisation+musulmane+universelle+bennani+karim+tajeddine&source=bl&ots=gGA8_MEd_1&sig=8bejO9cIBcfSi0_wUd43nrcGhUw&hl=fr&ei=MZdOTfHHLImPswb8uayRDQ&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=2&ved=0CB4Q6AEwAQ#v=onepage&q&f=false http://oumma.com/Une-civilisation-musulmane http://association84alire.free.fr/index.php?cat=48&cats=83 http://www.yawatani.com/civilisation-histoire/

Category : Les Savants Musulmans | Write a comment | Print

From the same author

Comments