"> La richesse, la gloire et le pouvoir - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 La richesse, la gloire et le pouvoir sont ils incompatibles avec l'Islam?

9/11/2014

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

Certains milieux s’imaginent qu’un Musulman doit être pauvre, sous développé, avec des comportements arriérés, passifs ou encore être dans un état de renonciation du monde ; ceci n’est certainement pas vrai.

Lorsque les gens se réfèrent au Coran, cela devient tout de suite clair que l’Islam ne propose pas un tel schéma. Nous pouvons voir cela dans la grande richesse et les possessions qu'Allah a données à Ses nombreux Prophètes.

Durant des siècles, la richesse du Prophète Salomon(psl) est demeurée un fait légendaire.

Le Prophète Salomon (psl) est loué dans le Coran pour son comportement exemplaire, et il ne se rattachait nullement à aucune autre croyance excepté la religion d'Allah.

En effet, avant de posséder cette grande richesse, il a invoqué Allah comme suit :

Seigneur ! dit-il, pardonne-moi et accorde-moi un royaume que nul autre après moi ne puisse avoir ! Tu es le Dispensateur Suprême.(Sourate Sad, 35)

Si prier pour la richesse était condamnable, alors le Prophète qui est loué par Allah dans le Coran, ne l’aurait pas fait. En effet, le Coran dit qu'Allah a exaucé sa prière. Comme le verset suivant l’indique, Allah a toujours mentionné le Prophète Salomon (psl) avec zèle.

Nous fîmes de Salomon un don à David. Et ce fils fut un excellent serviteur d'Allah, toujours enclin au repentir.(Sourate Sad, 30)

Le Prophète Salomon (psl) n’est pas l’unique exemple car Allah a aussi accordé l’autorité à son père, le Prophète David (psl), et Il a aussi accordé la richesse au prophète Abraham (psl) et à sa famille.

Seraient-ils jaloux de ceux qu'Allah a honorés de Sa grâce ? Mais n’avons-Nous pas déjà octroyé à la famille d’Abraham l’Écriture et la Sagesse ainsi qu’un immense empire ? (Sourate an-Nisa, 54)

Comme nous le voyons, Allah condamne tout sentiment de jalousie envers les Musulmans qui ont été dotés de richesse pour toute faveur. Le Coran révèle que le Prophète Mohammad (pbsl) fut également enrichi par Allah. Allah dit dans le Coran :

Ne t’a-t-Il pas trouvé démuni quand Il t’a enrichi ? (Sourate ad-Duha, 8)

Pour ce point, la perception des croyants et des incroyants concernant la richesse est mise en évidence :

Les croyants sont conscients que seul Allah, Qui est l’Unique Détenteur des biens, peut pourvoir, alors que les incroyants conçoivent la richesse comme un bien acquis et rejettent le fait que toutes les possessions et toutes les richesses appartiennent à Allah seul.  

Cette divergence survient également lorsqu’il s’agit d’utiliser les biens :

Les croyants utilisent leurs biens pour la cause d'Allah, alors que les richesses des incroyants sont exploitées uniquement pour provoquer "la corruption sur terre" (Sourate al-Qasas, 77)

La richesse, la gloire et le pouvoir sont des bénédictions qu'Allah octroie à Ses serviteurs. L’aspect essentiel ici est d’utiliser ce bien convenablement afin de remercier Allah pour Ses faveurs et se rapprocher ainsi de Lui et trouver des moyens pour Le satisfaire.

Cependant, nous devons garder en mémoire que cette vie est une épreuve envoyée pour nous par Allah.

Le niveau d’engagement et de patience que les gens démontrent lorsqu’ils sont confrontés aux difficultés et aux souffrances, est un signe de la profondeur de leur foi sincère.

Ainsi, Allah peut éprouver les gens avec des difficultés telles que la mort, la peur, la faim, la pauvreté entre autres afin d’exposer son dévouement et d’autres qualités supérieures et pour finalement les récompenser.

Néanmoins, tout en démontrant de la patience, les musulmans doivent prier constamment pour qu'Allah les délivre, augmente et étende Ses faveurs sur eux.

De plus, ils doivent demander Ses faveurs non seulement pour eux-mêmes mais pour tous les croyants, et ils doivent demander de grandes ressources afin que le nom d'Allah soit glorifié.

Ceci est l’attitude qui correspond le plus avec les instances coraniques.

Cependant, le critère sur lequel on juge les gens n’est pas la richesse, car la pauvreté ou la richesse ne détermine pas le mérite de la personne aux yeux d'Allah.

Ce qui est important c’est que les croyants dépensent de leurs biens, qu’ils soient abondants ou moindres, pour la satisfaction d'Allah et qu’ils demandent des biens uniquement pour servir Sa cause.

Les croyants ne conservent pas leurs possessions, car ils évitent le destin de ceux qui le font comme cela est décrit dans le Coran :

O vous qui croyez ! Un grand nombre de rabbins et de moines dévorent d’une manière illégale les biens de leurs semblables et les écartent de la voie d'Allah. Annonce à ceux qui thésaurisent or et argent, au lieu de les consacrer à la cause d'Allah, un châtiment douloureux. (Sourate at-Tawba, 34)

Les croyants aiment dépenser dans la voie d'Allah tout comme ils aiment profiter de Ses bénédictions. Donc, à partir de là, prier pour les biens, la possession, la fortune est un acte d’adoration qui apporte des récompenses aux croyants sincères. Allah a promis d’augmenter les biens matériels des croyants à condition qu’ils le remercient et qu’ils dépensent pour Sa cause.

 

Harun Yahya

Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

Comments