"> Soubhana Allah:le jugement diffère - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Soubhana Allah:le jugement diffère selon le sexe

6/12/2013

 

  

Une expérience de chercheurs de l’Université de Warwick a découvert la première preuve que les hommes tendent à faire des jugements "noirs ou blancs", quand les femmes sont plus enclines à y voir des nuances de gris dans les choix à faire et les décisions à prendre. Étude publiée dans la revue Archives of Sexual Behavior [1]

Les chercheurs ont demandé à 113 personnes si chacun des 50 objets qu’on leur présentait entrait partiellement, totalement ou pas du tout dans certaines catégories. Les 50 objets étaient de ceux susceptibles de stimuler un débat ou des désaccords sur la catégorie à laquelle ils correspondaient. Par exemple : est-ce qu’une tomate est un fruit ? Est-ce qu’un pinceau est un outil ?

Les chercheurs ont trouvé que les hommes étaient plus susceptibles de faire des jugements catégoriques absolus (par ex. une tomate est soit un fruit ou non), tandis que les femmes faisaient moins de jugements catégoriels (par ex. une tomate peut "en quelque sorte" appartenir à la catégorie des fruits). Les femmes étudiées tendaient à être plus nuancées dans leurs réponses et elles étaient 23% plus susceptibles d’assigner un objet dans la catégorie "partiellement".

Alors que la croyance selon laquelle il existe une telle différence marquée entre les hommes et les femmes était déjà populaire, c’est la première fois que cette différence sexuelle dans la catégorisation a été expérimentalement démontrée.

Le Dr Zachary Estes de l’Université de Warwick ajoute : "bien entendu, le fait que nous ayons trouvé une différence significative entre les sexes dans la façon dont les hommes et les femmes catégorisent ne veut pas dire qu’une méthode est intrinsèquement meilleure que l’autre. Par exemple, les médecins hommes pourraient être plus en mesure de diagnostiquer rapidement et avec certitude un ensemble de symptômes comme maladie. Bien que cela soit d’un grand avantage quand il s’agit de traiter rapidement une maladie, il y a manifestement des inconvénients si le diagnostic est faux. Dans de nombreux cas, une approche plus ouverte à catégorisation ou au diagnostic serait plus efficace."

 

 

Category : J'ai lu pour vous | Write a comment | Print

From the same author

Comments