"> LES SAVANTS MUSULMAN:LES FRERES BANOU - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 LES SAVANTS MUSULMAN:LES FRERES BANOU MOUSSA BEN SHAKIR

6/5/2011

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

s

 

Par Bennani Karim Tajeddine

 LES FRERES BANOU MOUSSA BEN SHAKIR (Nés vers 800, 805 et 810- Morts après 873)


Mohammed, Ahmed et Al Hassan, connus par les frères Banou Moussa, sont les enfants talentueux d’Ibn Shakir, ami du Calife Abbasside Al Mamoun. Après la mort du père des enfants prodiges, le Calife Al Mamoun les aurait pris en charge, les aurait élevés et leur aurait assuré une formation scientifique approfondie. Très tôt, ils firent partie d’hommes de sciences brillants ayant contribué à l’essor des savoirs. Ils fréquentèrent assidument la Maison de la sagesse. Après la mort de leur protecteur, les Banou Moussa restèrent au service de son successeur Al Mou’tassim (833-842).

A l’évidence, les relations privilégiées des frères Banou Moussa auprès des califes, fortement motivés par le développement des sciences, eurent des résultats très encourageants et immédiats. L’environnement socioculturel devint en phase avec la transformation positive des mentalités dans la voie d’une culture intellectuelle rayonnante à Bagdad. De fil en aiguille, ce processus ne cessa alors de s’étendre, comme une tâche d’huile, jusqu’à atteindre les endroits les plus reculés du monde musulman. Grâce à leur immense fortune, ils mirent à profit leurs richesses pour enraciner une culture motivée par la recherche et le développement des savoirs. Ces frères de génie, alliant avec justesse : intelligence, savoirs et finances, contribuèrent alors à la naissance des domaines scientifiques pointus comme la géométrie, la mécanique, l’astronomie et la musique. Leur ouvrage le plus célèbre en mathématique demeure le « Livre de la mesure des figures planes et sphériques » traduit en latin au XIIe siècle. Ils furent les pionniers dans la discipline de la mécanique en élaborant leur ouvrage intitulé le « Livre des procédés ingénieux ».

Parmi les trois frères, Mohammed semble avoir été le mathématicien le plus remarquable. Partant de l’œuvre d’Apollonius, il laissa à la postérité le livre des coniques.

Ahmed écrivit des traités sur la mécanique. Il décrivit les dispositifs pneumatiques, les instruments de musique et les automates comme l’orgue hydraulique.

Al Hassan écrivit un traité sur l’ellipse dont il ne fut conservé qu’un fragmentent en hébreu compilé par Ibn al-Samh.

L’histoire extraordinaire de ces frères, partageant les mêmes passions en quête des savoirs, se consacrant utilement à la plus noble des tâches au profit du Patrimoine universel de l’humanité, restera gravée dans les mémoires pour promouvoir l’un des meilleurs exemples à suivre. Leur mémoire constitue une invitation permanente aux riches du monde musulman pour mettre au service du développement une partie de leurs moyens financier.



L'auteur

Bennani Karim Tajeddine est notamment l'auteur en 1993, du livre « Trait d'union » traitant de scénarios d’avenir de la civilisation musulmane. Des publications variées figurent sur les sites : Oumma.com, lacitevirtuelle.com, Islam.leschallenges.com, « Pouvoir Mondial » et Uml.edaama.org. Dans le cadre du Projet international « Aristoth Interreg III B Medocc. Mediterranea Héritage Scientifique Interculturel, ayant eu lieu à Murcia (Sud d'Espagne) de juin 2007 à janvier 2008, sa publication : « L’Imagination créatrice dans le personnalisme musulman », édité en 1997, a été sélectionnée pour représenter l’héritage scientifique des savants musulmans du bassin méditerranéen. Cet article et son résumé ont été traduits en plusieurs langues. Ils sont publiés dans le catalogue espagnol référencié par ISBN : « 978-84-96760-15-8. »

Récemment, le livre : « Une Civilisation Musulmane Universelle » a été publié par les maisons d’édition : « Wallada » au Maroc et « Tawhid » en France. Ce livre recommande un effort évolutif de transformation des pays musulmans dans le cadre d’une civilisation musulmane évolutive dont le but du changement est de tendre vers l’idéal d’« Une civilisation musulmane universelle. » Cette démarche s’inspire des méthodes de la relativité générale d’Einstein ayant permit de transformer rapidement le repère classique dit « Galiléo-Newtonien » en repère extensible évolutif permettant de résoudre les contradictions antérieures. Préalablement, le changement irréversible de mentalités vers des niveaux croissants est nécessaire pour édifier toute civilisation évolutive, car Dieu ne change positivement les conditions des êtres humains que s'ils décident fermement de changer ce qu’il y a en eux-mêmes conformément à Sa Parole :

« Dieu ne change l'état d'un peuple que s'ils changent ce qu'il y a en eux-mêmes » Coran (13,11)

Le livre « Une Civilisation Musulmane Universelle » est présenté ci-après :

http://www.orientica.com/index.php?publishers_id=6&page=1&sort=3d http://www.culturelang.com/Une_Civilisation_Musulmane_Universelle-Tajedinne_Bennani_Karim-livre_methode-Histoire_civilisations-9521-1_26.html http://books.google.fr/books?id=hXRiUuIR3-MC&pg=PA3&lpg=PA3&dq=civilisation+musulmane+universelle+bennani+karim+tajeddine&source=bl&ots=gGA8_MEd_1&sig=8bejO9cIBcfSi0_wUd43nrcGhUw&hl=fr&ei=MZdOTfHHLImPswb8uayRDQ&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=2&ved=0CB4Q6AEwAQ#v=onepage&q&f=false http://oumma.com/Une-civilisation-musulmane http://association84alire.free.fr/index.php?cat=48&cats=83 http://www.yawatani.com/civilisation-histoire/

Category : Les Savants Musulmans | Write a comment | Print

From the same author

Comments