"> Soubhana Allah: Les Ascomycètes et - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Soubhana Allah: Les Ascomycètes et production de protéine

28/3/2011

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك


(La transformation du contenu du sable du désert en une protéine biologique et nourrissante)

Dr. Nadhmi Khalil Abou Elatta

        Comme les « Basidiomycètes », dans l’exemple de l’AGARICUS(Mushroom), transforment la paille et la sciure en une protéine riche en acides aminés fondamentaux ; une autre protéine est produite par le sable du désert sans intervention de l’Homme, et c’est l’une des grâces d’ALLAH, le plus haut, à l’humanité.

L’Homme était longtemps stupéfait devant ce phénomène bizarre et  extraordinaire : comment provient, à partir du sable du désert, la protéine la plus riche sous forme de masses molles au goût délicat et d’odeur bonne, à tel point qu’il a appelé ces masses : «  la fille du tonnerre » car elles apparaissent suite à la pluie, à l’éclair et au tonnerre.

Les uns ont évité de consommer ces masses car ils ignorent leurs sources, les autres les ont aimées  surtout ceux qui habitent le Sahara arabe au Golf et en Orient arabe, ils l’ont appelée « la truffe ». 

Le prophète Mohammed, que prière et paix soient sur lui, a dit : «  la truffe est une grâce, son liquide est un remède oculaire. ».

L’Asfahani dans son exégèse du verset 57 de la Sourate la Génisse : « et fîmes descendre sur vous al manne et les cailles ».   ‘al manne’ en arabe, veut dire : une substance au goût délicat qui pousse sans intervention de l’Homme par cultivation ou autre….et ceci témoigne de la grâce d’ALLAH, le plus haut, à l’humanité.

La truffe est l’un des produits naturels du Sahara les plus chers, le prix d’un kilogramme de truffe vaut celui de 10kilogramme de la viande des ovins.

La truffe (اKamaen arabe ) signifie en arabe : l’objet invisible, elle est connue depuis longtemps chez les pharaons, les Africains, les Européens, les Grecs et les Asiatiques.

La préoccupation internationale accordée à la truffe est due à sa rareté et à sa valeur alimentaire et économique. En 1984, la Libye    a produit environ 3000kg, la France  environ 18tonnes en 1979, dont le prix été de 500 dollars en France et 800 dollars aux états unis. 

Aux pays du Golf, les meilleures qualités de la truffe coûtent 10Dinars c'est-à-dire : plus de 30 dollars. 

La truffe possède  une grande valeur alimentaire, certaines espèces provenant du Sahara Saoudien contiennent 27,20% de protéine, 7,40% de lipides, 13% de fibres et 5,4% de cendre, elle est riche  en acides gras fondamentaux, l’acide ascorbique, la riboflavine, le potassium, le calcium, le magnésium, le zinc, le cuivre, le fer, le manganèse, et les vitamines B1 et B2…..

Ces valeurs précieuses montrent la raison pour laquelle le prophète Mohammed, que prière et paix soient sur lui, a expliqué que la truffe est une des grâces d’ALLAH, le plus haut, à l’humanité, elle pousse sans cultivation ni plantation, aussi, il a été démontré qu’elle contient des antibiotiques, ce qui explique encore que son liquide est un remède oculaire comme il l’a confirmé le prophète Mohammed, que prière et paix soient sur lui.

 

Mais, quelle est la relation entre la truffe et les ascomycètes ?  

La truffe est une des espèces des ascomycètes, et les basidiomycètes sont au service de l’humanité. Il y en a 3 espèces connues dans le monde : TUBER, TERMINIA, TERFEZIA, d’oû les types suivants : Tuber rufum, Tuber magnatum, Tuber melanosporium, Tuber aestivum, Tuber bramale.

Les ascomycètes, ou ascomycota, ou ascomycotina, constituent une classe dans le règne fongique.

 

                   

 

La multiplication sexuée des ascomycètes donne 8 spores (ou 8 ascospores) à l’intérieur des ascus, ces spores s’unissent en formant un complexe : ascocarpe qui prend diverses formes : forme circulaire fermée (Cleistothecium), forme partiellement ouverte (perithecium) ou forme totalement ouverte (Apothecium).

Puis, vient les (Saccharomyces) utilisés dans la fermentation des pâtes, le (penicillium) qui produit la pénicilline qui est un antibiotique, puis (l’aspergillus) …..

Les microorganismes des ascomycètes se trouvent au Sahara à l’état quiescent, puis, à l’occasion de la pluie, de l’éclair, ou de la précipitation de certains composés azotés fixés dans l’air par les étincelles électriques, les grains de certaines fleurs commencent à pousser et sécrètent un suc dans le sol environnant pour activer les microorganismes de la truffe, de formule chromosomique impaire (n), et commencent à émettre des filaments fongiques positifs (+) et des filaments fongiques négatifs (-) pour obtenir un fruit qui pousse et s’hypertrophie sous le sol donnant naissance à la truffe qu’on consomme.

Il existe une relation de bénéfice entre la truffe et certaines plantes florales : les plantes florales fournissent à la truffe les matières alimentaires produites par la photosynthèse comme : les hydrocarbures et les lipides, tandis que la truffe fait agrandir son réseau capillaire radicale d’absorption fongique substituant, ainsi, les capillaires d’absorption des plantes florales qui n’ont pas pu se former à cause des conditions ingrates du Sahara.

Ainsi, le champignon aide les plantes florales à absorber de l’eau et les matières alimentaires minérales du sol qui ont été analysées et dissoutes par les acides forts du champignon, aussi, il fait fondre les matières toxiques du sol protégeant ainsi les plantes florales de leurs conséquences mortelles.

 

 Parmi les plantes florales ayant des relations de symbiose avec le champignon de la truffe, on peut citer : Medicago laciniata, Artemesia compesta, Plantago albica, Leypeum spartum et Helianthemum sp.

 Ces plantes secrètent un suc stimulant les microorganismes du champignon à s’alimenter et à se proliférer comme on l’a déjà cité.

 Tout cela montre, encore, que les ascomycètes sont une grâce d’ALLAH, le plus haut, au service de l’humanité, dont sont produites de grandes quantités (par tonnes) dans le Sahara ingrat, les pays arabes et islamiques sont mis en garde contre la collecte injuste de ces champignons, ils doivent ordonner ces collectes et respecter les endroits de leurs proliférations. Ainsi, ALLAH, le plus haut, a asservit les plantes florales au champignon pour lui fournir les substances nourrissantes, et le champignon au service des plantes florales, et les deux au service de l’Homme, dans le Coran, sourate « TAHA », verset : 5-6 stipule :     « Le Tout Miséricordieux S’est établi (istawa) sur le Trône. (6) A Lui appartient tout ce qui est aux cieux, sur terre, dans leur entredeux, et par-dessous l’humus. » 

Les études faites ont aboutit à des résultats positifs concernant la possibilité de l’ensemencement de la truffe dans des laboratoires spécialisés. 

   La truffe se mange soit avec l’huile d’olive (après l’avoir couper en morceaux), soit bouilli, soit en association avec les viandes rouges ou les poulets pour perfectionner son goût, elle entre aussi dans la préparation des gâteaux, des fruits, des laits, des glaces et des boissons....

 La truffe existe sous diverses formes, espèces et couleurs : pourpre, écrèmè, blanc clair, grand, moyen ou petit volume, certaines espèces peuvent atteindre : 2,5kg de poids, avec une longueur de 50cm et une largeur de 20cm, un chercheur Syrien a trouvé, en 1997, une truffe pesant 1kg, il l’a vendu par un prix de 980livres Syriennes.

Gloire à Dieu : qui a dit : « Dis : « renierez-vous l’existence de Celui qui a crée la terre en deux jours, et Lui donneriez-vous des égaux ? Tel est le Seigneur de l’univers, (10) Il y mit d’en haut des ancrages, la bénit, en mesura les nourritures en quatre jours d’une manière égale, et ce pour ceux qui demandent… ».    

   (Voir les détails dans l’ouvrage « les merveilles miraculeuses du coran et des plantes » et « les miracles biologiques »).  

Bibliographie :

1.     The fungi, B.S.mehrotra, Oxford et  IBH publication Co .New Delhi. 

2.     l’encyclopédie  de «  Mushrooms » Colin Dickinson et John Lucas(p:118-129).

 

Category : Les miracles d'Allah, du coran_et du prophète____________ | Write a comment | Print

From the same author

Comments