"> liens entre le coran et la - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 liens entre le coran et la sounna

1/11/2015

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك 

Le proph


Les liens qui existent entre le coran et la sounna


Il y a trois liens entre la sunna et le Coran :

1- La sunna approuve et renforce les commandements du Coran.

Au sujet du polythéisme par exemple, Allah dit :
" Et lorsque Luqman dit à son fils tout en l'exhortant : Ô mon
fils, ne donne pas d'associé à Allah, car l'association (à Allah)
est vraiment une énorme injustice. S31.v13

Quant à la sounna, le Messager d'Allah (la priere et le salut sur lui) interrogé sur le
plus grand péché, répondit : " C'est donner un égal à Allah alors qu'i1 t'a créé". Rapporté par boukhari

Ainsi l'interdiction du polythéisme est confirmé par le Coran et appuyé par le dire prophétique. De même sur la salat, la zakat....

2-a) La sunna détaille et élucide ce qui est vague dans le Coran.

Par exemple, Allah dit :

" Et accomplissez la salat, et acquittez la zakat, et inclinez-vous avec ceux qu' il s'inclinent "S2.v43

Mais l'Envoyé d'Allah (la priere et le salut sur lui) l'a expliqué aux gens par ses paroles et ses gestes. Il a même ordonné de suivre ses principes en déclarant : " Faites la salat exactement comme vous m'avez vu l'accomplir" Rapporté par Boukhari.
Il en est de même pour la zakat et le pélérinage.


- b) La sounna conditionne ce qui est généralisé dans le Coran.


Par exemple, Allah a rendu licite le commerce : " Alors qu'Allah a rendu licite le commerce, et illicite l'intérêt " S2.v275.
La sunna a mis en relief le commerce licite et le commerce illicite. Le Prophète (priere et salut sur lui) a interdit la vente des fruits avant qu'ils ne soient mûrs et mangeables " Selon Boukhari.

Boukhari rapporte également que le Prophète (priere et salut sur lui) a aussi interdit la vente du chien, de se faire payer sur la saignée et le fait de manger le produit de l'usure ou de le faire manger.

- c) La sounna spécifie ce qui est général dans le Coran.

Comme illustration, Allah a rendu illicite la bête trouvée morte :
" Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui d'Allah, la bête étouffée, la bête assommée ou morte d'une chute ou morte d'un coup de corne, et celle qu'une bête féroce a dévorée sauf celle que vous égorgez avant qu'elle ne soit morte "S5.v3

Dans un hadith authentifié par Albani (dans irwa al-ghalil), le Prophète (priere et soit sur lui) a dit : " Parmi les bêtes trouvées mortes, il nous a été rendu licite le poisson et les sauterelles et dans le sang, le foie et la rate."

- 3) La sunna ajoute des injonctions qui n'existent pas dans le Coran.

Par exemple, l'interdiction d 'épouser à la fois, une femme et sa tante (paternelle ou maternelles). Selon abou Houreira , le Prophète (priere et salut sur lui) a dit : " Ne réunissez pas une femme et sa tante paternelle (comme co-épouses), ni une femme et sa tante maternelle".Rapporté par Boukhari et Moslim.
Un autre exemple est celui de l'interdiction de manger les animaux carnassiers ainsi que les oiseaux ayant des griffes.


ECRIT PAR ABU ET UMM ABDALLAH

REVU ET CORRIGE PAR : NJIKUM YAHYA

 

Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

Comments