"> Comment faire son - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Comment faire son testament

2/5/2013

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

 

S’il est vrai que nul ne connaît son heure, il peut néanmoins prendre les devants sous forme du testament. Le Prophète conseillait : « Que personne de vous ne dorme avant d’avoir laissé son testament près de sa tête ! »

Que peut-on coucher sur un testament ? Ses volontés, bien sûr, mais une illustration concrète va éclairer le sujet :

« Voici ce que demande untel, fils d’untel : " J’atteste qu’il n’y a de Dieu qu’Allâh et que Mouhammad est son Messager ; que l’Heure du Jugement est une vérité, et que Dieu ressuscite ceux qui sont dans les tombes. Je demande à mes héritiers d’appliquer ce que j’ai écris : 

1)dès ma mort, fermer mes yeux ;
2)fermer ma bouche ;
3)ôter les vêtements dans lesquels je suis mort et m’habiller avec d’autres ; me couvrir avec un drap différent de celui dans lequel la mort m’a trouvé ;
4)ne pas crier ou manifester des émotions démesurées : je m’innocente de qui agirait autrement ;
5)éviter toutes les innovations que pratiquent certaines personnes après la mort d’un proche, à savoir : préparer des repas spéciaux, se rassembler durant une journée, retarder l’enterrement, acheter des vêtements mortuaires chers, organiser des réunions quarante jours après le décès, orner la tombe, payer des gens qui lisent le Coran hebdomadairement, etc.
6)celui qui s’assoit à côté de moi, qu’il fasse du rappel, et qu’il invoque Dieu pour moi, car les anges disent « Âmîne ! » ;
7)demander à untel et untel de me laver : le nombre des laveurs doit être restreint et celui qui me lave doit cacher mes parties intimes ;
8)quand vous m’enterrez, mettez-moi sur le côté droit tourné vers la Qibla ;
9)restez une heure à mes côtés à invoquer Dieu pour moi, afin que je prenne courage pour répondre aux questions des anges ;
10)mes biens doivent être partagés selon la loi divine ;
11)j’exhorte mes proches à ne pas être trompés par la vie d’ici-bas. " »

En outre, quelques conseils avisés ne seront point superflus pour connaître la bienséance qui fait suite à un décès :

1)Laver le corps rapidement ;
2)exiger que ceux qui lavent soient pieux ;
3)enterrer rapidement le défunt ;
4)invoquer abondamment Dieu pour lui ;
5)saluer les morts lorsqu’on passe devant un cimetière

 

Le Prophète indiquait les faits suivants: « Lorsque la personne meurt et que les hommes l’emmènent sur leurs épaules, si elle était croyante elle dirait : "Enterrez-moi vite ! " ; si elle était égarée, elle dirait : " Malheur à moi ! où m’emmenez-vous ? ". Tout le monde l’entend sauf l’humain : s’il pouvait l’entendre, il serait anéanti ! »Il enseignait également : « Trois choses — la famille, l’argent et les œuvres — suivent le mort, mais deux reviennent et une reste auprès du mort : la famille et l’argent rebroussent chemin, et les œuvres l’accompagnent. »

Autant les musulmans s’obligent à œuvrer pieusement durant leur existence terrestre pour ne pas perdre de vue leur demeure finale, autant cela doit transparaître dans leur testament ; car une fois mis en terre, le trépassé passe de la lumière céleste aux ténèbres souterrains, de la douceur de la vie aux tribulations de la mort, de la certitude à l’incertitude, du pouvoir de contrôler sa vie à l’impossibilité à déterminer l’avenir. C’est alors qu’il espère revenir quelques instants en arrière pour espérer garantir sa sécurité dans l’au-delà.

  Al-wassat.com

 

Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

Comments