"> Le rôle des parents musulmans dans - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 Le rôle des parents musulmans dans l'éducation sexuelle

14/1/2011

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك


 Le rôle des parents dans l'éducation est tellement important qu'il est quasiment impossible d'en trouver un substitut adéquat. C'est le devoir des parents de créer une atmosphère familiale inspirée par l'amour et la dévotion pour Allah qui favorisera une éducation sociale et personnelle appropriée aux enfants. La famille est donc l'élément principal pour inculquer les vertus sociales qui sont nécessaires à chaque société.

En particulier, l'éducation sexuelle et le véritable amour sont confrontés aujourd'hui à une culture guidée par le positivisme. L'éducation sexuelle qui est un droit basique et un devoir des parents, doit être conduite et contrôlée sous le regard attentif. La pratique de la décence et de la modestie dans le discours, les actions, l'habillement sont très importantes pour créer un environnement convenable à l'apprentissage de la chasteté. Mais cela doit être motivé par le respect de son propre corps et la dignité des autres. Les parents doivent être très attentionnés à ce que les modes et les attitudes immoraux ne violent pas l'intégrité de la cellule familiale, spécialement à travers les mass média.

Le bon exemple des parents est essentiel au renforcement de la chasteté des jeunes. Une mère qui développe sa vocation maternelle et sa place dans la maison aide grandement au développement des qualités féminines et maternelles chez leur fille, établissant un exemple clair, fort et noble de la maternité chez le garçon. Un père dont le comportement est inspiré par la dignité masculine sans masochisme, sera un bon modèle pour ses fils et inspirera le respect, l'admiration et la sécurité chez ses filles.

Chaque enfant est unique et doit recevoir une formation individualisée. Etant donné que les parents connaissent, comprennent et aiment chaque enfant, ils sont dans la meilleure position pour décider du moment approprié pour fournir un ensemble d'informations selon le développement physique et spirituel de leurs enfants. Personne ne peut enlever cette capacité de discernement des parents consciencieux. Les valeurs morales doivent toujours faire partie de leurs explications. Les parents doivent insister qu'un musulman est amené à vivre le cadeau de sa sexualité selon le schéma du Créateur c'est-à-dire dans le contexte du mariage ou de l'abstinence avant le mariage.

En général, la première information en rapport avec la sexualité à donner à un enfant ne concerne pas la sexualité génitale, mais plutôt, l'œuvre miraculeuse d'Allah à la naissance d'un frère ou d'une sœur. La curiosité naturelle de l'enfant est stimulée, par exemple, quand il/elle voit les signes de la grossesse chez sa mère en attendant l'arrivée du bébé. Les parents peuvent saisir l'opportunité de cette situation afin d'en¬seigner de simples notions sur la grossesse, mais toujours dans le contexte de l'émerveillement devant l'œuvre créatrice d'Allah qui désire qu'une nouvelle vie en gestation soit protégée dans le corps de la mère. Les années de l'innocence ne devraient pas être perturbées par des informations inutiles sur le sexe. Les garçons et les filles à cet âge ne sont pas intéressés particulière¬ment aux problèmes de sexe, et préfèrent s'associer avec des enfants du même sexe. Durant cette période l'enfant passe par une étape de développement paisible relative. C'est souvent le moment adéquat pour lui de construire une bonne relation avec son père ou sa mère. A cet âge, le garçon devrait apprendre que sa masculinité n'est pas un signe d'agressivité ou de supériorité sur le sexe opposé, mais une qualité attribuée par son Créateur afin de prendre un certain nombre de rôles et de res¬ponsabilités dans sa vie future.

Malheureusement, dans le contexte moral actuel de l'information, de nombreux problèmes peuvent appa¬raître à cet âge de l'enfance. Dans certaines sociétés d'aujourd'hui on essaie d'imposer des informations pré¬maturées sur le sexe à l'enfant. Ces informations peuvent affecter leur développement émotionnel et troubler la paix naturelle de cette période de leur vie. Les parents devraient poliment, mais fermement, exclure toute tentative de porter atteinte à l'innocence naturelle de l'enfant qui compromettrait son dévelop¬pement spirituel, moral et émotionnel. On affirme souvent que l'enfant d'aujourd'hui découvre de façon précoce l'intimité de la vie, et que par conséquent une information prématurée et relativement détaillée sur le sujet ne contribuerait qu'à son épanouissement et sa compréhension de son environnement et plus tard au sexe sans risque. En fait, cette découverte précoce n'est pas une émanation naturelle de l'enfant. Elle est initiée par des informations externes reçues des mass média ou des fréquentations. Il est ainsi difficile de protéger la réceptivité aiguisée de l'enfant de l'influence négative de ces informations. Il appartient donc aux parents de canaliser au mieux ces informations externes et de cadrer leurs explications selon une éthique islamique en concordance avec l'équilibre émotionnel de l'enfant.

Comment parler à un adolescent du sexe ?

Les personnes ayant un minimum de sensibilité religieuse se tournent vers les directives divines dans la conduite de l'éducation sexuelle des adolescents.

Nous exposons ci-dessus le résumé d'une interview du fondateur du «Crisis Pregnancy Center» à King Country (Washington) qui intervient dans des institu¬tions religieuses, des salles de classe et à la radio. Il parle des dangers de l'activité sexuelle chez les jeunes et la nécessité de l'abstinence.

Par où les parents devraient-ils commencer en parlant de sexe à leurs enfants adolescents ? Beaucoup de parents se sentent embarrassés ou intimidés en parlant de ce sujet important et délicat.

Les parents devraient avant tout réaliser qu'ils sont les meilleurs enseignants de l'éducation sexuelle et devraient arrêter de dédier la tâche à quelqu'un d'autre. Une étude récente a montré que le choix numéro un dans la désignation de celui avec qui un adolescent voudrait apprendre sur le sexe est un de ses parents. Deuxièmement, quand les parents sont impliqués avec leurs adolescents dans des décisions en rapport avec le sujet, alors la pratique sexuelle des adolescents et le taux de grossesse chez les jeunes diminuent signifïcativement. Troisièmement, la nécessité pour les parents de développer leur capacité de communication est très importante. Commencez par un bon contact. Ecoutez-les attentivement. Soyez sensibles à leurs sensations. Posez des questions qui révèlent l'adolescent comme par exemple des informations sur ses connaissances du sida ou des autres maladies transmissibles (MST). Eduquer votre enfant sur le sexe est une démarche qui commence dès la jeunesse et continue pendant la durée de son développement physique. Ce n'est pas simplement s'asseoir pour une conversation importante.

Quels sont les sujets majeurs que les parents devraient discuter avec leurs adolescents ?

Il y a cinq points importants que les parents devraient partager avec leurs adolescents.

Premièrement, le mariage, l'amour et le sexe sont liés. Le sexe dans le cadre du mariage est une institu¬tion d'Allah destinée à la procréation et au contrôle de ses désirs. Quand tu es marié, tu as une vie privée totale. Si vous êtes tous les deux vierges au moment du mariage, vous êtes protégés des maladies sexuellement transmissibles. Tu ne te sentiras pas non plus coupable d'être impliqué dans une affaire illicite.

Deuxièmement, les adolescents doivent savoir que l'amour, et non le sexe, est le facteur le plus important. L'influence des médias et la pression sociale semble enseigner que le sexe est tout. «C'est une chose normale à vouloir autant qu'on peut.» Il est donc important de mettre l'emphase sur l'aspect de la responsabilité inhérent au sujet.

Troisièmement, les adolescents doivent compren¬dre la différence entre l'affection et le plaisir. Quand un adolescent s'adonne à des baisers ou des attouchements par excitation, il s'engage dans un comportement sexuel. Expliquez le donc que le sexe avant le mariage ne l'apportera aucun bien et mène à des déceptions désastreuses.

Quatrièmement, les parents doivent enseigner leurs adolescents l'importance du contrôle de soi. Ils arrivent à se contrôler dans d'autres domaines de leur vie. Ils peuvent donc faire de même en ce qui concerne leur impulsion. Ce n'est pas une marque de faiblesse, d'infériorité ou d'impuissance comme pourrait le penser la société. Mais c'est plutôt un signe de force et de caractère noble que l'Islam a toujours exhorté. Le contrôle de soi est aussi une qualité prisée dans bien d'autres domaines de la vie : le sport, le management, la politique...

Cinquièmement, il est important pour les parents de développer une relation forte avec leurs adolescents. Alors que les enfants grandissent, les parents tendent à passer moins de temps avec eux et laissent la place aux amis de leurs adolescents qui deviennent des références identitaires et des centres d'intérêt prioritaires. Le rôle d'encadrement des parents est ainsi biaisé.

Quelles sont les influences néfastes dont les parents doivent être conscients ?

De nombreuses distractions telles la télé, les films, la musique rock etc. propagent l'idéologie de la liberté sexuelle. Le message est le suivant : «Vous allez être sexuellement actif. C'est une étape naturelle de votre vie, vous devez donc savoir comment éviter les problèmes.» La réaction du jeune : «Ouaiiii,je vais devenir un adulte. C'est normal.»

Mais ces messages sont très rarement associés aux problèmes sous-jacents : la grossesse, le sida, les maladies sexuellement transmissibles, le traumatisme spirituel et émotionnel.

Est-ce que les jeunes sont réceptifs lorsqu'on leur demande de choisir l'abstinence ?

L'abstinence, qui est le moyen le plus sûr pour pré¬venir la grossesse et les MST, doit être enseignée. Trois études ont été faites et montrent qu'un nombre signifiant d'adolescents répondent positivement quand on leur enseigne l'abstinence de façon claire et systématique durant une longue période. Les parents ne doivent pas non plus tarder à marier leurs enfants. Le mariage ouvre les voies de la subsistance et de la bénédiction d'Allah. Il constitue une protection indéniable si ses prescriptions sont respectées.

Par où les parents doivent-ils commencer ?

Les parents doivent invoquer abondamment Allah pour le bien-être de leurs enfants. Ils doivent les informer qu'ils prient pour leur santé, leur sécurité, et leur pureté morale. Enseignez-leur ce que dit la Révélation Divine à propos de l'immoralité. Le sexe dans le cadre du mariage, qui reflète le vrai amour, la tranquillité et l'apaisement, la dignité et la considération, doit contraster avec le sexe pré conjugal qui est égoïste, déceptif, spirituellement dévastateur, émotionnellement traumatisant, psychologiquement éprouvant avec son lot de problèmes.

Dans l'islam, le sexe a toujours été pris au sérieux et il en devrait rester ainsi. Ce n'est pas un sujet pour le «fun» ou le plaisir absolu. Il ne doit jamais être discuté dans l'obscénité et le vice. La décence et la curiosité devraient caractériser son approche.

En conclusion :

- Le sexe ne doit jamais être discuté en tant que tel pour se faire plaisir. Il est toujours lié à la vie conjugale et à la vie familiale. Il est perçu comme une relation humaine noble, sujet à des règles définies. Ainsi, lorsqu'il est pratiqué dans le cadre du mariage, il devient un objet de récompense. En dehors d'une relation conjugale il est un grand péché voir même une offense aussi grave que le crime.

- Le sexe est une affaire intime entre les époux. Cette intimité ne doit pas être divulguée.

- La législation islamique concernant le sexe n'est pas sujet au changement par la pression des groupes ou la modification des attitudes sociales. Les limites imposées par Allah sont clairement établies.

- Comme l'ensemble des enseignements islamiques, les versets et les traditions prophétiques sur le sujet ne sont pas confinées à une époque spécifique et ne sont pas destinés non plus à être appliqué à partir d'un certain âge. Lorsque le musulman s'instruit à la lumière du Qour'aane et de la sounnah, il aborde inévitablement ces enseignements. (Fin)

                                                                                                                                                                         Moufti Louqman Ingar
                                                                                                                                                                              Al Islam188-189



Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

From the same author

Comments