"> La perte du temps en - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 La perte du temps en Islam

17/7/2014

L’Islam porte un intérêt considérable à la notion de temps, nombreux sont les versets Coraniques et les paroles Prophétiques qui mettent en exergue l’importance du temps dans la vie de l’être humain. Dieu (SWT) a même juré dans le Coran par le temps pour montrer son importance : « Par le temps ! L’homme est certes en perdiction ; à l’exception de ceux qui croient,  accomplissent de bonnes œuvres et qui s’enjoignent mutuellement la vérité» (Al –‘asr, Le temps).


Cours N°1 : La perte de temps [2/5]
envoyé par Bobby-Gold. - Regardez les vidéos des stars du web.

L’Imâm Fakhruddîn Ar-Râzî, que Dieu lui fasse miséricorde, dit dans l’exégèse de cette Sourate : « Dieu (SWT)) a juré par le Temps à cause des choses surprenantes qu’il recèle en termes d’aisance et de difficulté, bonne santé et maladie, richesse et pauvreté, et aussi parce que rien n’est aussi précieux et cher que l’âge».

Le temps est l’un des bienfaits les plus nobles et les plus précieux qu’il ne faut pas perdre. Dieu a dit : « Et pour vous, Il a assujetti la nuit et le jour. Il vous a accordé tout ce que vous Lui avez demandé. Et si vous comptiez les bienfaits d’Allah, vous ne sauriez les dénombrer, L'homme est vraiment très injuste, très ingrat» (Sourate Ibrahim versets 33-34)

Le compagnon Abdellah Ibn Mas’oud a dit : «Je n’ai aucun regret qui équivaut à celui de voir un jour passer sans que j’aie à accroître mon œuvre».  Al Mohassibi a dit: «J’ai tant espéré acheter le temps s’il se vendait pour que je l’exploite par la suite pour la cause d’Allah».

 

Le Prophète (PBSL) incite les croyants à ne jamais négliger leur temps : « Au jour de la résurrection, l’adorateur ne bougera pas avant qu’Allah ne l’interroge sur sa vie, et comment il l’a passée et sur son bien, et comment il l’a acquis et dépensé».

Une journée qui passe ne reviendra jamais, il faut donc être éveillé et ne pas perdre son temps dans des choses inutiles.Al Hassan Al Basri a dit : « A chaque lever du soleil, le jour dit aux gens : Ô gens, je suis un nouveau jour qui est témoin de votre travail, alors, exploitez moi car je ne reviendrai que le jour du jugement…». 

 

Les meilleurs moments sont ceux passés dans l’adoration d’ALLAH. Mais cela ne signifie pas seulement prière, jeûne, zakat et pèlerinage mais toute forme de bonnes actions. Le Prophète (PBSL) a enseigné que dispenser un sourire à son frère est considéré comme une bonne action.

« Chaque souffle et sueur qui n’ont pas été dépensés pour la cause d’Allah deviendront une déception et un regret le jour de jugement.» Il dit aussi : « Parmi les choses qui provoquent la colère d’Allah envers les gens, figure la perte de temps dans des futilités car ils laissent échapper l’opportunité d’entrer au paradis et parmi les choses qui génèrent l’amour d’Allah envers les gens figure le fait qu’ils consacrent plus de temps à l'action utile qu'à la perte de temps». (Ibn Al Qaïm)

 

Par Dr Brahim Saadan, imam à la mosquée de Plaisir

 

 
La perte de temps
envoyé par The_Islam_way. - Plus de trucs et astuces en vidéo.

Lexique:Surérogatoires : un acte surérogatoire, est un acte qui n’est pas obligatoire mais simplement recommandé par le Prophète (PBSL)

Hadith qodossi : paroles d'Allah révélées au Prophète en dehors de la révélation coranique

(SWT) : Exalté soit-il 

Hadith : paroles et actions attribuées au prophète. Les hadiths ont été rapportés dans divers recueils

Verset : petit paragraphe qui forme une division d'un chapitre dans un livre sacré, en l’occurrence ici, le Coran. 

(PBSL) : Paix et bénédiction soient sur lui

(RAA) : Qu'ALLAH soit satisfait de lui

Conseils concernant l’utilisation du temps

 

On a demandé au Shaykh : « quelles sont vos directives concernant l'utilisation du temps et la protection contre la perte de temps ? » [1]

Il a répondu en disant : « Il est nécessaire à l’étudiant en science de préserver son temps du gaspillage. La perte de temps arrive d'un certain nombre de façons :
-En cessant d’apprendre et de réviser ce qu’on a lu.
-En s’asseyant avec ses amis et en se livrant à des conversations vaines qui ne contiennent aucun avantage.

Le plus nuisible pour un étudiant en science est : qu'il ne se soucie que de poursuivre les déclarations des gens, [pour] "ma qila wa qala " (Ce qui a été dit et qu'il a dit) et [pour] "ma hasala wa ma yahsul" (Ce qui est arrivé et ce qui a lieu), en recherchant ce qui ne le concerne pas.
Sans nul doute cela provient d'un islam faible, comme le prophète (sallallahu ' alayhi wa sallam) a dit : « Fait partie du bon islam de quelqu’un le fait d’éviter de se mêler de ce qui ne le regarde pas. » [2]
S’occuper avec le "Qila wa qala" (Ce qui a été dit et qu'il a dit) et l'interrogation excessive est une perte de temps.

En réalité c'est une maladie qui, lorsqu’elle apparaît chez l’homme- nous demandons à
Allah qu’Il nous en préserve- cela devient son souci le plus grand. Il peut montrer de
l'hostilité envers celui qui ne mérite pas d'hostilité, ou il peut s’allier avec celui qui ne mérite pas d'alliance, ceci en raison de sa préoccupation pour ces questions, qui le tiennent loin de la connaissance, avec le prétexte de "soutenir la vérité", tandis que ce n'est pas le cas.
Plutôt cela se rapporte au fait de s’occuper avec une question qui ne le concerne pas.
Si une information vous vient, sans que vous ne l’ayez poursuivi ou cherché, alors tous les gens reçoivent des nouvelles mais ils ne s’occupent pas avec cela, cela ne devient non plus leur souci le plus grand, parce que cela occupe l'étudiant en science. Il corrompt son affaire et ouvre pour la umma la porte de hizbiyyah (partis) alors la ummah se divisera. "[1] [2]
Notes de bas de page :

[1] Cette fatwa (jugement islamique) est tirée de "Kitabul-'Ilm" de Shaykh ' Uthaymin
compilé par Shaykh Fahd ibn Nasir ibn Ibraahim As-Sulayman, imprimé par Dar ath-Tharya
lin-Nashir ( première impression 1417H/1996CE), (pp. 204-205).
[2] Rapporté par l’imam Ahmad (1/201) et Tirmidthi (2318). An-Nawawi l’a déclaré Hasan dans 'Riyadhus-Salihin' (p. 73). Ahmad Shakir l'a déclaré 'Sahih' dans 'Al-Musnad' (1737).


 

 

 

Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

Comments