"> L’âme et le co - Musulman et fier de l\'être - Bloguez.com
 

 L’âme et le corps

6/10/2013

 

 

       L’homme est constitué d’un corp et d’une âme. Comme le corps doit être entretenu l’âme aussi a besoin d’entretien et de nourriture. L’adoration, le rappel, la proximité et l’amour de Dieu sont la nourriture de l’âme.

        En ne s’intéressant qu’aux plaisirs de son corps l’homme se rapproche des animaux. L’homme doit donc garder l’équilibre entre les besoins de son corps et les besoins de son âme.

        Malgré l’accessibilité du corps et les moyens technologiques, l’homme n’arrive toujours pas à déceler tous les secrets du corps. L’âme est une création encore plus merveilleuse et plus complexe que le corps. Ses secrets sont très difficiles à dévoiler, voir même, inaccessibles à la raison humaine : « [85] Ils t’interrogent sur l’âme. Dis-leur : « L’âme relève de l’ordre exclusif de mon Seigneur et, en fait de science, vous n’avez reçu que bien peu de chose. » 17. Sourate du Voyage nocturne (Al-Isrâ’).

      L’homme doit admettre et accepter sa faiblesse et reconnaître ses limites. Nous sommes incapables de connaître la nature de l’âme et comment elle se lie au corps et comment elle se sépare de lui.

        Cependant, le verset coranique n’interdit pas les recherches scientifiques qui visent à démystifier les secrets de l’âme.

L’origine de l’âme :

      Dieu a honoré l’homme en lui insufflant de son esprit. L’âme d’Adam est un souffle divin comme l’affirment les textes suivants :

       « [72] Une fois que Je lui aurai donné sa forme définitive et l’aurai animé de Mon souffle, vous vous prosternerez devant lui. » 38. Sourate Sâd (Sâd)

          « [7] C’est Lui qui a créé toute chose à la perfection et qui a instauré la création de l’homme à partir de l’argile ; [8] puis d’un vil liquide Il a tiré sa descendance ; [9] puis Il lui a donné une forme harmonieuse et a insufflé en lui de Son Esprit, vous dotant ainsi de l’ouïe, de la vue et de l’intelligence. Mais il est rare que vous Lui témoigniez votre reconnaissance ! » 32. Sourate de la Prosternation (As-Sajda)

Le début de la vie :

        En islam l’âme est insufflée dans le corps humain à 120 jours à partir de sa conception.

         Dieu envoie l’ange pour insuffler l’âme dans l’embryon conformément à ce qui a été rapporté dans un récit authentique d’après le compagnon Abd Allah ibn Massoud : « le Messager r le très véridique nous a dit que l’un de vous est constitué dans l’utérus de sa mère pendant 40 jours. Et puis, il se transforme en caillot de sang pendant le même laps de temps. Et puis il devient un fœtus pendant le même laps de temps. Et puis on envoie l’ange pour lui insuffler une âme et l’on donne à l’ange l’ordre d’écrire quatre mots concernant sa subsistance, le terme de sa vie, son œuvre et son sort : sera-t-il heureux ou malheureux. » (Hadith authentique rapporté par l’imam Bukhâri et l’imam Mouslim)

La mort :

       Le musulman croit que toutes les créatures de Dieu meurent quand le terme fixé par Dieu arrive. Les causes de la mort sont multiples mais la mort est la même et le terme fixé ne peut être ni retardé ni avancé. « [185] Toute être goûtera la mort ; mais vous ne recevrez votre totale rétribution que le Jour de la Résurrection. » 03. Sourate de la Famille d’Imran (Âl-‘Imrân)

         L’ange de la mort ou l’un de ses aides s’occupent de retirer les âmes, après l’autorisation d’Allah. « [11] Dis-leur : « L’ange de la mort, chargé de vous, recueillera votre âme ; puis vous serez ramenés à votre Seigneur. » » 32. Sourate de la Prosternation (As-Sajda)

       La mort est la séparation entre l’âme et le corps. Le corps revient à la terre d’où il vient. L’âme revient à Dieu, elle ne disparait pas après la mort.

       La mort n’est qu’un changement d’état et un passage d’un monde vers un autre.

        L’âme d’un être humain ne peut s’incarner dans un autre et ne peut habiter le corps d’un animale. Tous ce que font les sorciers et les charlatans qui, soit disant, communique avec les âmes ne sont que des œuvres diaboliques où Satan et ses soldats jouent le rôle principal.

Le sommeil :

        Le sommeil est considéré comme une mort temporaire ou mineure. « [42] Dieu accueille les âmes quand elles meurent, et quand elles sombrent seulement dans le sommeil. Il retient celles dont Il a décrété la mort et renvoie les autres jusqu’au terme fixé. N’y a-t-il pas là des signes pour qui sait réfléchir ? » 39. Sourate des Groupes (Az-Zumar)

      Avant de dormir le musulman dit « Ô mon seigneur c’est en ton nom que je meure et en en ton nom que je reprends la vie »

        Au réveil le musulman dit : « Louange à Dieu qui m’a rendu mon âme, m’a épargné dans mon corps et qui m’a parmi de l’invoquer »

Relation entre la mort et le monde des vivants :

       Après la mort les âmes restent en contact avec le monde des vivants d’une manière dont nous ignorons la nature.

         Il est recommandé pour le musulman de rendre visite aux morts dans les cimetières. En rentrant dans un cimetière le musulman salue les morts. Le Prophète nous informe dans un Hadith authentique que les âmes nous entendent et répondent à nos salutations. Les âmes sont heureuses quand un vivant vient leurs rendre visite et demander à Dieu la miséricorde en leur faveur.

       Lors des rêves l’âme peut rentrer en contact avec d’autres âmes. Il est ainsi rapporté par plusieurs compagnons du prophète d’avoir fait des rêves pieux où d’autres compagnons morts leur ont apparus pour les informer de leur sort ou de leurs plaisirs dans le paradis.

      Cela étant dit, aucune règle juridique, ni principe religieux, ni interdiction ni autorisation ne peuvent être basés sur les rêves.

Le libre arbitre :

        La particularité de l’âme humaine est qu’elle est dotée du libre arbitre. Tandis que la création (Les animaux, les astres, les plantes, …) est soumise à Dieu par nature, l’homme doit volontairement accepter et se soumettre à Dieu.

La résurrection :

      Croire au jour du jugement dernier et à la résurrection est les cinquièmes piliers de la fois musulmane.

        « [48] Le jour où la Terre sera changée en autre chose que la Terre, de même que les Cieux, ce jour-là les hommes comparaîtront devant Dieu, l’Unique, le Dominateur suprême. » 14. Sourate d’Abraham (Ibrâhîm)

         « [68] Au premier son de Trompette, tous les êtres qui peuplent les Cieux et tous ceux qui peuplent la Terre seront foudroyés, à l’exception de ceux que Dieu voudra bien épargner. Puis on sonnera une deuxième fois, et les voilà tous debout, attendant leur sort. » 39. Sourate des Groupes (Az-Zumar)

        La vie dans l’au-delà n’est uniquement une vie de l’âme mais aussi une vie corporelle et matérielle « [7] que l’Heure [la fin du monde] viendra, sans nul doute, et que Dieu ressuscitera ceux qui sont dans les tombes. » 22. Sourate du Pèlerinage (Al- Hajj)

         Après la disparition de ce monde, Dieu recrée les corps et les « accouple » avec les âmes. Tous les êtres comparaitront devant leur Seigneur pour le grand jugement.

 

 

نسأل الله أن يجعل نفوسنا مطمئنة ، وأن يُدخلنا في عباده وفي جنته ، آمين

وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه أجمعين

  

Biographie :

§         La traduction du saint Coran (Edition Tawhid)

§         Le livre de l’âme (Ibn Qayim AlJawziah)

 

 

 

Tags : coran islam corps
Category : A propos de l'islam: | Write a comment | Print

From the same author

Comments